Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: The Rebels

Bienvenue au camp de Konoha pour jeunes à problèmes. Venez découvrir comment nos personnages préférés se sont retrouvés là pour la durée de leurs vacances scolaires. Entre romances, bagarres, gueules de bois et cohabitation, les pauvres instructeurs non pas finis d'en voir des vertes et des pas mûres... (attention auteur sadique mouahaha !). Pour les couples c'est la surprise ^^
Classé: -16D | Spoil | Général / Fantasie / Humour | Mots: 13996 | Comments: 41 | Favs: 53
Version imprimable
Aller au
mel925 (Féminin), le 02/05/2009
Je ne sais pas vraiment d'où me viens l'idée de cette fiction mais, en tout cas je m'amuse bien à l'écrire. Désolé d'avance si les chapitres ne sont pas postés régulièrement.



Chapitre 1: Nouveau départ



CHAPITRE I

POV Tenten

La vie a un étrange sens de l'humour lorsque l'on y pense. Jamais au grand jamais, je n'aurais imaginé me retrouver là. Je n'arrive pas à croire que mon père a osé mettre ses menaces à exécutions. Je n'ai pourtant rien fais pour mériter un tel châtiment. L'existence est vraiment écœurante parfois !

J'attrapai rageusement mon sac à moitié débrayé et monta dans le train qui allait me conduire à l'abattoir... Bon se n'était pas ma destination au sens propre mais, cela y ressemblait quand même beaucoup. Je gardai néanmoins, bon espoir que le train aurait un accident avant mon arrivée à Konoha. En effet, mon père ne pouvant plus supporter mon caractère « sadique » et mon comportement selon lui « dangereux pour autrui » avait finalement décidé de m'envoyer dans un camp pour jeunes à problème. Comme si moi, j'avais un problème !

J'entrai alors dans le compartiment où j'allai devoir passer le voyage de New York, ma ville natale jusqu'à Konoha sans doute le coin le plus pommé où je ne serais jamais allée et cela en compagnie de parfaits inconnus. Je soupirai bruyamment et balançant sans plus de cérémonie mon sac près d'un homme au crâne dégarnit qui me regardait méchamment. Je lui rendis et m'assis le plus près possible de la fenêtre.

Le train avait démarré depuis peu et je commençai déjà à m'ennuyai. Je soupirai et entreprit alors de regardai autour de moi, c'est alors que je remarquai un jeune homme endormit en face de moi. Il me faisait penser à un ananas avec sa coiffure, il semblait gentil et avoir un équilibre mental plus développé que le mien.

POV Shikamaru

Galère...J'suis crevé. J'en ai marre de ce maudit train. Impossible de pioncé tranquille surtout avec cette fille qui n'arrête pas de me regarder bizarrement en croyant que je ne l'a vois pas faire...pss j'en ai marre.

-Je vais commencer à me sentir important si tu continus à me fixer comme ça.

Je l'entendis sursauter ce qui me fit automatiquement sourire. Ce que j'adorai mettre les gens mal à l'aise. J'ouvris un œil...puis deux. Rien que de penser au mois qui va suivre, je suis déjà crevé...

-Je ne te fixer pas !

Je la dévisageai sceptiquement avant de finalement soupirai comme elle l'avait fait elle-même plusieurs fois depuis son arrivée.

-Si tu le dis, fille galère.

J'allais pour continuer ma sieste quand la voix « harmonieuse » de la jeune fille me sortis immédiatement l'idée de la tête. Les femmes sont vraiment chiante quand même...

-Hum, un peu macho sur les bords non ?

...

Je rigolai tout bas. Cette fille ne semblait pas si galère que ça finalement. Elle n'avait pas l'air de prendre tout mal comme la plupart des femmes. Il est vrai qu'avec son jean déchiré d'un peu partout, son débardeur noir et de ses convers kakis qui n'étaient pas dans un meilleur état que son pantalon. Elle renvoyait assez bien l'idée que les gens pouvaient se faire de son caractère légèrement garçon manqué.

-Si, je te dis oui, tu vas faire quoi ?

La provocation n'était pas l'une de mes spécialités mais, c'était la seule occupation que j'avais depuis déjà sept heures de train où je n'avais fait que dormir et regardait les nuages par la fenêtre.

POV Tenten

Soit ce garçon s'amusait à me provoquer exprès, soit c'est moi qui déraille. Je lui souriais légèrement, contente de trouver quelqu'un de « sympa » pour une fois. Enfin, je ne pouvais pas trop m'avancer non plus.

-Je ne ferai rien, à chacun ses opinions non ? Avouai-je simplement

Il riait sous cape, je le voyais bien. Néanmoins, je ne savais pas si cela était parce que j'étais drôle ou juste qu'il se moquait de moi. D toutes manières, il y a bien longtemps que j'ai arrêtée de faire attention aux regards des autres parfois trop douloureux ou tout simplement sans intérêt pour la plupart. Je laissais couler et faisait comme si rien ne s'était passé. J'avais l'habitude.

-Tu es toute seule ?

Je relevai la tête. Il ne riait plus maintenant et semblait avoir retrouvé sa nonchalance naturelle.

-Oui, je vais dans un camp pendant un mois.

Il fronça un sourcil et m'observai un instant en silence, ce qui avait le don de me mettre légèrement mal à l'aise.

-A Konoha ? Le camp pour jeunes à problèmes ?

J'ouvris grand les yeux, peu sûr de vouloir savoir comment il connaissait CE camp en particulier.

-Tu connais ?

-Oui, mes parents m'y envoient aussi. Répondit-il avant de soupirer bruyamment.

Un silence pesant s'installa avant de finalement rompre la glace. Il faut dire que se remémorer les incessantes disputes familiales n'étaient pas des plus joyeux.

-Je m'appelle Tenten.

-Shikamaru.

Je ne savais plus quoi dire d'autre. De plus, j'étais très curieuse de savoir pourquoi Shikamaru allait passer un mois entier dans ce maudit camp, mais je n'osais pas lui poser la question....

-Une partie d'échec ça te tente ?

J'acquiesçai de la tête. Contente, qu'il est trouvé une occupation qui pourra me distraire le temps du trajet. J'avais vraiment une sainte horreur de rester enfermée même si cela ne demande que seulement deux heures de trajet.

OoOoOoOoOoOoOoO

Deux longues heures plus tard, le flemmard de service et moi-même nous retrouvions sur le parking de la gare où un bus devait nous attendre.

-Tu le vois ? Demande-je en tordant le cou afin de mieux voir.

-Non.

Je jetai un coup d'œil vers lui pour le voir fixer le sol à moitié avachi par terre. Je soupirai fortement complètement découragée par sa flemmardise des plus énervante mais, qui m'amusait grandement quand même.

- Excusez-moi ?

Je me retournai brusquement vers le jeune homme qui venait d'interrompre nos infructueuses recherches mais, néanmoins laborieuse. Celui-ci était grand avec une coupe au bol vraiment étrange, il portait un justaucorps d'une affreuse couleur verte sans parler de ses sourcils en forme de chenilles. Néanmoins, je n'avais pas l'habitude de m'arrêter sur l'image que renvoyaient les gens et de plus, le jeune homme semblait dès plus sympathique. Shikamaru l'observait bizarrement mais, n'en semblait pas plus affecté, une chose de plus que nous avions en commun.

- On peut t'aider ? Demande-je, lui offrant mon plus beau sourire.

Il sembla tout de suite plus à l'aise et je n'avais pas à me retourner vers le flemmard de service pour le voir lever les yeux au ciel et lancer un « galère » dès plus significatif.

-Galère...

Qu'est-ce que je disais. Le jeune homme en face de nous, ne semblait pas tout comprendre mais, conservait néanmoins un sourire aux lèvres, qui semblait faire partit intégrante de sa personnalité.

-En faite, je me demandais si vous aussi faites partit de la colo ?

Je le regardai légèrement interdite. Comment ce garçon si gentil et attentionné pouvait t'-il lui aussi allait à ce camp. Il faut dire aussi que les apparences sont souvent trompeuses. Ce garçon devait bien avoir fait quelque chose pour atterrir ici.

-Oui en effet, tu y vas aussi ?

Il acquit de la tête et s'approcha davantage de nous posant son sac de la même couleur que son affreux vêtement près du mien.

-Je peux attendre le bus avec vous ?

-Bien sûr !

-Oh faite je m'appelle Rock Lee !

-Moi, c'est Tenten et l'autre flemmard là, c'est Shikamaru.

-Ravis de vous connaître tous les deux ! Ajouta Lee, sincèrement heureux.

J'étais soulagée de savoir que dans ce camp, je ne me retrouverai pas entourée des pires racailles que la région est à porter. Peut être que les autres n'étaient pas si terribles eux aussi ? Tout ce que je savais était que nous avions un peu près tous le même âge et que les garçons étaient majoritaires.

-Yo les jeunes !

Lee, Shikamaru et moi-même nous retournions tous les trois en même temps vers un homme diablement séduisant mais, qui avait étonnamment des cheveux gris en bataille alors que malgré son masque qui recouvrait une bonne partie de son visage on devinait aisément qu'il ne devait pas avoir plus de la trentaine.

« Où j'ai atterris moi ? »

-Euh...salut.

Je ne savais pas quoi dire d'autre, faire la conversation n'a jamais été mon point fort et cet homme était vraiment le comble de la bizarrerie après Lee, bien sûr.

-Pss...Galère

-Salut !

Réactions oh combien diverses, des deux autres.

-Vous devez être Tenten Shikamaru et Lee, je suppose ?

Nous hochions tout trois, la tête. C'est alors que je remarquai le petit groupe formé derrière qui je supposai être l'un de nos instructeurs.

-Bon bah, je pense que maintenant vous êtes au complet alors en route les jeunes !

Nous suivions la petite troupe jusqu'à un mini bus de couleur bleu jusqu'alors non identifié. Il faut dire que le voir de là où j'étais tout à l'heure aurait été carrément impossible.

-Salut !

Je me retournai vers la fille qui venait de m'adresser la parole. Elle était vraiment belle comme la plupart des filles de la colo mais, on voyait bien à son maintient qu'elle ne devait pas avoir un caractère facile.

-Je suis Temari.

Je lui souris comme je l'avais fait à Lee quelque temps auparavant et lui répondit gentiment tout en montant dans le minibus.

-Tenten.

-C'est un prénom original, j'aime beaucoup.

-Merci.

J'avais légèrement rosie sous le compliment n'ayant pas l'habitude d'une telle franchise.

-Je te présente mes deux frères, lui c'est Kankurô et lui qui suit derrière c'est Gaara, le plus jeune.
J'observai les deux garçons juste derrière nous. Le premier portait un accoutrement encore plus loufoque que Lee et avait de drôles de marques peintes sur le visage mais, semblait tout aussi gentil. Le deuxième en revanche ressemblait bien aux jeunes que je m'attendais trouver ici. Néanmoins, ma devise restée de ne pas juger avant de connaître. C'est pourquoi je les saluai tous les deux de la même façon que les deux autres.

OoOoOoOoOoOoOoO

Le trajet avait durée assez longtemps pour que j'aie retenus les prénoms des quatorze autres pensionnaires du camp. Les filles étaient vraiment toutes très sympa, la plupart des autres garçons l'étaient aussi bien que je n'ai pas vraiment discuté avec eux. Naruto, un blondinet qui se baladait habiller en orange de la tête aux pieds était celui qui me faisait le plus rire. Peut être que finalement ces deux mois, ne seront pas si terrible.

- Aburama Shino ?

-mmh...

- Akimitchi Chôji ?

-Oui.

Le concerné retourna toute suite après avoir répondu au fond de son paquet de chips. Nous étions tous réunis dans une pièce ressemblant horriblement à une salle de cours. Je mettais assise entre Shikamaru et Lee, Temari s'était assise un peu plus loin entre ses deux frères.

- Hyuuga Hinata ?

-ou...oui.

- Hyuuga Neji ?

-Oui.

Tiens, encore des frères et sœurs ? Il est vrai que ces deux-là se ressemblaient énormément. Enfin, physiquement parce qu'au niveau caractère, ils sont les opposés même. Hinata semblait vraiment très timide à rougir d'un rien et à bégayai tandis que Neji semblait fier et plutôt caractériel.

- Haruno Sakura ?

-Présente !

« Je me demande ce que Sakura fait là, elle n'a rien d'une étudiante à problème ? C'est d'ailleurs pareil pour la blonde...comment elle s'appelle déjà ?...»

- Yanamaka Ino ?

-Oui.

« Ino, c'est ça ! ... »

- Inuzuka Kiba ?

-Ouais...

- Nara Shikamaru ?

...

-Nara Shikamaru ?

Je me retournai vers le concerner pour le voir endormit la tête entre les bras, avachit sur la table. Aucunement discrète, je me chargeais de le réveiller d'un grand coup de coude dans le ventre.

-Ouch !

-Réveille-toi la belle au bois dormant !

-Hein ?

Je lui désignai discrètement l'instructeur « porte épic » qui nous regardait légèrement exaspéré pendant que les autres rigolaient plus ou moins discrètement.

-Présent, pff... galère.

Il se rendormit de nouveau sur la table.

-Bien continuions, Rock Lee ?

-Ouais ! Là !

Je souris à la motivation et à l'exubérance du concerner. Je crus même voir un demi-sourire sur les lèvres de Shikamaru.

- Uzumaki Naruto ?

-Ouiiii !

Difficile de ne pas se retenir cette fois, les deux excités du camp devraient bien s'entendre. L'un en vert et l'autre en orange. Jolie image.

- Sabaku no Temari ?

-Oui.

- Sabaku no Kankurô ?

-Malheureusement, oui.

- Euh d'accord, Sabaku no Gaara ?

-mmh...

-La famille au complet quoi. Bon où j'en étais moi...ah oui ! Tenten ?

- Ouais !

Fidèle à moi-même.

-Bien et le dernier Uchiha Sasuke ?

-Ici.

-Bien vous êtes tous là !

L'instructeur posa sa liste et s'assit peu avisé de donner l'exemple, sur la table.

-Tout d'abord, je me présente, Hatake Kakashi.

« Tiens, ce n'est pas le porc épic ou bien l'épouvantail ?...c'est bon à savoir.»

-Je sais que si vous êtes ici, cela n'est certainement pas de votre plein grès, néanmoins, j'espère que toute blague de votre part, nous sera épargnée. Alors, tout d'abord je vous souhaite la bienvenue au camp de Konoha. Chacun est ici pour une raison précise et se trouve libre ou non de le dire à ses camarades. Rassurer vous n'êtes pas dans une prison...

« C'est lui qui le dit. »

-Bien maintenant suivez-moi, je vais vous montrer vos dortoirs ainsi que le reste susceptible de vous intéresser.

« Je sens que les cris ne vont pas tarder. »

En effet notre nouvel instructeur nous avait conduits dans ce qui ressemblait à un immense entrepôt aménagé. Pas que cela me dérange puisque cela semblait plutôt classe mais, le dortoir posait quand même problème.

-C'est une blague ? Demanda Sakura, légèrement craintive de la réponse.

-Absolument pas mais, ne vous en faite pas, je suis sûre que vous vous y ferez très vite. Bon et bien je vous laisse vous installez, demain. à plus tard les jeunes, le dîner est à 20h tapante !

-Il se fout de nous là où quoi ? Insista Sakura.

J'avançai la première à l'intérieur de l'immense pièce. Celle-ci contenait au totale quinze lits, une petite table de chevet à côté de chacun avec au bout une sorte de malle afin d'y ranger nos affaires. Je découvris vite que si l'on devait dormir dans un dortoir mixte, c'était aussi le cas pour la salle de bain. Bien qu'y est au moins cinq douches individuelles et parfaitement alignées.

« C'est déjà ça... »

-Alors, c'est comment là dedans ?

Je sursautée violemment. Temari m'avait suivi jusqu'à dans la salle d'eau, ses deux frères n'étaient pas loin derrière.

-Bah le grand luxe comme tu peux le voir. Ironisai-je

Elle se mit à rire et je la rejoignis très vite sous l'effet de la fatigue accumulée.

-Vous êtes vraiment cinglées toutes les deux ! Lança une voix provenant de l'extérieur.

- La ferme Kankurô ! Répliqua Temari tout en continuant à rire.

Nous retournions toutes les deux dans le dortoir isolé. L'entrepôt en lui-même et dans lequel nous logions était mise à part cela, parfaitement aménagé.

-Tu n'as qu'à prendre le lit près du mien Tenten ! Lança Temari en sautant sur ce dernier.

Un léger grincement se fit entendre et j'eue peur de le voir rendre l'âme sous le poids de Temari.

-Si tu veux.
Je posai mes affaires prenant soin de dissimuler mes mains au fond de mes poches. Je ne voulais pas qu'ils se fassent tous de fausses idées sur ma personne comme tous ceux de mon lycée. Après que tout le monde est rangé ces affaires, un grand vide s'installa dans les conversations et bientôt on put presque entendre les mouches voler. Personne ne savait quoi dire.

-Euh... une partie d'échec Shikamaru ?

Il me sourit et vint s'installer en face de moi sur mon lit, pendant que Temari et d'autres vinrent timidement se mettre autour en attente du repas. C'est ainsi que commença nos deux mois « d'emprisonnement », nos bourreaux n'ont qu'à bien se tenir, car même si pour le moment personne ne se connait cela ne serait durer.



J'espère que vous avez aimer ce 1er chapitre et bientôt pour la suite !



Chapitres: [ 1 ] 2 3 4 5 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: