Fiction: Journal d'une invisible

UA Schoolfic shonenaï Hina/Naru et d'autres couples. Dans tous les lycées, y a ceux qui sont populaires, les gens normaux et les autres: les renfermés, les marginaux, les rejetés. Hinata fait partie de cette dernière catégorie...Mais est elle aussi banale qu'elle en a l'air?
Drame | Mots: 65719 | Comments: 287 | Favs: 232
Version imprimable
Aller au
Fougy-kun (Féminin), le 28/01/2009
Ma véritable première fic! ^^

Je l'ai revue et corrigée pour la publier ici! C'est une UA, mais l'histoire est intéressante et comme j'ai eu de bons retours sur un autre site je me décide à me lancer ici!

Bonne lecture!




Chapitre 7: Club de lecture



Elle ouvrit la porte et sa colère retomba d'un seul coup.

Devant elle, se tenaient Sasuke, le doigt sur la sonnette, accompagné de Gaara, Temari et Naruto qui lui adressa un pâle sourire. Elle resta muette devant ce spectacle. Sasuke se décida enfin à lâcher la sonnette.

Hinata n'avait toujours pas prononcé un seul mot.

- On peut entrer ? Demanda Sasuke.

- Euh... je...

Mais Sasuke venait de lui passer devant, sans attendre la réponse, suivi de Gaara, Temari et Naruto. Hinata ferma la porte et rejoignit tout ce beau monde qui s’était retrouvé dans la cuisine. Gaara était resté debout et observait les photos posées sur un meuble, Sasuke avait les bras croisé sur son torse et semblait agacé. Temari qui poussa un sifflement admiratif.

- Et ben c'est le luxe ici!

Hinata était perdue. Qu'est-ce qu'ils venaient tous faire chez elle?

Elle sursauta quand elle sentit une main se poser sur son épaule, elle se retourna et se retrouva nez à nez avec Naruto.

Il avait un œil au beurre noir, son arcade était recouverte d'un bandage et un hématome violet virant sur le noir recouvrait sa joue gauche. Surpris de sa réaction, il retira précipitamment sa main et rougit légèrement. Il paraissait gêné.

- Je suis désolé qu'on débarque comme ça chez toi, mais comme t'es pas venue au lycée, expliqua-t-il d’un ton détaché-

Il baissa les yeux, Hinata aussi.

Elle rougit violemment, elle venait de se rendre compte qu'elle portait encore son pyjama ! Une horreur bleu clair avec écrit dessus en rose "catch me if you can", trop grand pour elle en plus!

Elle croisa vivement ses bras sur sa poitrine, dans un veine tentatives de cacher se qu'elle portait, et surtout ce qui y était écrit. Jamais elle ne s'était sentie aussi gênée de sa vie! Naruto avait du se rendre compte de sa gène, car il fit semblant de fixer un tableau accroché au mur.

Gaara les rejoignit, il fixa bizarrement Naruto, toujours absorbé par le tableau, puis s'adressa à Hinata.

- On doit te parler d'un truc important, y aurait pas un endroit où on pourrait être plus à l'aise?

Il venait enfin au sujet de leur visite.

Hinata, les bras toujours serrés sur son haut de pyjama, lui désigna le salon qu'on apercevait par la porte ouverte. Gaara s'y dirigea, suivi par Sasuke, Naruto et Temari. Hinata se saisit de son manteau au passage, cachant son pyjama et les rejoignit, toujours aussi confuse.

Ils s'étaient déjà mis à leur aise, Sasuke, Naruto et Temari sur le canapé et Gaara dans un des fauteuils. Seule Temari leva la tête lorsqu'elle entra dans la pièce, elle étira ses lèvres maquillées de noir en un petit sourire.

Hinata s'assit, hésitante, sur le dernier fauteuil libre, elle se sentait vraiment mal à l'aise. Elle fixa tour à tour chaque personne présente, personne ne se décidant à parler le premier. Ce fut Sasuke qui brisa ce silence qui devenait de plus en plus pesant.

- Bon, tu dois te demander qu'est-ce qu'on fait tous chez toi.

Très bonne remarque.

- En fait c'est à propos de ce qui c'est passé hier soir, Naruto nous a tout raconté.

Hinata pâlit au souvenir de ce qui s'était passé hier, elle ne voulait pas en reparler. Mais ça semblait mal parti pour.

Sasuke la regarda droit dans les yeux, Hinata les baissa instantanément. Elle n'arrivait pas à supporter ce regard perçant.

- On sait que tu sais pour Naruto maintenant, poursuivi-t-il.

Hinata sursauta, elle semblait comprendre de quoi il retournait. Elle se redressa vivement sur son fauteuil.

- Je ne l'ai dit à personne! Je vous jure! Je ne le répéterai pas!

Sasuke fronça les sourcils, mais ce fut Temari qui prit la parole.

- Ce n’est pas ça le problème, c'est que maint...

On sonna à la porte à ce moment précis. Hinata fut prise d'angoisses, et si c'était son père qui rentrait plus tôt? Ou sa sœur? Oh mon Dieu qu'est-ce qu'il se passerait si on la découvrait, discutant avec ces personnes dans le salon? Une deuxième sonnerie retentit.

- Faudrait aller ouvrir, non? Glissa Temari, tout à fait à son aise au contraire d’Hinata.

Hinata se leva, suivi de Sasuke qui prétexta allé chercher un truc à boire.

Hinata retourna à la cuisine et ouvrit la porte sur Shikamaru qui se tenait sur le paillasson, son sac pendant négligemment sur son épaule.

- Yo, j't'apporte les devoirs, je peux entrer? Faut que je t'explique quelques trucs pour les maths.

Oh non ce n’était vraiment pas le moment! Il ne fallait pas qu'ils se rendent compte de ce qui se passait dans son salon!

Il jeta à Hinata un drôle de regard devant son manque de réactions.

- Ben en fait, je suis...

Il y eut un bruit de verre brisé, Hinata se tendit; Shikamaru regarda par dessus son épaule.

- Y a quelqu'un chez toi?

- C'est ma sœur...

- Temari ! Fais plus attention!

Shikamaru fronça les sourcils et passa devant Hinata qui s'était poussée sur le côté. Elle vivait un vrai cauchemar. Il déboucha sur la cuisine où Sasuke, qui venait de prononcer cette phrase, et Termari lui jetèrent un drôle de regard. Une bouteille de lait en mille morceaux gisait à leurs pieds, répandent son contenu sur le carrelage.

- Désolée, s’excusa Temari à Hinata en désignant le sol, puis ajouta en reportant son attention sur le nouveau venu, qu'est-ci qu'il fait là lui?

Temari fixait Shikamaru d'un regard dédaigneux, il eut un petit ricanement. Hinata observait ce spectacle légèrement en retrait, ne savant plus où se mettre.

- Je pourrais te poser la même question. Hinata, qu'est-ce qu'ils font ici? dit-il en désignant Sasuke et Temari d'un mouvement de tête.

Hinata se tortillait nerveusement les mains, comment lui expliquer? Elle ne savait pas bien elle-même ce qu'ils lui voulaient. Elle ouvrit la bouche pour lui répondre, mais Temari prit l'initiative en premier.

- Ça te regarde pas, elle avança en direction de Shikamaru et se plaça devant lui, le regardant droit dans les yeux, tire-toi.

Shikamaru soutint son regard, un rictus aux lèvres.

- Si tu crois que tu m'impressionnes; je ne compte pas me tirer avant de savoir ce que vous lui voulez.

- Tu t'inquiètes pour elle? C'est mignon. Mais ce qu'on lui veut ça ne te regarde pas.

Ils étaient très proche l'un de l'autre, Temari devait lever la tête pour le regarder les yeux dans les yeux, malgré ses talons hauts. Shikamaru la fixa un moment, silencieux. Puis il se tourna vers Hinata qui se tenait à côté de Sasuke.

- Hinata, qu'est-ce qu'ils font ici ?

- Je ne sais pas trop...

- Dans ce cas je reste.

Il tourna le dos à Temari qui l'observait toujours en serrant les lèvres. Shikamaru balança négligemment son sac sur une des chaises et se plaça à côté d'Hinata.

- Si vous avez fini votre crise tous les deux, on pourrait rejoindre les autres.

Le ton de Sasuke était sans appel. Il leur passa devant et se dirigea vers le salon, suivi de Temari. Elle lança un regard noir à Shikamaru qui était resté en retrait à côté d'Hinata. Il se tourna vers cette dernière.

- Mais qu'est-ce qui se passe ici au juste? Lui chuchota-t-il à l’oreille lorsque Temari disparut de leur champs de vision.

- Je ne sais pas, ils viennent d'arriver. Je suis d-désolée.

- T'excuses pas.

Ils rejoignirent les autres au salon. Hinata se rassit sur le fauteuil. Quant à Shikamaru, il préféra rester debout.

Naruto et Gaara ne firent aucunes remarques sur l'arrivée du nouveau venu.

Sasuke reprit la parole.

- Bon, comme on disait avant d'être interrompu, le problème c'est que...

- Laisse-moi lui expliquer, c'est ma faute après tout, le coupa Naruto.

Il regardait par terre, son visage était fermé mais le ton de sa voix était posé, bien que légèrement grave.

- Si on est là, c'est parce que... comment dire, j'ai des dettes, à ce type, Kabuto.

Il se passa une main sur son visage et reprit d'une voix plus assurée.

- Et hier, après que je sois... parti avec eux. Il m'a fixé un ultimatum, pour le rembourser.

Hinata hocha la tête, elle ne voyait pas ce qu'elle venait faire là-dedans. Elle n'était même pas surprise qu'il ait des dettes, plus rien ne l'étonnait venant de lui.

Mais un affreux doute l'assailli soudain; il avait des dettes, importantes à ce qui lui semblait: de plus Naruto ne roulait pas sur l'or, tout le monde le savait, seraient-ils venu la voir uniquement pour son argent? Hinata venait d'une famille aisée, son père étant un grand avocat et héritier d'une importante fortune. Ce ne serait pas étonnant qu'ils en veuillent à son argent.

Naruto s'était redressé sur son fauteuil et fixait gravement Hinata.

- Dans 3 mois, il veut que je lui rembourse toute la somme, il marqua une pose, releva la tête et la fixa droit dans les yeux, et il veut que se soit toi qui la lui amène.

Hinata sursauta, si elle s'était attendue à ça!

Elle revit en pensée le visage de Kabuto. Elle fut parcourue d'un frisson, elle ne voulait plus revoir ce type, plus jamais. Il lui faisait peur.

- J'ai pas tout suivi à votre discussion, mais j'ai compris l'essentiel.

Shikamaru fixa Naruto.

- Je ne sais pas ce que t'as foutu pour avoir des dettes, ni qui est ce type, Kabuto, mais ce dont je suis sur c'est qu'il s'est passé un truc pas net hier soir et que t'as mêlé Hinata à tout ça. Tu t'es foutu tout seul dans la merde, alors laisse Hinata en dehors de ça.

Naruto eut un sourire sans joie, il se redressa et rendit son regard à Shikamaru.

- Comme si j'avais le choix! T'as raison tu sais rien de ce qui c'est passé, alors garde tes commentaires, ça ne m'amuse pas plus que toi d'avoir mêlé Hinata à cette affaire.

Shikamaru leva un sourcil.

- Et si on demandait à Hinata ce qu'elle en pense, elle?

Hinata était restée muette, les mains tellement serrée sur son manteau que ses jointures étaient devenues blanches. Tous l'observaient. Sa voix trembla légèrement lorsqu'elle prit la parole.

- Je ne veux p-pas revoir ce type.

Shikamaru se plaça à côté d'elle et s'adressa aux autres personnes présentes.

- Vous avez compris? Elle ne veut pas, alors partez maintenant.

Elle aperçut le regard déçu de Naruto. Elle ne pouvait pas l'abandonné comme ça. Elle contempla ses blessures, il risquait d'en avoir d'autre si elle ne l'aidait pas, de beaucoup plus graves même. Elle ne pouvait pas... elle l'aimait trop pour ça.

- Attendez.

Sa voix n'était plus qu'un mince filet, à peine audible. Shikamaru lui lança un regard surpris.

- Tu acceptes? Demanda Temari.

Si elle acceptait? Elle ne savait pas encore, elle avait besoins de temps pour réfléchir. Pour évaluer sa situation.

- Je ne sais pas, mais je veux que vous expliquiez tout à Shikamaru.

Oui voilà. Elle avait besoins d'un ami pour l'aider, quelqu'un de neutre en qui elle pourrait avoir toute confiance. Un ami sur, c'est ce dont elle avait besoin, un soutient. Sasuke parut surpris.

- Je ne sais pas si tu veux te retrouver mêlé à cette histoire, Nara.

Shikamaru s'appuya sur l'accoudoir du fauteuil d'Hinata, il haussa les épaules.

- Trop tard, je le suis déjà.

Naruto commença à raconter d'une voix morne ce qui c'était passé, n'omettant aucun détails. Shikamaru ne dit rien durant tout le récit, fronçant les sourcils parfois. Il soupira quand Naruto eut fini.

- Galère, t'es pas dans la merde Uzumaki.

Naruto de répondit rien.

Ils entendirent tout d'un coup un bruit de clé, quelqu'un entra dans la maison. Quelques secondes plus tard, Hanabi fit irruption dans le salon.

- Hinata c'est toi qu'a cassé la bouteille de...

Elle se figea devant la scène qui s'offrait à elle. Tous la dévisagèrent, le teint d'Hanabi devint rose.

-Euh..., elle s'adressa à Hinata, vous faites quoi?

Que dire ? Elle sentit la nervosité l'envahir. Ce fut Sasuke qui vint à son secours.

- On fait... un club de lecture.

Tous ouvrirent de grands yeux et Temari s'étrangla dans son verre d’eau. Sasuke leur lança un regard appuyé et tous approuvèrent en hochant la tête. Hanabi interrogea sa sœur du regard.

- Un club de lecture sans livres?

Pas bête. Que répondre à ça? Gaara trouva quand même une bonne réponse.

- On a déjà lu le livre, on en discute maintenant.

Hanabi observa chacun des membres présents dans la pièce, deux gothiques, un androgyne, un mec recouvert de bandages et un autre coiffé en ananas... Pas vraiment l'idée qu'on se faisait d'un club de lecture…

Elle les salua et s'en alla, ils entendirent ses pas montés l'escalier et le bruit d'une porte qui se ferme.

- Un club de lecture, hein?

Sasuke fusilla Shikamaru du regard.

- Si ça ne te plait pas la prochaine fois se sera toi qui nous tiras d’affaire, le génie. Bon on se casse, ajouta-t-il à l’intention des trois autres.

Ils se levèrent tous et se dirigèrent vers la porte. Sasuke s'adressa une dernière fois à Hinata.

- Réfléchis bien à ta réponse.

Il ouvrit la porte et partit sans se retourné, suivi de Gaara qui lança un drôle de regard à Hinata, Temari lui fit un vague signe de la main.

- Désolée encore pour la bouteille de lait.

Naruto sortit le dernier.

- Hinata te sens pas obligée de faire quoi que se soit pour moi, Shikamaru a raison ce n’est pas tes affaires après tout.

- Mais si je refuse, qu'est-ce qu'il s-se passerait?

Naruto ne dit rien, il détourna la tête et sortit sur le perron, leur adressant un vague signe de la main avant de partir rejoindre les autres.

Dès qu'elle eut fermé la porte elle sentit son cœur se serrer dans sa poitrine, la réaction de Naruto l'avait mise mal à l'aise. Shikamaru poussa un soupir.

- Galère...




De un, merci beaucoup à tout ceux qui m'ont laissé un commentaire sur le chapitre précédent, je n'ai pas eu le temps de vous répondre individuellement comme je le fais d'habitude ! ^^

De deuz', ça avance, ça avance encore... Pauvre petite Hinata qui n'a rien demandé à personne. Mais bon, en même temps se serait pas drôle si tout allait bien dans le meilleur des mondes et tout le monde aime tout le monde ( bisounoursland ), avouez ! ^^

Bon je dérape, votre avis ?




Chapitres: 1 2 3 4 5 6 [ 7 ] 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: