Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Revanche sur le passé

Jiraiya est mort,Naruto est affecté et se reproche son manque de puissance pour ne pas avoir réussi à ramener Sasuke ou aider son sensei.Mais voila qu'on lui propose une solution pour remédier à tout cela.
Classé: -16D | Spoil | Action/Aventure / Romance | Mots: 25299 | Comments: 39 | Favs: 101
Version imprimable
Aller au
Revan974 (Masculin), le 01/06/2008
C'est ma première fiction,en espérant qu'elle vous plaise et n'hésitez pas sur les commentaires.
L'idée m'est venue il y a quelques semaines,mais j'avais du mal à créér l'histoire,j'ai utiliser une de mes passions pour y arriver.




Chapitre 1: Départ et douleur



Une semaine, voilà déjà une semaine que Jiraiya avait été tué par des membres de l’Akatsuki. Naruto, lui, avait été beaucoup affecté par la perte de son senseï, qu’il considérait comme un père depuis qu’il s’était entraîné pendant quasiment trois ans avec lui.
Et puis, qu’avait- il réussi depuis qu’il était revenu au village ? Rien, selon lui. Il n’avait pas pu tuer Orochimaru ou raisonner son ami Sasuke, il n’avait une fois de plus servi à rien, un faible, comme toujours.
Naruto avait dû se rendre à l’évidence concernant Sasuke, son ami d’enfance était mort, remplacé par un être égoïste, encore plus froid qu’avant et envahi par la haine et la vengeance. Il arriva chez Ichiraku et demanda un bol, mais il ne mangeait pas beaucoup.

- Eh bien, Naruto, ça ne va pas très fort en ce moment, il y a quelque chose qui ne va pas ? Demanda Teuchi.
- Oui et non, disons que ça va pas très fort depuis la dernière mission, et la mort de Ero-sennin.
- Je suis désolé, Naruto, je sais que tu tenais beaucoup à lui.
- Oui, il était comme un père pour moi.
- Bon, pour te remonter un peu le moral, je t’offre le prochain bol.
- Merci, patron, dit Naruto avec un sourire.

Puis Naruto quitta le stand d’Ichiraku pour rentrer chez lui, lorsqu’il sentit un chakra dans les environs, mais il était très étrange, il n’était pas pareil que ceux qu’il sentait d’habitude, et distinguer qui cela pouvait être était encore plus difficile, vu que la nuit était tombée sur le village.
Il se dirigea vers un parc, vu que la présence de ce chakra se faisait de plus en plus forte, mais là encore, il n’y avait rien, ou presque.

- Salutations, jeune homme.
- Qui me parle ? Qui êtes-vous ?

Cette voix était également très étrange, pensait Naruto, elle était caverneuse et il avait l’impression de l’entendre «dans» sa tête.

- Je ne te veux aucun mal, tout d’abord.
- C’est vous qui le dites, comment puis-je être sûr que vous n’allez pas m’attaquer dès que je baisserai ma garde ?
- Si je voulais te tuer, je l’aurais déjà fait ; écoute-moi, c’est tout ce que je te demande.
- Parlez.
- Cela fait un moment que je t’observe, sache-le, tu possèdes une détermination assez impressionnante, et ta force l’est également.
- Vous racontez n’importe quoi, je suis faible, je n’ai même pas été capable de sauver un ami ou mon senseï.
- Tu as seulement besoin de t’entraîner, mais d’après ce que j’ai vu, ce n’est pas ici que tu arriveras à atteindre le niveau qu’il te faut pour vaincre tes ennemis... Mais je peux te proposer une solution.
- Vraiment ?
- Bien sûr, mais je dois te prévenir que ce n’est pas une décision à prendre à la légère, ce sera très éprouvant, tu risques de ne pas revenir avant plusieurs années, ou tu y laisseras peut-être la vie.

Voilà qui changeait radicalement la donne, pensa Naruto, mais s'il pouvait progresser plus rapidement de cette façon, il ne voyait pas pourquoi il devrait hésiter. Dans ce village... Cela lui faisait mal de se l'avouer, mais il ne l'aiderait en rien pour le moment.

- J’accepte, mais je dois préparer quelques affaires d’abord.
- Très bien, et vu que tu as accepté, je vais me présenter à toi.

Naruto s’attendait à tomber sur une personne normale, mais là, c’était la surprise totale. C’était une créature se tenant à quatre pattes, avec un cou un peu long, une longue queue, la tête avait une forme reptilienne avec des yeux couleur d'or, une longue queue ; le corps était recouvert d’écailles, toutes d’un bleu nuit, mais le plus surprenant, c’étaient les ailes, en cuir, qui se déployaient sur le dos de la créature. Naruto recula et mit la main par instinct sur son kunaï.

- Mais vous… vous êtes…
- Je suis un dragon, termina la créature, et je peux t’aider, comme promis. Je viendrai te chercher demain soir, ici, à onze heures, sois à l’heure.

Naruto allait partir, mais il s’arrêta brusquement. Il pensait à ses amis qu’il allait quitter brusquement, même si c’était temporaire, une fille en particulier, une fille qu’il aimait depuis son enfance. Il ne voulait pas la laisser comme ça.Il se retourna en face du dragon.

- Pardon, mais je voudrais savoir si je pourrais laisser un mot, pour une amie en particulier.
- Si tu le désires, tu le peux. À demain soir, alors.

Le dragon retourna dans les fourrés du parc et s’évanouit dans la nuit. Naruto passa la nuit à préparer ses affaires, un sac suffirait amplement, mais le plus difficile fut d’écrire la fameuse lettre pour la fille qu’il aimait, il savait qu’il la verrait demain encore, mais bon, c’était très douloureux pour lui. Cette fille était Sakura Haruno, il était toujours là pour l’aider et la protéger, et il l’aimait, surtout, il était toujours prêt à tout pour son bien-être, même si elle s’était toujours montrée amoureuse de Sasuke. Il trouvait cela indigne de partir sans lui laisser un mot, elle, au moins, devrait le savoir.
Le lendemain, Naruto essaya de se montrer aussi enthousiaste que d’habitude, mais Sakura remarqua un certain trouble chez lui et alla lui parler.

- Naruto, tu es sûr que tu vas bien ?
- Oui, bien sûr, pourquoi ?
- Tu te montres un peu bizarre depuis ce matin.
- C’est juste une impression, ne t’inquiète pas pour moi.

La journée passa lentement pour Naruto, et c’était d’autant plus difficile pour lui de cacher son malaise à propos de son départ prochain devant ses amis, mais il devait partir. C’était comme ça pour lui, même ses repas semblaient interminables.
Néanmoins, onze heures du soir finirent par sonner et Naruto laissa la lettre pour Sakura sur son lit, avant d’aller au même endroit qu’hier soir, mais il ne vit pas Yamato le suivre. Ce dernier se demandait ce qui s'était passé après son comportement de cette journée. Peu après, le dragon lui apparut à nouveau.

- Pile à l’heure, jeune homme.
- Je sais, je suis prêt à y aller.
- Je crois que nous allons avoir un peu de retard, malheureusement.
- Pourquoi donc ?
- Regarde derrière toi.

Naruto se retourna et vit Yamato.

- Naruto, je peux savoir ce que tu comptes faire ?
- Ça ne vous regarde pas, senseï.
- Au contraire, tu vas t'éloigner de cette créature, déjà, et venir avec moi.

Azura se permit de parler sans attendre.

- Naruto a choisi de venir, vous ne pouvez pas lui enlever ce droit.
- Je ne vous ai pas parlé, à vous.
- Et bien, je vais me permettre de glisser mon avis dans la conversation.

Yamato sentit une vague de sommeil l’envahir soudainement, il essaya de bouger et d'utiliser une technique, mais ne fit que tituber un peu et finit par tomber par terre.

- Qu’est ce que vous lui avez fait ? S'inquiéta Naruto.
- Ne t'inquiète pas, il est juste endormi, il se réveillera demain matin avec un petit mal de tête.
- Vous me rassurez.
- Je ne tue pas s'il n y a pas de réelle nécessité, et puis, je ne suis pas ici pour me battre.

Désirant ne plus perdre de temps, le dragon prit son envol et emmena Naruto vers le lieu de son futur entraînement.

Le lendemain, Sakura remarqua l’absence de Naruto à l’entraînement. Pensant qu’il ne s’était pas réveillé encore une fois, elle décida d’aller le voir, mais elle ne vit personne dans l’appartement, sinon la lettre sur le lit, qui portait son prénom. Elle l’ouvrit.



Sakura,

Je suis désolé de te l’annoncer comme ça, mais j’ai pris la décision de quitter le village quelques temps, je ne veux plus voir une personne que j’aime mourir comme Ero-sennin. J’espère que de cette façon, tu seras en sécurité, ainsi que tous les autres.
Je suis parti m’entraîner avec des dragons, traite-moi de fou si tu ne me crois pas mais je te dis la vérité. Ils m’ont promis que j’acquerrai le puissance nécessaire pour tuer Orochimaru et détruire l’Akatsuki. Il y a un risque que je ne revienne pas, mais je te fais la promesse de revenir en vie, pour toi.
Je sais que je dois passer pour un parfait idiot. Si je le peux, je t’enverrais un message.

Naruto Uzumaki.



Après avoir lu, Sakura était en larmes, ce qu’elle redoutait le plus venait de se produire, il était parti.
Elle n’avait pas besoin de prévenir Tsunade, Yamato l’avait déjà mise au courant de sa mésaventure avec Naruto et le dragon.
Lorsque Sakura arriva au bureau de Tsunade, il y avait également Kakashi et Shizune qui étaient présents. Elle entra après avoir frappé à la porte et donna directement la lettre de Naruto au Hokage.

- Quel idiot.
- Il se croit coupable de tous les malheurs arrivés ces derniers temps, continua Kakashi.
- Tsunade-sama, vous savez de quoi il parle ? De ces dragons ? Demanda Sakura.
- Je ne sais pas trop quoi dire, en fait, les dragons sont des créatures de légende, il me faudrait un spécialiste en histoires et en légendes pour en savoir un peu plus, et je n’en connais aucun à Konoha.
- Si vous voulez, je m’en occupe avec Saï, Tsunade-sama.
- Si tu y tiens, Sakura, commence tout de suite, en attendant, je vais envoyer des équipes en mission de recherche.

Tandis que tout le monde se préparait pour aller à la recherche de Naruto, Sakura alla trouver Saï et l'emmena rapidement à la bibliothèque, et ils commencèrent à chercher, et ça n'allait pas être sans peine car l'endroit était vraiment immense. Il leur faudrait certainement plusieurs mois avant de trouver ce qu'ils voulaient, et Sakura, elle, ne voulait pas perdre autant de temps. Elle s'en voulait, elle avait remarqué certains signes chez Naruto, mais de là à ce qu'il quitte le village...

Il se sentait trop faible, pensa-t-elle, il est allé voir ailleurs, et maintenant, il est trop tard pour avoir des regrets avec ce qui s'est passé.



C'est un peu court je sais mais c'est un prélude avant les autres chapitres.



Chapitres: [ 1 ] 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: