Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Le Javelot Noir... L'organisation rivale de l'Akatsuki !

Naruto décide de partir de Konoha. La raison est simple mais pourtant c’est une dure réalité : Le retour de Sasuke ne va apporter que du malheur au jeune Jinchuuriki, qui va se retrouver à nouveau rejeté par les habitants. Lui qui pensait qu’il allait être enfin accepté après avoir réussi à ramener l’Uchiha… Ses rêves sont brisés et son mental en prend un coup, influencé en plus par l'esprit Démoniaque de Kyûbi.
Classé: -16D | Spoil | Général / Mystère / Romance | Mots: 33705 | Comments: 214 | Favs: 247
Version imprimable
Aller au
exO^ (Masculin), le 11/07/2008
Une fic que j’ai le plaisir d’écrire, inspiré en voyant une amie pleurer. (Je sais c’est pas super -_-‘)
J’espère que ça va vous captiver, sinon bah je la dédicace à Aurélie... Courage !

Disclaimer: I don't own Naruto, Naruto OWNS me ! XD




Chapitre 6: Un test... dérapant



À Konoha, le jour naissant semblait donner une paisible lueur sur le village. Pourtant, sous cette lumière, et plus particulièrement, dans le bureau du Conseil, se tenait une réunion qui avait pour sujet…

« Nous ne pouvons rien entreprendre pour ce qui est du cas de Uzumaki Naruto et Haruno Sakura, disait l’un des Conseillers.
- Mais si nous ne faisons rien... Ce… Ce démon pourrait détruire Konoha ! s’exclama un autre.
- Je ne pense pas qu’il fasse cela , intervint Tsunade. Il a d’autres plans en tête pour le moment. Il va détruire Akatsuki en réunissant les autres jinchuuriki vivants, tout en cherchant une relique perdue qui lui reviendrait de droit. Evidemment, cette relique fait partie d’une légende mais je suis certaine qu’elle existe.
- Comment pouvez-vous en être aussi sûre ? Nous ne pouvons pas protéger le village en nous basant sur des suppositions ! Tout ceci est absurde ! s’indigna un Conseiller.
- Alors, que proposez-vous donc ? demanda, malicieusement, la Godaïme.
- J’exige la mort d’Uzumaki Naruto. Cette abomination n’a vécu que trop longtemps et voilà le résultat : il nous pose toujours problème !
- … Désolée de vous décevoir mais je m’y oppose ! Uzumaki Naruto est un ninja de Konoha, que vous le vouliez ou non ! Il risque sa vie chaque jour pour le village ! s’écria Tsunade, hors d’elle.
-C’était un ninja de Konoha. Il a déserté et il mérite la punition qu’il se doit d’être appliquée aux nukenins ! La mort, pure et simple ! Cela résoudra une grande partie de nos soucis actuels !
- Insensés que vous êtes ! C’est une honte que des personnes désignées comme responsables de grands sujets importants et concernant le village de Konoha soient aussi stupides ! Naruto n’est pas Kyûbi ! Vous croyez qu’il a fui par plaisir ?!? hurla la Blonde en tapant son poing sur la table.
- Cette attitude est intolérable ! Surtout de la part de l’Hokage, je vous ordonne de vous reprendre immédiatement ! s’énerva un membre
- Vous n’avez aucun droit sur moi, bande d’incapables ! Si je le pouvais, j’aurais changé les membres du Conseil depuis longtemps ! »

Sur cette dernière exclamation de l’Hokage, la réunion prit fin et chacun se retira. Tsunade rentra dans son bureau, folle de rage et indignée. Shizune, qui eut le malheur de se trouver sur son chemin, se retrouva littéralement piétinée par la furie blonde qui se jeta sur son fauteuil et sortit une bouteille de sake. Elle en avait bien besoin…


Pendant ce temps, dans une falaise, Sakura, Mitsu et le jinchuuriki de Rokubi se réveillaient. Naruto était toujours étendu au sol, dormant paisiblement. La jeune femme aux cheveux roses s’approcha de lui et se blottit contre lui, profitant de ce moment de répit pour avoir un peu de proximité avec celui qui la chérissait le plus. Mitsu, elle, fixait l’homme qui venait tout juste de sortir de son sommeil.

« Qui êtes-vous ? demanda-t-il soudain.
- Hum… Nous faisons partie d’une organisation naissante regroupant les quatre derniers jinchuuriki vivants afin d’éradiquer l’Akatsuki, répondit Mitsu, en souriant.
- Je ne m’étais donc pas trompé sur votre compte. J’avais bien ressenti la présence de semblables. Quoi qu’il en soit, merci de m’avoir emmené en lieu sûr.
- Il n’y a pas de quoi ! Tout le mérite revient cependant à notre chef, Naruto. Il dort encore avec sa dulcinée qui a décidé de nous rejoindre pour rester auprès de lui. Hihi, ne sont-ils pas mignons ? dit la jeune brune en riant.
- … Vous allez me forcer à vous rejoindre ? Je sais très bien me débrouiller seul et…
- On va attendre que Naruto se réveille, coupa sèchement Mitsu, mécontente de son comportement.
- … Bien… concéda l’homme blond, après un moment de réflexion »

Ce n’est qu’une heure plus tard que le jeune chef gémit et finir par ouvrir les yeux. La première chose qu’il vit fut une flopée de cheveux roses sur son torse. Il sourit et laissa sa main glisser sur les vagues que formaient ces cheveux qui appartenaient à celle qu’il aimait de tout son cœur, et pour qui il ferait tout ce qui était en son pouvoir. Sakura sentit une main se balader sur sa tête, elle se releva et vit son amour la regarder tendrement. Elle s’approcha alors de lui et déposa un doux baiser sur ses lèvres puis le gratifia d’un magnifique sourire.

« Bien dormi, Naruto ?
- Oui, surtout lorsque tu étais près de moi… répondit-il en se penchant pour l’embrasser à nouveau.
- Naruto ? Celui que nous avons emmener hier s’est réveillé et… fit la voix de Mitsu.
- Bonjour Mitsu, moi aussi je vais bien ! dit-il ironiquement.
-Pardon Naruto… Bonjour… Fit-elle honteuse, en baissant la tête
- Ce n’est rien, voyons ! Je te taquine juste ! - Puis, il se tourna vers l’homme qu’il avait sauvé hier – Bonjour à toi aussi… jinchuuriki de Rokubi… Pourrais-je savoir ton nom ?
- Je m’appelle Shijo. Ton amie m’a expliqué un peu la situation, mais je refuse de me soumettre à toi juste parce que tu m’as permis de m’en sortir.
- On va en parler calmement cher ami. Premièrement, je n’attendais pas du tout de retour de ta part. Il est de mon devoir d’aider mes semblables. Deuxièmement, je t’ai vu à l’œuvre et je sais très bien que tu pourrais te débrouiller seul. Enfin, je ne peux pas te mentir, ton potentiel… j’aimerais qu’il serve à tous les jinchuuriki et aux autres personnes qui subissent la terreur imposée par cette foutue Akatsuki, expliqua Naruto, un air sérieux sur le visage.
- Hum… De quel bijuu êtes vous l’hôte ? demanda le réceptacle de Rokubi.
- Moi, de Yonbi ! répondit Mitsu.
- Et moi… Kyûbi-sama, fit simplement Naruto.
- Alors c’est toi… L’enfant de la prophétie… dit pensivement l’homme en regardant le ciel au dehors.
- L’enfant de la prophétie ? s’exclama Sakura, confuse.
- Hum, c’est une longue histoire, mais je ne peux pas vous la raconter pour l’instant. Elle ne concerne que l’Elu. J’avais entendu parler du jinchuuriki de Kyûbi, qu’il se trouvait à Konoha, durant mon voyage. J’ai alors décidé de venir au Pays du Feu pour voir à quoi il ressemblait et peut-être l’aider à se défendre mais je vois que tu n’as pas besoin de mon aide, tu es assez puissant pour tuer un membre de l’Akatsuki.
- Peut-être bien… Mais je ne pense pas pouvoir vaincre toute l’organisation à moi seul, je n’ai pas encore cette prétention, surtout en ce qui concerne les deux chefs… dit Naruto en fronçant les sourcils.
- Et Itachi; ajouta Sakura.
- Oui… Et Itachi-sa…
Mais il s’arrêta avant de terminer sa phrase.
- Quoi ? Qu’est-ce que tu… commença Sakura en le regardant sceptiquement.
- Rien, coupa froidement Naruto, énervé par la curiosité de Sakura.
- D’a… d’accord, émit faiblement la kunoichi, effrayée par la voix dure du blond.
- Je vois. Soit. Mais je veux un duel contre toi. Si tu gagnes, je reste avec vous, proposa Shijo.
- J’accepte ton défi, mais pas la condition, dit Naruto, le fixant avec ses yeux bleus.
- Comment ça ? demanda l’autre, surpris.
- Je ne veux pas te forcer, je te l’ai dit. J’ai besoin de toi mais je ne veux pas « t’utiliser ». Considère cela comme une demande d’aide si tu veux.
- Très bien, tu es bien plus intelligent que ce que l’on m’a raconté… J’accepte ton offre volontiers.
- On va dire que j’ai changé, tout simplement. Allons dehors. Sakura, viens aussi avec nous, tu pourras intervenir au cas où ça se passe mal. Mitsu, suis-nous également et profite du spectacle. De plus, si on perd le contrôle, tu peux nous endormir.
- Haï ! répondirent les deux filles en chœur. »

Naruto et Shijo se dirigèrent sur la plage en contrebas, lieu qu’ils décidèrent comme zone de combat. Sakura et Mitsu restèrent sur le bord de la falaise, assises toutes deux.

« Bien, quand pouvons-nous commencer ? fit Shijo, tout sourire.
- Tiens, répondit Naruto en lui lançant une cape, la même que portait Sakura et Mitsu ainsi que lui-même.
- Je suis prêt ! déclara t-il, une fois la cape enfilée.
- C’est parti ! s’écria le jinchuuriki de Kyûbi »

Le match débuta par un combat au taijustsu, dans lequel Naruto avait largement le dessus, utilisant intelligemment chaque comportement et geste de son adversaire. Shijo commençait à être débordé puis finit par se prendre un coup de pied dans la figure, Naruto s’étant appuyé sur son bras tendu qui avait tenté de le toucher. Le nouveau membre fut projeté dans l’eau beaucoup plus loin ; cependant Naruto ne lui laissa pas le temps de reprendre ses esprits qu’il arriva au-dessus de lui, marchant sur la mer, le prit par le col et lui mit un coup de poing dans le ventre. Shijo était estomaqué par la violence de l’assaut du blond, aussi décida-t-il d’utiliser son atout principal : le ninjustu. Une fois jeté par son assaillant à l’eau, il fit une longue série de signes sous l’eau et projeta ses mains vers le haut. Une fois remonté à la surface, il posa ses mains sur l’eau et prononça tout haut : « Raiton : Ikazuchi no Utte».

Un véritable « tapis » de foudre recouvrit toute la zone aquatique aux alentours et Naruto créa trois kage bunshins qui le propulsèrent plus haut avant d’être touchés par le jutsu dévastateur, amplifié par l’eau, et qui disparurent en un nuage de fumée. Le réceptacle de Kyûbi resta en suspens en l’air durant quelques secondes : il était donc vulnérable. Shijo en prit conscience et forma une autre série plus complexe de mudras, ses mains vers le ciel.
« Raiton : Kumo Shigure No Jutsu ! »

Aussitôt, les éclairs qui étaient sur les bras de celui-ci se dirigèrent vers le haut avant de devenir une pluie d’étincelles électriques qui visaient son adversaire. Heureusement, Naruto était très observateur et avait déjà analysé cette technique, employée auparavant contre Hoshigaki Kisame. Il était arrivé à la conclusion que seule une substitution pouvait parer ce jutsu et c’est ce qu’il fit. Son corps transpercé d’aiguilles paralysantes fut remplacé par un morceau de bois qui se trouvait sur la plage. Le jinchuuriki de Rokubi ne se laissa pas abattre pour autant et se rua sur la plage, où se trouvait maintenant Naruto. Ce dernier décida de passer enfin à l’attaque, ayant assez appris de la manière de combattre de son adversaire. Il créa dix kage bunshins et s’élança sur l’autre blond. Les cinq premiers clônes explosèrent, une fois arrivés devant Shijo et formèrent ainsi une grande quantité de fumée.

La vue de l’ennemi étant obstruée, Naruto en profita pour créer un rasengan dans sa main droite avec un des clônes restants. Les quatre autres firent diversion en l’attaquant au corps à corps ; une fois les clônes détruits, le kitsune hurla « RASENGAN ! » tout en fonçant de haut en bas vers le jinchuuriki de Rokubi qui leva la tête, mais trop tard. Une énorme explosion eut lieu et le corps de Shijo fut projeté contre le bas de la falaise sur la plage, avant de retomber sur le sable. Naruto regarda le jinchuuriki à terre et sourit. Les choses sérieuses vont commencer… , pensa t-il, en voyant un chakra jaune et pesant se dégager de Shijo. Le ciel se couvrit, le tonnerre se mit à gronder, les éclairs zébrant le sombre paysage. Sakura et Mitsu se levèrent rapidement, jetant un coup d’œil à leur chef et ami en bas. Celui-ci hocha simplement la tête, leur faisant signe que tout irait bien. Le vagabond se releva tant bien que mal, trois queues fouettant l’air derrière lui, entourées d’électricité statique.

« Tu… tu vas voir ce qu’est ma vraie puissance ! Grrr… grogna le jinchuuriki, possédant les caractéristiques de Rokubi.
- Hum… Je pense que je vais avoir besoin de l’aide de Kyûbi-sama… dit Naruto, pour lui-même. Il savait très bien qu’il n’avait aucune chance face à un jinchuuriki qui avait la moitié de la puissance du bijuu qu’il contenait. Il fixa son adversaire avec son regard écarlate à présent.
- Hahaha… Rokubi ! Quelle bonne surprise ! s’exclama le renard à neuf queues »

Les deux combattants s’étaient retrouvés dans la salle humide et sombre qui contenait Kyûbi, mais sans la cage. Rokubi était également présent, en compagnie de son hôte.

« Kyûbi ? Ça fait bien longtemps… Tu me paraîs toujours le même après tous ces siècles ! Il est temps pour nous de combattre à nouveau on dirait, fit la voix étonnante de Rokubi ; en effet, le démon avait une voix douce alors qu’on aurait pu imaginer le contraire.
- Hahaha ! Toi non plus tu n’as pas changé… Toujours pas mué à ce que je vois ! Hahahahaha ! se moqua le roi des bijuus.
- Et toi, toujours imbu de ta personne… Allons nous battre plutôt que de parler, agissons ! s’écria le monstre électrique.
- Oui, on va vite en finir, comme autrefois. Vas-y gamin, botte lui le cul une bonne fois pour toute ! lança Kyûbi en ricanant.
- Je ne pense pas qu’on devrait le sous-estimer, répondit calmement Naruto.
- Tu n’es pas aussi bête que lui, petit, c’est déjà ça de gagné, déclara malicieusement l’autre bijuu.
- Comment oses-tu… Tu vas voir ingrat ! Tu vas payer ! hurla le renard, hors de lui, en grognant méchamment. »

La liaison spirituelle fut soudainement coupée, Shijo et Naruto se retrouvèrent à nouveau sur la plage. Durant de longues minutes, ils avaient été là à se regarder sans bouger. Sakura avait demandé à Mitsu ce qui se passait et la brune avait très bien déduit qu’ils devaient être en contact via leur bijuu respectif.
Naruto fut rapidement recouvert par le chakra rouge sang du renard, deux queues s’agitant dans son dos.
« Il est temps, désormais… De terminer ce que nous avons commencé… »

Les deux adversaires se jetèrent l’un sur l’autre sans aucune autre forme de procès, sans manière, tels deux bêtes combattant pour une proie ou une femelle. La vitesse à laquelle ils portaient leurs coups était incroyable ; Sakura et Mitsu n’arrivaient même pas à suivre, bien que la jinchuuriki aurait pu le faire si elle était à la place de Shijo en utilisant le chakra de Yonbi. Même un détenteur du Sharingan aurait du mal. Soudain, une vague de chakra démoniaque atteignit les deux jeunes femmes.

« NAruto ! Noooooon ! » hurla Sakura, qui sentait de mauvais souvenirs remonter en elle.

Naruto était sous l’emprise du jinchuuriki de Rokubi, qui le prenait à la gorge. Cependant, deux queues de plus venaient d’apparaître derrière l’hôte de Kyûbi, qui commençait à perdre la peau de ses mains et de son visage. Shijo relâcha son étreinte, surpris et apeuré : Rokubi s’agitait en lui et une vague lueur de peur émanait de son bijuu.

« Fuis avant qu’il ne soit trop tard ! Il va devenir la moitie de Kyûbi lui-même ! vociférait la bête électrique à l’intérieur de Shijo.
- Qu’est-ce que…. »

Naruto hurlait de douleur, sa peau se déchirant de part et d’autre, les plaies recouvertes par un chakra rouge-noir qui semblait matériel. Shijo commença à s’affoler, tout comme son bijuu, et à une vitesse hallucinante, rejoignit les deux filles en haut de la falaise.

« Qu’est-ce que tu attends !?! Fais ce qu’il t’a dit avant le combat, arrête-le avant qu’il ne soit trop… cria Shijo avant d’être interrompu.
- Grrrrrrrrrrr…. Roaaaaar !
Naruto émettait des bruits bestiaux en bas, la transformation était terminée.
-Ninpô : Le nuage de Yonbi ! »

Mitsu avait tendu ses bras en direction de Naruto, ou ce qu’il était devenu, et une masse verte entoura sa proie. Cependant, le chakra vert s’évanouit dès qu’il arriva à proximité de sa cible. Le renard à quatre queues leva la tête et vit Mitsu, qui tremblait de peur. La bête sembla sourire et s’élança rapidement vers elle ; Sakura poussa Mitsu sur le côté et se posta devant le Naruto, qu’elle avait vu combattre Orochimaru sous cette forme. Elle était en larmes et tomba à genoux, près de celui qu’elle aimait. Le Kyûbi regarda la petite humaine qui se trouvait à terre, à ses pattes, et poussa un hurlement qui fit trembler la terre aux alentours. Son cri se prolongeait, on aurait dit que le démon souffrait… Dans l’esprit du jinchuuriki, le combat faisait rage.

« Non ! Pas cette fois Kyûbi ! Je ne vous laisserai pas lui faire de mal ! criait Naruto devant la cage du démon.
- Elle n’est qu’un fardeau, laisse-moi la tuer idiot ! Elle entravera nos plans ! gueulait le renard, qui semblait se débattre dans sa prison.
- C’est fini ! Plus jamais cela n’arrivera !! »

Dans un dernier hurlement, le chakra démoniaque finit par se résorber, sous l’influence de la volonté de fer de Naruto, qui une fois son corps retrouvé et en pleine possession de ses moyens, s’effondra à côté de sa bien aimée en murmurant quelques mots.

« Pardonne-moi… Mon ange… »

Les dernières forces du blond s’évanouirent et il sombra à nouveau dans l’inconscience.





Fin du chapitre 6 ! Ah làlà, Kyûbi toujours à vouloir foutre la merde !

Kyûbi : QU'AS-TU DIS MISERBALE MOUCHERON ?
Moi : Je dis que tu fous la merde, quoi que tu fasses.
Kyûbi : HUMAIN, TIEN- TU TELLEMENT À MOURIR SI JEUNE ?
Moi : Tu ne me fais pas peur, par contre moi, je peux te tuer si je le veux au prochain chapitre, en tuant Naruto.
Kyûbi (S'en allant) : JE TE LAISSE POUR CETTE FOIS...
Moi : Quel idiot ! Si je fais mourir Naruto, ma fic n'a plus lieu d'être !
Kyûbi (Revenant en vitesse ): J'AI ENTENDU !
Moi : Gloups...

Allez chers lecteurs, à vos claviers ^^




Chapitres: 1 2 3 4 5 [ 6 ] 7 8 9 10 11 12 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: