Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Uzumaki Naruto Monogatari - Premier Âge - La guerre des Bijuus

Un peu plus de huit ans se sont écoulés depuis l'attaque de Pein, Naruto est déclaré mort et Danzou a pris le pouvoir. Le village s'est séparé en deux, NéoKonoha sous les ordres de Danzou, Rokudaime Hokage. Et Namikaze no Sato là où sont réunis tous les ninjas qui luttent contre la tyrannie de Danzou. La paix dans le monde Shinobi ne tient qu'à un fil mais un nouvel espoir va venir prêter main forte aux nations Ninjas et empêcher le monde de sombrer sous la menace de l'Akatsuki...
Classé: -16D | Spoil | Fantasie | Mots: 93146 | Comments: 120 | Favs: 191
Version imprimable
Aller au
ChibakuTensei (Masculin), le 03/10/2009
Et voici le sixième chapitre ! Je n'ai pas grand chose de spécial à dire si ce n'est des remerciements à tous vos commentaires. J'espère que ce chapitre vous surprendra. Bonne lecture.



Chapitre 6: Une Rose Mortelle



La rage. Ce sentiment qui peut faire commettre des atrocités aux hommes sans que ceux-ci n'aient forcément conscience du mal qu'ils vont engendrer ; et d'autres jouissant de l'acte atroce qu'ils comptent commettre... C'est avec cette rage contenue tant bien que mal que Danzou se dirigeait sur la grande place, où avait lieu l'attaque terroriste. Il traversait les rues de son village, une odeur de brulé se faisait de plus en plus présente et la lumière des flammes accentuait les ombres à mesure qu'il se rapprochait du combat. D'après les rapports, une trentaine de ses hommes y auraient laissé la vie, tous morts de la main d'un ennemi invisible. Environ une dizaine de Jounins et deux fois plus de chuunins s'étaient fait tuer sans qu'aucun d'entre eux n'aient pu riposter ou même identifier l'ennemi. Qui osait ? Qui se permettait ? Il est Hokage de Konoha ! Il est celui qui règne sur le village ! Il est l'homme le plus fort de ce pays ! Et il ne peut supporter d'avantage la honte d'un éventuel échec. Il accélérait le pas, suivi de sa garde personnelle, les quatre ANBU Racine les plus anciens et les plus puissants. Il déboucha enfin sur la place, les cadavres éparpillés aux quatre coins, le sang coulant à flots entre les pavés, la statue à son effigie embrasée.

Ils étaient là, en face de lui, les deux responsables de cet affront. Il y avait un homme d'environ un mètre quatre-vingt qui se tenait négligemment debout, une main dans une poche. Sa tenue était composée de sandales de Ninja noires, d'un pantalon noir très large resserré autour du mollet par des cerclages d'acier. Une ceinture large à laquelle était accrochée quatre sacoches de ninja ainsi que deux lames dont les poignées possédaient des trous pour y passer les doigts. Il portait un veston moulant sans manches en mailles d'acier qui révélait une musculature fine mais très bien taillée. Une grande écharpe noire autour de son cou qui lui tombait jusqu'au genoux. Il avait aussi des protège-bras en cuir noir ornés de lamelles d'acier qui se chevauchaient les unes les autres pour permettre des mouvements plus fluides et des mitaines dans le même style. Ses cheveux mi-longs retombaient sur ses épaules, de longues mèches cachant partiellement le visage tout en laissant visibles les yeux sombres de l'individu.

L'autre personne était une femme d'environ un mètre soixante-dix à la silhouette parfaite. Elle avait des bottes de cuir noir qui lui remontaient aux milieu des cuisses et un mini-short moulant de couleur rouge venait épouser ses formes gracieuses. Une dizaine d'étuis de différentes formes étaient suspendus à une ceinture composée de trois lanières de cuir rouge, blanc et noir. Elle portait un haut moulant en mailles d'acier et en tissu noir qui commençait en dessous de sa poitrine, et continuait jusqu'à un grand col large qui montait juste en dessous de son nez. Des manches longues étaient recouvertes de lanières de cuir des mêmes couleurs que la ceinture et elle portait des gants noirs agrémentés de petites coques en acier sur chaque articulation de ses doigts. Un rouleau noir orné de motifs blancs et de taille assez imposante était accroché par une sangle de cuir noir sur toute la diagonale de son dos. Ses yeux verts brillaient tels deux émeraudes à la lueur du feu entourés par deux grandes mèches de cheveux. Une chevelure d'une magnifique couleur rose rassemblée en une très grande tresse qui descendait aux genoux.
Danzou remarqua deux détails presque identiques sur la boucle de leurs ceintures. La boucle était en fait composée de la plaque des bandeaux frontaux des Ninjas et on pouvait facilement y voir deux symboles gravés sur la surface d'acier. Une spirale et un cercle coupé d'un trait pour l'homme, et une spirale et un simple cercle pour la femme.

- Danzou... Souffla Sakura.
- Nara... Haruno... Deux familles condamnées à la peine capitale pour avoir tourné le dos à votre village, dit calmement Danzou. J'attendais depuis longtemps le moment où l'un de vous, bandes de rats, viendrait jusqu'à moi... J'ai longtemps pris plaisir à imaginer ce que je pourrais vous faire, et je dois dire que mon choix définitif n'est toujours pas fait... Huhuhu... Mais penser que vous viendriez et que vous causeriez tant de dégâts en si peu de temps et surtout si peu nombreux... Je pense que je vous avais légèrement sous-estimé.
- Espèce de vieux fou, répondit Sakura. Tu penses que ceci est le résultat de l'affrontement de deux personnes ? Sache que seul l'un d'entre nous est responsable de ça !
- Et dans ce cas je suppose que l'autre ne s'est pas contenté de regarder n'est-ce pas ? Interrogea calmement Danzou alors que les Ninjas arrivaient par centaines.
- Tout juste ! S'exclama Shikamaru. Je n'étais qu'une diversion le temps de régler deux ou trois petites choses.
- Et lesquelles je vous prie ? Demanda Danzou en levant la main pour ordonner à ses hommes d'intercepter les intrus.
- Celles-ci ! Hurla Sakura en réalisant une petite série de mudras très rapidement.

Un bruit terrible gronda et une secousse fit trembler le sol. Danzou ainsi que ses gardes et toute l'armée qui venait de les rejoindre se retournèrent pour observer impuissants une incroyable série d'explosions qui venait des quartiers militaires. Danzou fou de rage hurla sur ses hommes de tuer les auteurs de cet acte mais il n'y avait personne à l'endroit où, quelques secondes plus tôt, se trouvaient deux Ninjas de Namikaze no Sato.

***

- Pourquoi on a fuit ? Demanda Sakura.
- Parce que notre mission a été accomplie avec succès, répondit calmement Shikamaru.
- Tu sais bien qu'on aurait pu facilement se défaire de sa garde personnelle sans aucun problème !
- Rien n'était garanti, continua tranquillement Shikamaru. Les gardes à la rigueur, mais pas l'autre vieux... N'oublie pas que fut un temps, il était candidat au poste de Sandaime Hokage et que même si il a perdu, il avait tout de même défié en duel le Sandaime. Je ne voulais pas courir un risque inutile. Et en plus au cas où tu ne l'avais pas remarqué, il y avait en plus de sa garde personnelle une bonne centaine de Shinobis qui venaient d'arriver en renfort...
- C'est pour ça que tu as jugé bon de m'entraîner avec toi dans ton jutsu des ombres ? J'aurais pu fuir sans avoir besoin que tu ne t'occupes de moi ! S'énerva Sakura.
- Je ne voulais pas courir de risque inutiles ! C'est simple non ? Lui répondit Shikamaru. Et puis avec mon jutsu, on a parcouru en deux secondes ce qui nous aurait pris deux heures en courant. Et avec ces connards de la Racine à nos trousses ! Je pense que la situation dans laquelle je nous ai mis est tout de même bien plus confortable ! On est peut-être sans peur et super puissants mais ne fais pas de choses inconscientes !
- Pourquoi tu me traites de cette façon ? Demanda Sakura.
- Je ne vois pas de quoi tu parles.
- Tu veux me protéger alors que toi et moi on est quasiment aussi forts l'un que l'autre. Ne me dis pas que tu vas me ressortir ton discours macho sur la protection des femmes par les hommes !?
- Et galère... souffla Shikamaru en tapant son front de sa main droite.
- Non mais franchement ! Trois ans qu'on s'entraîne ensemble et pour notre première mission tu m'empêches de combattre celui qui a pris la place de mon Senseï ! Je ne te comprends pas !
- La mission c'était que toi tu posais tes explosifs pendant que moi je faisais diversion ! Après ça on se retrouvait et on faisait tout péter ! C'est pas bien compliqué ! Alors arrête de... Mais Shikamaru n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'il fut pris d'un étourdissement et il tomba à la renverse.
- Shika ! S'exclama Sakura dont l'inquiétude avait gagné son visage. Qu'est-ce qu'il y a ? Tu es blessé ?
- Ne t'inquiète pas... souffla Shikamaru. C'est la première fois que j'utilisais ma technique sur une si longue distance... Et je n'ai plus une seule goutte de Chakra. Ne t'inquiète pas pour si peu...
- Pourquoi est-ce qu'avec toi tout est si compliqué ? Murmura Sakura.
- Nous sommes ce que nous sommes... Ce sont nos actions passées qui guident nos pas vers notre avenir... Ce sont tous les êtres qui nous entourent qui influencent notre façon de vivre... Et malgré tout ça, il y a une seule inconnue dans ce qui est notre vie.
- Et qu'elle est cette inconnue ? Demanda Sakura.
- Nos sentiments, répondit shikamaru en posant délicatement sa main sur la joue de la belle.
- Shikamaru... souffla-t-elle. Il faut qu'on rentre d'accord ? Je pense que la fatigue te fait dire des choses qu'en temps normal tu n'aurais pas dit.
- Je suis parfaitement conscient de ce que je viens de te dire Sakura. Trois ans qu'on passe nuit et jour ensemble Sakura. Je suis peut-être l'éternel râleur du village, le macho qui ne supporte pas les filles au sale caractère. Mais je suis tombé amoureux de toi, et ça c'est quelque chose que je ne peux pas contrôler.

Sakura avait les larmes aux yeux. Non pas qu'elle ne soit pas heureuse en cet instant, elle aimait Shikamaru depuis un peu plus d'un an, mais elle n'avait jamais osé lui parler de ses sentiments ayant peur de rompre ce lien qui les unit tous les deux. Pour Shikamaru c'était carrément la même chose, il avait peur de la suite des évènements mais depuis maintenant un mois, ils se disputaient trop souvent à son goût pour de simples broutilles. Il souffrait de ne pas révéler ses sentiments et ne pouvait plus tenir de cette situation. Après tout ils avaient vingt-sept ans maintenant. Jamais durant leur adolescence ils n'auraient imaginé la suite des évènements ni l'évolution de leur histoire.
Il n'était plus le macho blasé de tout.
Elle n'était plus la fille qui croyait au retour de son amour de jeunesse.
Il voulait la protéger elle.
Elle voulait le suivre lui.
Sakura se pencha doucement sur Shikamaru. Leurs lèvres se rapprochaient lentement, le souffle chaud de l'un venant caresser les lèvres de l'autre. La main de Sakura venait doucement glisser sur le torse de Shikamaru. Celui-ci continuait de lui caresser tendrement la joue. Ils ne se lâchaient pas du regard, savourant tranquillement ce moment qui leur appartenait, ce moment qui allait marquer le début de leur histoire. Mais quelque chose venait de rompre cet instant, ou plutôt quelqu'un. Un homme au Chakra très puissant s'approchait à grande vitesse de la position de Sakura et Shikamaru. Les deux se séparèrent rapidement puis retrouvèrent leur sérieux.

- Combien de temps penses-tu ? Interrogea Sakura.
- Je dirais deux minutes, répondit Shikamaru.
- Je vais me faire un plaisir de lui refaire le portrait ! S'exclama Sakura. Je m'occupe de tout et je serai rapidement de retour. Repose toi. Et n'oublie pas où on en était toi et moi ! Dit-elle en lui faisant un clin d'oeil juste avant de partir.
- Galère... voilà ce que c'est de faire sa déclaration en pleine mission... Murmura Shikamaru en s'étirant au sol.

Sakura déboucha très vite dans une petite clairière, la lune au plus haut dans le ciel illuminait le visage de la belle aux cheveux roses. Elle n'eut pas le temps de préparer une stratégie pour le combat à venir que l'homme arriva face à elle. Il était vêtu avec une tenue de Ninja simple et une veste de Chuunin, mais il était de taille assez imposante. Il devait faire plus de deux mètres et peser au moins cent-trente kilos vu son gabarit. Il portait par dessus tout ses habits une longue cape noire à capuche qui venait cacher partiellement son visage.

- Je ne sais pas comment tu as fait pour nous rattraper si vite, mais tu fais sûrement la plus grosse erreur de ta vie en venant me défier ! Lui dit Sakura.
- Jeune Kunoichi aux cheveux roses... Tu es condamnée à mort pour avoir trahi ton pays et avoir commis un acte de terrorisme !!! S'écria le ANBU en se jetant sur Sakura.

Sakura esquiva un lourd coup de pied qui fit trembler le sol et se mit en position de combat. L'homme ne lui laissa pas le temps de riposter qu'il se lança dans une série de coups tous plus puissants les uns que les autres. Sakura cerna très vite le rythme de ses attaques et plaça judicieusement un coup de pied retourné qui fit perdre l'équilibre à son adversaire. Elle profita de ce moment pour prendre du recul et détacha son parchemin qu'elle portait dans le dos. Elle en déroula une petite partie et sortie tout un lot de sabres qui virent se planter dans le sol, répartis aléatoirement sur le lieu du combat. Elle lança une bonne cinquantaine de shurikens sur son adversaire tous reliés les uns aux autres par des fils d'acier. Son adversaire pensa d'esquiver mais vu le nombre conséquent de lames, il se décida d'utiliser le ninjutsu.

- KATON ! ZUKKOKU !

Une immense onde de choc enflammée sortit de sa bouche et carbonisa une bonne partie de la clairière ainsi que quelques arbres. Mais Sakura était sortie de son champ de vision pendant le cours instant où il se débattait avec les shurikens. Soudain, cinq bâtons vinrent se planter tout autour du ninja ennemi, à une bonne distance. Il leva les yeux en l'air et vit Sakura qui entamait sa descente en tournoyant sur elle-même. L'homme sauta en arrière pour esquiver le coup de pied mortel de la femme et se pris le pied dans un des sabres plantés par la rose. Sakura fit un saut en arrière et commença à courir vers un des bâtons plantés dans le sol. Elle posa son rouleau en se servant du bâton comme d'un support et alors qu'elle commençait à prendre le bout du rouleau et à se diriger vers le deuxième bâton le plus proche, elle fut interrompue par l'homme de Danzou. Elle lâcha son rouleau pour se relancer dans un combat de Taijutsu. Les mouvements de l'homme étaient puissants mais sans aucune grâce, alors que chaque coup de Sakura était accompagné d'un magnifique mouvement qui pouvait presque s'apparenter à de la danse. Elle tournait sur elle-même tout en parant les attaques adverses et en ripostant. Elle commençait à prendre le dessus lorsque l'homme lui attrapa le poignet gauche et le tordit violemment ce qui arracha un cri de douleur à Sakura. Elle se dégagea en exécutant un salto arrière accompagné d'un coup de pied qu'elle envoya dans le visage de l'autre. Elle retomba à une trentaine de mètres de son adversaire et concentra son chakra visible à l'oeil nu dans son poignet jusqu'à ce que la douleur disparaisse totalement.

- Taijutsu, armes Ninja, médecine Ninja... Qu'est-ce que tu as d'autre dans ta manche jeune fille aux cheveux roses ? Demanda de sa voix grave le shinobi.
- Ceci ! Répondit Sakura en joignant ses deux mains pour former une croix avec ses index et majeurs. KAGEBUNSHIN NO JUTSU !!!

Deux autres Sakura apparurent à ses côtés. Chacune ramassant un sabre planté plus tôt.

- Impressionnant ! La technique du clonage des ombres est une arcane secrète très bien gardée et accessible à peu de personnes, expliqua l'homme en parlant à lui-même. Décidément, tu es pleine de surprises...

Les deux Sakura armées de Katana se jetèrent sur l'homme en effectuant des passes d'armes qui visaient toutes des points vitaux. L'homme paraît à chaque fois en se servant de kunaïs mais il perdait peu à peu du terrain. Pour se dégager de là il utilisa une nouvelle fois sa technique de feu ce qui eut pour effet de faire disparaître les clones de Sakura.
La fumée se dissipa pour laisser place au champ de bataille qui était maintenant entouré du rouleau que Sakura avait eu le temps de déplier pendant l'affrontement de ses clones. L'homme n'eut le temps de comprendre que trop tard qu'il était en plein milieu de ce qui allait être son tombeau. Il vit la femme aux cheveux roses qui était encore une fois dans les airs, amorçant sa descente. Elle se concentra en plaçant deux doigts devant son visage puis elle cria.

- NINPÔ ! HAGANE NO TAISOU ! KATSU ! (Technique Ninja, les funérailles d'acier)

Des milliers d'armes de tous les genres, de toutes les tailles et de toutes les formes sortirent du parchemin et vinrent toutes percuter le Ninja ennemi. Un grand fracas métallique puis plus rien. Toutes les armes invoquées disparurent pour laisser place au cadavre méconnaissable de l'homme. Sakura s'approcha lentement, les sabres au sol disparurent eux aussi, elle lança un fil de chakra sur son rouleau qui vint se poser à côté d'elle tout en enroulant les mètres de parchemin qui avaient été utilisés pour sa technique. Elle le raccrocha dans son dos puis se stoppa devant le cadavre du ANBU de Konoha. Celui-ci disparut dans un nuage de fumée et laissa place à un tronc d'arbre.

- Kawarimi no Jutsu... pensa Sakura à voix haute. Et donc ? Maintenant tu te caches pour me suivre ? Ou bien pour fuir ?
- …
- Tu es bien faible pour un Ninja de Néo-Konoha. Pour être franche je suis vraiment déçue de ton niveau ! Un homme comme toi ne devrait pas avoir peur de l'affrontement direct !
- …
- Très bien ! Je sais que tu es là ! Mais comme tu ne prends pas la peine de me répondre je vais t'avouer trois choses ! La première c'est que mon point fort ce n'est pas la médecine, le Taijutsu, le Ninjutsu ou même les armes Ninja... Non ! Mon point fort c'est ma force ! Et la deuxième chose ! Je t'ai vu permuter lors de mon attaque... Et pour finir, je suis un Kagebunshin ! Dit-elle avant de disparaître dans un nuage de fumée.

A quelques mètres de là, dans la cime des arbres, le Ninja ne put se retourner pour voir la rose lui envoyer son poing chargé de chakra dans le dos. Il fut projeter très loin et percuta un arbre qui se brisa sous la force déployée par le coup. Après quelques secondes qui parurent lui durer l'éternité, le Ninja toucha le sol puis s'immobilisa après plusieurs roulades. Il ne pouvait plus bouger et ne ressentait même pas la douleur. Sa vue commençait à faiblir mais il vit quand même la Kunoichi s'approcher de lui et s'agenouiller.

- Je ne sais pas comment tu as pu arriver si vite et je ne veux pas le savoir. Mais si tu n'as pas utilisé la capacité lors du combat c'est qu'elle ne t'est d'aucune utilité lors d'un affrontement, je me trompe ?
- Non... Tu as... Raison. Je ne peux utiliser ma technique... sur une distance inférieure à... cinq kilomètres... répondit-il avec difficulté. Quel est ton... ton nom ? Femme aux cheveux... roses...
- Haruno Sakura, Kunoichi du village caché de Namikaze no Sato, ex-habitante de Konoha, héritière de la volonté du feu de tous mes amis morts au combat...
- Haru... no... Sa... kura... Laisse moi te dire une chose... Ceux que vous avez affronté ce soir n'étaient que des Ninjas de bas étage... Danzou-sama n'a pas eu le temps de déployer toutes ses forces militaires... Et il n'a pas eu le temps de prendre part au... au combat... Sinon tu serais morte... malgré ton niveau...
- Cet homme ne vaut rien. Il n'a aucune bravoure et aucun honneur ! Et même si ceux qu'on a tué n'étaient que des Chuunin, ça ne fait rien. La prochaine fois on s'assurera de tuer tous les Shinobis les plus puissants, Danzou compris... Dit-elle en se levant.

Elle fit demi-tour et commença à marcher dans la direction d'où elle venait. Elle mit la main dans une de ses pochettes et en sorti un parchemin qu'elle lança derrière elle sans même porter un regard sur le Ninja qui regardait impuissant le parchemin explosif commencer à s'embraser sur son torse. Une explosion illumina la forêt, le souffle chaud ravivant la fraicheur de la nuit le temps d'un instant. Sakura disparut dans les ténèbres de la forêt pour aller retrouver Shikamaru.



Chapitres: 1 2 3 4 5 [ 6 ] 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: