Fiction: A cause du chocolat (terminée)

sasuke se balade sous la pluie. naruto l'invite à prendre un chocolat chaud, et sasuke s'étonne de ce qui se produit. broutille? non, c'est bien plus que ça.
Classé: -16D | Romance | Mots: 8218 | Comments: 99 | Favs: 105
Version imprimable
Aller au
etwal-no-toki (Féminin), le 07/06/2008
Excusez moi de vous avoir fait attendre. Ceci est le dernier chapitre de cette fic, j'espère qu'il vous plaira.



Chapitre 6: Une nuit sans fin



J’étais dans la salle de bain en train d’enfiler mes affaires, pendant que Naruto allait ouvrir la porte. Je reconnue la voix de Sakura. C’était bien le moment de nous déranger. Mais bon, ça nous aura évités de nous séparer de nous même.

Non mais qu’est-ce que je raconte ? Heureusement qu’elle est arrivée oui. Je chassais toutes ces pensées de ma tête pour aller rejoindre mes deux camarades. Nous sommes descendus.

Une fois à table, Naruto s’assit à côté de moi. Je le vis faire un sourire, du coin de l’œil. J’en fis un à mon tour, malgré moi.

Ce qu’il était agréable de le voir sourire…. Décidément, il m’aura tout fais faire… j’aurai tout fais pour ses yeux bleus, et son si beau sourire. Moi, qui suis un insensible, j’étais aujourd’hui complètement subjugué par le garçon.

Notre repas fut couvert par nos rires et nos sourires. Même les miens y ont participé. Nous sommes ensuite remontés dans nos chambres. Naruto ayant sa chambre juste a côté de la mienne, m’a quitté en frôlant mes lèvres avec les siennes.

Je rentrai dans ma chambre, me changeai, puis me couchai.

------------------------------

_ Sakura-chan ! Fis-je à demi surpris.
_ Naruto, vous devez descendre, Kakashi sensei s’impatiente.
_ Hein ? C’est toujours lui qu’on attend d’habitude !
_ Je sais, je sais, mais dépêchez-vous ! Et au fait ; elle regarda par-dessus mon épaule avant de poursuivre ; comment ça se passe ?

Mon seul rougissement et mon air heureux lui ont fait comprendre que tout se passait bien.
_ Je suis contente pour vous, me fi-t-elle avec un sourire.
Sasuke arriva et nous descendîmes manger. Sakura-chan se mit à côté de Kakashi-sensei afin que je puisse me mettre aux côtés de Sasuke.

Notre repas se passa merveilleusement bien ; nous avons ris, et fait les fous. Même Sasuke a ri, ce qui m’a fait très plaisir. Mais tout ceci dû prendre fin, car il se faisait tard. Nous nous rendîmes donc tous dans nos chambres. Après avoir jeté un coup d’œil pour voir si personne n’était dans les environs, j’embrassai légèrement Sasuke, puis je regagnai ma chambre.

J’enlevai mes affaires et mis mon pantalon de pyjama orange. Je me mettais au lit, et repensais à lui. Pendant des heures je ne puis trouver le sommeil. Je sais bien qu’il ne faut pas, mais j’ai envie de le voir….

Je me levais silencieusement, ouvris la porte de ma chambre et sorti dans le couloir. Je refermais ma porte aussi doucement que possible. Je fis deux pas, et j’étais au pas de sa porte. Je m’apprêtais à frapper lorsque sa porte s’ouvrit. Il se tenait devant moi. Je ne comprenais rien.

_ Sasuke je…
Je n’eu pas le temps de finir ma phrase, qu’il attrapa mon bras et m’attira violement contre lui avant de refermer la porte.

----------------------------------------

Je me tourne et me retourne dans mon lit. Je n’arrivais pas à dormir… Je pensais trop à lui, à ce qu’il s’est passé ces derniers jours, et plus particulièrement aujourd’hui. Il faut que je m’aère l’esprit, je veux sortir d’ici. Je m’approche de la porte, je l’ouvre.

Il était là, prêt à frapper à ma porte. Ses grands yeux bleus me regardaient, et paraissaient étonnés. Il commença à parler, mais je ne laissais pas finir. Je l’attirais contre moi avant de refermer la porte. Je ne voulais pas qu’il parte.

Je le serrais fort contre mon torse. Je sentais ses bras passer autour de mon corps. Son odeur si chaleureuse, ses cheveux si doux, sa peau si soyeuse. C’était le bonheur que de me retrouver ainsi.

Je passais ma main dans ses cheveux, et humais son parfum. Mes lèvres se posaient délicatement sur son cou. J’y déposais de tendres et légers baisers. Mon corps frissonna d’un seul coup. L’intérieur de mon ventre se tordait légèrement, émettant une légère chaleur.

Je m’écartais brusquement de lui. Mes yeux étaient remplis d’envie, mon corps suait. Je reculais de quelques pas, en direction de mon lit. Je le voyais s’avancer vers moi. Il continua en ma direction, et m’envoya sur mon lit.

Mon souffle s’accéléra, ma poitrine gonflait rapidement. Naruto se mit à quatre pattes au dessus de moi. Il m’embrassa fougueusement le cou. Ses mains parcouraient mon torse. Lentement, il descendit le long de ma poitrine, tout en l’embrassant.

Je me laissais envahir par de multiples sensations, aussi indescriptibles les unes que les autres. Il remonta jusqu’à mes lèvres qui n’attendaient que lui. Tout en m’embrassant, il prit ma jambe droite, et la releva afin que mon pied puisse être appuyé sur le lit.

Il fit glisser sa main de mon genou jusqu’en haut de ma cuisse. Je poussais de légers gémissements. Son autre main se perdait dans mes cheveux.

------------------------------------------

Sasuke me serrait si fort dans ses bras, que je pouvais sentir les battements de son cœur. Je répondais à son étreinte. Sa peau était douce, Ce qui me fit me rapprocher de lui encore plus que je ne l’étais déjà.

Il caressa mon visage, puis mes cheveux. La façon dont il avait de les tenir entre ses doigts était douce, mais ferme. Il avança son visage près du mien, et à ma grande surprise, embrassa, non pas mes lèvres, mais mon cou. Ses lèvres, légèrement humides, en contact avec ma peau me faisaient lever la tête au ciel, comme pour laisser à Sasuke le loisir de continuer.

Seulement, il se passait à l’intérieur de moi, des choses que je ne soupçonnais même pas. Une chaleur se fit sentir en bas de mon ventre, mon corps tout entier était parcourut de frissons. J’avais envie qu’on soit près, encore plus près, toujours plus près l’un de l’autre ; qu’on ne fasse qu’un.

Soudain, il se recula. Mon corps de dirigeait tout seul vers lui ; mon cerveau ne commandait plus rien ; seules mes pulsions agissaient. Je m’avançais vers lui, de plus en plus. Je mis ma main sur sa poitrine, et je le poussais pour qu’il tombe sur le lit. Je ne sais pas par quelle folie j’ai fais ça mais, je me suis mis à quatre pattes au dessus de lui.

Je me mis à lui couvrir le cou de baisers aussi intenses les uns que les autres, pendant que mes mains exploraient son corps. Mes lèvres quittèrent son cou pour descendre le long de son corps qui frissonnait à mon contact.

Je remontais brusquement à ses lèvres, qui étaient aussi désirables que lui. Je fis descendre ma main gauche le long de sa jambe droite afin de la relever. Je la lui caressais lentement pendant que je lui caressais les cheveux.

Je m’arrêtais brusquement. Je sortis de sa chambre pour retourner dans la mienne. Je fouillais rapidement dans mon sac afin d’en sortir du chocolat en poudre, du lait, un bol et une cuillère (Je ne prends que le strict nécessaire dans mon sac) et je revins immédiatement dans SA chambre.

Je m’asseyais sur le rebord de son lit, mis du chocolat en poudre dans mon bol, et rajouta à peine un peu de lait. Je mélangeais le tout, jusqu’à obtenir un onctueux chocolat. J’en déposais à peine sur les lèvres du beau brun. J’y déposais les miennes.

Ce goût délicieux m’emporta. J’en mis sur le bout de mon doigt, qu’il porta à sa bouche, afin de me le nettoyer. Sa langue enroula délicatement l’extrémité de mon index. Nos jeux se faisaient de plus en plus prenants.

J’avais envie qu’il soit à moi, et rien qu’à moi. Tous ces efforts que j’avais faits pour qu’il me remarque, n’avaient pas été vains. Nos baisers étaient de plus en plus prenant, nous sentions que nous avions envie de la même chose. Je m’abandonnais donc à Sasuke, sans l’ombre d’un remord.

La nuit me parut interminable. Nos corps entremêlés étaient bouillants, nos sens étaient en éveil, et nos cœurs battaient à l’uni son.




Et voilà, c'est la fin. En espérant que vous avez apprécié même s'il est un peu court ^^



Chapitres: 1 2 3 4 5 [ 6 ] Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: