Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Uzumaki Naruto Monogatari - Premier Âge - La guerre des Bijuus

Un peu plus de huit ans se sont écoulés depuis l'attaque de Pein, Naruto est déclaré mort et Danzou a pris le pouvoir. Le village s'est séparé en deux, NéoKonoha sous les ordres de Danzou, Rokudaime Hokage. Et Namikaze no Sato là où sont réunis tous les ninjas qui luttent contre la tyrannie de Danzou. La paix dans le monde Shinobi ne tient qu'à un fil mais un nouvel espoir va venir prêter main forte aux nations Ninjas et empêcher le monde de sombrer sous la menace de l'Akatsuki...
Classé: -16D | Spoil | Fantasie | Mots: 93146 | Comments: 120 | Favs: 191
Version imprimable
Aller au
ChibakuTensei (Masculin), le 05/11/2009
Enfin le retour de celui que tout le monde attendait... J'espère qu'il sera à la hauteur de vos espérances... A bientôt pour la suite.



Chapitre 9: Namikaze Naruto



Shikamaru et Sakura étaient en première ligne. Après tant d'années ils allaient prendre leur revanche. L'Akatsuki était de retour après avoir trompé le monde pendant toutes ces années. Après avoir pris le pouvoir sur une des cinq grandes nations Ninjas. Ces êtres infâmes aux capacités terrifiantes et aux techniques redoutables étaient là, marchant sur l'eau face à une vingtaine de Shinobis. Avant de révéler au monde la situation actuelle, ils devaient anéantir ceux qui étaient à la poursuite de l'équipe de Konohamaru, ils devaient tuer ce duo de l'Akatsuki.

- Bien ! S'exclama Shikamaru pour que tous les shinobis l'entendent. Nous avons devant nous deux experts des techniques Suiton et aussi des maîtres dans le maniement de l'épée. Ces deux hommes appartiennent au groupe des sept épéistes de Kiri et sont classés rang super S dans le BingoBook. La stratégie est la suivante. Nous n'avons pas l'avantage du terrain alors il faut les éloigner le plus possible des points d'eau...
- Eh Shikamaru ! Hurla Solyane qui était debout sur la rive avec ses quatre compagnons.
- Quoi ?!
- Comment est-ce que vous marchez sur l'eau ? Demanda-t-elle en faisant la moue.

Tous les shinobis de Namikaze no Sato se regardèrent avec une surprise lisible sur tous les visages. Les deux membres de l'Akatsuki se mirent à rigoler de bon coeur. Reprenant très vite son sérieux, Kisame interrogeât Shikamaru.

- Vous les avez trouvés où les cinq rigolos là-bas ?

Mais Shikamaru ne put répondre qu'une immense boule de feu passa au dessus de lui pour aller percuter les deux épéistes. Une puissante explosion retenti et créa de grosses vagues dans le fleuve si calme d'habitude. La fumée de l'attaque se dissipa très vite pour laisser place aux deux criminels indemnes, Suigetsu un peu en avant par rapport à Kisame tenant son épée devant lui, la lame rougie par les flammes.

- Eh le moche ! Cria Solyane. Nous ne sommes pas des Ninjas mais notre puissance n'en est pas moins redoutable ! Alors ne fait pas le malin tant que tu ne connais pas la valeur de tes adversaires !
- Toutes mes excuses mademoiselle. dit tranquillement Suigetsu. Mon camarade n'est pas quelqu'un de connu pour être d'une grande subtilité. Par contre accepteriez-vous un rendez-vous avec moi ?

Kisame et lui éclatèrent de rire mais furent interrompus par quatre Ninjas qui attaquèrent tous avec des kunaïs. Sans esquisser le moindre mouvement, l'eau se dressa sur la trajectoire des kunaïs puis stoppa leur progression. Suigetsu jaillit de ce mur d'eau et asséna un puissant coup d'épée sur un shinobi. Celui-ci sauta pour esquiver mais un dragon d'eau l'attaqua et il se retrouva projeté à plusieurs mètres en aval du fleuve. Son corps coulait doucement, signe qu'il avait perdu connaissance, ou peut-être pire. Deux autre Shinobis partirent le récupérer sous les ordres de Shikamaru, et trois autres montèrent rejoindre ceux qui étaient aux prises avec Kisame. Voyant les renforts arriver, celui-ci arrêta ses enchaînements de Taijutsu puis dégaina son épée. En un seul mouvement, il trancha l'air, six shinobis s'écroulèrent à bout de force, vidés de leur chakra. Shikamaru ordonna à Kiba d'intervenir pour permettre à Hinata, Ino et Sakura d'aller aider les blessés. Choji et les autres shinobis restants étaient partis affronter Suigetsu mais celui-ci tranchait les membres des Ninjas comme si il s'agissait d'un simple entraînement sur des mannequins. Shikamaru se maudissait. Sur l'eau, ses techniques d'ombres étaient instables et il courait de gros risques si il s'en servait maintenant. Il pensait que leur force serait suffisante pour repousser les deux membres de l'Akatsuki sur l'autre rive mais ce n'était pas suffisant.
Soudain, la terre se mit à trembler, le fleuve se déchaîna tel un torrent. D'immenses colonnes de terres jaillirent sur l'aire du combat, dépassant simplement le niveau de l'eau ou allant jusqu'à une dizaine de mètres. Une énergie énorme était utilisée pour ça et la source de celle-ci se trouvait derrière Shikamaru. Il se retourna et vit Conrad accroupi, son marteau planté dans le sol, la tête penchée en arrière, il criait alors qu'une forte lumière brillait autour de lui. Les quatre autres membres étaient aux prises avec des Mizu-bunshin de Kisame. Les dragons utilisaient apparemment le même Taijutsu que Temujin, mais ils combinaient leurs attaques en s'attrapant par les mains, en sautant les uns par dessus les autres. Un véritable spectacle pour les yeux. Conrad se mêla aux autres pour détruire les clones aquatiques de Kisame. Les filles rejoignirent Shikamaru et Sakura prit la parole.

- Qu'est-ce qu'on doit faire ?! Ils sont trop forts pour les Ninjas normaux !
- On va devoir s'en charger nous-même ! Répondit Shikamaru. L'ennui c'est que moi je ne suis pas totalement remis de la nuit dernière... Hinata !
- Oui !
- Tu vas aller aider Kiba à affronter Kisame !
- Oui ! Dit-elle en courant dans la direction de l'affrontement du maître-chien et du requin.
- Ino ! Continua Shikamaru. Tu vas te placer en hauteur sur l'un de ces piliers que Conrad à créé et tu vas attendre une occasion pour prendre le contrôle de l'un des deux !
- Oui ! Fit-elle en sautant sur les piliers.
- Sakura ! Tu vas aider Choji !
- J'y vais ! Cria-t-elle en partant vers l'autre membre de l'Akatsuki qui était aux prises avec le membre du clan Akimichi.

Shikamaru se dirigea vers la terre ferme pour neutraliser les clones et permettre aux cinq dragons d'aller prêter main forte aux membres du groupe qui se battaient encore. Il sauta sur le rebord et invoqua ses ombres qui transpercèrent tous les clones.

- Merci. Dit simplement Sélène.
- Ça va mal pour vous. Continua Temujin. J'ai compté sept morts, cinq blessés graves et les autres sont inconscients !
- Je sais ! Mes techniques ne sont pas efficaces sur une surface instable comme l'eau alors je ne peux compter que sur les outils Ninjas et le corps à corps ! S'exclama Shikamaru tout en s'élançant sur les piliers de terre pour rejoindre Ino.

Les cinq dragons le suivirent et se mirent à attaquer à distance depuis les piliers. Malgré toutes les tentatives dont faisait preuve le groupe, aucun ne parvenait à toucher l'un des membres de l'Akatsuki. Peu à peu, le duo s'était retrouvé dos à dos et semblait s'amuser de cette situation. Le Jûken était inefficace. Les combos avec les chiens étaient facilement déviés. La force de Sakura ne percutait que des clones aqueux. Les poings de Choji ne faisaient que brasser de l'air. Les shurikens explosifs que lançait Shikamaru étaient déviés par des murs d'eau qui stoppaient aussi les attaques élémentaires des cinq dragons. Dans une même attaque, Kisame et Suigetsu créèrent un torrent qui balaya tous les shinobis, les piliers, les attaques. Tous sauf Hinata qui avait eu le réflexe de lancer son Kaiten. Elle était seule debout face aux deux membres de l'Akatsuki et en position de combat. Tous les autres Ninjas se relevèrent ainsi que quatre dragons. Le cinquième apparu aux côtés d'Hinata, émergeant doucement de l'eau, Briséa se tenait debout aux côtés de la Hyuuga. Elle brandit sa hallebarde en avant tout en prenant une pose de combat. Hinata se retourna pour regarder ses amis et compagnons d'armes en train de se soigner. Shikamaru cherchait à établir une stratégie, Sakura s'occupait des blessés et les quatre dragons restant surveillaient les moindres mouvements ennemis. Elle fit face à Suigetsu puis se tourna à nouveau pour regarder Briséa cette fois-ci. Elle lui demanda :

- Je croyais que vous ne saviez pas marcher sur l'eau ?
- C'était le cas pour nous tous il y a quelques minutes. Mais moi j'ai une très bonne maîtrise de mon Ki et j'apprends très vite en regardant les autres. Répondit Briséa sans quitter du regard Kisame.
- Le Ki ? Demanda Hinata.
- C'est l'équivalent de ce que vous appelez le Chakra. Dit Briséa. Puis-je te poser une question ?
- Je t'en pries. Lui dit Hinata en fixant de nouveau Suigetsu.
- A en juger par tes yeux, tu es de la même famille que ce Neji Hyuuga qui a affronté Temujin ce matin. Mais es-tu aussi forte que lui ?
- Oui...
- Dans ce cas allons-y ! hurla Briséa en se jetant sur Kisame qui en fit de même.

Hinata s'élança sur Suigetsu qui entama une succession de passes d'armes avec son épée sans parvenir à toucher la belle aux yeux blancs. Hinata esquivait en ne faisant aucun mouvement inutile, son Taijutsu était un dérivé du Jûken. Elle avait dépassé ses limites physiques pour créer un nouveau style tout aussi redoutable que le Jûken, mais beaucoup plus acrobatique. Chacun des coups qu'elle rendait à son adversaire était accompagné d'un saut périlleux, d'une retournée acrobatique ou de mouvements pouvant s'apparenter à de la danse. Suigetsu perdait facilement du terrain face à un adversaire qui pratiquait un tel Taijutsu. Kisame de son côté semblait avoir encore plus de mal contre la hallebarde de Briséa. Ses mouvements étaient d'une puissance insoupçonnable et tous ses coups fendaient le cours de l'eau. Chaque fois que Kisame essayait d'absorber son énergie avec Samehada, la guerrière à l'armure de bronze et de saphir contrait avec sa propre arme. Les deux membres reculaient peu à peu face à l'agressivité et le courage de ces deux femmes. Ils profitèrent du fait d'être dos à dos pour exécuter une technique combinée. Un immense dragon jaillit de l'eau et attaqua Hinata. Celle-ci esquiva en sautant mais le dragon la suivit et l'attaqua dans les airs. Elle eût le temps de lancer son Kaiten pour se protéger et annihila l'attaque pendant un cours instant. Le dragon se dirigeait maintenant vers Briséa qui lança à son tour une technique aquatique. Un nombre assez important de lames sortirent de l'eau et s'abattirent sur le jutsu combiné des deux requins. Puis elles attaquèrent ensuite directement les deux membres de l'Akatsuki qui se retrouvèrent dans une position inconfortable. Hinata profita de ce moment pour attaquer l'un des deux mais une énorme vague de Chakra la repoussa sans qu'elle n'ait le temps de faire quoi que ce soit. Briséa résista à cette technique mais n'eut pas le réflexe de parer le coup de l'épée de Kisame portée à son ventre et qui lui coupa le souffle malgré son armure. Les deux femmes se retrouvèrent projetées sur la rive avec tous leurs alliés et étaient au bord de la perte de connaissance. Shikamaru n'en revenait pas. Le taijutsu les effrayait à peine. Le Ninjutsu ne pouvait les atteindre à cause de leurs barrières d'eau. Et personne ne maitrisait le Genjutsu dans cette équipe. Il avait interdit Kiba et Choji d'intervenir dans le duel de peur de ne gêner les deux guerrières, et les dragons ne savaient pas comment marcher sur l'eau. Shikamaru n'a commit qu'une seule erreur, c'est celle d'être allé affronter ces deux monstres sur l'eau. Le terrain n'était pas à leur avantage et il le savait, mais il avait tellement hâte de foutre une raclée à ces deux Nukenin qu'il s'était laissé emporté par ses émotions. Il se retourna vers tout le monde puis prit la parole.

- On va battre en retraite dans les bois !
- Shikamaru ! L'interrompit Sakura. On a trop de blessés. Comment veux-tu qu'on fasse ?
- Je les retiendrais ! Lui répondit-il. Tout est de ma faute. Dès qu'ils seront sur la terre ferme, je pourrais utiliser mes Jutsu sans aucun risque.
- Mais tu t'es trop dépensé la nuit dernière. Tu ne pourras pas leur tenir tête... Il auront toujours une réserve d'eau colossale derrière eux !
- Je vais les attaquer ! Cria Temujin en faisant apparaître des éclairs dans ses mains. Plus personne n'est en contact avec l'eau et...
- Et quoi ?! Demanda Shikamaru qui ne comprenais pas pourquoi Temujin s'était arrêté et fixait maintenant le ciel.
- C'est bon on est sauvé... Souffla Sélène.
- Comment ?! Demandèrent la plupart des Shinobis encore conscients.
- Les renforts arrivent. Continua Temujin dans un sourire.

Et comme pour renforcer les paroles des dragons. L'air se mit à vibrer, le sol craquelait sous l'effet d'une pression inconnue et un chakra aux proportions incalculables se faisait ressentir de plus en plus. L'air semblait se déchirer, les nuages étaient chassés par une chose lumineuse qui se déplaçait à toute allure dans le ciel. Un grondement résonnait dans la vallée et le fleuve semblait répondre à cet appel en s'agitant tel un océan avant une tempête. L'objet lumineux se rapprochait de plus en plus vite tout en descendant jusqu'à toucher la surface de l'eau pour continuer sa course dans une glissade d'une vitesse extrême. La silhouette était assez proche pour reconnaître la silhouette d'un homme qui courait sur la surface de l'eau à une grande vitesse. Il passa à côté du duo de l'Akatsuki, le groupe de Namikaze no Sato le vit lever les bras, puis le sang gicla. Les deux Nukenins avaient leurs corps tranchés sur toute la surface de leur corps. Les entrailles s'éparpillant de tous les côtés, leurs têtes tombant lourdement dans l'eau, leurs armes tombèrent en morceaux. La silhouette de lumière avait fait un dérapage sur l'eau et s'apprêtait à refaire un passage à côté des deux corps qui tombaient en morceaux. Il s'arrêta juste devant et tendit le bras droit, une immense sphère tournoyante apparu et fit disparaître toute trace des deux requins. L'eau tourbillonna comme pour accompagner la rotation de la sphère, puis la technique disparu dans un grand souffle de vent chaud qui emporta avec lui les dernières traces du combat qu'il venait d'y avoir. Toutes les personnes présentes furent privées d'oxygène à cet instant puis l'air repris sa place dans le vide laissé par la technique. Un vent d'une force impressionnante souffla les spectateurs de ce combat, soulevant leurs cheveux et remplissant à nouveau leurs poumons. L'homme referma sa main tout en laissant son bras se reposer le long de son corps, la lumière disparu et tout le monde pu voir la personne qui se trouvait dos à eux...
Un homme mesurant un bon mètre quatre-vingt cinq était là. Il portait de longues bottes en cuir noir qui étaient dissimulées sous un grand manteau sans manches de couleur rouge avec un tourbillon de couleur or dessiné dans le dos. Il y avait une pièce d'armure en or recouvrant son épaule gauche ainsi que son bras, cette protection étant dans le même style que celles que possédaient les cinq dragons. Sur son poignet droit il portait un bracelet de cuir noir avec des filigranes en or, et il avait un tatouage représentant un renard sur tout son bras droit. Sa chevelure était blonde et il avait neuf nattes qui commençaient au niveau de sa nuque et descendaient jusqu'au milieu du dos.
Soudain l'homme disparu tel du sable qu'on disperse dans le vent avant que quiconque ne puisse lui adresser la parole. Tous les shinobis regardaient le fleuve qui avait retrouvé son calme habituel et personne ne prononçait un mot. Solyane brisa ce silence et s'adressant discrètement à Sélène de façon à ce que seuls les cinq dragons puissent l'entendre.

- Pourquoi il est tout de suite reparti ?
- Je pense qu'il ne voulait pas encore se montrer... Comprends-le, il s'agit quand même de sa vie... murmura Sélène.
- Moi, je crois qu'aucun d'entre nous ne peut vraiment comprendre ce qu'il ressent... souffla Temujin. Il a fait des choix mais ça a sûrement été très douloureux pour lui...
- Bon ! S'exclama Conrad. Allons rejoindre les Ninjas. On leur évitera peut-être de gober les mouches ! Hahaha !

Les cinq dragons rigolèrent de bon cœur puis rejoignirent tous les rescapés de l'affrontement. Sakura s'occupa des blessés les plus graves, Shikamaru interrogeât un à un les cinq dragons concernant ce sauveur mystérieux mais sans succès. Le groupe se remis en marche dès que ce fut humainement possible pour rentrer au village.

***

L'homme blond volait à travers les nuages sans se presser, appréciant la caresse du vent sur son visage, ressentant chaque mouvement dans ses vêtements et ses cheveux. Il repensait aux personnes qu'il n'avait osé regarder en face. Il n'avait pas eu le courage de se montrer, il y avait trop de monde. Il le ferait le moment venu et ne reculerait pas cette fois-ci. Il traversa un nuage puis arriva dans un espace où tous les nuages se regroupaient pour former une immense sphère à l'intérieure de laquelle se trouvait un bateau qui flottait dans le ciel. Ce bateau était d'une taille démesurée et resplendissait par sa beauté et sa finition. Les voiles du navire étaient imbibées de lumière, la figure de proue représentait un ange en or possédant six ailes, les trois mâts montaient très haut avec la vigie au sommet du mât du milieu. La coque était en bois avec des bandes d'or et d'argent, des pierres précieuses étaient incrustées dans la rambarde qui faisait le tour du navire. Le blond atterrit souplement sur le pont central en exécutant un salto. Il se redressa puis se dirigea tranquillement vers le pont supérieur, au niveau de la poupe. Toutes les personnes qu'il croisait sur son chemin le saluaient et il leur répondait d'un simple mouvement de la tête ainsi qu'un grand sourire. Il monta les marches et arriva au niveau du pont supérieur où un homme à la peau sombre et aux cheveux blonds électriques manœuvrait le gouvernail. Celui-ci lui fit un grand signe de la main et un clin d'œil pour souhaiter la bienvenue à son supérieur. L'homme au tatouage de renard continua son chemin jusqu'à la poupe où une femme aux cheveux d'or et vêtue d'une longue robe blanche était appuyée sur la rambarde à observer le ciel. Il se rapprocha d'elle d'un pas sûr et vint lui enserrer la taille avec ses deux bras. Il posa son menton sur l'épaule droite de la belle femme et inspira un grand bol d'air pour sentir son odeur si agréable. La belle lui caressa délicatement la joue de sa main gauche puis se retourna lentement pour le regarder dans les yeux. Il les entrouvrit pour regarder son aimée et ressentit un frisson lui parcourir le dos quand il croisa son regard. Les yeux violets de sa compagne le fixaient avec une infinité d'émotions que lui seul pouvait sentir. Elle fixait les yeux bleus azurs aux pupilles de félin que possédait l'amour de sa vie et pouvait deviner ce qu'il s'était passé.

- Tu n'as pas osé leur parler... dit-elle.
- Je n'ai pas pu... répondit-il. Je ne voulais pas. Pas comme ça. Le plus important c'est que je les ai sauvé.
- L'ennemi était-il si fort qu'il a mis en déroute les cinq dragons ?
- Disons simplement que je n'ai jamais pensé à leur apprendre à marcher sur l'eau...

Les deux se mirent à rire de bon cœur. Puis reprenant peu à peu son calme, il sera son étreinte et elle se blottit contre le torse musclé de son homme.

- Tu peux me parler Naruto...
- Je sais Shion... Mais... Mais... Je m'en veux tellement... dit-il en étouffant un sanglot. Je ne les ai pas vu mais j'ai ressentit leur chakra... Je sais qui était là et qui ne l'était pas... Mais je n'ai pas pu me retourner... J'ai tellement peur...
- Tu ne dois pas avoir peur Naruto... souffla Shion. Tu as disparu huit ans du monde Shinobi pour pouvoir renaître plus puissant que tout autre. Et après tu as passé les trois années suivantes à voyager et tu as finis par unifier cette nation. Maintenant tu es là pour créer l'alliance de deux continents, c'est quelque chose que personne n'a jamais fait, et ceci n'est possible qu'au prix de quelques sacrifices... Ces sacrifices que tu as fait sans même te retourner, sans jamais afficher un seul regret. Tu ne dois pas avoir peur... C'est plutôt le monde qui devra craindre la grande alliance créée par Namikaze Uzumaki Naruto.
- Shion... murmura Naruto. Je sais ce que j'ai accompli mais je ne peux m'empêcher de ressentir de l'appréhension. Je les ai laisser croire que j'étais mort... Je les ai laisser pleurer sur mon nom sans jamais leur avoir donné signe de vie.
- Tu sais bien que si tu avais fait cela, rien ne se serait déroulé comme prévu. Tout ce que tu as fait était juste. Sois-en fier !
- Je ne sais plus où j'en suis... dit-il en pleurant sans retenue. Quand j'ai senti leurs chakra tout à l'heure, c'est comme si j'avais ressenti leurs âmes... J'ai perçu ce que chacun d'eux ressentait et ça a été horrible pour moi. Ils ont sûrement grandement évolué, mais le fond de leur cœur n'a pas changé... C'est comme si je ne les avais jamais quittés mais... mais...
- Calme-toi... dit tranquillement Shion en posant un baiser sur sa joue. Tu te poses trop de questions. Je suis sûre qu'ils seront au comble du bonheur quand ils se rendront compte que tu es bien vivant et que tu as dédié ces dernières années à créer une nation grande et puissante à laquelle ils pourront s'allier. Ils ne sont plus des enfants, et toi aussi.
- Oui... Tu as raison. Dit Naruto en essuyant se joues humides.

Il se pencha et embrassa tendrement Shion qui répondit à son baiser avec tout l'amour qu'elle possédait. Soudain elle s'écarta brusquement et regarda Naruto avec un air triste dans son regard.

- Tu as revu quelqu'un d'autre ?
- Quoi ? Répondit Naruto.
- Tu as revu quelqu'un d'autre que les Ninjas que tu es allé secourir ?
- Non. Je ne les ai même pas regardé. Pourquoi me demandes-tu ça ?
- Tu n'as rien ressenti par rapport à une certaine personne qui était présente ?
- Mais enfin Shion... Qu'est-ce que tu me racontes ? Tu as eu une vision ?
- Si on veut... Plutôt une impression, un ressenti...
- Yo Naruto ! Cria l'homme à la peau sombre qui se rapprochait du couple.
- Qu'y a-t-il Bee ?
- Alors c'était l'Akatsuki ?
- Pas vraiment ! Répondit Naruto. Il s'agissait d'une technique de transposition des corps. J'avais déjà vu ça dans le passé. C'est un jutsu qui transfère un tiers de ton chakra dans le corps d'un humain ainsi que l'intégralité de tes compétences.
- Ils sont vraiment spéciaux ces types... dit Bee en se grattant le menton.
- Ce qui m'inquiète c'est la quantité de Chakra qu'ils possédaient. J'en avait déjà croisé un par le passé et il possédait énormément moins de chakra que le double que j'ai détruit.
- Ils ont donc devenus plus forts ! Bah ! C'est pas plus mal... Sinon ça n'aurait pas été drôle... Hahaha !
- Tu as raison. Maintenant si tu veux bien retourner à ton poste général sacré, notre destination est le village caché de Namikaze no sato ! Cria haut et fort Naruto pour que tout l'équipage présent sur le pont l'entende.

Il fit un grand sourire à Shion puis se blotti à nouveau contre elle. Il ne put voir l'air inquiet qu'elle affichait mais celui-ci s'effaça très vite dans les bras de son homme.

***

L'équipe qui était partit à la rencontre de l'Akatsuki était de retour au village et les deux chefs de mission, Shikamaru et Sakura étaient face au conseil.

- Alors... Dit Yamato. Combien de pertes ?
- Sept ! Répondit Shikamaru. Ainsi que cinq blessés graves !
- Nous sommes déçu Shikamaru, Sakura... dit Gen.
- Nous sommes désolés. Répondirent les deux en s'inclinant. Chacun cachant sa peine et la tristesse d'avoir perdu des membres du village.
- Ils étaient si forts que ça ? Demanda Hiashi.
- Énormément. Nous avons été pris au dépourvu et n'avons pas pu riposter de manière efficace car ils avaient l'avantage du terrain. Dit Shikamaru. Et les cinq dragons ne savent pas marcher sur l'eau donc autant dire que nous avons très peu compté sur eux pour ce combat malheureusement.
- Mais comment vous en êtes vous sorti alors ? Interrogeât Ibiki.
- Un inconnu les a annihilés en un seul coup, puis a fait disparaître la moindre trace d'eux avec une attaque impressionnante. Dit Sakura.
- Qui était cet homme ? Demanda Shikaku.
- On ne le sait pas... répondit Shikamaru.
- Il s'agit de notre commandant, l'époux de la puissante déesse de notre nation. Intervint Sélène en entrant dans la salle circulaire du conseil.
- Alors pourquoi ne s'est-il pas présenté à nous ? Demanda Sakura.
- Les premières personnes qu'il doit rencontrer sont les dirigeants de ce village. C'est tout. Je suis d'ailleurs ici pour vous dire qu'il arrivera avant la tombée de la nuit. Finit-elle en se retournant puis en sortant de la pièce.
- J'ai hâte de le rencontrer... dit Yamato. Vous pouvez disposer. Allez vous reposer, et vous aurez une semaine de repos suite à ces deux missions.
- Bien ! Répondirent en cœur les deux amoureux.

Ils sortirent de la salle puis se rendirent dans l'appartement de Sakura. Shikamaru s'assit sur le canapé et laissa tomber sa tête en arrière sur le dossier. Il entendit Sakura fermer la porte de la salle de bain puis ouvrir le robinet de la douche peu de temps après. Il ferma ses yeux, repensant à l'échec cuisant qu'il avait essuyé aujourd'hui. D'accord il était fatigué et il se battait sur l'eau... Mais ce n'était pas une raison pour avoir été aussi inutile. Il s'en voulait, il n'était toujours pas assez fort et la faiblesse de son style de combat était trop importante... Sakura n'avait pas eu ce problème là mais était grandement limitée dans ses actions par la présence d'alliés. Leurs techniques à tous les deux étaient redoutables en corps à corps mais si un camarade combat avec eux, c'est une autre histoire. Ce devait être pareil pour les cinq dragons, Temujin s'apprêtait à utiliser une technique de foudre après qu'ils soient tous sur la rive. Mais ce type est arrivé, a découpé les deux membres de l'Akatsuki qui n'avaient même pas réagi par surprise, puis les a fait disparaître dans une attaque impressionnante. D'ailleurs cette attaque n'était pas sans rappeler une autre technique qui avait appartenu à un de ses vieux amis... Bien plus grosse évidemment mais dans le fond c'était le même principe. Une forte dose de chakra concentrée en un point et tourbillonnant à grande vitesse. Shikamaru ne put s'empêcher d'esquisser un sourire en repensant à Naruto. Il perçu même une lueur d'espoir raviver la flamme de son cœur et trouva cela agréable... L'espoir. C'était ce qu'il ressentait en cet instant, l'espoir que leur ami ne soit jamais mort et ait consacré les douze dernières années à rassembler des potentiels alliés pour leur venir en aide et sauver le monde.

- Galère. souffla Shikamaru. Où est-ce que je vais trouver de telles histoires...
- Quelles histoires ? Demanda Sakura qui était à côté de lui avec pour seul vêtement une serviette rose.
- Mais t'es là ?! Me fait pas peur comme ça je ne t'avais pas remarqué...
- J'ai bien vu cela... dit la rose dans un sourire. Mais tu avais l'air tellement pris dans tes pensées que je n'ai pas voulu te déranger tout de suite. En plus tu étais trop mignon avec ton air sérieux.

Elle le regardait avec un air regard plein d'amour et se mordillait la lèvre inférieure. Lui contemplait la belle avec ses cheveux roses humides collants à sa peau. Les gouttes d'eau qui donnaient un reflet à ce corps si parfait perlaient le long du cou pour aller se loger entre ses seins, serrés sous la serviette. Shikamaru commença à se pencher pour l'embrasser mais elle lui mis doucement l'index sur ses lèvres. Il se redressa choqué et sans dire un mot, elle lui montra la porte de la salle de bain. Shikamaru leva les yeux au ciel et se dirigea vers la salle de bain pendant que Sakura le regardait avec un grand sourire. Il se retourna avant de fermer la porte puis vit sa belle lui tirer la langue en rigolant aux éclats.

- Galère...

***

Naruto se reposait sur son lit, dans sa chambre qui se trouvait en dessous du pont supérieur. Il repensait à tous ses amis et à ceux qu'il avait ressenti quand il leur avait porté secours plus tôt. Puis comme prit par un spasme, il se redressa en repensant plus particulièrement au chakra d'une des personnes qui étaient présentes. Ce chakra lui paraissait si nostalgique et en même temps si familier mais il ne parvenait pas à oublier la sensation qu'il lui apportait. Un sentiment de bien-être et de réconfort comme lorsque qu'il était avec Shion. Un sentiment similaire mais tellement différent de par la nature des possesseurs. Sa compagne entra à ce moment là dans la chambre et ressenti immédiatement le trouble qui l'habitait. Elle vint s'assoir à ses côtés puis lui prit la main.

- Tu es sûr que tu n'as rien à me dire maintenant ? Demanda-t-elle.
- Je viens de me remémorer tout ce qui s'est passé et il y a bien un chakra qui m'a fait une drôle d'impression. Répondit-il en serrant légèrement ses doigts autour de ceux de Shion.
- Une impression que tu avais déjà ressenti ?
- Par le passé je me souviens que ce chakra m'avait chamboulé mais là c'était indéniablement le même type de sentiment que lorsque je suis près de toi... dit-il en l'attrapant par la taille.
- Ça devait arriver. Je le savais depuis longtemps.
- Quoi donc ? Demanda-t-il avec son air d'enfant innocent qui la faisait complètement craquer.
- Disons qu'il y avait déjà une fille qui habitait tes pensées juste avant que tu ne perdes la mémoire... Et je le sais car tu n'arrêtais pas de répéter son nom durant les trois jours où tu es resté inconscient, avant que Kyuubi n'exécute son jutsu...
- Pourquoi tu ne me l'as jamais dit ?
- J'avais peur tout simplement, peur que tu ne me rejettes moi, celle qui a pris ton cœur pendant une période où tu n'étais pas toi-même ; peur que tu ne décides de retourner vers cette autre fille... finit-elle en versant une larme.
- Mais qu'est-ce que tu racontes... dit Naruto en s'allongeant tout en tirant sa belle avec lui. Je suis ici avec toi non ? On a parcouru tout ce chemin ensemble. Et tu m'as sauvé la vie il y a trois ans... Je t'aime Shion. Et ce n'est pas un amour oublié qui me fera changer d'avis. Ce n'est rien de plus qu'un sentiment qui est enfoui au fond de moi. Je ne me rappelle même pas de qui il s'agit. Dit-il en déposant un baiser sur le cou de la prêtresse.
- Hinata... murmura Shion.
- Quoi ?!
- La fille en question se nomme Hinata... Je m'en souviens parfaitement. Tu hurlais son nom tellement fort que c'est resté gravé dans ma mémoire... Je me suis toujours dit que ce que j'avais fait était mal. Je lui ai volé ton amour sans qu'elle ne puisse rien faire. Pendant qu'elle était rongée par le chagrin et la souffrance d'avoir perdu l'être aimé, moi je nageais en plein bonheur avec un homme qui avait tout oublié d'elle...
- Je ne t'abandonnerais jamais Shion. Nous avons tous les deux fait des choix qui ont influencé nos vies et nos destins sont étroitement liés. Je vais aller parler à Hinata avant que nous rencontrions le conseil de Namikaze no Sato... Ce sera sûrement mieux pour elle et moi.
- Je t'aime Naruto. Tu es ma vie, sans toi je ne serais qu'une coquille vide.
- Je serais toujours là pour toi. Nous deux, c'est à la vie, à la mort ! Dit le blond en affichant son plus grand sourire.

Il se redressa puis quitta son lit ainsi que sa chambre, tenant toujours Shion par une main. Il arriva sur la proue du bateau et regarda les nuages qui défilaient en dessous. Il se tourna vers Shion, lui fit un tendre baiser puis monta sur la rambarde.

- A tout à l'heure !

Et il se laissa tomber en arrière en affichant son éternel sourire. Shion se pencha par dessus la rambarde et regarda l'être de lumière qui filait à toute allure vers le village portant son nom...

***

Hinata se trouvait face à la stèle des morts et était perdue dans ses pensées. La sensation qu'elle avait eu à ce moment là, ce chakra, cette technique. Sa tête lui disait que c'était impossible mais tout son corps hurlait le contraire. Elle s'agenouilla et caressa le nom du seul homme qu'elle avait aimé. Une légère brise se leva et vint caresser son visage, emportant en même temps la seule et unique larme qu'elle avait versé. Elle le fixait intensément en priant intérieurement qu'il soit toujours là, que son absence ne soit qu'un passage de sa vie où il a préféré se tenir à l'écart du reste du monde pour diverses raisons...
Naruto était caché dans un arbre et regardait la belle Hyuuga en train de caresser cette stèle. Il la trouvait vraiment belle, même de dos. Un corps de rêve sous une légère robe blanche, une chevelure d'ange aussi fine que de la soie, son visage merveilleux et si agréable à contempler, son regard si intense et plein de vie, bien différent de celui qu'elle affichait par le passé. C'était très dur pour Naruto et il constatait que Shion ne s'inquiétait vraiment pas pour rien. Il se laissa tomber de son perchoir sans aucune discrétion ce qui eu pour effet de faire sursauter la Kunoichi qui activa immédiatement son Byakugan.

- Tu peux rétracter ta pupille avec moi ! Dit Naruto. Je ne suis pas là pour te faire du mal.
- Qui êtes-vous ? Dit Hinata qui fronçait de plus en plus ses sourcils.
- Tu ne me vois pas n'est-ce pas ? Tout ce que tu vois c'est une tâche pas vrai ?
- Comment faîtes-vous cela ?! Et puis d'abord montrez-vous !
- Je fait cela en ayant une maîtrise exceptionnelle de mon chakra. C'est tout, dit Naruto en sortant de sa cachette derrière le tronc.

Hinata eu un choc en apercevant le visage de l'homme qui était face à elle. Les traits de l'être qu'elle aimait le plus au monde étaient parfaitement visibles sur le visage de celui qui les avait sauvé plus tôt, à en juger par sa tenue. Il s'avançait lentement en affichant un sourire léger pour cacher sa gêne. Elle s'approchait lentement de lui en laissant perler ses larmes le long de ses joues. Ils se retrouvèrent bien vite face à face, à une distance de moins de un mètre l'un de l'autre. Elle tendit son bras pour caresser le visage de l'homme qu'elle avait en face d'elle. Puis son regard se porta sur les yeux de l'homme blond, ils étaient d'un bleu encore plus intense que ceux qu'elle avait toujours connu par le passé, et les pupilles n'étaient que deux fentes noires tels les yeux d'un félin. Elle se perdit dans son regard tout en continuant de le caresser. Lui était complètement perturbé, son cœur battait à tout rompre et il ne contrôlait plus rien. Ça dépassait ce qu'il avait imaginé, et le sentiment qu'il ressentait en cet instant était exactement le même que celui qu'il ressentait tous les jours avec Shion. D'ailleurs à bien y regarder, les deux femmes se ressemblaient vraiment, même taille, mêmes formes, même typer de visage. Seuls les yeux et les cheveux étaient différents de par leur couleur. Naruto prit la main libre de la jeune fille et se rapprocha d'elle. Puis d'un mouvement très doux, il écarta celle qui le caressait et s'agenouilla en inclinant sa tête à la grande surprise d'Hinata qui ne trouvait toujours pas la force de dire un mot.

- Désolé. Dit-il en étant toujours incliné.
- …
- Je tenais à te revoir toi Hinata, avant tous les autres pour m'excuser. Il s'est passé énormément de choses en douze ans et malheureusement j'ai dû vous laisser derrière moi pour accomplir mon destin. Après t'avoir revu je me suis parfaitement souvenu de ton intervention pendant mon combat contre Pain et je me suis surtout souvenu des mots que tu as prononcé ce jour-là. Je ne peux nier les sentiments qui rongent mon cœur en ce moment même, mais il faut que je te dise la vérité.
- Naruto... dit-elle doucement en pleurant sans retenue.
- Je t'aime Hinata, malgré ces douze années de séparation, malgré le peu de temps que nous avons passé ensemble... Mais j'en aime une autre avec qui je partage ma vie depuis très longtemps...
- Naruto... continua-t-elle.
- J'ai parfaitement conscience que te dire de telle choses ne va pas t'aider, mais te voir te recueillir sur mon nom, alors que je suis vivant, c'est très dur pour moi. Je vous ai menti à tous et...

Il fut coupé dans son élan par Hinata qui se jeta sur lui et qui le serra de toutes ses forces dans ses bras et pleurant de bonheur.

- Idiot ! Tu es vivant et c'est tout ce qui compte ! J'ai toujours garder espoir ! J'ai toujours su au fond de moi ! Je t'aime Naruto et que tu sois avec quelqu'un ne me regarde pas ! Tu mérites de vivre une belle vie et personne ne peut te reprocher d'aimer une autre fille. Tu es vivant ! Tu es vivant ! Et de savoir que tu m'aimes me donne le plus grand des bonheurs !
- Tu ne m'en veux pas ? Dit Naruto en commençant à pleurer lui aussi.
- Je t'ai toujours aimé, même quand tu clamais haut et fort que tu étais fou amoureux de Sakura ! Tu es ma source d'inspiration et je ne t'ai jamais demandé plus !
- Hinata ! Dit Naruto en ne retenant plus ses larmes et en serrant Hinata à son tour.

Ils pleuraient et rigolaient en même temps. Naruto donnant des bises à Hinata. Elle lui caressant le visage et ses cheveux. Plusieurs minutes passèrent ainsi et les deux se redressèrent pour mieux se regarder. Hinata regardait avec insistance les yeux de Naruto mais aussi ses joues qui étaient dénuées des cicatrices qu'elle avait toujours connue.

- Je crois que tu me dois quelques explications. Dit Hinata avec un sourire.
- Tu parles des légers changements physiques de mon visage ?
- Je parles de tout ce que tu as vécu pendant ces douze années.
- Très bien... Dans ce cas laisse moi te conter le récit de Naruto Uzumaki Namikaze.



Chapitres: 1 2 3 4 5 6 7 8 [ 9 ] 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: