Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Quand la jalousie devient extrême

Les membres de l'équipe Hebi se promenaient dans une gigantesque forêt du pays de la terre à la recherche d'Itachi. Mais la découverte qu'ils y firent était bien plus inatendu...
Spoil | Parodie | Mots: 5309 | Comments: 15 | Favs: 22
Version imprimable
Aller au
draligna (Féminin), le 27/04/2009




Chapitre 1: La découverte de l'équipe Hebi



Les membres de l’équipe Hebi erraient dans l’une des vastes forêts du pays de la terre, légèrement égarés. Bon d’accord… Ils étaient complètement perdus ! Karin menait le petit groupe sur la piste de chakra d’Itachi (et oui elle peut voir et reconnaître le flux de chakra et ainsi retracer n’importe qui pour ceux qui le savaient pas) depuis leur départ d’Oto. Malheureusement, la piste en question venait de se terminer devant une rivière. Pas fou l’Itachi ! Il s’était mis à marcher sur l’eau pour semer ses poursuivants et son plan avait fonctionné à la perfection. Lorsque la femme à grosses lunettes annonça la mauvaise nouvelle à Sasuke, ce dernier entra dans une magnifique crise de nerfs. Il faut dire que cela faisait des jours que l’équipe Hebi suivait cette piste sans faire de pause. Sasuke commença à cogner sur tout ce qui bouge, en l’occurrence, ses équipiers, qui eux, essayaient d’esquiver ses coups du mieux qu’ils pouvaient, et à hurler toutes les bêtises inimaginables à l’intention de son frère (comme s’il pouvait l’entendre). Il fallut alors que Juugo, qui est beaucoup plus grand et plus fort que Sasuke, s’assoie en indien par terre en tenant le jeune Uchiwa entre ses jambes, les bras croisés devant lui. Il tenait ainsi son équipier par les poignets, qui lui se débattait et hurlait de toutes ses forces, pendant que Karin et Suigetsu discutaient un peu plus loin, histoire d’arriver à se comprendre car plus proche leur voix aurait été étouffée par les cris de l’Uchiwa en furie.

-Dis-donc… Sasuke est toujours calme et réfléchi d’habitude. Mais quand il pogne les nerfs on le sait, déclara Suigetsu en riant.

-Tu trouves ça drôle toi ? gronda Karin d’un ton froid et sec.

-Ne te fâche pas voyons. Tu es encore plus laide lorsque tu es en colère. Je vais suivre le courant de la rivière en attendant que l’autre se calme les nerfs. Avec un peu de chance j’arriverai peut-être à retrouver Itachi. A plus l’horreur !

Sur ce, Suigetsu disparu sous la surface de l’eau.

Karin soupira profondément pour faire passer son envie de plonger également et d’aller noyer son coéquipier. Elle alla ensuite rejoindre Juugo et Sasuke, épuisés par leur lutte mais calmés. Suigetsu, maintenant sous sa forme aquatique, se laissait transporter par le courant. Il sortait régulièrement la tête de l’eau pour observer les berges et trouver un indice, mais rien. Rien, pas la moindre trace dans la boue, pas de feuillage déplacé, rien, nadda. À croire que les manteaux noirs s’étaient volatilisés. Suigetsu s’apprêtait à rebrousser chemin pour retourner auprès de ses équipiers quand il aperçut quelque chose dans l’épais feuillage d’un buisson. Il alla voir et y trouva…

À suivre …

Draligna : Mais non je ne suis pas assez sadique pour vous planter là comme ça. Vous avez eu peur hein ? Ha ! Ha ! Ha ! Bon, on reprend !

Il alla donc voir et trouva … Une jeune fille endormie dans une grande couverture bleue qui ne laissait paraître que le haut de son visage. Suigetsu ne la connaissait pas et donc, se foutait complètement de son cas. Il décida de la laisser là et retourna vers équipe.

- Alors, bon à rien, s’en t’a pris du temps ! Tu as trouvé quelque chose au moins ? demanda Karin qui, décidément, n’était pas de bonne humeur.

- Nond rien à part une fille qui dormait plus bas, rien d’important quoi.

- Une fille ? questionna Juugo.

- Ben oui une fille ! Tu sais ce que c’est non ? s’impentienta Suigetsu en dessinant une silhouette féminine de ses mains.

- C’est plutôt étrange une fille qui dort toute seule en pleine forêt, dit Sasuke d’un ton songeur. Vous ne trouvez pas ?

- Ben… Euh…

- C’est vrai que ce n’est pas normal.

- Elle est peut-être perdue, on va l’aider ?

- Mais non abrutis ! Je te rappelle qu’on est des criminels. On n’est pas censé aider les gens !

Sasuke, qui avait repris son sérieux habituel, écoutait ses équipiers s’obstiner tout en réfléchissant à la situation. Il finit par demander à Suigetsu de les mener jusqu’à l’endroit où dormait la jeune fille. Lorsqu’il vit enfin cette fameuse "inconnue", Sasuke en eut le souffle coupé.

- Sa… Sa… Saku, balbutina-t-il.

- Saku ? C’est son nom ? demanda Suigetsu.

- Tu connais cette fille ? demanda Karin, un air de jalousie dessiné sur son visage.

- C’est Sakura. Mon ancienne équipière.

La Sakura en question n’avait pas bougée d’un poil. Elle dormait profondément, emmaillotée dans l’épaisse couverture et affichant un très léger sourire.

- Mais qu’est-ce qu’elle peut bien faire ici ? se demanda Sasuke. On est bien loin de Konoha.

Il alla s’agenouiller auprès de la jeune fille aux cheveux roses et entreprit de la réveiller en lui secouant doucement l’épaule.

- Hey Sakura. Sakura ? réveille-toi, allez, fit-il tout doucement.

Après plusieurs minutes passées ainsi, Sakura ouvrit péniblement les yeux. Elle semblait très faible, au point de ne pas être tout à fait consciente.

- Sasuke ? murmura-t-elle en voyant le jeune homme.

- Que fais-tu là ? demanda-t-il froidement, essayant de dissimuler son inquiétude.

- Je… Je ne sais pas. J’étais avec Naruto et Saï, on s’est fait attaquer puis… Plus rien. La pauvre Sakura semblait totalement déboussolée.

Juugo écoutait leur conversation avec intérêt, inquiet lui-aussi. Karin, de son côté, boudait dans un son coin en rageant de jalousie et Suigetsu regardait passer le temps. En gros, ils s’emmerdaient royalement.
Beaucoup plus loin, au bord d’une falaise, Itachi et Kisame les observaient en se foutant bien de leur gueule.

- Quelle belle bande d’abrutis ! s’esclaffa Kisame. Ils ne sont même pas foutus de nous pogner !

Sasuke s’apprêtait à dégager la jeune Haruno de la couverture qui l’enveloppait pour la porter dans ses bras mais à peine eut-il soulevé une petite partie de cette dernière qu’il la reposa aussitôt aussi vite que l’éclair. Il devint soudain très pâle, son teint se rapprochant de celui d’Orochimaru et de Saï (le record du blanc quoi).

- Ça va Sasuke ? s’inquiéta Karin.

Sasuke respira profondément afin de calmer le tremblement de ses mains. Sakura non-plus ne semblait pas comprendre.

- Elle…Elle est toute nue, finit-il par dire en essayant de conserver son ton froid mais cette fois-ci ce n’était vraiment pas crédible.

- Quoi ? Je suis nue ? demanda Sakura qui ne semblait pas s’en être rendu compte. (vraiment sonnée la Sakura ^_~)

- Je peux voir ? plaisanta Suigetsu.

- Vaut mieux la ramener à notre repère, proposa Juggo à l’intention de l’Uchiwa qui jugea que c’était la meilleure chose à faire pour le moment.

Il souleva délicatement Sakura dans ses bras en prenant bien soin de ne pas déplacer son "enveloppe". Celle-ci s’endormit profondément dès qu’elle posa la tête à la base du cou du jeune homme.




Chapitres: [ 1 ] 2 3 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: