Fiction: A cause du chocolat (terminée)

sasuke se balade sous la pluie. naruto l'invite à prendre un chocolat chaud, et sasuke s'étonne de ce qui se produit. broutille? non, c'est bien plus que ça.
Classé: -16D | Romance | Mots: 8218 | Comments: 99 | Favs: 105
Version imprimable
Aller au
etwal-no-toki (Féminin), le 11/03/2008
bon, cette fois-ci, on attaque les choses sérieuses!!



Chapitre 3: cette nuit... oubliable



En rentrant dans la tente, Sasuke et moi nous sommes déshabillés. Je regardais discrètement, et je vis qu’il était de dos, il cherchait quelque chose dans son sac. Son dos était musclé, et marqué. Sans doute des restes de combats. C’est quelque chose qui lui donnais un air irrésistible, mais lorsqu’il se tourna, je fis mine de chercher moi aussi dans mon sac.

J’avais comme une étrange impression. Je relevais les yeux, et je vis son regard fixé sur moi. J’étais gêné, je lui ai alors demandé s’il voulait quelque chose, mais il a subitement tourné la tête, et s’est couché aussitôt.

J’avais un regard amusé, en le voyant s’emmitoufler dans notre duvet. J’avais une envie irrésistible de me coller à lui, mais je me couchais simplement, face à son dos, à essayer de trouver ce qui occupait son esprit.

---------------------------------

Le temps passait, et je ne dormais toujours pas. Chaque minute paraissait durer des heures. Je n’avais pas bougé de ma place. Mais, l’engourdissement m’obligea à me tourner. Je me retrouvais face au blond. Son visage endormit était attendrissant.

Calme et paisible. Je le contemplais. Jusqu’à ce que je reprenne mes esprits. Non mais qu’est-ce qui se passe avec moi ? Je ne comprends vraiment plus rien. Pourquoi sa petite frimousse me fait autant de choses ? Pourquoi, pourquoi je perds mes moyens ?

Je ne comprends vraiment plus. Au bout d’un moment, je le vis ouvrir les yeux. Je fermai alors les miens. J’attendais. Je sentis quelque chose repousser ma mèche qui était alors sur mon visage. Une sensation étrange m’envahit. Mais ce ne fut qu’une parmis tant d’autres. Quelque chose de chaud, d’humide et de doux, se posa sur moi.

C’était ses lèvres qui s’étaient posées sur ma joue. Non mais qu’est-ce qu’il lui prends ? En même temps, j’avais envie de me laisser aller, de profiter de cette sensation si exceptionnelle. Mais, j’ouvris subitement les yeux, et je me plongeais dans ceux de Naruto, qui semblait non seulement surprit, mais aussi paniqué.

-----------------------------------

Je n’arrivais pas à dormir. Mes yeux étaient toujours fixés sur lui. Il ne bougeait pas, il devait dormir. Enfin, c’est ce que je croyais, il s’est soudainement retourné, face à moi. Pour éviter de me montrer éveillé, je fermais les yeux. Mais, comme rien ne se produisait, je les ouvris, et le vit, endormi. Son visage si serein.

Je restais là, à le regarder, jusqu’à ce que je m’aperçoive, qu’une mèche de cheveux, s’était penchée sur son visage. Je décidais donc de la relever du bout de mes doigts. Le spectacle n’en fut que plus beau.

Son nez si fin respirait doucement, ses paupières fermées si délicates, ses lèvres, à peine humides. Rien qu’à le regarder, j’avais des frissons. Je me sentais attiré par lui, comme un aimant. J’approchais lentement mon visage du sien, et je fini par aller poser doucement mes lèvres sur sa joue.

Je savourais ce moment. Mais, ce ne fut que d’une durée extrêmement courte, car Sasuke ouvrit les yeux, et me fixait. Je me demandais, s’il allait a présent me détester ? Ce que je devais lui dire. Mais, mes questions allaient bientôt avoir des réponses.

-----------------------------

_ Sa… Sasuke ! Me fi-t-il tout désemparé. Je, je ne voulais pas, je suis désolé !
Il semblait affolé par ce qu’il venait de faire. Je dois avouer, que ça m’amusait de le voir comme ça, rouge de honte.

Je m’approchais de lui. Je n’arrivais plus à me contrôler. Nos visages étaient près l’un de l’autre, je pouvais sentir sur ma peau, sa respiration, si rapide. Et je décidais alors, d’aller coller mes lèvres aux siennes.

Cette douce chaleur qui m’enveloppait était exquise. Je mis mes mains sur son visage, afin qu’il ne puisse pas partir. Je voulais qu’il reste là, avec moi. Puis, vint le moment, où ma bouche se décolla de la sienne. C’était à contre cœur, mais je voulais voir sa réaction.

_ Mais ? Que… Qu’est-ce qu’il te prend ? T’es malade ?
_ Non, j’avais envie de voir ce que ça allait faire.
Je le regardais, d’une telle façon, qu’il se sentait vraiment gêné. Mais, tant pis, je le prenais dans mes bras. Sentir son torse contre le mien, me fit quelque chose d’étrange. Mais, je n’y fis guère attention.

Tout ce que je sais, c’est qu’en sa présence, je ne me contrôle plus. Je l’embrassais à nouveau, mais cette fois-ci, il m’enlaça. Il acceptait donc tout ça ? J’étais content, enfin, je crois. Mais, après quelques minutes, nous nous sommes endormis ; côtes à côtes.

------------------------------------

Sasuke ne dormait pas !! Comment j’ai pu être aussi bête ?! Je bafouille, je ne sais plus quoi lui dire tellement je suis gêné. Mais, je ne sais pas pourquoi, il s’approche, ça me fait peur. Il va encore se moquer de moi, je le sens venir. Mais, la seule chose que je sens, ce sont ses lèvres posées sur les miennes.

J’avoue que je ne le reconnais plus. Mais, ce nouveau Sasuke (si ce n’est pas une blague qu’il me fait), me plait assez je dois dire. J’étais étonné de ce qu’il était en train de faire, mais en même temps, j’étais heureux. Depuis le temps que j’attendais ce moment.

Il mit alors ses mains sur mon visage ; ses mains si douces… Il se retira et plongea ses yeux dans les miens. Ses yeux noirs lui donnaient une impression de mystère. Je ne comprenais pas pourquoi il avait fait ça, et sa seule réponse, était qu’il voulait voir ce que ça faisait.

Juste pour ça. Je levais les yeux, et vit qu’il me fixait. C’était vraiment gênant. Soudain, je le sentis, tout près de moi, puis, son corps se sont frôlés, puis, collés. Sa bouche a rejoint la mienne, une nouvelle fois. Mais, c’était à présent différent ; je me laissais faire, totalement détendu.

J’ai alors passé mes bras autour de sa taille, et l’ai serré contre moi. Je le voulais, il était à moi. Enfin, en quelque sortes. Nos corps ont fini par s’endormir l’un à côté de l’autre.

----------------------------------

Je me réveillais. Il était là, en face de moi, ses yeux clos. Le seul fait qu’il soit endormi lui donnait un air innocent. Je lui embrassais là joue et me levais. En sortant de la tente, je vis Kakashi qui démontait la sienne. J’allais alors réveiller tout le monde.

Lorsque ce que ce fut au tour de Naruto, j’entra dans notre tente, et je le secouait.
_ Naruto, réveille-toi !
_ Hum ?
Il ouvrait à peine les yeux que le lui ébouriffais les cheveux.

Il me regardait avec ses yeux couleur de l’eau. Je détournais vite la tête, en me rappelant honteusement de ce qui s’était passé quelques heures plus tôt.
_ Dépêche-toi, on a encore du chemin.

Il me regardait, les yeux écarquillés. Je reprenais l’attitude que j’avais toujours envers lui. Je le vis baisser les yeux, comme déçu. Mon cœur se serra ; mais je ne pouvais pas faire autrement. Je ne voulais pas qu’il pense que j’éprouvais quelque chose pour lui, ou quoi que ce soit d’autre.

Nos sommes sortis de la tente, avons bu comme petit déjeuner du chocolat chaud (je trouve que ça fait beaucoup de coïncidences) et nous nous sommes remis en route. C’était tendu entre Naruto et moi, j’étais distant. Mais, tant pis, il ne fallait pas que quelqu’un se doute de quelque chose.

Nous avons fait tout le trajet, sans sortir un seul mot. C’était triste, et Sakura avait remarqué le malaise de notre coéquipier.
_ Naruto ? Tu te sens bien ?
_ Hum ? Ah oui très bien ! Fi-t-il avec son air idiot de d’habitude.
_ Ah j’ai eu peur !

Elle lui fit un sourire et continua son chemin, devant nous. Une fois arrivés au village de notre vieux papy, nous avons eu quartier libre, car nous allions dormir dans le petit hôtel du village. Je m’allongeai dans la cour de l’hôtel, et regardais le ciel gris.

-----------------------------------

Je suis dans une pièce, tout seul, sans porte ni fenêtres. Quelqu’un apparaît ; c’est Sasuke. Il s’approche, lentement de moi, et je l’entends m’appeler. Je me sentais comme secoué. J’ouvris les yeux, ce n’était qu’un rêve.

Quelqu’un m’ébouriffait totalement les cheveux. C’était Sasuke qui était venu me réveiller. Mais, quand il m’a parlé, le son de sa voix était dur, son regard me fuyait. Je le regardais, je comprenais son message. Mais n’empêche, j’ai eu mal au cœur.

Notre petit déjeuner m’a dégoûté ; encore du chocolat chaud. J’avais de trop bons souvenirs, qui s’étaient maintenant envolés. Nous avons démonté nos tentes, et nous avons repris notre route. En silence.

C’était vraiment pesant. Je ne sais pas pourquoi, mais, j’étais déçu, triste, j’avais un pincement au cœur. Mais, je respectais son choix. Sakura, m’a demandé ce qui n’allait pas. J’ai fais mine que tout allait bien, alors que c’était totalement faux.

Ca y est, nous sommes enfin arrivés au village de monsieur Teshima. Il nous fit loger pour la nuit, mais comme elle n’était pas tombée, nous avons pu disposer de notre après-midi. Je me dirigeais vers le parc de l’hôtel où nous étions. Et, je le vis, allongé, qui regardait le ciel qui s’assombrissait. Sasuke…




alalala, pardon de vous avoir fait attendre!!!!

jme dépèche d'écrire la suite!!!




Chapitres: 1 2 [ 3 ] 4 5 6 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: