Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Uzumaki Naruto Monogatari - Premier Âge - La guerre des Bijuus

Un peu plus de huit ans se sont écoulés depuis l'attaque de Pein, Naruto est déclaré mort et Danzou a pris le pouvoir. Le village s'est séparé en deux, NéoKonoha sous les ordres de Danzou, Rokudaime Hokage. Et Namikaze no Sato là où sont réunis tous les ninjas qui luttent contre la tyrannie de Danzou. La paix dans le monde Shinobi ne tient qu'à un fil mais un nouvel espoir va venir prêter main forte aux nations Ninjas et empêcher le monde de sombrer sous la menace de l'Akatsuki...
Classé: -16D | Spoil | Fantasie | Mots: 93146 | Comments: 120 | Favs: 190
Version imprimable
Aller au
ChibakuTensei (Masculin), le 27/01/2010
Bonjour à tout le monde !!! Voici enfin et rien que pour vos yeux le chapitre 14 ! Chapitre avec un peu de combat au début mais qui laisse place au sentimental. J'espère que vous l'apprécierez car j'ai eu un peu de mal à l'écrire... ^^ Je tiens à remercier aussi tous ceux qui prennent la pein de me laisser des commentaires ou même de m'envoyer des MP. Même si je ne prends pas tout le temps la peine de répondre, ça fait super plaisir !!!
Bonne lecture à tous.




Chapitre 14: Amour interdit



Hinata ne croyait pas ce qu'elle venait d'entendre. Cette technique qui avait permis à Naruto d'affronter Pain sur un pied d'égalité, cette technique qu'elle n'avait pu contrer lors de son affrontement contre le clone, cette technique initialement limitée à une utilisation de cinq minutes... Naruto la maîtrisait maintenant à un tel niveau que son utilisation s'en retrouvait illimitée...
Dans les tribunes, tous les amis du blond n'en croyaient pas leurs oreilles eux aussi. Ils n'avaient jamais vu le mode Sennin à l'œuvre jusqu'à aujourd'hui, mais ils avaient eu un résumé très détaillé du combat entre le chef de l'Akatsuki et lui par Katsuyu, l'invocation de Tsunade. Ils étaient parfaitement au courant de cette limite de cinq minutes et de la puissance de ce jutsu.
Ils regardaient cet homme blond faire face à l'héritière du clan Hyuuga, celle-ci ne faisait plus le moindre mouvement, se contentant juste de fixer l'homme qu'elle a toujours aimé.

- Pourquoi faut-il qu'il parle trop ! S'exclama Bee en faisant sursauter tous les ninjas présents. Il n'avait pas besoin de dévoiler tout ça, sachant qu'il ne va utiliser que le Taijutsu.
- Je pense qu'il a fait ça simplement pour que tout ceux ici présents prennent conscience de son niveau actuel. Dit Guren.
- Et de toute façon, Naruto n'aurait jamais dévoilé tout son potentiel lors d'un affrontement avec ses amis. Termina Shion en tournant son regard vers Shikamaru et Sakura.

Plus aucun Ninja n'osait parler après cette révélation. Ils étaient loin d'imaginer qu'un homme puisse atteindre ce niveau. Tous regardaient à présent l'arène où seul le souffle du vent venait rompre le silence opposant leurs deux amis. Shikamaru cherchait une logique à tout ceci depuis que Naruto avait révélé que son mode Sennin était illimité. Il ne savait pas comment fonctionnait cette technique mais il était persuadé que son changement physique y était pour quelque chose. Il devait maîtriser Kyuubi de manière bien meilleure qu'il y a douze ans et ça ne devait pas rester sans incidence sur le contrôle de sa technique.

- Je suis certain que Kyuubi y est pour quelque chose. Dit calmement le stratège Ninja.
- Shikamaru-san a tout à fait raison. Répondit Shion devant l'étonnement des autres. La divinité dans le corps de Naruto lui est d'une aide précieuse pour certaines choses.
- La divinité ? Dit Sakura dans un ton ironique. Vous voulez dire le démon renard qui a attaqué notre village natal il y a vingt-sept ans et qui hante l'esprit de notre ami !
- Doucement jeune fille. Dit à son tour Killer Bee. Tu parles à l'une des personnalités les plus importantes de ce monde alors modère tes paroles s'il te plait.
- Quoi ?! S'emporta Kiba. Ça veut dire quoi ça ?!
- Ça suffit Bee, merci de ta sollicitude. Coupa calmement Shion. Tu n'as pas besoin d'entrer dans plus de détails que nécessaire.
- C'est certain. Continua Guren. Mais laissez moi vous dire une chose, Shinobis de Namikaze no Sato. Le monde est vaste, bien plus que vous ne pouvez l'imaginer. La nation Ninja est bien jeune et faible face à d'autres peuples. Vous ne savez pas ce qu'il y a par delà les frontières nord... Vous ne savez pas ce qu'il y a de l'autre côté du pays des marécages... Vous ne pouvez même pas imaginer le continent d'où nous venons. Pensiez-vous vraiment qu'une nation vieille d'un siècle serait une des plus grosses puissances mondiales ? Ne vous leurrez pas ! Tout comme nous, vous apprendrez un jour ou l'autre que certains peuples n'ont rien à envier aux arts Ninjas...
- N'en dis pas plus Guren ! S'exclama Shion. Nous sommes ici pour que Naruto puisse évaluer le niveau de ses amis. Rien de plus...

Guren croisa ses bras sous sa poitrine puis reporta son attention sur les deux combattants, comme tous les autres qui étaient dans les tribunes. Ni Naruto, ni Hinata n'avaient bougés depuis le discours du blond sur ses capacités actuelles. Hinata fixait intensément l'amour de sa vie dans les yeux, regard rendu par celui-ci. Les deux Shinobis avaient entendu que les autres parlaient entre eux mais à aucun moment ils n'avaient porté attention aux paroles qui avaient été dîtes.

En ce moment, Hinata essayait de ne pas céder à ses émotions. Elle ne pouvait se le permettre. Quand elle a retrouvé Naruto et que celui-ci avait dit être en couple avec une autre, elle n'y avait porté que peu d'attention tant son bonheur était intense. Mais quand elle l'avait vu arriver avec cette blonde assise à ses côtés sur ce renard, elle n'avait pu empêcher son cœur de se fissurer. Pourtant Naruto lui a dit qu'il l'aimait, mais il ne pouvait se permettre de venir à ses côtés car il était fidèle à l'amour qu'il portait à cette autre femme. Cette autre femme qui lui a volé son Naruto. Cette femme qui ne cesse de la fixer du haut des tribunes depuis que l'affrontement a commencé. Quand elle a revu le Naruto d'il y a douze ans, une forte nostalgie s'est emparée d'elle et a ravivé la flamme de son cœur qui s'était éteinte au fil des ans. Maintenant elle ne pouvait tolérer que l'homme de sa vie soit avec une autre. Elle le récupèrerait quels que soient les moyens utilisés, Naruto deviendra sien dans un avenir proche... Elle n'avait peut-être pas beaucoup partagé avec celui-ci quand ils étaient enfants, mais elle comptait bien rattraper le temps. Leur amour était fusionnel, c'était un lien qui s'était créé à travers leur solitude et leurs faiblesses. Un lien invisible même aux yeux de Naruto qui n'avait prit conscience de celui-ci que lors de son affrontement contre Pain.

En ce moment, Naruto était en proie au seul doute qui emplissait son esprit depuis douze ans. Il savait parfaitement ce qu'il devait faire mais il n'arrivait pas à se décider. Son esprit était absorbé par le regard aux yeux de perle de la belle Hyuuga. Cette femme qui envahissait ses songes la nuit, cette femme qui ressemblait tant à Shion mais qui était aussi tellement différente, cette femme qui avait toujours été derrière lui pour l'aider à se relever si sa volonté flanchait... Comment faire lorsque son cœur est assez gros pour permettre à deux amours d'y vivre ? Comment faire lorsqu'un amour sans fin vient s'ajouter à un autre amour que l'on pensait éternel. Naruto ne savait plus quoi penser, malgré sa fidélité, malgré l'amour qu'il éprouvait envers Shion, il ne pouvait renier ce magnétisme qui l'attirait inévitablement vers Hinata. Il devait faire quelque chose pour mettre fin à cette situation. Cela ne faisait même pas une journée qu'il était revenu et ses sentiments étaient troublés à ce point. Qu'est-ce que ce serait dans quelques jours ?! Le blond trouva la force de tourner son regard vers autre chose que les pupilles de la belle Hyuuga. A ce moment là, il croisa le regard de Shion, doux et plein de tendresse, s'emparant de toutes ses pensées. Naruto comprit immédiatement que sa compagne ressentait la douleur qui lui envahissait le cœur. Toutes ses craintes étaient fondées, Hinata était aussi importante qu'elle aux yeux de l'homme qu'elles aimaient toutes les deux. La belle prêtresse exécuta un léger hochement de tête à l'attention de son homme ce qui eu pour effet de sortir Naruto de l'état d'incertitude dans lequel il se trouvait. Il prit une grande bouffée d'air puis regarda de nouveau Hinata.

- Il faudrait peut-être que l'un de nous deux fasse le premier pas ! S'exclama-il pour sortir à son tour la belle Hyuuga de sa torpeur.
- Oui ! Répondit celle-ci dans un léger sursaut. Alors qu'attends-tu ? Aurais-tu vraiment peur d'abimer mon joli visage comme tu l'as si bien dis ?
- Tu l'auras voulu belle héritière du clan Hyuuga. Dit Naruto en joignant les paumes de ses mains.

Une onde de choc explosa sur toute la surface de l'arène suite au claquement des mains de Naruto. Hinata exécuta un saut en direction de son adversaire tout en activant son Byakugan afin d'esquiver ce souffle violent. Elle tomba paume en avant à l'endroit où se trouvait Naruto une seconde plus tôt, mais sa main ne percuta que le sol. Grâce à son Byakugan, elle vit que le blond se trouvait exactement à l'endroit où elle-même se trouvait au début de l'échange. Il se tenait droit avec la main gauche appuyée sur sa hanche et le bras droit pendant négligemment le long de son corps. Hinata prit une puissante impulsion sur sa jambe droite et entama un demi-tour très rapide tout en frappant le vide avec sa paume.

- HAKKE ! KUUSHOU !!!

La poussière soulevée par l'attaque de Naruto fut balayée sur toute la longueur qui séparait le blond de la belle Hyuuga. L'onde de chakra produite n'atteignit jamais sa cible. Elle ne comprenait pas comment il pouvait disparaître aussi vite. Sans perdre de temps, elle se remit en position de combat et concentra plus de chakra dans ses pupilles pour voir plus loin qu'elle ne regardait à la base. Une nouvelle fois elle vit le blond se tenir droit derrière elle comme si rien ne s'était passé, et en même temps elle remarqua quatre autres Naruto qui étaient assis sur les falaises faisant office de muraille à l'arène.

- Tu viens de remarquer ? Demanda le blond qui la fixait avec un air plein de malice.
- Les deux premiers étaient des clones que tu faisais disparaître juste avant l'impact. Et toi aussi j'imagine ! Répondit-elle avec un léger sourire.
- Félicitations ! S'exclama un sixième Naruto qui était derrière ses amis dans les tribunes.
- Naruto ! S'exclama Sakura surprise par la présence du blond derrière eux. Ça va pas de me faire peur comme ça ?!
- Et pas qu'à toi ! Poursuivit Shikamaru. T'es franchement galère Naruto ! Par où t'es arrivé ?
- Par les escaliers.
- …
- Et tu es là depuis quand ? Demanda Kiba.
- Depuis ma première attaque.
- Descends !!! cria Hinata du centre de l'arène. Ce ne sont pas tes clones qui m'intéressent ! C'est toi que je veux affronter !!!
- Yo Naruto ! On ne fait pas attendre une demoiselle ! Intervint Bee en posant sa main sur l'épaule de son ami et supérieur.
- Ecoutez le grand KillerBee donner des conseils sur la galanterie. Dit Guren avec air plein d'ironie.
- Pas de conflit interne devant nos hôtes s'il vous plait. Coupa Shion en se levant. Naruto, tu devrais arrêter de te montrer si gentil et faire voir à cette charmante femme ce que tu vaux réellement.
- Très bien... souffla Naruto en baissant légèrement ses yeux.
- NARUTO !!!! hurla Hinata aux prises avec tous les clones du blond.
- J'ARRIVE ! Répondit celui-ci en rigolant. Continue comme ça tu te débrouilles super bien !!!

Toute l'assemblée explosa de rire suite à la réponse décontractée de leur ami. Shion se mit derrière son compagnon et attrapa son long manteau sans manche par les épaules. D'un mouvement souple et rapide, le blond se retrouva torse nu laissant son manteau aux mains de Shion. Il s'avança sur le bord du muret et fit craquer son cou. Sakura et Ino ne pouvaient s'empêcher de lorgner sur le torse musclé du blond. Shikamaru mit sa main devant les yeux de sa copine en lâchant son expression favorite. Mais personne n'intervint pour Ino, connaissant parfaitement les goûts et les désirs de la belle blonde.

- Shion... murmura Naruto sans tourner son regard de l'aire de combat.
- Tu n'as pas à hésiter. Fonce !
- Je t'aime... termina Naruto en sautant vers Hinata.

Un petit cratère se forma à l'endroit où Naruto avait atterri ; et celui-ci en sortit à pleine vitesse poing en avant. Hinata accueilli cette attaque avec un Kaiten qui fit disparaître le dernier clone qui s'amusait avec elle. Naruto frappa la technique défensive du clan Hyuuga à la surprise de tous les shinobis du village. Une incroyable explosion souffla l'amas de poussière qui commençait à s'élever dans l'arène et Hinata fut projetée contre un mur derrière elle. Naruto ne lui laissa pas le temps de se relever et fonça de nouveau sur elle avec son poing tellement chargé en chakra qu'il devenait visible à l'œil nu.

- Hinata !!! hurla Neji en se levant de son siège.
- C'est pas vrai !!! s'exclama à son tour Kiba.
- Quand Naruto dit qu'il y va à fond, il ne plaisante pas. Dit calmement Guren.
- Voyez en deux coups ce qu'il peut faire... conclu Bee.

Naruto venait d'abattre son poing sur la belle héritière des Hyuuga. Les shinobis de Namikaze no Sato ne s'attendaient pas à un tel déploiement d'agressivité de la part du blond après un comportement si tranquille. Tous regardaient l'amas de poussière qui s'élevait du coin où Hinata se trouvait plus tôt. Une légère brise balaya l'air et emporta le nuage qui cachait la scène qu'ils craignaient de voir.
Mais heureusement le poing de Naruto était enfoncé dans la paroi à dix centimètres du visage d'Hinata qui ne cessait de fixer l'amour de sa vie sans ciller une seule fois. Leurs visages étaient très proches, Naruto retira son poing du mur puis prit Hinata dans ses bras et la soulevant par le dos et les jambes, comme une princesse. Le regard de chacun se perdait dans celui de l'autre et ne semblait pas vouloir voir autre chose.
Aucun des spectateurs n'osait prendre la parole pour troubler ce moment intime qui venait de se créer. Seuls Guren et KillerBee regardaient Shion avec une certain inquiétude dans leur yeux. Mais la prêtresse ne montrait aucun trouble ou malaise, même son sourire ne s'était pas éteint. Elle se leva de son siège et se tourna vers les deux généraux.

- Guren. Bee. Nous allons nous retirer.
- Très bien Shion-sama ! Répondirent ceux-ci sur un ton très solennel.
- Shinobis de Namikaze no Sato... Je pense que Naruto ne désire plus se battre. Aussi je me retire dans notre bateau pour m'occuper de quelques affaires internes.
- Shion-sama... commença Neji. Ma cousine...
- Rassure toi guerrier du clan Hyuuga. Le coupa la belle prêtresse. Aucun de ces deux n'est en tort. La seule personne à blâmer c'est moi. Je vous ai enlevé Naruto à vous tous, même si c'était pour le sauver. Et pendant huit années je lui ai fait peu à peu croire à un amour qu'il ne ressentait à l'origine pas pour moi... Après avoir retrouvé la mémoire, il m'a pardonné pour cet égoïsme et il a continué à m'aimer de plus en plus chaque jour. Mais l'amour que je lui avait volé ne s'est jamais éteint. Il n'a cessé de grandir dans un recoin de son cœur jusqu'à ce qu'il retrouve l'être aimé. Maintenant que c'est fait, tous les deux ont le droit de rester ensemble un petit peu et de faire ce qu'il leur semble utile ou nécessaire. J'ai confiance en Naruto et il est seul maître de ses choix.

Personne n'avait osé prendre la parole devant le discours de Shion. La belle se retira accompagnée de ses deux généraux, laissant les amis de son compagnon dans une grande réflexion sur la complexité des sentiments de chacun dans ce trio amoureux. Le vent souffla soudainement sans prévenir et tous se retournèrent vers l'arène pour la trouver vide. Sakura agrippa le bras de Shikamaru puis versa une larme.

- Tu sais... commença-t-elle. Je n'arrive même pas à m'imaginer ce que chacun d'eux peut ressentir... Hinata retrouve l'homme de sa vie mais celui-ci vit avec une autre femme depuis douze ans. Cette même femme est sûrement déchirée entre la culpabilité et la jalousie mais ne montre rien en cachant cette situation derrière un sourire. Et celui qui doit avoir le plus mal...
- C'est sans aucun doute Naruto... Poursuivit Shikamaru. D'un côté il retrouve la femme dont il était tombé amoureux sans même sans rendre compte. Son amour pour cette femme n'a jamais cessé d'exister et s'est amplifié avec les années pour finalement éclore lors de ses retrouvailles avec celle-ci...
- Et d'un autre côté, continua Neji, il vit une histoire d'amour qui était illusoire au début mais qui est finalement devenu une véritable relation. Une relation qui en plus de cela est devenue le symbole de toute une nation vu qu'ils en sont tous les deux les dirigeants.
- Il est déchiré entre son passé et son présent, entre Hinata et Shion... murmura Ino.
- Et c'est seulement la gentillesse sans limite qui émane de son cœur qui lui permet de garder les pieds sur terre. Dit à son tour Choji.
- Peut-être... souffla Kiba. Mais pour combien de temps ?
- Naruto... dit Sakura en retenant difficilement un sanglot.

Shikamaru entoura la rose de ses bras puis tous rentrèrent chez eux pour être au calme et réfléchir à cette situation inhabituelle et sûrement gênante pour les principaux concernés.

***

Hinata ouvrit ses yeux, découvrant ainsi le paysage dans lequel elle se trouvait. Elle ne pouvait en croire ses yeux, une telle sensation de liberté, une telle beauté dans une chose que tout le monde voit depuis sa naissance. L'immensité qui s'en dégage ainsi que ce sentiment de bien-être... Voilà ce qu'est le ciel. Elle regarda celui qui la portait et vit qu'il avait son regard posé sur elle avec un léger sourire dessiné sur son visage. Jamais elle ne s'était trouvé aussi bien, aussi apaisée. C'est comme si elle attendait cet instant depuis sa plus tendre enfance. Elle, dans les bras du seul homme qu'elle a toujours aimé, tous deux flottants dans le ciel au dessus des nuages qui s'étendaient jusqu'à l'horizon et au-delà... Le froid lui chatouilla soudainement la peau et elle se blottit instinctivement un peu plus dans l'étreinte de Naruto contre son torse nu. Celui-ci prit une longue inspiration et émis une aura chargée d'un chakra chaud et doux.

- C'est agréable... souffla Hinata.
- Comme ça tu peux apprécier la vue sans les désagréments de l'altitude.
- Si tu peux réchauffer l'air autour de toi, c'est que tu maîtrise le Katon ? N'est-ce pas ?
- En effet. C'est une partie de l'héritage de Kyuubi. Ça a changé pas mal de trucs pour moi.
- Naruto-kun... continua la brune en jetant un coup d'œil aux nuages. Ta vie est comme ça depuis trois ans ?
- Presque ! Répondit celui-ci avec un immense sourire. Mais il faut avouer que j'ai vu et découvert pas mal de choses. Et j'en ai tiré une conclusion très simple...
- Laquelle ?
- Le monde est vaste... Comparé à lui nous ne sommes rien.

Hinata ne pouvait pas quitter Naruto des yeux, autant que lui ne voulait plus jamais la lâcher. La belle brune posa sa main sur la joue de son aimé et lui fit des petites caresses sur son visage. Naruto ferma les yeux pour apprécier au mieux cet instant en se concentrant uniquement sur le sens du toucher.

- Naruto-kun ?
- Oui ?
- Je... Enfin nous... Je veux dire... Tu as Shion. Tu devrais certainement la rejoindre...
- Hinata... En ce moment je suis avec toi. Ne pense qu'à ça s'il te plait. C'est déjà très dur pour moi. Il faut que tu comprennes ma situation.
- Ne t'inquiète pas pour ça. Tu es avec Shion... Tu resteras avec Shion.
- Ce n'est malheureusement pas si simple.
- Tu nous aimes toutes les deux mais ta vie est avec elle... Ce n'est pas plus compliqué que cela. Dit-elle en retenant un sanglot.
- Je suis déchiré Hinata. Pleura le blond. Depuis que je t'ai retrouvé rien ne va plus dans ma tête et dans mon cœur. J'ai médité toute la nuit pour essayer d'apaiser mon esprit mais il n'y a rien à faire. Je ne veux plus te quitter. Je ne veux pas quitter Shion. Je veux poursuivre ma vie avec vous deux à mes côtés sans me soucier de l'éthique ni de la morale. Pour une fois dans ma vie, je veux me montrer égoïste et vous garder toutes les deux pour moi. J'ai parfaitement conscience que penser de telles choses est mal mais je n'y peux rien.
- Naruto-kun... murmura Hinata en resserrant son étreinte sur le blond. Arrête de te tourmenter s'il te plait. Je ne te demande rien à l'heure actuelle, si ce n'est de passer quelques instants avec moi. Juste toi et moi...
- Hinata. Quand je te tiens comme ça, j'ai l'impression que tu es une partie de moi. C'est comme si mes bras avaient toujours attendu de pouvoir t'étreindre pour ne plus te lâcher. Et le pire...
- Tu peux me parler Naruto. Ne t'inquiète pas.
- Le pire, c'est que si je ferme mes yeux, j'ai l'impression de tenir Shion des mes bras. Ton corps, ton odeur, l'amour que tu dégages, la tendresse de tes caresses... Vous êtes toutes les deux si similaires... Et pourtant si différentes aussi.
- Mais Shion elle a eu la de pouvoir t'aimer depuis douze ans. De partager corps et sentiments...
- C'est vrai... Mais ce n'est vraiment moi que depuis trois ans. Et encore, je n'ai pas retrouvé l'intégralité de mes souvenirs. Tout te concernant m'est revenu quand j'ai ressenti ton chakra lorsque je vous ai sauvé de l'Akatsuki hier.
- Tu m'avais vraiment oublié avant ?
- Tu étais juste Hinata Hyuuga. Une fille gentille et timide de ma promotion qui avait marqué ma vie lors d'un événement important. Je m'étais souvenu intégralement de ta déclaration mais bizarrement, je ne pouvais pas associer ton visage à cette déclaration. Comme si mon esprit refusait encore de tout me dévoiler.
- Tu m'aurais répondu quoi si tu en avais eu l'occasion après l'attaque du village ? Demanda Hinata en détournant légèrement son regard vers le bas pour cacher sa gêne.

Naruto ne répondit pas puis entama sa descente vers une prairie derrière les falaises du village. Le paysage grandissait à vue d'œil et le vent se faisait moins frais et violent. Le blond arrêta de diffuser son chakra chaud et reposant autour d'eux, faisant ainsi légèrement frémir Hinata de nouveau en contact avec l'air ambiant. La belle le regarda de nouveau et vit qu'il avait pris un air très sérieux suite à sa question un peu déplacée. Il posa Hinata au sol en lui caressant les cheveux puis s'assit à son tour. Tous les deux à l'abri du soleil sous un arbre surplombant cette prairie verdoyante. Naruto prit une grande inspiration puis plongea son regard dans celui de l'héritière Hyuuga.

- Tout aurait été tellement différent si j'avais eu l'occasion de te répondre il y a douze ans. Ma vie, la tienne, celle de Sakura-chan et tous nos amis... Si je n'avais pas disparu après l'attaque de Pain, qui sait ce qui se serait passé. Mais une seule chose est certaine ! Je serais venu te voir même avec le corps meurtri par les blessures de mon combat, même si Sakura-chan m'aurait retenu de force en me frappant comme une forcenée, même si tout le village se serait opposé à ce que je ne te rejoigne... Je pense même que le monde entier n'aurait pas pu m'arrêter et m'empêcher de te dire ce que j'aurais voulu te dire il y a douze ans...
- Naruto-kun...

Naruto se releva en tirant Hinata avec lui. Un long moment passa sans qu'aucun des deux ne prenne la parole. Puis le blond s'agenouilla et prit les mains d'Hinata tout en la regardant intensément. Un nuage de fumée recouvrit soudainement Naruto, accompagné d'une petite explosion qui fit légèrement sursauter la belle Hyuuga. Dès que la fumée eût disparu, Hinata se retrouva pour la deuxième fois de la journée face au Naruto d'il y a douze ans. Le blondinet avec ses cheveux courts ébouriffés, le bandeau de Konoha sur son front, son regard innocent, ses marques sur les joues, son survêtement orange avec sa longue veste d'ermite par dessus... Le jeune homme de seize ans prit la parole avec une voix un peu moins grave que celle qu'il avait aujourd'hui.

- Hinata-chan ! Je sais que parfois je suis un peu idiot et irréfléchi. J'imagine que tu as dû souffrir de l'indifférence que je t'ai porté pendant ces quelques années depuis l'académie. Je n'ai jamais vu ni même perçu ce que tu ressentais pour moi. Et pourtant à plusieurs reprises tu m'as prouvé que tu étais comme moi. Une fille solitaire qui recherche juste la reconnaissance de son entourage, c'est ce que j'avais compris lors de ton affrontement contre Neji. Une fille pleine de compassion et de volonté. Mais moi j'étais trop aveuglé par ma propre équipe. Par Sakura, que je pensais aimer alors qu'il ne s'agissait que d'une attirance physique. Par Kakashi-senseï que je trouve si cool et si puissant. Et par Sasuke, que j'ai longtemps considéré comme un frère pour ensuite me focaliser uniquement sur un seul but : le retrouver. Tout ceci était si enfantin et m'a voilé la vérité... Hyuuga Hinata ! Tu es la fille parfaite qui semble inaccessible aux yeux d'un garçon comme moi. Et pourtant je ne peux me mentir à moi-même lorsque tu dis m'aimer. Personne ne peux rester sourd à un tel appel, appel auquel je vais répondre ici et maintenant... Je t'aime Hinata ! Je crois qu'en fait, je n'ai jamais aimé que toi !

Le vent souffla sur la prairie, balayant quelques feuilles de l'arbre, faisant chanter l'herbe et les fleurs. Hinata ne pouvait plus retenir ses larmes. C'était exactement ce qu'elle rêvait d'entendre plus jeune, cette scène aurait pu être un de ses nombreux rêves qu'elle faisait au sujet de Naruto. Mais aujourd'hui ce n'était pas un rêve. C'était ce qui aurait dû se passer si Naruto n'avait pas disparu et perdu la mémoire à cause de Kyuubi.
Ses larmes ne s'arrêtaient plus de couler. Elle redoutait un peu ce moment en demandant à Naruto ce qu'il lui aurait répondu suite à sa déclaration faite lors du combat contre Pain. Mais elle ne pensait pas qu'elle craquerait à ce point avec des mots si ardemment désirés.
Naruto s'était relevé et affichait un visage triste mais aussi rempli de compassion pour Hinata. Après tout il savait parfaitement ce qu'elle ressentait. Il y avait songé toute la nuit. Imaginer que si le destin ne les avait pas séparé, ils formeraient sûrement une famille aujourd'hui et auraient déjà un ou plusieurs enfants. La réalité se montre si cruelle de ce côté là. Mais Naruto ne peux blâmer le destin car aujourd'hui il est plus fort que jamais, son démon est en parfait accord avec lui, son père vit toujours dans un coin de son esprit, il a acquis une l'affinité du feu en libérant Kyuubi de sa prison, il vit un amour parfait avec Shion, il ont tous les deux fondé une nation avec l'aide de Lee, KillerBee, Guren, Temujin, Amaru et d'autres... Trois années à retrouver tellement d'amis et à vivre une aventure sans précédent avec eux. Mais aujourd'hui la boucle est presque bouclée. Il est de nouveau auprès de ses amis et des gens qu'il n'avait pas vu depuis douze ans. Certains ne sont plus de ce monde mais ça, c'est la roue de la destinée qui ne cesse de tourner. Le village n'est plus le même, tout le monde a changé avec l'âge ; mais ces retrouvailles avec sa vie d'avant clôturent maintenant l'évolution de Naruto Uzumaki Namikaze...
Celui-ci sentit une légère pression sur son torse et vit tout de suite Hinata qui s'était appuyée contre lui. Il sentit les larmes de la belle couler le long de son torse nu et aussi le long de ses joues. Lui-même ne pouvait plus retenir ses larmes. Un tel sentiment ne peut être refoulé sans laisser des séquelles dans le cœur.
Ils restèrent ainsi pendant une bonne dizaine de minutes, qui semblèrent une éternité pour les deux amants au destin injuste. Hinata se recula et inspira longuement pour reprendre ses esprits. Elle joignit ses deux mains puis concentra son chakra. Un nuage de fumée apparu puis dévoila une Hinata âgée de seize ans, vêtue de ses habits de l'époque.

- Naruto-kun. Merci.
- Hinata-chan... murmura Naruto toujours sous son apparence d'adolescent.
- Embrasse-moi Naruto-kun. Je t'en supplie...

A cet instant, le monde s'effaça aux yeux des deux amoureux, tout leur semblait futile et plus qu'une chose ne comptait. L'être aimé qui se tenait en face de chacun. Naruto se rapprocha d'Hinata et passa ses bras autour de ses hanches. Elle s'agrippa doucement au cou du blond tout en lui faisant des petites caresses sur la nuque. Leurs lèvres se rapprochèrent ni trop vite, ni trop lentement. Les paupières de leurs yeux se fermèrent en même temps. Les bouts de leurs nez se touchèrent puis firent de légers mouvements de droite à gauche. Et finalement, leurs lèvres se rencontrèrent pour conclure ce moment unique qui aurait dû se produire il y a douze ans. Tous deux se mirent à pleurer malgré leurs paupières closent et les larmes se mêlèrent à leurs lèvres, donnant à ce baiser une saveur unique. Celle d'un passé qui n'a jamais existé...
Tous deux se séparèrent avec des regrets, de l'amertume, de l'envie, de la joie et de la tristesse. Ils mirent fin au Henge no Jutsu simultanément, retrouvant ainsi leur véritable apparence, signant ainsi la fin du rêve d'un passé tant désiré.

- Merci Naruto-kun...
- Ne me remercie pas... Ce n'est pas la peine...
- Tu devrais peut-être rentrer et retrouver Shion ? Demanda Hinata pour essayer de penser à autre chose. Elle doit se faire du souci.
- Ne t'inquiète pas pour ça. Shion sait que je vais revenir. Et ensuite elle verra la scène qui vient de se dérouler comme si elle était à ma place.
- Quoi ?!
- Je te rappelle qu'elle possède un don particulier et qu'elle peut voir le futur, lire les pensées et sentir les émotions. Avec moi c'est un lien permanent qui lui permet même de sentir des choses cachées au plus profond de mon cœur.
- Mais qu'est-ce que je vais faire moi ? Mon dieu quelle honte... Elle va tout voir ?
- Rassure-toi Hinata. Je suis sûr qu'elle avait déjà vu ce qui allait se passer quand elle m'a encouragé à te rejoindre dans l'arène. Et je dois dire que je ne regrette rien. Si je pouvais recommencer je le ferais...

Naruto fut coupé dans ses paroles par des cris d'enfants qui arrivaient de la direction du village dans la prairie.

- Hinata-senseï !!!!! crièrent-ils en cœur.
- Senseï ? Demanda Naruto.
- Oui. Répondit la belle avec un immense sourire aux lèvres. Je suis enseignante à l'académie Ninja de Namikaze no Sato.
- Hinata-senseï !!! crièrent de nouveau les enfants qui venaient d'arriver au niveau de Naruto et d'Hinata. C'est trop bien de vous voir ici ! Et c'est qui le monsieur torse nu ?

A ces mots, Naruto fit un sourire gêné sur son visage rougit de honte. Hinata elle, rigola de cette situation avec la douzaine d'enfants qui étaient arrivés.

- Les enfants ! Je voudrais vous présenter une légende pour notre village. Un Shinobi d'exception que tout le monde croyait mort depuis douze ans ! Naruto Uzumaki !

Suite à cette révélation, plus aucun enfant ne faisait de bruit. Tous regardaient Naruto avec un air complètement déstabilisant pour le blond. Puis bien vite, des sourires se dessinèrent sur les visages qui l'observaient, suivis par une ovation générale des douze frimousses qui le regardaient maintenant avec respect et curiosité.

- C'est vrai que tu as sauvé tous les habitants ?
- Il était moche Pain ?
- Tu connais combien de techniques ?
- Hinata-senseï elle est belle hein ?
- T'as pas l'air plus fort que mon papa !
- Tu as bien connu les Sannins de Konoha ?
- C'est vrai que tu manges que des ramens ?
- Et que tu as Kyuubi dans ton ventre ?
- Kyuubi dans le ventre ? Tu es enceinte ?
- Mais non c'est une prison humaine pour protéger le monde du démon ! Tout le monde sait ça !
- Tu as déjà vu un Sharingan ?
- Tu es trop beau !
- C'est vrai que tu peux créer mille clones d'ombres ?

Les enfants continuaient de poser des questions toutes plus ou moins sérieuses mais Naruto était vraiment surpris que la nouvelle génération connaisse tant de choses à son sujet. Il se tourna vers Hinata et celle-ci lui rendit un magnifique sourire.

- Et bien Naruto-kun ? Tu ne vas pas laisser ces enfants sans donner de réponses à leurs questions ? Dit-elle en dissimulant un petit rire.
- Je crois que je n'ai pas le choix... répondit le blond avec son plus grand sourire. Tout le monde assis par terre si vous voulez que je reste avec vous !

Tous les enfants s'assirent en tailleur autour du héros qu'ils ne connaissent qu'à travers l'histoire qu'on leur enseigne à l'école. Hinata fit de même très vite suivit par Naruto. Celui-ci prit de nouveau la parole quand le silence régna.

- Bien... Par quoi commencer ? Pourquoi pas les ramens ? Demanda-t-il en rigolant.
- Non ! S'écria un petit garçon brun. Les techniques !
- Oui les techniques !!! crièrent à l'unisson les onze autres petits.
- Très bien... Mes techniques.





Et voilà ! A bientôt pour la suite !!! Naruto Powaaa !



Chapitres: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 [ 14 ] 15 16 17 18 19 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: