Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Vendetta

Sasu/Naru. Comment survivre lorsque plus rien ne vous rattache à la vie exceptée la vengeance? Entre attraction et répulsion, il est si facile de se faire prendre à son propre jeu...
Classé: -12D | Spoil | Tragédie | Mots: 51371 | Comments: 105 | Favs: 79
Version imprimable
Aller au
Fougy-kun (Féminin), le 03/01/2008
Disclamer: Tout les persos appartiennent à Masashi Kishimoto, seule l'idée est à moi. ^^

Je ne sais plus très bien comment cette fic m'est venue, mais j'avais envie d'écrire une histoire où le côté sombre des personnages resortirait plus. En tout cas j'ai beaucoup de plaisir à l'écrire et j'espère que vous en aurez autant à la lire! ^^ Bonne lecture!




Chapitre 1: Prologue



Le soleil éclaira la terre de ses rayons dorés, réchauffant une dernière fois la planète avant de mourir derrière l'horizon, colorant le ciel de rouge, rouge sang.

Rouge comme mes deux pupilles qui observaient ce spectacle, rouge comme les fines cicatrices cachées sous les treillis qui recouvraient mon corps, rouge comme mon propre sang, le même sang qui coulait dans ses veines à lui, mon cher frère.

Ce sang que j'aurais dû répandre. C'était à moi de le faire, à personne d'autre. Mon but, mon objectif, ma raison d'être... il le savait! C'était à moi de le tuer, pas à lui, pas à cet imbécile! Il le savait en plus! Il le savait et il l'a fait! Il l'a tué et moi aussi, à travers mon frère c'est ma raison d'être qu'il a tué. Je suis mort à l'intérieur. Je ne vis plus pour personne, j'ai perdu mes rêves et mes envies en même temps que mon frère a perdu la vie. J'ai trahi ma patrie pour ce but, j'ai tué des hommes pour atteindre cet objectif, j'ai vécu pour ça.

"Si tu veux me tuer, hais moi, déteste moi et survis même de façon vile. Fuis, fuis et lorsque tu auras les mêmes yeux que moi..."

"Viens me retrouver."

Je l'ai haïs, je l'ai détesté et j'ai survécu de façon vile. J'ai fui mon village et enfin, j'ai eu les mêmes yeux que lui. Le mangekou shringan. La pupille ultime.

C'est étrange, quand on y pense, que ce stupide pion à la botte d'Orochimaru, Kabuto, soit devenu mon "meilleur ami", à force de ne côtoyer que lui et le Serpent, il faut croire que des liens se sont liés entre nous.

Un mince sourire étira les fines lèvres de Sasuke alors qu'il repensait aux dernières supplications de Kabuto, à ses cris quand il l'avait tué, petit à petit, faisant durer la douleur, lui arrachant les membres un à un et pour finalement l'achever d'un Katon no jutsu, réduisant à l'état de cendres sa minables carcasses sanglante.

Oui c'est étrange, c'est vrai qu'il avait l'air de bien m'apprécier, lui.

Le soleil avait maintenant disparu, livrant le monde aux ténèbres, les mêmes qui rongeaient le coeur se Sasuke.

Après il a fallu que je m'occupe du Serpent, il était si faible! Se rappela Sasuke, son âme réclamait un nouveau corps, il ne pouvait plus bouger de son lit, piégé dans un corps pourrissant, victime du temps qui passe. La jubilation que j'ai éprouvée en l'immobilisant à son lit, ce manipulateur, grâce à un jutsu appris en secret et quand il s'est transformé en serpent blanc, symbole de chance, ce n'est pas avec de la chance qu'on peut réussir à me battre. Il était si faible, je n'ai eu aucun mal à le découper avec mon katana, éclaboussant ses écailles immaculée d'écarlate. Mais il n'était pas mort, pas encore. Il m'a emprisonner dans une dimension de son esprit, la dimension où il effectuait la transmutation des corps, comme si un jutsu si faible pouvait me vaincre! Contre mes pupilles, aucun de ses jutsus n'est utile.

Et je suis parti, faisant couler le sang sur mon passage, cherchant mon frère, ma raison de vivre. Et je l'ai trouvé.

Nous nous sommes observés un moment, sans prononcer un seul mot, Uchiwa contre Uchiwa, frère contre frère, sharingan contre sharingan, déserteur contre déserteur. Si semblable...

Ce fut un combat titanesque, nos forces étaient à égalité, c'était à celui qui arrivait à atteindre l'autre, à celui qui détruirait l'autre. Nous combattions depuis une journée entière, nos réserves de chakra étaient presque épuisées. Et c'est là qu'il est arrivé... Lui et les deux autres, ils étaient à la poursuite d'Itachi. Ses coéquipiers me prirent de front, m'éloignant de ce combat que j'avais attendu toute ma vie pendant que lui s'occupait de mon frère! Je voulus le rejoindre, mais Sakura m'a barré la route, cette idiote qui était folle de moi, je n'ai eu aucun mal à l'évincer, mais pas assez pour qu'elle meurt. Je me suis alors élancé dans la direction de l'autre combat, mon combat, mais l'autre m'a coupé la route. Je ne le connaissais pas, il était mon remplacent dans l'équipe de Kakashi, il me ressemblait un peu d'ailleurs physiquement parlant. Il s'est montré un bien meilleur adversaire que Sakura, je dûs avant de m'occuper de lui tuer toutes les chimères qu'il envoyait sur moi. Mais je n'avais pas assez de chakra pour me permettre de le tuer, d'un regard je l'emprisonnais dans mon kaléidoscope, pour vingt-quatre heures d'errance. Je laissais choir son corps inerte à côté de celui de la kunoïchi et partit en direction de la bataille. De mon destin.

Mais c'était trop tard, quand j'arrivai enfin, il était en train de lui asséner le coup fatal, brisant une part de moi-même. Je vis le corps de mon frère s'effondrer, au sol et ses yeux... Ses yeux qui semblaient me regarder depuis ma cachette, ses yeux, les mêmes que les miens, remplis de déception. Je l'avais déçu, j'avais failli à ma mission, j'avais vécu pour rien! Et lui, ce bâtard, il restait à côté du cadavre de mon frère, le dos tourné, la tête basse. Il s'est retourné et m'a aperçu, à peine une fraction de seconde, nos regards se sont croisés. Je ne l'ai jamais autant haï qu'à ce moment-la! Puis il a tourné la tête et est parti là où j'avais laissé les corps de ses compagnons.

C'est ce jour-la que je suis mort.

Sasuke avait toujours le regard tourné fixé sur l'horizon. Il baissa les yeux, devant lui s'étendait le village caché de Konoha, endormi, avec ses lumières et ses habitants. Ce village qu'il avait trahi. Ce village qui était la chose la plus importante à ses yeux à lui. Il lui avait volé sa raison de vivre, il allait lui voler la sienne. Le Uchiwa eut un rictus mauvais en contemplant le village de la feuille.

- Te détruire est devenu ma seule raison de vivre, Naruto.



C'est très court, je sais. Mais ce n'est qu'une intro! ^^



Chapitres: [ 1 ] 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: