Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: L'âge bête : ADOLESCENCE...

Une Tenten qui ne se reconnait plus et qui tombe dans la déchéance. Une Temari qui doute d'elle même. Une Ino qui ne cesse de garder les plus lourds secrets de son petit monde. Un Sakura à qui l'on abuse de la naîveté... Et des garçons toujours bêtes et immatures. Oui, ils changeront...
Classé: -12I | Spoil | Général / Drame / Humour | Mots: 10168 | Comments: 46 | Favs: 60
Version imprimable
Aller au
Even93 (Féminin), le 05/03/2009
Je sais que je n'ai pas terminé ma première fanfiction, ne vous inquietez pas, elle arrive.
Mais, "Inspiration" est venue cogner à ma porte et c'est cette nouvelle fiction qui en est le fruit. J'espère que vous serez indulgents.

Ah oui, les couples sont orignaux au début après on va voir.

Cette nouvelle fic aura pour personnage principale : Tenten

Ne vous inquiétez pas si l’un de vos personnages préférés sera mis de côté ou complètement à l’opposé de la perception générale… Car tous, au début, ne sont que des gamins qui cherchent pertinemment à affirmer leur personnalité… Pas de poufs, ni de pervers ambulants ( = quoique ça, ça resta à voir) … Juste des ados en rut ou en carence… Certains, au début, vont vous dégouter, mais ils changeront…Tous.




Chapitre 1: La déchéance de Noisette Partie 1



Comment je vais l'annoncer que je le quitte ?!? Mais comment bordel ?

Telles étaient les préoccupations d'une jeune fille qui marchait seule sur un trottoir et n'ayant que pour seule compagnie les écouteurs de son baladeur. Elle tourna vers l'angle de la rue et passa devant une bande de garçons, sa beauté ne les laissait pas indifférents. Bien au contraire, ils étaient même prêts à se tordre le cou pour continuer à la contempler. Il était vrai qu'elle était mignonne, et même « bonne » d'après les quelques voyous de son quartier. En effet, elle avait des cheveux bruns couleur cacao sous les rayons de soleil et deux couettes descendants sur ses épaules en cascade à cause de ses boucles. Sa petite bouche était mise en valeur grâce à son gloss transparent, et ses yeux couleur noisette, où la malice et le mystère régnaient, étaient soulignés par un peu de crayon noir. Elle portait une petite veste vert kaki, un débardeur blanc, une mini jupe en jeans et le tout accompagné par une paire de basket noire et vert kaki. Après quelques minutes de marches, elle s'arrêta au pied d'un immeuble et attendit un moment sur un banc des plus tagués. Deux minutes plus tard, elle enleva ses écouteurs, les glissa dans sa poche, se leva et se dirigea vers une fille aux cheveux blond sable et à la drôle de coiffure. Elles se firent la bise et ce fut la blonde qui engagea la conversation :

« - Ten Ten, avant de te demander qu'est ce qui te préoccupe, j'ai un question. Je peux ?
- C'est ok Temari, vas-y, répondit Ten Ten en s'efforçant de sourire.
- Est-ce que mes habits me vont bien ?

Ten Ten s'arrêta, examina d'un œil expert les vêtements de Temari. Celle-ci portait une salopette jupe en jean lui arrivant deux centimètres au dessus du genou, un t-shirt blanc et orange et des ballerines de la même couleur. Temari était vraiment belle, elle avait bien plus de formes que Ten Ten, chose qui faisait la différence et qui effaçait son passé de garçon manqué et de brute. Tenten sourit et dit :

- T'es super comme ça. T'es bien plus féminine !
- Ouf, fît Temari soudainement soulagée, bon alors Noisette, qu'est-ce qui te préoccupe ?
- Euh...je cherche un moyen pour rompre avec lui.
- Quoi !?! , s'écria Temari , tu plaisantes ? Ten Ten, tu sors avec l'un des plus beaux mecs de ce fichu lycée et tu veux rompre avec lui ?!?
- Oui je sais, fit Tenten lasse, il est beau...
- Terriblement beau, ajouta Temari faisant sourire son amie
- Certes Tema', allez donc je disais, intelligent...
- Un vrai petit génie !!!
- Mais, c'est un vrai macho à croire qu'il ne connaît pas le romantisme.
- C'est ça, lâcha Temari en poussant Ten Ten d'un cou de postérieur, et dis moi Ten' qui est-ce-qui porte une bague avec un saphir d'une valeur de 14 carras, hein ?

Tenten serra son poing afin de cacher sa bague, honteuse mais continua :

- J'ai l'impression qu'il m'achète, Tema'.
- Ah, ben si t'en veux pas, donne-le moi !!! dit Temari en rigolant.
- Tema', pouffa Tenten.
- Tu sais, Shikamaru n'arrête pas de me dire que je grossis à vue d'œil, certes, mais tous les jours il me payait une barre aux chocolats !!! Et les seules choses précieuses étaient les noisettes et le caramel. »

Elles s'arrêtèrent, se regardèrent, les yeux ahuris de Ten Ten face aux yeux sérieux de Temari, avaient déclenchés un énorme fou rire entre les deux jeunes filles. Elles durent s'arrêter devant une maison bleue, un jeune homme y sortit d'un pas lent en traînant son pauvre corps endormi. Il portait un polo blanc et un bermuda en jean noir, ainsi qu'un bonnet noir. Ses yeux légèrement cernés avaient un certain charme et sous ses habits on pouvait deviner qu'un corps plutôt bien bâti, qui essayait de se cacher. Il bailla bruyamment, mais dut se ressaisir car une tornade blonde fonça droit sur lui, en criant :

« - Tibèreeeuuh !!!!
- Temari arrête de m'appeler Tibère s'il te plaît.
- Mais lorsque t'es devant chez toi c'est tellement tentant, en plus c'est mignon Tibère et La Maison bleue.
- Temari, fit Shikamaru en fronçant les sourcils
- Bon, c'est bon si on peut plus rigoler. Bisoux ? demanda-t-elle en se penchant pour recevoir son baiser quotidien.
- Tiens, » fit Shikamaru visiblement amusé par le comportement de sa petite amie.

Ten Ten, elle, regardait la scène avec un sourire enfantin et lorsque Shikamaru la vit , ce fut un petit « Yo » qui sortit de sa bouche. Ils continuèrent à marcher sur le trottoir, puis ralentirent lorsqu'ils virent une magnifique Mercedes-Benz grise s'arrêter à côté d'eux. Un jeune homme, qu'on pouvait qualifier de ténébreux, conduisait la voiture, il salua la petite troupe et dit en s'adressant à Ten Ten :

« - Mon ange, on y va ?
- J'arrive, fit-elle en affichant un sourire. »

Elle entra dans la voiture, embrassa son petit ami et demanda une fois installée :

- On prétend que Gai-sensei, n'est pas là ce matin, c'est vrai Sasuke ?
- Oui, on m'a confirmé ça hier. Il n'est pas encore arrivé de son voyage.
- Cool, fit Ten Ten, alors on est-ce qu'on va ? demanda-t-elle
- Chez moi ? répondit Sasuke en adressant un sourire rempli de sous-entendus.
- Rêve !!! s'écria Tenten, Punaise, mais tu ne penses qu'à ça !!!
- Quoi ? demanda-t-il avec un air faussement innocent, au sexe ?
- Quoi d'autres d'après toi ?!? » Lâcha Tenten en boudant.

Sasuke adorait l'expression de Tenten lorsqu'elle boudait, les joues légèrement gonflées, les bras croisés sur la poitrine et le fameux détournement de la tête loin de ses yeux, il ne pouvait s'empêcher de la taquiner. C'était plus fort que lui ! Il caressa la joue de Tenten, qui semblait en avoir marre de bouder aussi, et dès qu'elle tourna son visage vers Sasuke, il déposa un doux baiser sur les lèvres de sa dulcinée. Tenten ne put s'empêcher de sourire, elle se faisait attraper à chaque fois, ils s'embrassèrent de nouveau se souciant peu de la route qu'ils prenaient. Après ce baiser, ils se rendirent compte, qu'ils avaient renversés un jeune homme. Sasuke s'arrêta brusquement et sortit en trombe tout comme Ten Ten. Celle-ci fut effrayée lorsqu'elle vit un jeune homme roux, inconscient avec le kanji de l'amour sur le haut de son œil gauche. Sasuke qui était tout aussi paniquée que la petite brunette, essayait de voir si le jeune homme était encore en vie. Tenten accourut près du corps du rouquin, un léger filet de sang coulait à la commissure de ses lèvres, qui inconsciemment attirait la Pucca de Sasuke. Elle dit en prenant le corps de la victime :

« - Gaa-ra.. Gaara, tu m'entends ?
- Hn?, fit Sasuke surpris, tu le connais ?
- Je crois que Tema' m'a parlé de lui. Enfin, on arrête avec les questions ! Il reprend conscience, ouf il était juste sonné. Constata Ten Ten heureuse et soulagée en voyant Gaara ouvrir doucement les yeux.

En effet, Gaara se releva, quelques minutes plus tard, avec l'aide de Sasuke et de Tenten sous une pluie de pardon de la part de Ten Ten. Gaara était plutôt mignon, visage fin, yeux vert océan lagon et regard profond. Il regarda autour de lui un moment et dit pour essayer de rassurer le couple :

« - Euh...ça va aller, je vous demande pardon de vous avoir fait si peur. Mais, j'ai traversé la route sans regarder où j'allais et les écouteurs dans les oreilles.
- Non ! s'écria Ten Ten, on s'est euh...comment dire, bégaya-t-elle.
- On s'est roulé une pelle, continua Sasuke d'un ton glacial, légèrement agressif et fier.
- Hé ! fit Tenten en poussant amicalement son petit ami, ça se dit pas Sasuke ! Enfin bref tu es vivant, sain et sauf et Dieu MERCI !!! Je m'appelle Ten Ten et lui c'est...
- Sasuke Uchiwa, le petit ami de TenTen. Et toi ?
- Gaara Sabaku, je crois que Ten Ten le savait..., répondit Gaara intimidé
- Oui, enfin Sasori et Temari m'ont parlé de toi !!! T'es le petit frère de Sasori et le cousin de Temari, c'est bien ça ?
- Exact, j'suis nouveau.
- Tu connais le lycée ? Les bâtiments ? Ta classe et tout ? demanda Tenten visiblement toujours inquiète pour le nouveau.
- Euh...je crois que oui. Je suis en Terminale Littéraire option Arts-Plastiques, par contre les bâtiments et tout le reste ça reste tout de même un peu flou.
- Kyaaah !!! s'écria Tenten, on est dans la même classe, Sasuke est en Terminale Scientifiques, on devait avoir sport ensembles mais notre professeur n'est pas encore arrivé de son voyage. Si tu veux, on te fait visiter le bahut ! proposa Tenten
- Euh oui, pourquoi pas, répondit Gaara.
- Tenten, fit Sasuke lassé par la conversation, on avait déjà un truc à faire. Excuse-nous, Gaara.
- Non, c'est à moi de m'excuser ! Faites ce que vous avez à faire, répondit Gaara.
- Sasuke-kun s'il te plaît, supplia Ten Ten, je sais ce que ça fait d'être nouvelle dans ce bahut complexe !!!

Elle s'avança vers son petit ami, lui chuchota quelque chose à l'oreille et revint vers Gaara le sourire aux lèvres.

- Ok, fit Sasuke, j'rentre chez moi, histoire de roupiller un peu. Le nouveau, fais tout de même attention mais, bonne visite tout de même. Ten Ten, fais-le visiter le bahut.
- Compte sur moi, fit Ten Ten en embrassant son petit ami.
- Je t'aime...
- Moi aussi. »

Sasuke rentra dans sa voiture et laissa le nouveau en compagnie de sa petite amie. Ten Ten regarda Gaara et dit :
« - T'es prêt pour la visite guidée par Ten Ten !?!
- Je pense que oui, fit Gaara intimidé.
- Eh bien, allons-y !!! »




Eh bien, j'espère que vous aurez l'esprit ouvert. J'attends vos commentaires, vos avis et même vos critiques, cela m'aide énormément. Merci d'avance.



Chapitres: [ 1 ] 2 3 4 5 6 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: