Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Naruto revient après 7 ans d'exil

Lors de l'entraînement avec Jiraiya, pendant les deux ans, Naruto transformé en Kyuubi 4 queues, tua l'ermite pervers. Il fuit Konoha et reviens après 7 ans d'exil, avec une nouvelle équipe. suspens, bourrinnage et un peu de trash ^^
Classé: -12I | Spoil | Action/Aventure / Romance / Suspens | Mots: 25906 | Comments: 131 | Favs: 269
Version imprimable
Aller au
orofer (Masculin), le 21/12/2008
Dsl dsl dsl pour le retard, je boss pour le lycée, et pour moi, et pis j'ai d'autres trucs un peu partout ! donc voià mon huitième chapitre, de a fanfic. je préviens que cette histoire va se terminer au dixième chapitre !! no stress john : une seconde aventure va mener un des perso de Nakimara dans une autre épopée ! WOUHOU banzai banzai comme je dirais ^^ !

bonne lecture et merci pour tout vos coms, ça fait toujours plaisir !




Chapitre 8: L'Akatsuki revient et un mystère apparaît



Chapitre 8 : L’Akatsuki revient et un mystère apparaît.

« Le ciel bleu marine, les étoiles à l’est pointaient déjà leurs lumières sur la Terre, les nuages clairs flottaient au-dessus de nombres de conflits, les ruisseaux des armes des guerres entre clans se répandaient dans les mers des champs de batailles. »

Le visage marqué de la fatigue prolongée, les yeux sombres et vides, la main froide : le jeune homme se releva du rocher sur lequel il était assis. Ses trois compagnons étaient derrière lui : un grand garçon, les cheveux dressés et le visage placide, un second avec des dents de requins et une jeune fille brunes aux lunettes carrées. Le groupe disparut bientôt dans la forêt se dressant au dessus de Konoha.

Sortant littéralement du mur de pierres, un étrange personnage vint apparaître dans une large grotte. Un visage à demi sombre et clair, et la tête cloîtrée d’une mâchoire géante de plante carnivore, Zetsu sortit de son jutsu.
-Taka revient faire son rapport. Ils ont apparemment une mauvaise nouvelle.
-… Qu’en est-il de Kisame ? lança dans l’ombre des yeux aux cercles concentriques.
-Il revient de Kiri mais n’a rien trouvé sur les clans puissants du pays.
-Retourne avec elle, l’heure approche.
-Très bien, lança l’étrange ninja en s’enfonçant dans le sol.
- …

...


A une dizaine de lieu des combats, tapis dans un fourré, un inconnu surveillait. Il avait de longs cheveux bouclés brun foncés attachés en queue de cheval, un bandeau noir sans plaques de clans, des yeux bleus perçants et un sourire sûr. Il avait un genou à terre alors que l’autre accoudait son bras gauche et le droit tenait le sol fermement. Il portait un t-shirt noir, une veste vert sombre, une ceinture marron à laquelle était accrochée deux sacoches grises, un large mais souple pantalon noir et un petit sabre dans un fourreau noir, attaché habillement dans le dos. Un foulard masquait son nez jusqu’à son cou tendu, et ses yeux ne perdaient pas un détail de la scène.

Alors que Kirara restait en retrait de Makoto, Naki surveillait chaque son de la plaine. Naruto, voilé et confiant sentait son moral raviver en voyant que des renforts étaient nécessaires pour les arrêtés. Equipe 7 et renforts de Suna étaient là. Parmi ces derniers, des chunnins et quelques jounnins étaient présents. Naruto était calme, serein, son souffle était même déjà revenu à la normal. Makoto concentra son chakra en direction de la lisière de la forêt, là où Naki percevait la présence d’un inconnu caché.

Alors que le jeune Sai arrivait près de Kakashi, le jeune Uchiha regardait un instant les yeux bleus de Naruto. Il prononça sans voix des mots insensés :
-J’arrive… le vrai… régler… Uchiha…

Et alors que Sai ne put retenir un soudain poids écrasant de son compagnon, Sasuke s’écroula à genoux en fracassant le sol. Tout le monde se tourna vers lui. Kirara s’était mise en position, Naki tenait les poignées de ses wakizashis, Kakashi était attentif aux deux camps et les ninjas de Suna parurent affolés de la scène.
Le corps de l’Uchiha échappait à présent des flammes de chakra bleutées mais la couleur de la peau, les cheveux, les mains et les yeux du jeune homme disparut soudain dans un enflammant d’énergie. Le vent revint avec forces et les nuages du soir s’assombrirent.

Bientôt, on vit à la place du corps, un ninja inconnu de tous, les cheveux longs, un bandeau avec une plaque de métal rayée. Un jutsu puissant que seul Kisame et Itachi connaissaient. Celui de prendre un homme vivant et de lui incorporer 25% des pouvoirs du ninja qui exerce la technique. Tout cela ne peut être détecté par aucun moyen connus, seul façon de le découvrir : infliger suffisamment de dégât au « clone » pour en voir le véritable subterfuge. Kakashi et Naruto eurent soudain un regard foudroyant et qui se rencontraient.

Le jeune blond tourna légèrement a tête et, avec un sifflement de voix, audible pour les seuls personnes proches, annonça un retrait suggéré. Nakimara était à coups sûr suspect. Il leur fallait fuir maintenant avant que les deux équipes se concertent trop vites. Si ils fuyaient ils seraient inculpés, mais s’ils se rendaient, Naruto leurs devrai beaucoup d’explication, et cela ça ne pouvait se produire avant qu’il n’est une piste sur Akatsuki. Voyant le signal, la jeune shinobi aux Shuriken géant bondit et l’envoya sur le groupe des quatre.

Naruto fit un geste bref de la main droite et lança une petite boule blanche au sol, Nakimara se dispersa alors qu’une fumée blanchâtre apparût par le fumigène lancé. Naruto et Kirara se retrouvèrent côte à côte à foncer droit vers la forêt. Makoto suivait Naki quelques mètres devant eux. Les ninjas de Konoha étaient sur leurs pas, à une centaine de mètre en arrière, et ceux de Suna fonçaient en ligne droite vers les arbres. Deux groupes pourraient les prendre en cisaille !

Naruto passa devant, suivit par Naki sur sa gauche, ensuite Kirara était, elle, sur la droite et en retrait par rapport au jeune blond, et enfin Makoto était lui dans l’alignement du leader de la course. Ils atteignirent la forêt quelques secondes après que les ninjas de Suna y soient. Alors que Nakimara sautait maintenant d’arbres en arbres, Makoto à l’arrière de la troupe lançait en tous sens des parchemins explosifs.

Suna allait bientôt apparaître sur eux. Ils devaient penser que Nakimara se dirigerait vers l’ouest, à l’opposé des troupes de Suna. Donc l’Equipe 7 devait aussi s’en douter. Naruto opta alors pour une tactique risquée mais possible. Ils tournèrent à angle droit vers la droite, vers l’est. Vers les troupes de Suna. Ne s’y attendant sûrement pas, Nakimara devrait avoir l’effet de surprise.

Et en effet, une fois la stratégie lancée. Naruto aperçus les jounnins de Suna. Le temps ralentit alors considérablement : Naruto, bondissant, les bras le long de corps passa entre le cortège et sous les yeux ébahis des shinobis. Makoto sauta et assaini un puissant coup de genoux dans le ventre de Kankuro qui ouvrai la marche, il passa outre puis, sortant un shuriken et un câble, il envoya deux chunnins contre un arbre en les attachant grâce au câble. Il atterrit contre le tronc d’un grand chêne et reparti dans la course derrière Naruto. Naki avait sortit un de ses wakizashis et avec une grande précision, elle glissa sous la jeune fille aux couettes blondes et lui trancha le tendon du genou gauche. Elle se retourna, voyant Temari tombée au sol, et revint dans le groupe. Kirara enfin avait bondit contre un arbre et, sortant ses deux tantos, elle trancha les ventres de deux chunnins qui passèrent près d’elle.

Nakimara était passé sur Suna comme la foudre, mais en plus de les distancer à présent, l’ennemi devait s’occuper de ses blessés. Naruto voyait encore les visages de Temari, apeurée et de Baki l’un des Jounnins. Kirara revint au niveau de Makoto et, alors qu’elle glissait ses tantos dans ses fourreaux, elle lui dit une information. Le jeune brun accéléra jusqu'à Naruto et lui dit :
-Kirara signale que l’inconnu qui nous observait tout à l’heure et à nos trousses.
-Comment ça un inconnu ?! lança Naruto.
-Pendant ton combat, Kirara, Naki et moi-même avons repéré une présence dans les fourrés qui observait la scène.
-Ah, ouai, je me rappelle aussi maintenant. Il est fort ?
-Je pense que oui, lança Naki qui était arrivé à leur niveau. Il doit l’être : si il passe outre l’Equipe 7, Suna et qu’il nous suit sans mal, il doit être fort.




-On allait l’avoir quand il disparut sous les eaux. Il nous a berné.
-Essaye de voir si Zetsu ou Konan peut aidé.

La porte s’ouvrit et un grand homme armé d’une large épée emballée entra. Kisame, de son sourire d’acier fixa un moment Suigetsu et lança à l’homme dans l’ombre un lourd livre couvert de symbole du pays de Kiri.
-Je n’ais rien trouvé là-bas mais tu pourras dans ce bouquin, peut-être, dit Kisame en s’arrêtant.
-Je verrais ça. Kisame tu va aller avec Taka et vous capturerez Hachibi, répondit fermement l’homme dans l’ombre.
-Ok, lancèrent-ils en même temps.

Les cinq ninjas se retournèrent et allèrent vers la porte. Un grand homme d’une peau bleu océan, un jeune homme au courts cheveux et des yeux fatigués, une demoiselle aux longs cheveux noirs, un jeune garçon aux cheveux gris et portant un large épée du légendaire et ancien démon de Kiri, et un autre garçon aux jeux noirs et pourtant étincelant d’un rouge digne d’un Uchiha. Et au moment où ils partaient :
-Sasuke… lança l’ombre.
-…
-Ramène Hachibi, c’est le seul moyen pour vaincre et dominer ce monde.
-Je ramènerais Hachibi et Kyuubi, Pain ... lança le jeune homme, les yeux reflétant son Sharingan.


...

Un peu plus tard, au sommet d’un immense hêtre...
-Il n’est pas très loin... Je dirais entre ... un ou deux kilomètres depuis cette hauteur, à voile d’oiseaux.
-Ok, merci.

Kirara s’assit contre le tronc de l’arbre, dominant la partie est de la forêt. Makoto venait de terminer son entretien avec Naki au sujet de ce qu’ils avaient perçus chacun sur l’individu. Naruto, lui, pensait à l’Uchiha. Si ce Sasuke n’était pas le vrai, mais la technique d’Itachi : ou bien ce dernier était en vie, ou bien son frère l’était. Dans les deux cas, Akatsuki devait être dans le coup.

Le plan de Naruto était d’aller en pays du sable, afin de fouiller les dossiers secrets de Suna concernant la Lune rouge. Mais à présent, les frontières étaient bien fermées, contrôlée hautement. Les ninjas du continent était sur leurs gardes. Au moins Konoha et Suna étaient alliés, si le pays de la terre et de l’eau s’y joignaient, le conseil établit aurait comme objectif de démasquer Akatsuki et de mettre fin à leurs desseins. Naruto sentit soudain comme une pulsion d’alerte en lui, Kyuubi donnait une alerte. Un pressentiment à ce qui paraissait...

La nuit était tombée, laissant Nakimara en proie au doute qui s’abattit sur groupe dans l’obscurité. Le doute d’être à nouveau surpris, combattus ou pire, capturés. Makoto, dans un sommeil agité se réveilla en sursaut par le son perçant mais léger d’un faucon. Aucun faucon à sa connaissance ne chassait de nuit. Il se leva et marcha doucement sur les larges branches de l’arbre. Naki et Kirara dormaient à point fermé, Naruto était assis au bout de la ramification. Le jeune brun s’assit à ses côtés.

La forêt était immense. La grande et majestueuse forêt entre Konoha et Suna, resplendissant vallée de vagues de feuilles et de colonies d’oiseaux posé sur une rivière rapide, les bois s’étendaient sous les pieds des deux shinobis. Le vent soufflait peu, les oiseaux dormaient et les étoiles scintillaient au dessus d’eux. Makoto s’aperçus enfin que Naruto, à sa gauche avait le regarde vide, sans vie, et sans mouvement : son corps était froid d’immobilité.

Le jeune brun lui mit la main sur l’épaule et demanda :
-Hé camarade, ça va pas ?
-... J’en sais rien mon vieux, rétorqua-t-il
-Allez balance.
-J’ai un pressentiment, Kyuubi est de plus en plus agité ces derniers temps. Déjà à Konoha, il me fit quelques défauts et sa puissance ne fait que prendre de l’ampleur. Il sait que sans moi il est condamné à être traqué, mais il continue sa monté de puissance et...
-Et il veut sortir mais on va le défoncer ! coupa Makoto d’un coup. Tu radotes mon gars !

Makoto se leva doucement, les yeux dans l’horizon.

-Si le démon essaye par n’importe quel moyen de montrer son museau au dépend de ta vie, c’est la mienne que je risquerais pour l’arrêter.
-...
-Dors.

Sur ce, le jeune brun laissa Naruto avec ces conseils. Le jeune blond se sentit reprendre des forces mais alors que le ciel devenait plus clair, l’ombre grandissait dans la nuit.

Sur les coups de neuf heures du matin, Nakimara se mit en route. En route pour où ? Naruto menait à présent le groupe par son instinct. Mais même si les conseils de Makoto, il y avait quelques heures, avait redonné courage au jinchuuriki, la peur entra en scène. Alors que Naki remonté vers Naruto pour parler, une violente explosion les surpris sur leurs flancs. Nakimara bondit du côté opposé, et des ninjas de Suna s’abattirent sur eux. Trois jounnins les attaquèrent de front alors que deux chunnins étaient sur les côtés.

Le groupe, comme affolé, romps la formation en file indienne et repoussa très vite les assaillants. Mais soudain, Kirara ressentit un terrible frisson, alors que son jutsu lui révélait une centaine de ninjas venant de Konoha approchant. Nakimara aussitôt au courant, battit en retraite. Les shinobis arrivaient de toutes parts, Naruto sentit Kyuubi plus fous que jamais. Naki lançait des parchemins explosifs en tous sens, Makoto esquivait comme il pouvait les kunais et autres shuriks lancés derrière lui.

Ils sortirent après une dizaine de course des bois et foncèrent dans la plaine. Mais à ce moment, les sable sur le sol sembla s’élevé dans les airs. Un mur de terre et de poussière les bloqua d’un coup, permettant aux shinobis de Konoha les atteindrent. L’équipe sept n’était pas là, mais plusieurs visage familiers frappèrent Naruto : Ino Yamanaka, Kiba Inuzuka, Shino, Ten-ten, Izumo, Asuma et même Shikamaru étaient du détachement.
Kirara perdait le contrôle de son jutsu et elle percevait trop de forces qui affluaient. Makoto avait les yeux écarquillés de voir tant de combattant contre lui, Naki ne trouvait plus de parchemins sur elle et le stress l’atteint aussi.

Naruto se retourna contre le mur de terre et de poussière. Il se doutait du ninja capable de faire un tel prodige. Et alors qu’il ne pouvait prononcer de mots, la carrure, le visage placide et les yeux fatigués de Sabaku no Gaara apparurent. Sa gourde était ouverte, sa technique tenait en joue Nakimara. Temari et Kankuro apparurent peut après sur des plaques de sables, que le Kazekage éleva. Kazekage, oui, Gaara l’était et Naruto était un déserteur. Mais ni le ninja du sable, ni Shikamaru ne savait qui était leur adversaire.

Kyuubi frappa fort dans le corps de Naruto. Ce dernier tomba à genoux, suffoquant, haletant. Tous ces visages revenus soudain, trop vite, et le Démon Renard qui se manifestait à mauvais moment. Naki se précipita vers le jeune blond, le soutenant l’aidant du mieux qu’elle pouvait.

C’est alors que cinq ninjas de Konoha lancèrent l’attaque contre le groupe. Kirara bondit, soudainement redevenus calme et sérieuse. Elle trancha le ventre du premier avec son tanto, tournant sur elle-même elle lança la lame contre l’épaule droite du second. Bondissant contre le troisième, elle colla sur son visage un parchemin explosif et atterrit après sur le quatrième avec un coup de pied vertical vers le bas. Le ninja de Konoha s’écrasa au sol alors que son camarade fut sonné par l’explosion faciale. Enfin Kirara atterrit au sol, assainit un coup de pied circulaire au dernier, puis l’envoya dans les airs avec une décharge de chakra.

Makoto bondit aux côtés de la jeune brune, en garde, prêt à la soutenir. Naruto perdait connaissance, il suffoquait et revoyait ses souvenirs de Konoha, Jiraiya, Sakura, Kakashi, Sasuke, Orochimaru, Kyuubi. A cette vision il hurla sa douleur alors qu’un rugissement sortit en même temps que sa voix. Le sol trembla et Naki fut repoussée à une dizaine de mètres. Le sable du mur se disloqua, le Kazekage atterrit doucement avec sa gourde et la paroi disparue dévoila une troupe de Suna rassemblée. Plus d’une centaine de shinobis se tenaient là.

...

Zetsu apparût devant Kisame :
-Attendez ! lança-t-il. Pain m’envoie vous stopper !
-Comment ça ?! bondit Suigetsu. Il dit quoi ?!
-Kyuubi s’est réveillé ! continua Zetsu.
-Où ?
-A la forêt de Konoha.
-On y va sur le champ !

...

L’aura de puissance du Démon s’amplifia. Naruto sentit ses yeux le brûler et ses ongles le torturer. Mais alors qu’il parvenait à faire décroître la montée de pouvoir de Kyuubi, l’équipe sept arriva sur la plaine. Makoto esquivait les ondes d’énergie de son ami sans comprendre. Naki était en larme et concentrait son chakra afin de se protéger. Kirara elle, s était enfermé dans un cocon de bois, bien à l’abris.

Naruto réussit à faire disparaître l’aura du Démon, même si il brûlait en lui. Du magma l’enflammait à l’intérieur. Et alors qu’il se redressait, une voix trop douce, forte, désespérée et trop reconnaissable l’atteignit :
Sakura accourait en hurlant son nom. Son vrai nom. Le nom du jeune ninja : Naruto.
-NARUTOOOOOOO !!!!!!!!

Le jinchuriki de Kyuubi succomba et l’aura revint. Makoto fut éjectée, Naki de même et Kirara fut lacérée dans sa prison de protection. Kyuubi, le Démon Renard était là.

- Fascinant... dit quelque part une voix tranquille.




voila le chap 8 donc.
Prochain chapitre : Kyuubi VS Naruto.




Chapitres: 1 2 3 4 5 6 7 [ 8 ] 9 10 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: