Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Uzumaki Naruto Monogatari - Premier Âge - La guerre des Bijuus

Un peu plus de huit ans se sont écoulés depuis l'attaque de Pein, Naruto est déclaré mort et Danzou a pris le pouvoir. Le village s'est séparé en deux, NéoKonoha sous les ordres de Danzou, Rokudaime Hokage. Et Namikaze no Sato là où sont réunis tous les ninjas qui luttent contre la tyrannie de Danzou. La paix dans le monde Shinobi ne tient qu'à un fil mais un nouvel espoir va venir prêter main forte aux nations Ninjas et empêcher le monde de sombrer sous la menace de l'Akatsuki...
Classé: -16D | Spoil | Fantasie | Mots: 93146 | Comments: 120 | Favs: 191
Version imprimable
Aller au
ChibakuTensei (Masculin), le 03/10/2009
Voici un chapitre que j'aime bien ! Discussions, Romance, combat... Je pense que ce chapitre devrait vous plaire. Je vous souhaite une bonne lecture.



Chapitre 7: La Puissance d'un Dragon



Au village caché de Namikaze no Sato, la fête battait son plein et tous les villageois dansaient, riaient et discutaient avec leur invités. Seuls les cinq membres du conseil et les cinq Dragons s'étaient enfermés dans une pièce afin d'être au calme.

- Alors ?! S'exclama Shikaku. Je suppose qu'il y a certaines choses que vous souhaiteriez que l'on partage n'est-ce pas ?
- Absolument. Répondit Sélène. Quel sujet devrions nous aborder en premier... Que pensez-vous de nous expliquer un peu quelle est la situation de ce continent ?
- Ce n'est pas tout simple. Commença à expliquer Yamato. La nation Ninja n'est vieille que d'un bon siècle mais notre histoire n'en est pas moins chargée. L'ordre actuel des choses est celui-ci. Notre village est allié avec celui de Suna. Les autres principaux villages se sont écartés et entretiennent des relations basées sur le monopole des territoires et le commerce. Notre situation est délicate parce que nous avons déserté notre village natal car nous ne supportions plus l'oppression du nouvel Hokage. Nous avons gardé notre position secrète pendant environ dix ans mais il y a un an, notre position a été révélée suite à une mission qui a mal tourné, nous devions escorter un seigneur et malheureusement c'était un piège de Konoha qui avait préparé son plan depuis quelques années. Fort heureusement, le Kazekage nous est venu en soutien et a empêché les hostilités. Le problème c'est que Danzou, qui est le Hokage, ne restera sûrement pas sans rien faire encore longtemps. D'ailleurs pour nous assurer d'être tranquilles ce soir nous avons envoyé deux de nos meilleurs éléments au village caché de Konoha pour les dissuader de toute offensive pendant un certain temps.
- Ne pensez-vous pas justement que cette attaque produira l'effet inverse ? Demanda Temujin.
- Rassurez vous Temujin-san. Répondit calmement Gen. Je pense qu'avec les deux Ninjas qu'on leur a envoyé, ils auront matière à réfléchir.
- D'ailleurs nous parlons de nous et de nos alliés et adversaires mais vous, avez-vous contacté d'autres villages ? Questionna Ibiki.
- Non. Répondit Conrad. Nos supérieurs ont été formels, contacter uniquement le village caché de Namikaze no Sato situé aux frontières du pays du feu et du pays du vent, caché dans les falaises.
- Vos supérieurs ? Dit Hiashi en relevant un sourcil. Comment est organisée votre faction militaire ?
- Et voilà ! S'exclama Solyane. Les mecs ça ne parle que de guerre ! Pourquoi il n'y a pas de femme dans votre conseil ?
- Solyane... dit Briséa de sa voix douce. Si tu ne dis plus rien à partir de maintenant il n'y aura aucun problème. En revanche si tu reposes une question aussi débile je te frapperai tellement fort que tu seras moche jusqu'à faire fuir les plus laids de tous les garçons. C'est clair ? Finit-elle dans un grand sourire.
- Très clair ! Répondit Briséa dont le visage était devenu livide.
- Notre faction militaire est organisée de façon assez classique. Coupa Solyane. Tout en bas il y a l'armée du pays répartie en cinq factions dont nous sommes les capitaines. Les membres de l'armée qui parviennent à un certain niveau sont ensuite admis dans la garde personnelle de notre grande prêtresse. En parallèle il y a une unité de soins dirigée par une femme du nom de Amaru, elle est très douée dans son domaine et est sûrement un des plus grands guérisseurs qui soit. Au dessus de nous et de l'unité d'Amaru, il y ceux qu'on nomme les trois généraux divins. Se sont trois personnes dont la puissance dépasse largement la notre. Mais eux aussi sont sous les ordres de quelqu'un, le commandant de notre armée, époux de la grande prêtresse, et aussi chef de notre nation.
- Votre nation ? Questionna Yamato. Il y a d'autres pays ?
- En fait notre situation est un peu similaire à la votre sauf que nous sommes issus de plusieurs villages et pays différents. D'ailleurs, aucun de nos supérieurs n'est originaire de notre continent. Notre nation est toute jeune et c'est pour cela que nous recherchons des alliés. Il a fallu deux ans de préparation pour tout mettre en place, l'entraînement, le recrutement, le voyage... Tout cela n'a été possible que par la volonté du commandant et de la haute prêtresse.
- Je ne comprends pas. La coupa Gen. Votre nation n'a que deux ans ?
- Non pas du tout, elle a un peu plus de vingt ans. Répondit Temujin. Mais l'arrivée de ceux qui sont maintenant nos supérieurs s'est produite il y a environ deux ans.
- Et ils sont vos chefs ? Continua Gen.
- Ben ouais ! Répondit Solyane. Il faut voir leur puissance ! Se sont tous des phénomènes !
- N'en dit pas plus Solyane ! S'exclama Conrad.
- Pourquoi cela ? Interrogea Shikaku.
- Tout simplement parce que vous le découvrirez par vous même quand ils arriveront dans deux jours. Répondit calmement Sélène.
- Ils vont venir ? Dit Hiashi.
- Nous ne sommes là que pour préparer la rencontre qui changera le monde que nous connaissons. Répondit Temujin. Nos supérieurs ainsi que la haute prêtresse discuteront avec vous en personne. Mais d'abord ils devaient faire un détour au pays des neiges pour...
- Au pays du printemps ! Coupa Solyane qui se prit un coup sur la tête de la part de Briséa.
- Mais d'abord... repris Temujin. Ils devaient faire un détour au pays du printemps pour créer une alliance avec la Princesse Koyuki. Ils sont partis en même temps que nous il y a cinq jours.
- C'est impossible qu'ils arrivent dans deux jours ! S'exclama Ibiki. Il faut deux semaines de voyage pour faire la traversée en bateau et parcourir les terres entre notre pays et celui du printemps.
- Ne vous inquiétez pas pour ça. Continua Temujin. Nous avons développé un moyen de transport rapide et sûr.
- C'est la technique que vous avez utilisé pour venir chez nous n'est-ce pas ? Demanda Yamato.
- Pas du tout. Répondit Sélène. Nous avons utilisé une technique qui combinait nos pouvoirs mais nous ne pouvions transporter qu'une cinquantaine d'hommes ainsi. Nos supérieurs ont inventé un véhicule bien plus pratique que notre technique.

La discussion dura encore un certain temps pendant lequel ils se racontèrent tous leur coutumes, traditions, et enfin vint le moment d'expliquer un peu leur art du combat.

- Très bien ! S'exclama Temujin. Il nous reste le dernier sujet à aborder. Vos capacités au combat.
- Oui. Continua Sélène. On vous propose un combat opposant l'un de nous face à l'un de vos Ninjas. Que pensez-vous de cette proposition ?
- C'est en effet le meilleur moyen pour juger de vos compétences et vous des nôtres. Mais il faut savoir que nos techniques de combat varient à chaque clan et même à chaque individu. Répondit Shikaku.
- Ça on le sait très bien. Mais on sait aussi que certains de vos Shinobis sont nettement plus forts que d'autres n'est-ce pas ? dit Briséa dans un grand sourire.
- Et bien en effet. Que pensez-vous d'attendre demain matin pour que l'on discute avec nos meilleurs Ninjas afin de vous proposer un choix d'adversaires ? Demanda Ibiki.
- C'est parfait ! S'enthousiasma Solyane. Dans ce cas nous allons nous retirer avec notre escorte. Il commence à se faire tard. Finit-elle en se levant.

Tous les autres firent de même puis sortirent du bâtiment. Ils annoncèrent la fin des festivités et indiquèrent le chemin de l'auberge où allaient dormir les cinq Dragons et les membres de la garde royale.

__________________________________________________

Les premières rayons du soleil luisaient à travers les sommets des montagnes, les nuages disparaissaient à l'horizon ce qui annonçait une très bonne journée. Sakura et Shikamaru venaient de rentrer au village et ils se rendirent directement dans le bureau du conseil des cinq. Ils traversèrent le village jusqu'à arriver à un grand bâtiment encastré dans la falaise, entièrement en bois et en forme de demi-cercle. Ils entrèrent et virent se placer face aux membres du conseil assis à leur bureau qui était de la même forme que la salle.

- Haruno Sakura au rapport !
- Nara Shikamaru au rapport !
- Alors comment s'est déroulée cette mission ? Demanda Yamato.
- Nous avons fait exploser les quartiers militaires comme vous nous l'aviez demandé. Répondit Sakura.
- Et vous avez eu des complications ? Continua Yamato.
- Et bien nous nous sommes retrouvés face à ce cher Rokudaime Hokage accompagné de sa garde personnelle. Repris Shikamaru. J'ai donc décider de choisir l'option de la fuite. Grâce à ma technique nous avions une avance considérable mais l'un de leur Ninja possédait une technique de déplacement rapide sur grande distance et il nous a très vite rattrapé.
- En effet. Continua Sakura. Il était assez massif mais pas plus dangereux que ça. Je l'ai battu en cinq minutes. Après cela j'ai retrouvé Shikamaru qui se reposait pour récupérer son Chakra dépensé lors de se technique puis nous sommes venus directement ici.
- J'espère que Danzou n'aura pas la mauvaise idée de se venger... dit Gen.
- Si on a choisi de faire cette mission de cette façon c'est justement pour lui donner matière à réfléchir à propos de nos compétences militaires. Lui dit Shikaku.
- Bon ! Coupa Yamato. Vous avez bien travaillé, nous avons eu raison de vous confier cette mission de rang S.
- Merci. Dit Sakura.
- Et sinon ? Interrogea Shikamaru.
- Sinon quoi ? Demanda son père.
- Et ben ces fameux nouveaux alliés ?
- Ils ont l'air d'être des gens de confiance avec une bonne force militaire. Leurs coutumes sont un peu différentes des nôtres mais c'est surtout leur façon de se vêtir. C'est très riche en ornement et assez impressionnant il faut dire. Répondit Yamato. D'ailleurs nous allons organiser un duel entre l'un des cinq chefs que nous avons rencontrés et l'un de nos meilleurs éléments.
- Mais pas l'un de vous deux ! Coupa Hiashi qui voyait déjà Sakura ouvrir la bouche pour parler. Vous, vous irez vous reposer et vous assisterez au duel pour vous faire une opinion de leur puissance.
- Très bien ! Firent Sakura et Shikamaru en s'inclinant.

Ils quittèrent la salle du conseil puis prirent la direction de leur appartement. Ils marchaient tranquillement sans dire un mot et Sakura profita de ce calme plat pour prendre la main de Shikamaru. Ils se regardèrent tous les deux d'un regard tendre puis elle partit en courant tirant par la même occasion Shikamaru derrière elle. Elle accélérait le pas et Shikamaru se laissait faire. Au détour d'une rue, ils croisèrent Neji, Hinata, Ino, Choji et Kiba ; les cinq Ninjas leurs firent de grands signes mais Sakura et Shikamaru ne s'arrêtèrent pas. Ils entendirent juste :

- Salut tout le monde ! Désolé mais on est pressé !
- Galère !

Ils se stoppèrent tous les cinq puis se regardèrent sans dire un mot jusqu'à ce que Hinata brise ce silence en rigolant. Ils retrouvèrent leur calme deux minutes plus tard et la belle aux yeux blancs prit la parole.

- Et bien ce n'est pas trop tôt.
- Oui ! Continua Ino. Il aura bien fallu qu'ils fassent leur première mission ensemble depuis trois ans pour qu'ils se révèlent leurs sentiments.
- Et Kiba ! J'ai gagné mon pari ! S'exclama Choji. Tu m'invites au Yakiniku comme on l'avait dit ?
- Ouais ça va... J'ai pas oublié... répondit Kiba tout en vérifiant le contenu de son porte-monnaie.
- Bon c'est bien beau tout ça mais le conseil nous attend. Termina Neji.

__________________________________________________

Sakura ouvrit la porte de son appartement en y entra en tenant toujours la main de Shikamaru. Celui-ci se laissait faire, ne disant rien, affichant juste un léger sourire. Elle ferma la porte à clé et attira Shikamaru avec elle dans le salon. Ils se regardaient intensément, le regard plein de passion. Sakura s'approcha doucement de Shikamaru puis elle lui souffla à l'oreille :

- J'espère que tu n'as pas oublié où nous nous étions arrêté tous les deux ?

Pour toute réponse, Shikamaru lui prit tendrement le menton et approcha légèrement son visage du sien. Leurs lèvres se rencontrèrent après quelques instants passés à regarder l'autre, à le désirer. Ce baiser était celui qu'ils attendaient tous les deux depuis trop longtemps. Shikamaru serra son étreinte et intensifia son baiser, laissant libre cours à sa passion. Ses mains glissaient le long du dos de Sakura, remontant dans la nuque, descendant jusqu'au bas du dos. Sakura faisait de même, ne se lassant pas de ce moment. Pour eux, le monde extérieur n'existait plus, en cet instant ils étaient seuls au monde, les Adam et Ève de leur jardin d'Eden... Sakura tira tranquillement Shikamaru avec elle tout en continuant de l'embrasser. Elle ouvrit une porte qui menait à la salle de bain puis tourna le robinet de la baignoire. Elle commença à retirer en douceur l'écharpe de Shikamaru, puis les protège-bras. Alors qu'elle commençait à ouvrir le veston de l'homme qu'elle aimait, celui-ci en faisait de même avec son haut. Tous les deux se déshabillèrent entièrement tel un rituel sans jamais rompre leur baiser. Quand enfin ils se séparèrent, ce fut pour s'étreindre avec une passion sans limite, leurs corps nus en contact dégageant une chaleur sans précédent. Tous les deux entrèrent dans la baignoire puis reprirent ce baiser qu'ils n'auraient pas voulu rompre. Ils ne pouvaient plus tenir, leurs corps ne leurs obéissaient plus. La passion effaçait tout autre sentiment ou même toute logique. Ils se désiraient. Shikamaru s'allongea sur le dos et Sakura le suivit en se mettant sur lui. Shikamaru commençait à la caresser sur toutes les parcelles de son corps. Elle en faisait de même puis, quand elle sentit la main de son homme s'arrêter sur ses parties intimes, elle en fit de même avec celui-ci. Leur désir s'intensifiait de minute en minute, leurs corps brûlaient, les battements de leurs coeur résonnant dans leurs tête. Ils se laissèrent aller au delà. Ne faisant plus qu'un. Il était en elle, et elle en lui. Plus rien ne pouvait les séparer. Pour eux ce moment dura une éternité. Une éternité durant laquelle ils n'avaient jamais rien connu de plus intense. Malgré la fatigue engendrée, ils continuaient à augmenter leur plaisir jusqu'à atteindre le summum et, dans un gémissement commun, ils entrèrent pendant une seconde dans ce que les hommes appelaient communément le Paradis. Ils se séparèrent tout en se regardant intensément dans les yeux avec un regard plein de tendresse. Ils sortirent tous les deux et partagèrent la même serviette, permettant ainsi de ne rompre en aucun cas le contact. Ils allèrent ensuite dans la chambre de la rose pour laisser aller leur sommeil. Elle dans les bras de celui qu'elle aimait. Lui tenant avec tendresse l'amour de sa vie...

__________________________________________________

- Bien ! S'exclama Yamato. Si on vous a convoqué tous les cinq ici c'est parce que nous souhaiterions que l'un de vous affronte l'un des cinq Dragons.
- Quoi ?! Crièrent en coeur les cinq Ninjas.
- Pourquoi ça ? Demanda Neji.
- Tout simplement pour que nous puissions évaluer leur force, et eux la notre. Répondit Ibiki.
- Dans ce cas pourquoi nous ? Il y a plein d'autres plus forts que nous ! Protesta Kiba.
Alors d'abord «plein» c'est un bien grand mot. Dit Hiashi. Il y en a quelques autres qui sont à votre niveau sauf trois personnes de ce village. Vous savez qui sont ces personnes n'est-ce pas ?
- Oui. Répondit Ino. Et même que deux d'entre elles sont en train de s'envoyer en l'air ! Cria Ino en faisant un V avec les doigts de sa main droite.
- Non mais ça va pas ! Cria Hinata. De quel droit tu te permets de raconter leur vie privée ?
- C'est bon... continua Ino. Tout le village n'attendait que ça depuis six mois ! Pas vrai ? Demanda-t-elle au conseil. S'en suivit d'un grand silence dans l'assemblée.
- Mon fils et Sakura... Dans un même lit... Impossible... C'est un miracle...
- Shikaku ! Tu auras le loisir d'en discuter avec ta femme plus tard non ? Dit Ibiki en rigolant.
- Bon reprenons ! S'exclama Yamato. Si on vous a choisi vous c'est parce que deux des plus puissants reviennent tout juste de mission et le troisième est en mission. Quand aux quelques personnes qui sont à votre niveau, se sont soit vos Senseï, soit les membres de votre famille, soit nous. Notre choix s'est porté naturellement sur vous puisque vous êtes la génération qui porte tous les espoirs de ce village. Le combat aura lieu dans deux heures, dans l'arène de l'esprit. Ce combat nous permettra d'inaugurer ce lieu que nous contions garder pour un potentiel examen Chuunin.
- Vous avez bien compris ? Demanda Gen. Rendez-vous dans deux heures à l'arène de l'esprit où l'un de vous affrontera une force inconnue jusqu'au premier sang versé. Rompez !

Les cinq sortirent de la salle du conseil et se rendirent chacun dans leurs appartements pour se mettre en tenue de combat.

__________________________________________________

Tous les villageois ainsi que les membres de l'armée Royale s'étaient rassemblés dans les gradins de l'arène, creusés à même la falaise. L'arène était cachée dans les falaises et était façonnée en cercle. Le terrain était une étendue d'herbe agrémentée de quelques arbres et d'un étang. En son centre se trouvaient les cinq shinobis de Konoha vêtus de la tenue de combat traditionnelle des Ninjas et, en face d'eux, se trouvaient les cinq Dragons habillés de leurs imposantes armures. Entre les deux groupes se trouvait Yamato qui allait être le juge de cette rencontre. Les quatre autres membres du conseil étaient dans la tribune d'honneur où viendraient les rejoindre les huit combattants qui ne se battraient pas.

- Bien ! Peuple de Namikaze no Sato ! Amis de Yume no Kuni ! Comme vous le savez, nous allons assister à une démonstration de force de nos deux nations qui nous permettra chacun et chacune de juger du potentiel des autres ! C'est un combat où la seule règle est celle-ci ! Au premier sang versé, le match s'arrêtera ! Pas de coups bas ! Les armes sont autorisées ! Faîtes honneur à votre pays ! Maintenant laissez moi vous présenter ceux qui vont combattre !

A ces mots, les gradins se mirent à trembler sous les hurlements des spectateurs. Ils s'attendaient tous à un combat de grande envergure où la poussière et la sueur empliraient l'air de l'arène. Yamato invita les combattants à se rapprocher.

- Alors ? Demanda-t-il. Avez vous choisi qui va combattre ?
- Nous avons choisi Temujin à la foudre divine pour affronter l'un de vos Ninjas ! Répondit Sélène.
- Et vous ?
- Nous avons choisi Hyuuga Neji pour affronter l'un des cinq Dragons ! Répondit Hinata.
- Très bien ! Les jeux sont faits ! Les huit autres combattant, montez rejoindre les membres du conseil dans la tribune d'honneur. Quant aux deux combattants, vous avez deux minutes de préparation.

Les huit qui ne combattaient pas rejoignirent le conseil du village dans la tribune. Ils s'assirent tous et les quatre Shinobis commencèrent à discuter. Ils exprimaient plus ou moins de l'inquiétude au vu de l'immense épée que portait Temujin dans son dos. Mais ils se turent lorsqu'ils virent Temujin planter son épée profondément dans le sol et retirer son casque puis le lâcher négligemment au sol. La surprise de tout le monde fut palpable lorsque son visage fut révélé. C'était le même type de visage que Neji, beau garçon, un air calme, des yeux bleus qui montrent sa détermination, de longs cheveux blonds platine. Les filles dans les tribunes se mirent à hurler d'excitation à la vue de ce bel homme. Les deux combattants se rapprochèrent l'un de l'autre puis s'inclinèrent. Yamato recula de plusieurs pas puis déclara haut et fort :

- Que le combat commence !

Cette n'eut pas le temps de résonner dans l'arène que Neji se jeta sur son adversaire avec une très grande vitesse. Il plaça un coup qui fut dévié par Temujin, puis un deuxième qui fut aussi paré. Neji fit un saut en arrière puis évalua son adversaire. Il était debout et ne montrait aucune animosité. Il attendait tout simplement que Neji vienne l'attaquer. Celui ne s'en priva pas et enchaîna toute une série de mouvements dans la plus pur style Jûken. Toutes ses attaques étaient déviées par son adversaire sans que celui-ci ne riposte. Neji commençait à être agacé par ce comportement et activa son Byakugan. Temujin fut surpris par la transformation des yeux de son adversaire et ça ne lui inspirait pas confiance. Il se mit en position de combat près à attaquer au moindre signe d'hostilité de la part du brun aux yeux blancs. Neji courba les doigts de sa main droite, sa paume tendue vers Temujin, puis dans une impulsion, il lança une vague de Chakra en criant :

- Hakke Kuushou ! (La paume du Hakke)

L'onde de choc qui partit depuis sa main vint frapper Temujin en pleine face, bien que celui-ci s'était protégé en ramenant ses bras devant. Il tomba à la renverse mais se releva tout de suite en accomplissant un salto arrière. Et reprenant ses esprits il vit que Neji fonçait droit sur lui. Il leva ses bras, parallèles au sol puis, dans un mouvement rapide et puissant, il joignit ses deux mains en criant :

- Raikohô ! (Canon de foudre divine)

Une immense vague d'énergie chargée d'éclairs jaillit et fonça droit sur Neji, éclatant le sol sur son passage. Neji n'arrêta pas sa course pour autant. Il fit trois pas pour prendre une bonne impulsion et plongea en avant en criant à son tour :

- Hakke Shou ! Kaiten ! (Bouclier divin)

Il disparut dans le grand rayon foudroyant et réapparu dans une grande explosion. Émergeant de la technique de Temujin dans une aura de chakra bleuté. Il était dans les airs et réitéra sa première attaque.

- Hakke Kuushou !

Une nouvelle vague de Chakra fut envoyée sur Temujin qui disparu dans un éclair. Neji retomba au sol, cherchant son adversaire des yeux. Soudain il le vit grâce à son Byakugan. Son adversaire était monté si haut dans le ciel qu'il était imperceptible pour des yeux normaux. Le tonnerre gronda. Neji se remit en position de combat, près à recevoir la technique de son adversaire. Un éclair tomba, suivit très vite d'un deuxième. Puis une pluie d'éclairs inonda le terrain. Neji esquivait toutes les attaques en effectuant toutes sortes de figures acrobatiques. Et pendant que les éclairs tombaient incessamment depuis les ciel, Temujin apparu devant Neji. Les deux combattants se lancèrent dans une danse pour frapper l'autre tout en esquivant les éclairs. Temujin parvint à placer un puissant coup de pied qui projeta directement Neji dans un éclair. Celui-ci eût le réflexe de lancer son Kaiten pour traverser la foudre sans aucune blessure. Quand il toucha le sol, Temujin était derrière lui. Il esquiva le coup de poing qu'il aurait dû se prendre si il ne possédait pas le Byakugan puis il lança son attaque finale :

- Shugo Hakke ! Rokujuu Yon Shou ! (Les soixante-quatre poings du Hakke)

Neji commença une longue série de coups qui touchèrent tous leur cible, sauf le dernier. Temujin attrapa le poignet de Neji, prit appuis sur sa tête, et dans un mouvement ample, lui asséna un coup de pied en pleine tête. Neji fut projeter quelques mètres plus loin, sa tenue se déchirant pendant qu'il roulait au sol. Il se releva avec difficultés et regarda rapidement son état. Quelques ecchymoses mais aucune coupure.

- Comment as-tu fait pour contre-attaquer durant cet enchaînement ! S'exclama-t-il à bout de souffle.
- Tes coups sont trop faibles ! Tu as peut-être fermé soixante-trois de mes Tenketsus mais ce n'est pas suffisant pour me mettre à terre... répondit Temujin.

Neji se mit en position de combat et se jeta une dernière fois sur Temujin. Celui-ci leva le bras vers le ciel puis prononça :

- Raijin no Keibatsu ! (Le jugement du dieu de la foudre)

Plusieurs éclairs vinrent frapper sa main puis une sphère de foudre se matérialisa dans sa paume. Il jeta sa sphère sur Neji qui esquiva facilement tout en continuant sa course. Mais Temujin referma sa main tout en prononçant le dernier mot que Neji entendrait de sa bouche pour ce combat.

- Kaï ! (relâchement)

La sphère qui était deux mètre derrière Neji et qui continuait sa course augmenta sa taille de façon exponentielle et engloutit Neji. Les éclairs dans le ciel disparurent, La sphère se rétracta sur elle même puis explosa, laissant apparaître Neji qui s'effondra au sol. Temujin était victorieux.
Dans les tribunes, Solyane se tourna vers le conseil et leur dit :

- Voici le puissance d'un des Dragons de Yume no Kuni...



Alors votre impression ? J'imagine déjà plusieurs questions qui trottent dans votre tête.
"Et Naruto il est toujours pas là ?"
"C'est qui ce troisième Ninja qui est aussi fort que Shikamaru et Sakura ?"
Je rajouterais juste une petite précision concernant Temujin. Je ne sais pas si tout le monde l'a remarqué, mais Temujin est un des personnages principaux du Film 2 de Naruto.
Merci encore merci d'avoir lu cette histoire. N'hésitez pas à lâcher des commentaires.
A bientôt !




Chapitres: 1 2 3 4 5 6 [ 7 ] 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: