Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: L'honneur des Uchiwa

Après de longues années d'errance et la mort d'Orochimaru, Sasuke revient à Konoha par nostalgie et parce qu'il se sent seul. Mais là une grande surprise l'attend...
Classé: -12I | Spoil | Drame | Mots: 16310 | Comments: 227 | Favs: 190
Version imprimable
Aller au
pegasus (Féminin), le 22/12/2006
Voilà la deuxième fiction!!! J'espère qu'elle plaira autant que celle d'Hinata et de Neji!!!

Bisous et Bonne lecture ^^




Chapitre 1: Le retour à Konoha



J’étais seul marchant sous la pluie, j’avais le regard dans le vide et je ne pensais qu’à lui. Je pensais qu’à cet abruti de blondinet que j’avais quelques années auparavant comme meilleur ami. Je me demandais ce qu’il faisait et ce qu’il devenait. Je pensais à mon frère que j’avais tué, il m’avait tout enlevé ; ma mère, mon père, ma vie… Je le revoyais allongé sur le sol ensanglanté me tendant sa main pour me dire merci avant de mourir. Je revoyais mon père et ma mère allongés morts dans cette maison austère et glaciale. Je me revoyais avec mon père près du lac pour lui montrer que je maîtrisais parfaitement la Boule de Feu Suprême.

J’avais passé ma vie à devenir plus fort et à poursuivre mon but. Je voulais me venger en le tuant, ça ne m’a rien apporté mais il s’était senti délivré de cette honte et de ce déshonneur. Mon maître et son imbécile d’assistant étaient morts… Très franchement, j’en ai rien à cirer, il m’a apporté ce que je voulais et c’est ça qui compte. Je me sentais vide, je n’avais plus rien, j’avais tout perdu, ma vie n’avait plus de sens, je n’avais plus de buts. En fait, ma vie n’a jamais eu de sens dans le fond. La vengeance avait été mon obsession pendant des années…

Ce jour-là, j’étais seul et aigri. J’enviais les ninjas de Konoha qui eux avaient un véritable but. Naruto voulait devenir Hokage, Lee prouver sa valeur, Kakashi… Très franchement, je n’ai jamais pu saisir quel était son but… Ce n’est pas grave… Sakura n’avait pas eu tort quand elle m’avait que la vengeance n’apporterait le bonheur de personne. A ce moment-là, je n’avais plus qu’un amas de souvenirs et une longue et pénible existence devant moi. J’enviais ceux qui avaient une vie paisible et banale qui s’étaient mariés et avaient eu des enfants. J’étais jaloux de ceux qui allaient mourir de vieillesse ou qui mourraient aussi purs que de la neige.

Cependant j’étais obsédé par le blondinet, Naruto, que devenait-il ? J’avais envie de rentrer à Konoha, de revoir le village, d’aller au temple Nanako pour me recueillir… Je ne pouvais pas, moi, Sasuke Uchiwa, le déserteur, celui qui a trahi Konoha pour rejoindre un ninja classé comme dangereux criminel. Cette idée de retourner à Konoha m’obsédait. Je pris le risque d’y aller, j’en avait trop envie. Heureusement, mon connard de maître m’a appris comment me déguiser en changeant mon visage. Quel serpent ! En me déguisant, j’avais l’impression de muer comme cette sale bête… Je mis un chapeau de paille et m’habillai humblement. J’avais volé les vêtements chez quelqu’un… J’avais encore commis un crime, je ne m’en voulais pas au contraire, pour moi un crime de plus ou de moins, c’était la même chose… Je me fichais pas mal si cette personne était pauvre ou dans le besoin.

Je me mis en route pour Konoha, elle fut longue et périlleuse, j’avais peur qu’on me reconnaisse. J’avais traversé la forêt, le voyage fut des plus désagréables, j’avais dû me nourrir avec ce que je trouvais. Arrivé à Konoha, je grimpai un arbre avant l’entrée pour me poser sur une branche et voir le paysage. J’admirais le village, il n’avais pas changé, il y avait toujours ces petites encombrées avec les maisons les unes sur les autres. Au loin derrière, le siège de l’Hokage, on pouvait voir clairement la falaise. Un visage avait été ajouté tout juste à côté de celui d’une femme. C’était le visage d’un homme, il avait un visage assez rond avec trois traits dessinés sur chaque joue. Ses cheveux étaient ébouriffés. Sur le coup, je fixai la falaise avec stupeur et mon cœur se mit à battre très fort.

Naruto était devenu Hokage…

Je baissai la tête, ferma les yeux et fit un sourire narquois… Mon orgueil en avait pris un coup. Moi qui le prenait pour un imbécile à longueur de temps…

Je descendis de l’arbre et j’entrai dans le village. Je m’étais dirigé en direction du quartier des Uchiwa. J’aperçu cette mijorée d’Ino bras dessus dessous avec un ninja brun au cheveux courts. Quelle conne ! Elle est blonde de l’extérieur mais aussi de l’intérieur… Et dire que Sakura et elle se chamaillaient à cause de moi. Des gamineries… Moi j’en avais rien à foutre qu’elles se battent pour moi ! Bon sang, elle était lourde et chiante Sakura ! Mais bon ! Il faut relativiser les choses ! C’est vrai, quand on l’avait gardée prisonnière lors de la guerre, elle a été un bon plan cul !

Après mettre recueilli au temple et sur la tombe de mes parents, je me mis à flâner dans Konoha. Le village n’avait pas changé, il avait gardé son charme particulier, tout était toujours aussi tranquille. Une bande de gamins me bousculèrent en riant de façon narquoise et criant :

« Sale Uchiwa ! Sale Uchiwa ! »

Je fus assez surpris, M’avait-on reconnu ? Les sales gosses ! Ensuite j’entendis :

« Non je suis pas un Uchiwa ! Mon papa c’est l’Hokage ! Mon nom c’est Uzumaki ! »

Je tournai la tête et vit un petit garçon brun aux yeux noirs en pleurs. Les gamins renchérirent en l’appelant Uchiwa. J’observais le gosse qui pleurait. Il avait un visage assez fin et ses cheveux étaient courts. Je me rendis compte avec stupéfaction qu’il me rappelait moi en plus jeune. Les gosses prirent des cailloux et commencèrent à les jeter. J’intervins et m’interposai pour pas que l’enfant ne les reçoivent. Je n’avais pas compris pourquoi je le faisais. Je pense que j’étais simplement curieux face à ce gosse. Les autres partirent mort de trouille après que je sois intervenu, je me tournai vers le gosse qui pleurait encore. Ce n’étaient que des lâches mais je m’en foutais, j’étais intervenu parce que le gamin m’intriguais et que je voulais en savoir plus. Je l’observais, il se mit à sécher ses larmes et à me dire d’une petite voix douce et intimidée :

« Merci Monsieur. »

Je scrutais ce gosse, il me ressemblait étrangement. Il me sourit timidement, me dit au revoir et se tourna pour partir en courant. J’avais envie de le suivre, il m’intriguait vraiment, pourquoi l’avait-on appelé méchamment « Uchiwa », il y avait un truc qui clochait. En plus, son nom de famille est Uzumaki, il était sûrement le fils de Naruto… J’avais envie de revoir Naruto. Je me mis à suivre le gosse discrètement. Il passa par la librairie et y s’y arrêta. J’entrai tranquillement dans le bâtiment et marchai derrière le gosse parmi le dédale d’étagères remplies de livres. Il s’arrêta et regarda l’étagère. Il finit par choisir un livre et se dirigea vers la caisse. Après quelques politesses avec le vendeur, il sortit un porte-monnaie et donna l’argent au vendeur qui lui demanda :

« Ce livre sur les plantes médicales c’est pour ta maman ? »
« Non, c’est pour moi… » répondit l’enfant d’une voix douce et timide
« Ah ! » soupira le vendeur « Voyons Shôji ! Tu es trop jeune pour tout ça ! »
« Non c’est faux » ajouta-t-il d’une voie naïve « Je vais devenir ninja, je vais avoir bientôt huit ans et je vais rentrer à l’académie ! »

Le vendeur rit de bon cœur. Il encaissa l’argent et il laissa partir le petit avec son livre sous la main. Un livre de botanique ! Quel gosse achèterait un bouquin pareil ! C’était vraiment curieux ! Ensuite le gosse se dirigea vers un immeuble non loin de la librairie, il y entra. Je fis de même. Il monta les escaliers et s’arrêta au dernier étage de l’immeuble. Il souriait avec son livre à la main… Il sonna à une porte, elle s’ouvrit, j’entendis une voix féminine qui m’était familière. Il entra. Je descendis rapidement les escaliers et sortis rapidement de l’immeuble. Je l’observais, il y avait des balcons. Après avoir repérer s’il y avait quelqu’un, je grimpai l’immeuble en concentrant mon chakra sur mes pieds et j’atteignis enfin le dernier étage, je me posai sur le balcon, une fenêtre avec des rideaux était ouverte ? J’aperçu l’enfant dos à la fenêtre qui tournait les pages du livre. Soudain, je vis une femme aux cheveux roses s’avancer vers l’enfant. Elle se pencha et lui parlait d’une voix douce. Je déguerpis avant qu’elle ne me voie. Je me dirigeai vers ma maison et m’enfermai comme un gosse dans ma chambre.

A mes yeux ce que je venais de voir me semblait impossible. Cette femme n’était que Sakura ! De nombreuses pensées envahirent mon esprit. J’étais pris d’une bouffée de chaleur, je me sentais mal. Je m’assis sur mon lit poussièreux. Que faisait Sakura avec cet enfant ? Qui était donc le père ? Je me levai pour m’approcher du rebord de la fenêtre où y était posé la photo de l’équipe numéro sept. Je ne regardais pas le visage de mes anciens compagnons ou de Kakashi, je regardais le mien… J’essayais de voir les ressemblances entre moi et le gosse ou plutôt de voir les différences…

Malheureusement je n’avais pas mis plus d’une seconde pour faire le lien : cet enfant ne pouvait qu’être un Uchiwa, cet enfant ne pouvait qu’être le mien… Cependant je changeais d'avis quelques secondes plus tard, je me disais qu'il ressemblait à un membre de la famille de Naruto ou de Sakura. Mes pensées étaient confuses... Tantôt je me disais que cet enfant était le mien, tantôt q'il était celui de Naruto... Je crus devenir fou... Je regardais autour de moi les objets et les meubles remplis de poussière, les toiles d’araignées et les sales bêtes qui s’y étaient installées. Je contemplais le quartier des Uchiwa qui tombait ruine sous mes yeux. Je pensais à la nuit que j’avais eut avec Sakura, il y a neuf ans de cela et à cet enfant. Un sentiment étrange m’envahit, je ne l’avais jamais ressenti auparavant. Après toutes ces années passées auprès d’Orochimaru, j’avais cru que j’étais devenu une machine à tuer et un glaçon, que je n’étais plus capable de ressentir quelque chose. Par contre, là, c’était différent, il y avait quelque chose de spécial…

J’étais père, j’étais père sans le savoir d’un enfant que je ne connaissais même pas…

Je n’étais plus le dernier Uchiwa… Nous étions deux… Mais je ne savais comment accepter cela...

Mes pensées ne se tournèrent que vers cet enfant doux et timide… Quel était son caractère ? Comment était-il ? Qu’avait donc dit Naruto et Sakura à mon sujet et au sujet de sa naissance ? Pourquoi je ne pouvais m’empêcher de penser à se gamin ? De toute façon, je n’avais jamais vécu avec lui… Je ne le connaissais pas, il était un parfait inconnu à mes yeux et moi, je n’étais rien pour lui. Je contemplais le village paisible et la lune dans le ciel qui semblait le protéger comme une mère qui protégeait son enfant…





Chapitres: [ 1 ] 2 3 4 5 6 7 8 9 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: