Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: De la faute d'un serpent...

Sasuke est officiellement mort. Cela fait plus de 6 ans qu'il a disparu et Itachi, enfermé à Konoha affirme qu'il l'a tué de ces mains. Version officielle, mais Naruto n'y croit pas. Parallèllement, la vie avec Orochimaru est ennuyeuse et Sasuke, consterné par la stupidité de son équipe d'Hébi et de Kabuto décide de les quitter pour voyager seul mais il rencontre... (attention, Yaoi ! + autres couples)
Classé: -16D | Spoil | Humour | Mots: 3364 | Comments: 4 | Favs: 5
Version imprimable
Aller au
Ahlala (Masculin), le 07/06/2008
Une fiction qui zigzague entre les délires de l'auteur et les sentiments déchirés des personnages.
Romance, yaoi et j'en passe.
=> peut choquer certains lecteurs comme la scène de la poêle...(?)
et certains passage un peu chaud.

*certains objets de notre monde sont présents
*L'équipe Hébi n'a pas vraiment le meme caractère que dans le manga
*Anti-Ino et Sakura
*les personnages ont a peu près 18 ans et sont tous présents dans Naruto

Ma première fic, bonne lecture !




Chapitre 1: Fuite, deuil et soupe de limace



Courir sans arrêter. L'Uchiwa entendait même les battements de son cœur s'accélérer. Une, deux...Son élan s'arrêta là. Deux personnes devant lui. Le kaléidoscope hypnotique du sharingan faisait amplement l'affaire et les deux Anbus furent à terre en moins de deux minutes, revivant les pires tourments en quelques heures qui leur paraîtrait des années. Ces pauvres bougres n'avaient pas de chance... Le jeune homme fit volte face et sortit des kunaïs de sous sa cape noire, qu'il lança, transperçant deux autres qui s'étaient camouflés dans la nature. Mais rien ne servait de courir. Il s'en rendit vite compte en sortant de la foret, en débouchant devant l'école de ninja de Konoha. Rien d'effrayant, à priori, que des gosses qui courent dans tous les sens.

Mais le fuyard fit soudain la pire erreur de sa vie d'Akatsukiens. Kisame ne l'avait pas suivi, et aucun spectateur ne pourrait avouer ce qu'il s'était vraiment passé tellement la scène fut rapide. Je reprends donc, Itachi sortit de la forêt et continua sa course au milieu des bambins de Konoha, mais tout à coup, il aperçut quelque chose... de très spécial. C'était vert... Un ornithorynque vert. Grand, laid et avec un champignon noir sur la tête. L'Uchiwa rassembla ses souvenirs, c'était sûr qu'il l'avait déjà vu... Mais où et quand ?

Même avec cette seconde d'inattention, les Anbus n'auraient pas pu le rattraper. Ce n'est pas cela qui perdit le jeune homme, mais sa vue se brouilla tellement à force de fixer cette horrible vision qu'il... (et les fans d'Itachi vont hurler) se scratcha sur une peau de banane et atterrit juste sur l'auguste poitrine d'une kunoichi brune anonyme qui passait par là. Kurenaï sentit tout de suite que les mains de l'illustre inconnu se baladaient un peu trop sur une partie sensuelle de son anatomie et sortit la première chose qui lui passait sous la main pour frapper : une poêle. Le coup de poêle fut rude et laissa un Itachi sonné, évanoui par terre et sanguinolent.

Sans le savoir, Kurenaï avait éradiqué le meurtrier de la famille Uchiwa avec un seul coup de poêle. Elle se releva pour tâter du pied le corps inerte de l'homme qu'elle avait pris pour un pervers et reconnut son visage... Fin, ses longs cheveux ruisselants d'un peu de sang étaient vraiment craquant mais bon, un bon coup de poêle et tout est bien qui finit bien. Célibataire depuis la mort d'Asuma et seule avec un enfant, elle n'allait pas envisager de trouver mignon un jeune homme qui était un assassin et en plus (elle venait de le découvrir un peu rudement) qui n'arrivait pas à refouler ses pulsions d'hommes.




______



**Chapitre 1**




Konoha. La grande Konoha sous son soleil de plomb. Les visages des Hokage qui nous fixent d'un air nonchalant et toutes ces personnes qui marchent vers on ne sait où. Un garçon aux cheveux couleur du soleil regardait les Konohaniens vaquant à leurs occupations. Il se penchait, attendait, sembla entendre un bruit familier et releva la tête. Son bandeau de Konoha était toujours "fixé" à son front. Il ne le quitterait jamais, sans doute, et ses grands yeux blonds et rieurs captaient certaines formes qui ne lui étaient pas familières, avant de rencontrer les yeux de celle qu'il attendait. Il la vit et se mit à rire. Toujours aussi butée, elle avançait vers lui d'un pas nonchalant, son décolleté plus visible aux yeux des hommes que son visage grave et ses yeux émeraude, qui fixaient le garçon avec sérieux, malgré le sourire fier qu'il lui adressait. Notre garçon accourut vers elle et l'apostropha avec le même entrain que celui d'un petit garçon qui attendait son cadeau pour Noël :

- Godaime !

La femme ne réagit pas. Pourtant, ça devait bien être la première fois que Naruto utilisait ce titre honorifique pour elle, mais rien. Le garçon la harcela de questions pour savoir pourquoi, comment et surtout quelle mission ultra secrète elle allait bien pouvoir lui donner. Tsunade l'avait justement appelé le matin même, elle lui avait parlé "d'une information de la plus haute importance", qu'elle voulait lui révéler, alors vous pensez quelle euphorie dans l'esprit du Kitsune cela avait provoqué ! Il était Juunin, maintenant. Ses yeux s'allumaient à chaque fois qu'on parlait de missions, il n'attendait que le bon moment pour quitter Konoha et se lancer à l'aventure.

De plus, ces dernières semaines avaient été tourmentées, côté cœur. Les filles sont trop compliquées. Sakura était tellement déprimée depuis le départ de Sasuke qu'elle s'était repliée de plus en plus sur elle-même et avait pris vingt kilos. Cela devait faire trois semaines que Naruto n'avait pas eu de ses nouvelles, mais certaines mauvaises langues prétendaient qu'elle était enfermée dans un hôpital psychiatrique à Pétaouchnoc. La fleur avait tenté de mettre fin à ses jours en essayant de se noyer dans sa baignoire, mais le problème étant qu'elle ne rentrait plus dans celle-ci... Les secours avaient été alertés par les voisins et Naruto s'était beaucoup inquiété pour celle-ci.
Quant à Hinata, ils avaient eu un flirt ensemble, mais la mignonne petite brune était trop scotchée à lui et lui faisait une crise à chaque fois qu'il s'absentait trop longtemps. Elle était partie pour une longue mission avec Kiba, Shino et Neji et depuis, lui envoyait une carte postale tous les jours, bourrées de mots à l'eau de rose et Naruto n'avait pas eu le courage de rompre définitivement avec elle.

Tsunade semblait chercher ses mots et reprit son visage dur. Le blond ne comprenait pas cette attitude et ouvrit de grands yeux.

- Naruto... Il faut que tu saches que...

Le garçon se tut complètement, attendit patiemment et regarda l'Hokage en fronçant les sourcils. Ne l'avait-elle pas appelé pour une mission ?

- ... Nous avons capturé Itachi, continua la femme.

Le blond eut un instant de réflexion (long à la détente ?). Bonne nouvelle ou mauvaise ? Tsunade avait quelque chose dans son visage qui pouvait faire penser que non, mais le Kitsune prit cette nouvelle avec entrain et s'apprêta à poser de nouvelles questions, quand il pensa à quelque chose d'autre. Une autre chose qui l'avait hanté pendant près de six ans et qu'il essayait désespérément de résoudre. Si on avait retrouvé Itachi vivant, où était Sasuke ?

Sasuke avait été pour lui un rival, il est vrai, mais avec le temps, Naruto l'aurait plutôt qualifié comme son ami le plus proche. Mais peut-être que pour Sasuke, tout cela était différent. Il l'avait trahi, en quelques sortes, toute l'équipe. Cette pauvre Sakura qui attendait sans cesse son retour et avait été si déçue d'apprendre que la mission "Ramener l'Uchiwa" avait échoué... Le blond lui avait pardonné, mais certains éléments de réponses étaient encore inconnus. Était-ce seulement la vengeance qui avait poussé Sasuke à vouloir rejoindre Orochimaru ? Tuer son frère... et le brun voulait donner sa vie pour ça ? Naruto insulta l'Uchiwa intérieurement. Un jour, quand il serait assez fort, il le ramènerait. Le blond avait déjà essayé, mais toutes ses tentatives s'était soldées par un "game over".

- Il vous a parlé de Sasuke ? Demanda alors le blond, avec l'impatience d'avoir la réponse.

Tsunade paraissait un peu plus grave et hocha la tête :

- C'est justement à ce sujet... Tu as été dans la même équipe que lui et j'estime que tu dois être le premier à savoir avant qu'on ne l'annonce officiellement.

Annoncer quoi ? Naruto fronça les sourcils...

- Itachi a avoué l'avoir rencontré un an avant sa capture... Il est mort, Naruto. Je suis vraiment désolée...


_____________



Du côté des méchants :

Orochimaru avait faim. Il ordonna tout de suite qu'on prépare sa nourriture, insista sur l'urgence de sa requête et suivit de ses pupilles serpentines le jeune homme à lunettes qui se pressait vers la cuisine. Notre cher sannin n'avait toujours pas changé de corps et toutes ses articulations le faisaient souffrir. Il devait en avoir aussi particulièrement marre de voir son élève préféré en pleine crise d'adolescence. Orochimaru n'avait jamais fait de baby-sitting mais il avait de plus en plus l'impression d'être un tuteur sévère pour ces gamins qu'étaient Kabuto et Sasuke. Sasuke devenait violent, hautain et avide de pouvoir... Quant à Kabuto, il commençait à être soumis, encore plus soumis et se ratatinait devant son maitre. C'était affligeant. Le serpent de Konoha se doutait que Kabuto essayait de se faire de plus en plus petit car il complotait contre lui, mais son compagnon à lunettes n'était pas très drôle à traumatiser ainsi, et Orochimaru aimait être sadique.

Le serpent avait donc trouvé des pseudos-amis pour Sasuke. Ils avaient crée "Heibi" et Orochimaru était plutôt content que Sasuke traîne avec eux. Qu'il le laisse tranquille et qu'ils reviennent avec la tête de cet enfoiré d'Itachi lui ferait le plus grand bien.

Kabuto entra dans la pièce et constata que tout le papier peint était moisi et pendait mollement sur les murs de la cuisine. Il rajusta ses lunettes et se plongea dans sa quête.

Limace bouillie ? Non, Orochimaru en avait déjà eu pour le petit déjeuner.
Mijoté de poils d'araignée ? Son maitre n'aimait pas la soupe.

Bon, il n'allait pas réfléchir trois mille ans pour "son maitre" comme une bonne épouse l'aurait fait. Rien qu'à penser à la manière dont il le traitait, Kabuto avait envie de le tuer. Mais pas tout de suite, Orochimaru savait tout... Il fallait attendre avant de trahir.

- Dis moi, qu'est-ce que tu comptes faire ?

Une voix grave et profonde qui sortait de nulle part. Kabuto surprit des yeux rouges au fond de la pièce. Merde... Avec son sharingan, Kabuto avait sans cesse l'impression que ce gamin pouvait lire dans ses pensées. Le brun s'avança vers la lumière, ses pupilles s'attardant sur les poings serrés de l'homme aux cheveux gris.

Kabuto desserra les poings et se força à sourire, adoptant son air soumis à tout épreuve :

- Tu as faim, Sasuke ? J'allais justement...
- Ne joue pas à ce petit jeu avec moi, dit Sasuke de son air impassible.

Un petit silence. Kabuto se sentait tout de même mal à l'aise et préféra se hâter aux fourneaux que de continuer à discuter avec ce "malade".

- Tu ne serais pas même capable de le tuer, remarqua l'Uchiwa avec un petit sourire qui ne cachait pas la noirceur de son cœur.

Orochimaru ne pouvait les entendre de là et Kabuto lança avec un sourire plutôt gentil, qui contrastait avec ce qu'il dit :

- J'attends le bon moment.

C'en était trop. Cette mimique de faux-cul, cette réplique à deux balles.
Sasuke en avait vraiment marre. Un homicide, qu'on lui fasse un homicide. Du sang. Il voulait bouger, avoir la tête d'Itachi. Pas regarder cet idiot de binoclard attendre l'éternité pour tuer un maitre (qu'il aimait trop pour s'en débarrasser). Le brun partit en claquant la porte et Kabuto souffla. Aaaah, les jeunes !



Première fic...
c'est dur d'écrire plus que ça pour le premier chapitre...
j'espere que ça vous a plu^^
(j'ai du mal à démarrer)




Chapitres: [ 1 ] 2 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: