Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Naruto revient après 7 ans d'exil

Lors de l'entraînement avec Jiraiya, pendant les deux ans, Naruto transformé en Kyuubi 4 queues, tua l'ermite pervers. Il fuit Konoha et reviens après 7 ans d'exil, avec une nouvelle équipe. suspens, bourrinnage et un peu de trash ^^
Classé: -12I | Spoil | Action/Aventure / Romance / Suspens | Mots: 25906 | Comments: 131 | Favs: 269
Version imprimable
Aller au
orofer (Masculin), le 27/04/2009
Encore une fois, je m'escuse d'avoir été si long à sortir le chapitre. Il était pourtant déjà écrit mais j'aime bien en sortir 2 à la fois ^^'. voilà donc le chapitre 10, suivit bientôt du 11 je pense, j'y suis en ce moment.
grosse baston, bourrinage et humour de ninja surpuissant ... blablabla, on y passe tous quoi =_=.
bonne lecture, et merci beaucoup de vos commentaire, ça fait vraiment plaisir.




Chapitre 10: : La puissance du Démon Renard à Neuf Queues



Une seconde explosion se fit entendre. L’énergie de Kyuubi se faisait plus intense à présent au fur et à mesure que Taka avançait. Le jeune Uchiha percevait parfaitement ce pouvoir, et l’équipe de l’Akatsuki, réarmée de Kisame, fonçait vers le champ de bataille.

Les deux invocations de Takeo et Makoto ne pouvaient intervenir puisque Kirara encore inconsciente gisait près du combat. C’est Gama Bunta qui brisa cette pensée en premier. Poussé par Takeo, et suivit de Sanshuu, le Boss des Grenouilles frôla Naruto et fonça au loin. Dans une furie incontrôlée, Kyuubi s’arracha à Naki et les suivit en les rattrapant bien vite. Il arrivait près de Sanshuu, il bondit et son chakra rouge sang cingla le corps de la Salamandre de centaines de blessures, de coupures et de poison. En effet, le chakra noir de fureur mais rouge de terreur se mêlait mal avec celui de Sanshuu ce qui en faisait une infection grave.

Le chef Crapaud prit appui sur le sol d’un coup et, faisant passer Sanshuu derrière lui pour le protéger sortit sa lame de son fourreau et défonça le sol. Kyuubi bondit aussitôt, enveloppé de son chakra brûlant. Il atterrit sur la plat du Katana géant et, alors que Gama Bunta le sortait de la terre, le démon fonça et taillada le bras de la créature amphibienne. Il fonça ensuite le long de son corps et atteignit par ses gardes, le jeune Takeo surpris par tant de rapidité.

Ce dernier dégaina juste à temps son katana pour bloquer l’attaque ardente de chakra. Il bondit de côté, esquivant ainsi le poing de Naruto et envoya au loin le monstre avec un fameux coup de pied. Sanshuu réapparut et cracha à nouveau sa substance gluante sur le jeune shinobi démoniaque. Le boss des Grenouille, leva haut son katana et avec la puissance de tout ces membres, la créature explosa sa cible sur le sol, le martelant ainsi de fissures irrégulières. Takeo se pencha au dessus de l’impact et découvrit avec effroi que son adversaire était intact, une sphère de chakra autour de lui.

« Il reste intouchable tant que les attaques sont lentes. Mais les coups rapides et qui s’enchaînent le rendent en moins bonne posture. » Pensait le jeune ninja aux cheveux bouclés.

Le sang se déversait alors au rythme des dernières pulsations de son cœur, et la terre froide contrastait avec le sang chaud de son corps, là ou Naki agonisait. Makoto l’avait rejoint, il la mit sur le dos. Son visage était tâché de sang et de terre, de tristesse et de douleur, de chaleur de la fin d’une vie et de la froideur de la mort venue. La jeune fille cracha encore un peu de sang, haletant pour faire fonctionner ses organes vitaux. Ses jambes ne répondaient plus, Kyuubi avait rompu par son attaque sa colonne vertébrale et ainsi la fine liaison qui commandait à ses membres.

Makoto était penché sur elle, il avait ses mains autour de la sienne, froide et tremblante. Il était effrayé par ce que devenait Naruto et abasourdi par les malheurs qu’il provoquait par sa seule personne. Le jeune homme se pencha sur le visage ensanglanté de Naki :
-Ecoute moi Naki. Naki, écoute bien.
-...
-Naruto, avant de succomber à... Kyuubi m’a donné un message pour toi, dit-t-il en caressant sa peau. Il aurait voulu être à tes côtés. Il t’aimait, il voulait que tu sois heureux avec lui...

Comme pour parler, Naki pleurait de plus en plus, au fur et à mesure que Makoto révélait le cœur de Naruto à son amie. Elle pleurait encore de plus en plus.
-... Naruto, finit-elle par dire tout bas, alors que sa voix vibrait dans son sang qui emplissait sa gorge.
-Attends : il m’a dit également qu’il ne fallait pas pleurer sa mort. Et je te le dis... je le dis comme il me l’a exprimé : tu vas le revoir, Naki, tu va rejoindre Naruto à présent... Ne pleure plus s’il te plait...

A ses mots, la jeune femme sentit son cœur battre ses dernières mesures, la chanson de son amour et de sa mort rendait une mélodie triste et mélancolique, alors que ces tonalités offraient aux oreilles sourdes de Naki un poème nostalgique. Makoto caressa son visage, écartant les traces de sang qui voilait sa beauté. Il serra son poing, mit sa main à son cœur puis à son front, s’approcha encore du visage de la jeune femme et l’embrassa au front (reprise de la prière des Hommes du Nord dans le fabuleux Roman de J.R.R.Tolkien lorsque Aragorn assiste à la mort de Boromir ; n’y voyez pas là une sorte de religion, merci).

La jeune fille frémit un sourire avant que ses yeux ne se figent sur le ciel bleu. Elle garda alors un aspect naturel et d’une grande beauté alors que son cœur cessait de jouer les rivières de la vie.

Sanshuu s’était retiré, il était trop blessé des pointes du chakra rouge pour continuer. Le jeune Takeo bondit du crâne de Gama Bunta, alors que ce dernier fonçait sur Kyuubi. Le jeune ninja atterrit avec souplesse et lança des signes à toute vitesse. Concentrant son chakra habilement, il forma autour de sa lame un puissant courant de chakra, formé de l’élément de l’air, et se propulsa grâce à se dernier vers sa cible. Bientôt le Boss des Grenouille était sur Kyuubi, il taillada le sol de son arme titanesque.

Naruto roula sur le côté, protégé de son rempart rouge. Il sauta au cou de son adversaire et son chakra entailla la créature de l’épaule à la hanche. Le Démon modélisait son chakra parfaitement et il prenait n’importe quelle forme agressive. Et en effet, Kyuubi venait de trancher la peau de Gama Bunta avec une chaude lame de chakra. Takeo arriva sur lui et planta son katana dans l’énergie nébuleuse et ardente. Il parvint à effleurer la chair du jeune Jinchuriki mais il le repoussa d’un coup puissant d’un revers de bras. Takeo glissa sur le sol et se remit sur pied de façon stable rapidement.

Le Boss des Grenouille fit tournoyer son sabre, l’envoya sur le Démon et concentra son chakra dans le signe du tigre. Il cracha alors des milliers de jets de bave qui se solidifièrent dans l’air et piquèrent droit vers Naruto sous la forme d’une multitude de kunais tranchants et poignardants. Ce dernier, loin d’esquiver la charge des armes, bondit à leurs encontre et avec son chakra l’entourant, il explosa chaque pointe. Arrivant près de son adversaire, Kyuubi lacéra de coups la créature imposante qui disparut dans un gigantesque nuage.
Gama Bunta retiré du combat, Le Démon faisait face à Takeo.

La peau de la jeune fille était froide et tâchée de sang. Ses yeux fixaient le vide et ses mains touchaient la glace. Kirara ne savait pas si elle passait ou non dans l’autre monde, mais l’odeur du sang et de la puanteur de la mort envahissait l’endroit où elle restait. A quelques distances de là, Makoto avait redéposé le corps de Naki, sanglant et placide. Il y eut comme un déclic dans sa tête et la pensée de la mort de sa jeune amie percuta son corps et empoigna son cœur. Le jeune homme se redressa et fonça à l’endroit où elle était restée.

Son corps parfait, mutilé, sa peau rouge de son sang, ses cheveux étalés autour d’elle, son souffle s’atténuant fendit à jamais l’espoir de Makoto. Il arriva à sa gauche, lui prenant sa main froide et frémissante. Il descendit son visage sur le sien. Les yeux marron de la jeune fille parurent sortir d’une longue et solitude torpeur. Kirara distingua le visage abattu de son ami, les larmes glissant sur ses joues, ses yeux tremblants. Makoto glissa une main dernière sa tête et redressa avec souffrance le corps de la jeune fille contre la paroi abrute de la terre. Le sourire presque inconscient de la jeune fille réapparut, alors que quelques larmes de sang s’échappaient en cohorte de sa bouche, effleurant sa peau et tombant sur ses hanches.

La jeune fille sentit ses yeux la brûler alors que d’autres eaux fuyaient de ses yeux. Et, alors que les ténèbres affluaient entre ses sens, elle aperçut le visage de Makoto puis le contact de ses lèvres avec les siennes. Un contact qu’elle aurait souhaité en toute autre circonstance. Mais la venue du jeune homme la fit rougir derrière son sang cristallisé. Elle arriva à mettre une main sur son visage, effleurant sa chaleur qui contrastait avec la froideur qui l’attendait.
-Kirara... dit tout bas Makoto alors que ses yeux fondaient entre les siens.
-Makoto... tu vas bien ?... répondit-elle doucement.
-Oui... mais tu te sens comment ?
-Bien... très bien...
-...

La souffrance, la fatigue, les sens brouillés et le visage de Makoto rendaient au cœur de Kirara un aspect irréel de la scène. Elle sentait la main du jeune homme sur elle, sa voix perçante fondre son âme, ses yeux tristes lui paraissaient chauds et intensément doux, et l’odeur du sang perçait une essence de plaisir à l’encontre de son nez.
-Je vais bien... maintenant, dit-elle au bout d’un instant. Tu es là, près de moi... tout va bien.
-... Kirara.
-Comment vont Naki et Naruto ?... où sont-ils ?...
-Naruto est manié par Kyuubi, et Naki est...
-...
-Naki est morte entre mes mains, tuée par Naruto...
-Makoto...

Son nom, prononcé entre ses lèvres, par sa voix non changée par le sang bouillonnant, brisa le cœur du jeune garçon. Kirara, mourante, gardait sa beauté, et son calme devant la mort. Makoto voyait un à un, ses compagnons succomber au chagrin.
-Makoto... continua-t-elle.
-Oui...
-Je t... je t’aime... souffla Kirara entre ses lèvres, rougissant alors que ses yeux rencontraient les siens.
-Moi aussi !!

Makoto explosa en larmes. Elle venait de lui avouer ce qu’il n’avait jamais réussi à accomplir avant. Il passa ses bras autour d’elle, l’enlaçant comme il l’aurait voulu depuis longtemps, sentant son parfum vaincre sur l’odeur du sang, sa chaleur revenue. Ses yeux se fermèrent doucement alors qu’elle goûtait à ce met qu’elle aimait.

Makoto s’aperçut alors, que les graves blessures qui avaient martelées son corps avaient disparu, ses os brisés ne le paraissaient plus. Elle semblait gisante, elle était vivante. Elle somnolait entre ses bras, et Makoto la déposa au sol, et la couvrit de sa veste.
-Tiens bon, je t’en prie... lança-t-il comme pour lui-même.
-Makoto...
-Reste consciente, je vais te sauver !

Et alors que Makoto se levait pour trouver de l’aide, il sentit le chakra puissant derrière la paroi de pierre.

Caché dans la lisière de la forêt, Kakashi se rendit compte du subterfuge. Il explosa alors le clone d’ombre de Sakura et aperçut, là où ce trouvait l’inconnu aux longs cheveux bruns, la vraie Sakura qui sortait de la paroi.
-Mince ! lança-t-il.

La jeune fille aux cheveux roses, sortit en effet de derrière le dôme de terre.
-Attends, dit-t-elle alors que Makoto se retournait. Je ne suis pas ton ennemie.
-Qui es-tu ?
-Je suis Haruno Sakura, ninja médecin. Je viens t’aider, à l’encontre même de mes ordres de Konoha. Ça te conviens ?
-Que veux-tu pour moi ? continua Makoto soupçonneux.
-Je veux arrêter Kyuubi et sauver... Naruto. Je peux m’occuper de ton amie souffrante, c’est moi-même qui a soigné ses plus graves blessures.
-...
-Makoto... dit Kirara tout bas...
-Pardonne-moi Kirara, je vais revenir !


Il trancha de justesse la lame de chakra rouge avec sa lame de vent, et bondit sur lui. Takeo fendit l’air de son arme mais Kyuubi, de son bouclier invincible para l’attaque sans broncher.
-Bordel ! Tu vas crever ouai ! hurla le jeune ninja.
-TAKEO !!!!

Le jeune brun bouclé tourna quelques secondes le regard et distingua Makoto, arrivant à toute vitesse sur le flanc du Démon. Il bondit et envoya valser l’ennemi avec un puissant coup de pied vertical vers le haut. Takeo fonça sur Makoto, ce dernier lui attrapa le bras et après deux tours de rotation à grande vitesse il le lâcha et l’envoya à la poursuite de l’adversaire. Il bondit à son tour vers les combattants. Takeo rattrapa Kyuubi, l’enchaîna de puissants coups de poing, prit les épaules de Naruto, lui mit coup de genou dans le crâne, sauta et atterrit sur lui en exécutant un tour sur lui-même et le rabattit d’un coup de talon. La cible fut projetée sur Makoto, montant. Le jeune homme attrapa le corps par le crâne, lança plusieurs coups de coudes dans le ventre, et l’envoya sur le sol. Makoto fendit l’air et arriva les genoux tels une flèche sur le corps de Kyuubi.

Takeo retomba ensuite avec sa lame et la planta jusqu’à la garde dans le corps de Naruto. Le jeune blond bondit et son ennemi fut projeté à plusieurs mètres. Le katana arraché de la plaie, du sang coula d’un coup mais la blessure cicatrisa à vue d’œil et il n’y parut bientôt plus rien. Le chakra rouge l’enveloppait, et même les armes de chakra ne pouvaient vaincre le pouvoir du Bijuu.
-Et misère ! lança Takeo qui se redressait, un genou au sol. On fait quoi ?!
-Qu’est-ce que j’en sais ?! T’aurais pas un parchemin ou un sceau pour sceller les pouvoir de Kyuubi ? répliqua Makoto.
-Pas de parchemins, sauf explosifs, et un sceau contre les maladies, ça n’aide pas vraiment.
-Je ramène Solo Jad, continua Makoto.

Sur ce, le jeune brun exécuta une série de signes, rapides, et plaqua sur le sol sa paume. On entendit le son distinct de l’invocation et l’énorme épée Solo Jad apparût dans la main droite de Makoto. Les deux ninjas se firent un signe de tête mais avant qu’ils ne se lancent à l’attaque, Kyuubi fonça sur eux. Makoto fut le premier ciblé, il para l’attaque du bijuu avec la largeur imposante de son arme mais ne put contrer l’autre. Un violent torrent de chakra sortit du sol, sous lui et le projeta dans les airs. Désorienté, il se fit percuter par les fouets lacérants de Naruto avant que Takeo ne le neutralise temporairement avec son katana. L’autre ninja fondit sur Kyuubi et lança des décharges de vent en plein sur l’ennemi. Naruto fut repoussé sur quelques mètres avant de revenir sur Takeo.

Le jinchuriki avait les yeux explosés de la rage, le sang qui sortait de son corps par la peau se mêlait au chakra. Bientôt ce dernier fut aussi épais que de la chair et le Démon hurlait sa douleur. Il restait dans le corps du jeune ninja, ne souffrant ainsi pas d’un manque d’agilité, mais son chakra surpuissant était au travers de la mince paroi charnelle du corps.

Makoto atterrit une dizaine de pas plus loin, légèrement sonné, et se mit à nouveau en garde. Takeo était à cinq mètres, tout au plus de lui, et tenait fermement son arme.

...

-On est arrivé, lança au bout de quelques minutes le jeune chef.
-Hein ? on y est ? coupa Suigetsu.
-Oui, devant nous, il y a notre proie et des jeux, dit Kisame en retrait.
-Kyuubi n’est pas censé être gigantesque comme n’importe quelle bijuu ? demanda Jungo
-A moins que son porteur ne l’ait maîtrisé, continua Karin.

Le groupe atteignit le haut de la colline qu’il grimpait et aperçut entre poussières, le champ de bataille morcelé et jonché des shinobis morts. Trois était encore debout, et se battait farouchement, deux apparemment étaient alliés. Mais l’autre portait un épais voile rougeâtre.

-Voici notre cible, dit le jeune Uchiha au reste de la troupe.
-C’est bon Sasuke, on va le chouchouter ton Kyuubi, comme Hachibi, lança Suigetsu.
-On a raté Hachibi, imbécile ! rétorqua férocement Karin d’un air méprisant.
-Mais on l’a bien amoché quand même !
-On est rentré bredouille !
-Je m’en tappe, on lui a foutu la misère !
-On a raté notre mission, abruti !
-C’est bon, la truie, si t’étais plus concentrée sur le combat que sur sasuke, on l’aurait eu !
-Ça suffit ! interrompit d’un coup Kisame. On est là pour Kyuubi.
-Allons-y, lança Sasuke.

Mais alors qu’ils allaient partir :
-Je viens avec vous, bondit une voix sombre derrière eux.
-Je me doutais de ton filage, mais pas que tu allais te prononcer pour venir avec nous à découvert, lança le jeune Uchiha.
-Ne sois pas si hautain, Sasuke. Je viens revoir un vieil ami continua la voix...

...

L’oiseau arriva et Genma l’attrapa et atterrit près du groupe :
-Maître Kakashi ! Godaime répond.
-Lisez, répondit le Jounnin.
-Bien : "Faites votre possible pour retenir Kyuubi jusqu’au bout. Konoha se prépare, les habitants sont en sécurité. Ne risquez pas un affrontement avec le Démon Renard, vous savez que c’est peine perdue. Envoyez les blessés et maintenait le plus longtemps possible l’ennemi. Godaime."
-Genma, dit Kakashi d’une voix ferme : retrouve les jounnins Rock Lee et Hyuuga Neji. Ils sont parmi les morts. Ils sont en vie c’est certain.
-A vos ordres !
-Moi, je m’occupe de Sakura...




prochain chapitre : Chap 11, the end of all things.
(t'as vu ? comme la chanson du seigneur des anneaux, piste 16 du tome 3, en CD, quoi ouai je fais de la pub, vive JRR Tolkien ! ça a rien à voir , c'est vrai mais je le marque quand même car c'est la référence du capitre 11 !
non mais.....)




Chapitres: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 [ 10 ] Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: