Fiction: Seuls

Chacun de leur côté, ils sont seuls au milieu de la foule... Ils vivent une vie totalement différente mais au fond, ils se ressemblent... GaaHina, univers alternatif.
Classé: -16D | Romance | Mots: 44273 | Comments: 332 | Favs: 198
Version imprimable
Aller au
Duste (Féminin), le 06/09/2006
Voilà, les personnages de Naruto ne m'appartiennent pas, et ce, même s'ils sont plutôt OOC. J'espère que vous aimerez ma fic et laissez-moi vos commentaires! Bonne lecture!



Chapitre 1: Une journée comme les autres?



Bip! Bip! Bip! Bip!
« Mnhfgmf… »
Bip! Bip! Bip! Boom!

Hinata ouvrit soudainement les yeux. Sa vue était embuée par le réveil matinal. Tout ce qu’elle se souvenait était qu’elle dormait il y a à peine 2 minutes et qu’elle avait mal aux fesses. Lorsqu’elle reprit ses esprits, elle se rendit compte qu’elle était assise sur le plancher et que son matelas était à nu.

« Hm je hais les matins! Mais qu’est-ce que je fais là? Ah foutu réveil-matin! Oh non! Je suis en retard! »

Hinata se releva précipitamment et enfila un pantalon trois quarts et un chandail à capuchon. Elle descendit en trombe, prit une pomme et fila vers l’école. Elle avait un examen dans 5 minutes et elle savait ce qui l’attendait si elle arrivait en retard. Elle angoissait juste à y penser. Elle couru aussi vite qu’elle pu et arriva finalement à sa classe et se retrouva face à face avec une porte fermée. La jeune femme regarda sa montre.
« Oh non! Je suis en retard d’une minute… »

Elle cogna à la porte. Son cœur battait la chamade. Elle se sentait rouge et avait l’impression que si la porte ne s’ouvrait pas bientôt, elle mourrait. Finalement, elle aperçu la poignée tourner lentement. Elle ferma les yeux alors que la porte s’entrouvrit pour laisser place à un homme à la chevelure grise. Une mèche retombait devant son œil gauche, le cachant partiellement. Elle ne savait que trop bien que dans quelques instants, elle serait obligée d’affronter la plus terrible des choses…

« Mademoiselle Hyuuga, hé bien en voilà de la belle visite. Entrez. »
Hinata suivit Kakashi à pas hésitant et entra dans la classe. Elle voulu se faufiler jusqu’à sa place mais son professeur l’interpella.
« Attendez Hinata. Vous êtes en retard et vous savez ce que cela signifie. »
« O-oui… »
La jeune fille rougit et baissa les yeux. Elle inspira profondément, se préparant à recevoir son châtiment.
« Bien. Bien. Alors, votre attention classe. Hinata devra payer le prix d’être en retard à mon cours. Laquelle ce sera aujourd’hui? Voyons voir… Ah je sais! La danse des canards! »

Hinata cru s’évanouir. Elle savait qu’elle aurait à chanter devant toute la classe. C’était ce genre de truc idiot que Kakashi employait pour dissuader ses élèves d’arriver en retard. En tout cas, ça marchait avec elle. Timide comme elle était, chanter était impensable mais alors la danse des canards, alors là, c’était la honte totale.

« Allez, toute la classe attend après vous mademoiselle Hyuuga pour commencer l’examen. »
« Euh…C-C’est la… danse d-des can…canards… »
« Allez, plus fort, on ne vous entend pas dans le fond de la classe! »
« Qui en sortant de…l-la mare… se se…couent le b-bas des reins et… euh… f-fond…couin-couin… »

Hinata était maintenant rouge pivoine. Elle aurait voulu se cacher sous les tuiles du plancher ou entre la peinture et le mûr afin que tout le monde l’oublie. La classe riait aux éclats devant sa piètre performance. Hinata se glissa silencieusement sur sa chaise et se prépara pour l’examen. Étrangement, elle n’était plus du tout nerveuse pour son examen après ce qui venait de se passer.

L’examen se termina et la jeune fille sortit aussi vite que possible, évitant les regards de tous. Connaissant sa « popularité », elle en entendrait parler pendant des mois. En effet, elle était au collège Konoha depuis déjà trois mois et n’était toujours pas arrivée à se faire des amis. Sa timidité étai trop grande pour faire les premiers pas et en plus, elle avait toujours préféré la solitude. Du moins, c’est ce qu’elle voulait se faire croire. En fait, elle enviait secrètement Sakura et Ino, les deux filles les plus populaires de l’école. Pas qu’elle aurait aimé être comme elles, mais elle aimerait bien leur emprunter un ou deux amis. Elles en ont tellement qu’elles pourraient partager non? Mais la chose pour laquelle elle les enviait le plus était qu’elles avaient des copains. Sakura sortait avec le plus beau mec de l’école, Sasuke, tandis qu’Ino fréquentait le quaterback de l’équipe de football du collège, Kiba. Malgré ses 17 ans, elle n’avait jamais eu de petit ami et pire encore, elle n’avait jamais embrassé quelqu’un.

Hinata soupira. Elle se retourna brusquement pour se diriger vers son prochain cours lorsqu’elle se heurta contre quelque chose de…musclé. Elle cru mourir pour la deuxième fois de la journée (en espérant que la troisième ne sera pas la bonne) lorsqu’elle se rendit compte qu’elle avait percuté quelqu’un et que ce quelqu’un était de sexe masculin. Elle releva les yeux et aperçu deux yeux verts la dévisager. Hinata cessa de respirer lorsqu’elle se rendit compte de qui il y avait derrière ces yeux maquillés d’un trait noir sur leurs pourtours. En effet, celui habillé de noir et arborant une chevelure rouge était Gaara, le mec le plus terrifiant du collège. Enfin, c’est ce qu’on disait de lui mais elle ne le connaissait pas vraiment. Elle l’avait seulement croisé à quelques reprises. Une voix froide et dépourvue d’émotions la sortit de ses pensées.

« Fais attention où tu marches. »
« D-désol… »
Hinata n’eut même pas le temps de terminer sa phrase qu’il était déjà partit. Décidemment, cette journée était vraiment merdique.

Ce soir-là, Hinata retrouva une maison vide en rentrant. Le seul signe qu’il y avait eu de la vie ici était la note laissée par son père.

« Hinata, je dois travailler tard et ta sœur est chez la gardienne. Il y a de la pizza pour toi dans le frigidaire. Ne m’attends pas. »

« Génial, comme si c’était nouveau d’ailleurs. Il devrait plutôt me laisser une note pour me dire quand il sera là pour souper, ça économiserait des arbres! »
Hinata soupira à l’idée de devoir manger encore cette saleté de pizza. Son père n’était même pas foutu de faire une épicerie décente. Le travail était bien plus important, évidemment! Ça ne lui dérangeait pas qu’elle devienne grosse dû à tout le fast food qu’elle devait manger. Et ça ne lui faisait rien non plus que sa sœur se fasse élever par une gardienne.

Hinata se laissa tomber sur le canapé lorsque le téléphone sonna. Elle se précipita dans la cuisine pour répondre.
« Allo…? »
« J’ai ton portefeuille. »
« Hein? »
« Il est dans mon sac. »
« Ah euh et…qui parle? »
« Gaara. »
« G…! »

La jeune fille faillit s’étouffer. Comment il avait eu son numéro! Ah oui, elle l’a écrit dans son portefeuille au cas où elle le perdrait. Elle aurait peut-être dû ne pas l’écrire… Non non allez calme-toi Hinata, il ne doit pas être si méchant que ça s’il t’appelle pour te le redonner. Il aurait pu me le voler…

« Tu me fait perdre mon temps. »
La voix e Gaara la ramena à la réalité.
« Ah euh…désolée…mais… quand… où? »
« … »
« Quand j-je pourrai le récupérer?... »
« T’as qu’à passer. J’ai pas envie de me déplacer pour ça. »
Aimable…
« Mais, tu habites où?... »
« 426 Larivière. »
« Dac..cord mais…quand? Allo? »

Clac! Il avait déjà raccroché.
« Hé bien je crois que je vais y aller maintenant, vu que je sais qu’il est là. »

Hinata sortit et partit vers l’endroit désigné. Heureusement, c’était à 15 minutes de marche seulement.
« 414…418…420…Ah, 426…génial… »
La jeune fille s’engagea timidement dans l’allée et sursauta lorsqu’elle entendit un grand fracas et des cris venant de la maison où elle se dirigeait. Elle figea sur place. Elle avait reconnu la voix de Gaara et celle d’un homme. Il y avait aussi une fille qui pleurait. Elle entendit Gaara puis la porte s’ouvrit brusquement, laissant place au jeune homme en question. Il claqua la porte, en colère, et aperçu Hinata.

« Qu’est-ce que tu veux! »
« Euh…t-tu m’as appelé pour…portefeuille… Mais…tu saignes! »
« … »
« Pardon…mais tu devrais peut-être voir quelqu’un…ça saigne beaucoup… »
« Je te dis pas comment vivre moi! »
« Je…euh… »
« Hm. Crétin. »

Hinata ne voulait que s’en aller au plus vite.
« Euh… p-pour mon portefeuille… »
« Il est dans la maison et je ne retourne pas là-bas! »
« Ah…Et…tu vas où alors? »
« Pas de tes oignons. »

Hinata regarda le bout de ses souliers, ne sachant pas trop quoi dire ou faire. Soudainement, elle entendit un bruit sourd et releva la tête pour apercevoir Gaara effondré sur le sol. Il devait avoir perdu pas mal de sang! La jeune femme était paniquée. Devait-elle le ramener chez lui? Il avait dit qu’il ne retournerait pas là mais… Elle courut vers la porte et cogna. Elle n’eut pour réponse qu’un « C’est ça! Revient en rampant, fils de bâtard! Tu vas voir, je vais te faire comprendre qui est le boss ici! »

Elle rebroussa chemin et s’accroupit près de Gaara. Elle décida d’appeler une ambulance à l’aide de son cellulaire. Quelques minutes plus tard, une sirène retentit dans la rue achalandée et les secours arrivèrent, devant les yeux colériques d’un homme qui se tenait maintenant sur le perron.
« Mais qu’est-ce que vous faites ici! On a pas besoin de vous! »
« Nous avons reçu un appel monsieur et on voit bien que le jeune homme à besoin d’aide. »
« Lui! Pf…Il fait que faker*! »

L’homme en question retourna à l’intérieur et claqua la porte. L’ambulance repartit, emmenant le jeune homme, laissant Hianata seule sur le trottoir. Elle retourna chez elle, inquiète malgré elle pour le jeune homme…







* Terme qui signifie faire semblant.




Alors, comment vous trouvez ce premier chapitre? J'attends vos commentaires!



Chapitres: [ 1 ] 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: