Fiction: Rencard difficile (terminée)

Sakura a réussi a avoir un rencard avec Sasuke. Seulement la malchance a voulu que tous les ninjas viennent tout chambouler.
Humour | Mots: 5498 | Comments: 147 | Favs: 97
Version imprimable
Aller au
Tenten8 (Féminin), le 14/07/2006
Voila le dernier chap de ma fic.Bonne lecture! ^0^



Chapitre 5: Instant final



Le lendemain, Vendredi 14 juillet, 10h du matin.

Les deux jeunes ninjas se réveillèrent, se préparèrent, mangèrent et furent près à partir.
-Si on allait au cinéma ? proposa Sakura.
-Si tu veux, répétait à chaque fois Sasuke.
Ils allèrent voir un film d’Agatha Christie, « Mort sur le Nil ».
Ils furent très mal installés, sur le coté, et entre une mère qui dormait avec un bébé qui n'arrêtait pas de hurler et d’un énorme Américain qui mangeait des pop corn avec un soda. C’était vraiment affreux et ils avaient du mal à suivre le film avec des voisins pareils. La fin du film arriva et enfin Hercule Poirot avait trouvé qui était l’assassin.

-J’ai trouvé qui est l’assassin…
-Chomp, chomp… (mastication du pop corn).
-En fait c’est…
-OUIIIIN ! OUIIIIN ! (cris du bébé).
-Cet assassin a fait ça car…
-ROOONFL ! (ronflement de la mère voisine).

Sakura et Sasuke se cognèrent la tête contre les sièges de devant.
Ils sortirent du cinéma, dépités.

12h30.
Ils marchèrent jusqu’au restaurant où ils avaient mangé une pizza hier. Ils s’installèrent à la même table et engagèrent la discussion. Sakura retenta sa chance :
-Sasuke je…
Un petit chien sauta sur la table et mangea les nouilles de Sasuke.
-Akamaru ? Qu’est ce que tu fais là ? dit Sakura.
-Je voulais te remercier d’avoir soigné mon chien! Je n’ai pas eu le temps hier car tu étais déjà partie! dit Kiba qui arrivait un sourire radieu aux lèvres.
-De rien, c’est normal !
Kiba repartit avec son chien et Sasuke dut commander un nouveau bol.
-Tu voulais dire quelque chose ?
-Je…
-Sakuraaaa !... dit une voix haineuse.
Ino se tenait devant eux, le visage dur.
-Qu’est ce que tu veux ? Tu voix bien que je suis avec Sasuke !
Ino prit le bol de nouille de sa rivale et lui écrasa sur la tête.
-Ca c’est pour être sortie avec Sasuke !
-Tu vas me le payer ! hurla Sakura.

Nous sommes navrés de couper cet instant de violence qui durera plusieurs minutes.

Les plusieurs minutes plus tard. 14h.
Sasuke et Sakura s’en allèrent du restaurant après que Sakura a mis K.O. sa rivale –après une légère intervention de Naruto et Rock Lee qui passaient par là et qui ont aidé Sakura.

-J’ai une idée ! Si on allait à Aquaboulevard ?
-La gigantesque piscine ? OK mais… j’ai pas de maillot ! dit Sasuke.
-Mince, et en plus aucune boutique n’est ouverte puisque c’est férié. Hum tu peux toujours essayer un maillot de mon père… ?

Ils se dirigèrent donc vers la maison des Haruno. Sakura lui donna un maillot et ils partirent donc à l’Aquaboulevard Japonais.

Arrivés à destination, ils partirent dans leurs vestiaires respectifs et se retrouvèrent devant l’immense baleine.

-J’ai peur d’entrer là dedans… avoua Sakura en regardant tous les détails de la mâchoire de la baleine et l’eau qui s’y déversait.
-T’es un ninja médecin non ?
-C’est pas la baleine qui me fait peur, c’est plutôt la descente raide qu’on doit emprunter !

En effet la pente était plutôt raide. Sasuke sourit, empoigna le bras de sa co-équipière et se jeta dans la cascade d’eau avec elle.
Sakura hurla de peur puis s’habitua peu à peu à la descente interminable.
-Sasuke je…
Ils arrivèrent dans l’immense bassin dans une importante éclaboussure. Ils remontèrent à la surface et firent face au maître nageur qui les fixait avec un regard qui ne prévoyait rien de bon pour les adolescents.
-Vous ne savez pas lire bande de voyous ? Il est interdit de descendre à deux dans la cascade de la baleine ! Soit vous payez l’amende quand vous sortirez, soit vous êtes expulsés !
-Ce ne serait pas ton oncle par hasard Sakura ? plaisanta Sasuke.
Elle pouffa de rire et choisit de payer.

Les deux jeunes ninjas décidèrent de faire l’attraction des bouées. Hélas, les bouées n’étaient jamais sur place et il fallait les monter dans des longs escaliers. Ils eurent beaucoup de mal à monter la leur –Sakura s’était déjà prit trois fois la bouée en pleine poire- mais finirent par arriver sur la plate forme qui donnait accès à un long et immense tube –sans plafond bien sûr. Ils s’apprêtaient à mettre la bouée dans le courant d’eau quand un maître nageur les interpella :
-Vous devez être plus de personnes dans la bouée pour diminuer les risques.
Ils se retrouvèrent donc –à leur grand malheur- avec Shikamaru.

Ils purent partir dans le tuyau et commença alors une descente de folie ou Sasuke montrait son enthousiasme, Sakura hurlait de peur et Shikamaru râlait.
-Pfff c’est vraiment ennuyeux comme attraction… râla Shikamaru.
-Pourquoi tu es venu alors ?
-Je m’ennuyais… et rien n’est ouvert. Vous fouttez quoi ensemble ?
Sasuke et Sakura se regardèrent, gênés.
-Euh pareil que toi, improvisa maladroitement Sakura.
Tout le voyage en bouée fut mortel à cause du râleur.

Les deux jeunes ninjas quittèrent rapidement la piscine pour éviter les casse-pieds qui pouvaient s’y trouver. Ils se rhabillèrent et sortirent d’Aquaboulevard.

16h.
-Je me demande si on peut rester un instant seuls, maugréa Sakura.
Elle regarda Sasuke et le vit remuer bizarrement les épaules et comprit qu’il essayait de se retenir un fou rire.
-Mais pourquoi rigoles-tu ?
Il éclata de rire.
-C’est fou ce qui nous est arrivé ce week-end ! En y pensant c’était vraiment les pires journées que j’aurais vécu !
En y pensant, c’est vrai que c’était plutôt drôle sous un angle.
Le téléphone portable de Sakura sonna. Et, comme samedi, son visage était dépité, révolté.
-QUOI ? Mais… et Sasuke hein ? Bien sûr mais… et meeerde…
Elle raccrocha avec fureur.
-Qu’est ce qui se passe encore ? demanda Sasuke.
-C’était ma mère. Elle veut que je garde mon cousin. Je crois qu’il faut qu’on annule notre rendez-vous.
« Ca va pas recommencer ! pensa Sasuke »
-Je peux faire ton baby sitting avec toi !
Une fois de plus il n’avait pas réfléchi avant.
-T’es trop sympa Sasuke-kun !
Elle le serra dans ses bras un bon moment, puis, réalisant son geste, elle le lâcha.
-Hum… euh allons-y…

Ils se mirent en route et s’arrêtèrent devant une petite maison recouverte de briques rouges. Elle contenait un jardin assez spacieux et, à première vue, très bien entretenu. La porte était blanche et les volets des fenêtres de la même couleur. Sasuke fut soulagé de se retrouver devant une maison tout à fait ordinaire au lieu de véritable palace de la tante.

Sakura toqua et entra. Elle fit signe à Sasuke de ne pas bouger et se dirigea avec prudence dans la pièce d’à côté. Sasuke sursauta en entendant un vacarme horrible. Des coups de pistolets à billes, des cris de douleur et de fureur, des rires, voilà le mélange de bruits qu’il analysa. Enfin, le silence se rétablit et Sakura arriva en tenant fermement, presque cruellement, un petit garçon furieux.
-Je te présente Oni, mon cousin. Je te préviens qu’il porte très bien son nom. [NdA : Oni veut dire « Démon » en japonais.]

Sasuke n’était pas sorti de l’auberge et se contenta d’un sourire forcé à l’adresse d’Oni. Oni lui tira la langue pour seule réponse.
-On le garde chez moi, dit Sakura comme si rien ne c’était passé.
-Euh ok.

Ils arrivèrent chez Sakura et dès qu’elle ouvrit la porte, Oni fonça à l’intérieur et sauta partout, surexcité en renversant un vase au passage.
-Oni ! gémit la jeune fille en regardant les débris du vase.
Il lui tira une bille de son pistolet, qu’elle évita de justesse.
-Tu vas voir sale petit démon !
Sasuke soupira. La journée risquait d’être longue. Il regarda Sakura courir après son cousin et se dit que la famille Haruno était vraiment, vraiment spéciale. Oni monta dans la chambre de Sakura en courant.
-Nooon ! Pas ma chambre ! s’écria la jeune fille.
Elle monta quatre à quatre les marches de l’escalier et Sasuke entendit un cri horrible. Il monta à son tour dans la chambre et découvrit le grand miroir de Sakura cassé par une immense fissure faisant toute la longueur de la glace.
-Je vais te tuer ! hurla Sakura.
Horrifié par la tête furieuse de Sakura, Oni essaya de s’enfuir mais se cogna contre Sasuke.
-Hey ! Faut te calmer petit ! commenta l’Uchiwa.
Il sortit le fil qu’il utilisait pour s’entrainer au Katon et lui lia les mains derrière le dos.

16h30.
Sakura essayait tant de bien que mal de faire avaler un gâteau à Oni pour le goûter. Toujours « menotté » l’enfant n’avait aucune défense contre sa cousine et se sentait lamentablement impuissant.
Il réclama un film. Sakura lui autorisa et passa une cassette qu’il aimait beaucoup : « Les tortues ninjas ».
Mais Sasuke et Sakura furent donc obligés de regarder le dessin animé avec lui de peur qu’il trouve un moyen de faire une bêtise. Sasuke était plongé dans un ennui mortel et faillit craquer en constatant que la cassette durait 2h30.

19h.
Fin de la cassette, et Sasuke fut réveillé de son somme par Sakura qui lui annonçait qu’il était temps pour Oni de rentrer chez lui.
Ils accompagnèrent donc le garnement à sa maison. Au dernier mètre, Sasuke détacha Oni et ils purent rentrer sans recevoir une réprimande salée de sa mère. Pour les remercier et s’excuser de cet évènement inattendu, ils restèrent prendre un petit apéritif.
-M’man ! Ils m’ont ligoté pendant 3h ! gémit le petit démon.
-Oh ! Ca suffit ! Ne raconte pas de bêtises ! s’énerva sa mère.
Sakura et Sasuke s’échangèrent un regard amusé.

19h30.

Le duo de ninja repartit après avoir bien bavardé. Ils se mirent en route pour la place du village où aurait lieu le feu d’artifice à 20h. Ils restèrent silencieux, chacun ressassant les imprévues du week-end. Ils leur fallu un bon quart d’heure avant d’arriver sur la place. Ils achetèrent des sandwichs au marchand qui s’était installé occasionnellement. Ils mangèrent puis, 5min avant le premier feu, Sakura retenta sa chance.
-Sasuke…
-Oui ?
Et là, au beau milieu de tout le monde elle se leva et hurla : « JE T’AAAAIME ! ».
Sasuke sursauta de surprise. Il ressentit un sentiment inconnu. Un sentiment puissant qu’il n’avait pas ressenti depuis 9 ans. Un sentiment d’amour. Il sourit, et devant tous les ninjas et personnes présents, il l’embrassa.
20h sonna et le jeune couple main dans la main, s’allongeait sur l’herbe et regardait le magnifique spectacle qui s’offrait à eux. Le 14 juillet, au moment du feu d’artifice, un nouveau couple plein d’avenir venait de naître.


THE END




Et voila c'est la fin de ma 1ere fic. *pleure* T_T merci pour tous vos coms car c'est grâce a ca que j'ai utilisé le mieux que je pouvais. En espérant vous avoir aporter du bonheur, je vous retrouve a ma prochaine fic! Bye! ^o^



Chapitres: 1 2 3 4 [ 5 ] Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: