Fiction: Rencard difficile (terminée)

Sakura a réussi a avoir un rencard avec Sasuke. Seulement la malchance a voulu que tous les ninjas viennent tout chambouler.
Humour | Mots: 5498 | Comments: 147 | Favs: 97
Version imprimable
Aller au
Tenten8 (Féminin), le 13/07/2006
Voila ma première fiction. Je me suis inspirée du film "Le bal des casse-pieds" pour faire cette histoire. L'idée que Sakura et Sasuke s'aiment m'inspire alors j'ai mixé les deux idées et ca a donné ca. Je débute dans l'écriture alors soyez indulgent please! ^^'



Chapitre 3: Visite chez le vétérinaire!



Ils marchèrent pendant un long moment, en silence. Sasuke venait de subir la plus épouvantable visite de sa vie. Sakura était vraiment gênée.
-Tu m’en veux ? demanda timidement la jeune fille.
Sasuke soupira.
-Non ca va… mais ne me fais plus un coup pareil !
-Promis ! Quelle heure est-il ?
-17h.
-Ce soir on pourrait…
Elle fut interrompue par une ombre qui avançait à toute vitesse sauta au cou de Sasuke.

-INO ! qu’est ce que tu fais ici ? Et arrête d’étrangler Sasuke ! explosa Sakura.
Sasuke en avait vraiment marre qu’on l’étrangle…
-Lâche-moi Ino !
La jeune fille obéit et tira la langue à sa rivale.
-Alors Sasuke, tu veux qu’on sorte ensemble ce soir ? ronronna Ino.
-Non désolé, je passe le week-end avec Sakura.
On aurait cru que la foudre avait frappé de plein fouet Ino.
-Que… Quoi ??? bafouilla-t-elle.
Sakura la regardait avec un sourire victorieux. Elle reprit sa route avec Sasuke.

-Tu voulais dire quelque chose tout à l’heure ? rappela Sasuke.
-Oui, en fait ce soir on pourrait…
Elle fut encore interrompue par Kiba qui courrait vers eux en criant « Sakura ! ».
-Sakura !! Aide moi s’il te plait ! supplia-t-il.
-Et si il ne me plait pas ? s’énerva Sakura. Bon c’est quoi le problème ?
-C’est Akamaru ! Il est bizarre en ce moment ! Il n’arrête pas de gémir et il ne mange plus rien ! Et comme tu es devenue un ninja médecin…
-Ouai c’est bon j’ai compris !

Kiba lui tendit Akamaru. Elle l’examina et soudain, elle se figea.
-Ton chien est très malade ! Il faut l’emmener d’urgence chez un vétérinaire ! s’écria-t-elle. Je ne pourrais pas le soigner seule et Tsunade est partie en mission. Le trio se dirigea avec Akamaru vers un vétérinaire.
« Encore une galère… » pensa Sasuke.
Ils durent attendre dans la salle d’attente et surtout de calmer Kiba. Et là, pour le plus grand malheur de Sasuke, la tante de Sakura se trouvait elle aussi dans la salle.
« Dîtes moi que je cauchemarde ! » pensa Sasuke, désespéré.

-Encore ce petit délinquant ! remarqua-t-elle avec dégout en fixant Sasuke. En plus y en a un autre ! Pas mieux. Il put le chien mouillé, c’est une horreur. Et cette affreuse boule de poil ! Sakura, tu ne sais vraiment pas t’entourer.

-Ca alors ! Quelle bonne surprise ! dit Sakura avec un enthousiasme qui sonnait faux.

Sasuke préféra ne rien dire, imité par Kiba qui était trop occupé à essayer de rassurer Akamaru. Le jeune Uchiwa sentit soudain que son pantalon devenait humide, visqueux, et chaud. Il baissa la tête et vit un affreux et gigantesque chien, la tête posé sur ses genoux et déversant une véritable cascade de bave gluante sur toute la longueur de son pantalon. Il était d’un poil ras et marron, le ventre blanc, des oreilles pointues, un collier noir et décoré par de « charmants » piquants très pointus en argent. Un pitbull. Sasuke détestait ces chiens.

-Poussin ! Ne touche pas cette vermine ! Je viens de te laver ! s’écria la vieille femme mi-horrifiée, mi-ironique.

« Poussin ? Quel nom stupide… » pensa Sasuke en essayant de le chasser.
Le chien qui se sentait apparemment attaqué, aboya avec violence aspergeant tous le monde de bave. Les animaux s’agitèrent par ce vacarme et se mirent à gigoter de partout. Sasuke se reçut même un coup de bec d’un perroquet sur-vitaminé et le déchiquetage de ses chaussettes par un chat dont les griffes dépassaient de loin la moyenne. Les propriétaires courraient dans tous les sens. L’arrivé du vétérinaire calma tout d’un coup la salle. Tous les animaux, apparemment terrifiés à la seule vue du vétérinaire, se cachèrent ou se remirent à leur place dans leur cage.

-Votre cabinet est vraiment mal entretenu et mal fréquenté, observa froidement la tante qui n’avait pas bougé d’un poil pendant le remue-ménage. Regardez un peu le vacarme qui c’est produit. Si je n’étais pas là pour une extrême nécessité, je serais repartie depuis longtemps.

-Mr Kabuto ? se contenta de dire le vétérinaire.

Le trio sursauta : il n’avait même pas remarqué que Kabuto était là. Ce dernier se leva en portant une cage avec le fameux perroquet qui avait fait une belle bosse sur la tête de Sasuke. Sakura ne put s’empêché de pouffer de rire en imaginant Kabuto s’occuper d’un perroquet.

-Alors ? Qu’est ce qu’il a Poussin ? questionna Sakura comme si rien ne c’était passé.
-Il n’obéit plus et puis il ne boit plus.
Sasuke n’avait pas mal a croire que le pitbull n’obéisse pas à une peste pareille.
-Peut-être qu’il n’a pas soif, suggéra Sasuke.
Elle tourna lentement la tête vers le jeune ninja.
-Très spirituel. Vos blagues sont à la hauteur de votre Q.I. négatif, répliqua-t-elle.
Sasuke essayait de garder son calme, mais on pouvait voir qu’il peinait à ne rien dire.

Ils virent Kabuto ressortir et ce fût le tour de Kiba.
-C’est injuste ! J’étais là avant ! Et mon Poussin a besoin d’urgence d’être soigné ! s’écria la vieille femme.
-Le chien de ce jeune homme est beaucoup plus souffrant que le votre, madame. Je suis dans l’obligation de commencer par lui, répondit le vétérinaire, calme.

Ils entrèrent dans la salle de travail. Elle était spacieuse. Une grande table était au milieu, prète à recevoir son patient. Autours de la pièce, des placards et des tables contenaient les matériaux utiles aux soins de toutes les espèces d’animaux. Kiba posa Akamaru sur la grande table et s’assit avec Sasuke sur le banc disposé près de la table. Sakura et le vétérinaire, dans un commun accord après une longue discution, rassemblèrent tous les matériaux nécessaires. Ils enfilèrent des gants en plastiques et commencèrent l’opération. Une demi-heure plus tard, ils avaient réussi à soigner Akamaru en ayant enlevé un morceau d’os resté coincé dans la gorge du pauvre animal.

Après quelques vomissements, de cris de joies, et de gémissements de Kiba en voyant la note, Sasuke et Sakura purent enfin reprendre leur route.




Voila le 3e chapitre de cette histoire! Je sais jamais à l'avance ce que je vais écrire, alors j'improvise, j'improvise et puis voila! Je m'éclate vraiment à faire de ce rencard un véritable cauchemard! Je vise (comme vous avez peut etre souvent remarqué) souvent Sasuke! lol
Hum sinon j'ai lu vos coms (mirci a tous!!) et j'ai écouté Serafina qui avait bien aimé le passage de la tante alors je l'ais fais ré-aparaitre, toujours aussi peste! vala!




Chapitres: 1 2 [ 3 ] 4 5 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: