Fiction: Naruto au pays des Fics

Une parodie des clichés tellement récurrents dans les fics. Enjoy.
Parodie | Mots: 2576 | Comments: 140 | Favs: 75
Version imprimable
Aller au
Serafina (Féminin), le 12/08/2007
Bon, bon. Lisant énormément de fics pour mon boulot de modo, j’ai pu remarquer que malheureusement, les ¾ des fics Naruto étaient d’un manque total d’originalité. Donc, évidemment, l’idée d’une parodie m’est venue. Chaque chapitre sera indépendant, chacun traitant d’un stéréotype particulier lors d’un One Shot. Il est donc normal que vous trouviez que cette fic à des moments énormes, des passages déjà vus, c’est le but, muhuhuhu.
Vous pouvez aussi me proposer des stéréotypes par reviews.


Aujourd’hui au programme: Une nouvelle dans l’équipe 7, dattebayo!!!




Chapitre 1: Mar-hi Suh



Il faisait beau aujourd’hui dans le village caché de la feuille. Tsunade était assise comme d’habitude à son bureau en sirotant sa dose d’alcool matinale. Elle attendait la visite de Kakashi. Ce dernier lui avait fait parvenir un pigeon voyageur, la prévenant qu’il arriverait à son bureau dès les premières heures du lendemain. Un très bon pigeon voyageur d’ailleurs, bien dressé aux plumes lustrées…. Encore meilleur en tourte.

« Toc toc.
-Entrez. »

Kakashi franchit le seuil du bureau de l’Hokage. Il tenait par l’épaule une jeune fille, aux habits certes un peu déchirés, mais révélant un corps parfait, une courbure de hanche parfaite, des seins parfaits. Elle cachait son visage derrière de longs cheveux brillants.

« Tsunade, j’ai recueilli cette jeune fille dans la forêt. Je ne sais pas d’où elle viens, ni qui elle est, mais je suis sûr qu’elle ferait une ninja parfaite pour notre village. Après tout ce n’est pas comme si nous risquions d’introduire une ennemie. Je la connais depuis peu, trois heures, mais je peux déjà dire que son cœur est pur.

-Tu as raison Kakashi moi aussi je lui fait entièrement confiance, même si je ne lui ai même pas parlé. Comment t’appelles-tu?

-Je m’appelle Mar-hi Suh.

-Oh, quel joli prénom. Ca tombe bien, il nous manque un ninja pour compléter l’équipe 7. Je n’ai même pas évalué tes compétences mais je suis sûre que tu t’en sortiras bien. Kakashi, emmenez la, et présentez la à ses nouveaux coéquipiers. »

Kakashi hocha la tête, et partit avec Mar-hi dans les rues du village. Sur le chemin les passants se retournaient sur le passage de Mar-hi. Tout le monde semblait avoir remarqué que c’était une nouvelle, Konoha est un petit village vous savez. Ils arrivèrent rapidement dans la plaine où s’entraînaient Sakura et Naruto à se battre. Naruto était en train de se cloner pour contrer les coups de poings furieux de sa coéquipière. Le combat continua encore quelques minutes, enchaînant esquives et attaques furieuses dans un tourbillon de jaune et rose. Jusqu’à ce que les deux adversaires s’effondrent au sol, épuisés mais heureux de leur combat.

« Tu devrais t’attacher les cheveux quand tu te bats. »

Les deux chunnins se retournèrent pour voir qui avait parlé à Sakura. C’était Mar-hi. Ils furent stupéfaits de l’intelligence de ce conseil. C’était au moins une réflexion d’Anbu! Ils étaient à se demander qui était cette jolie demoiselle si intelligente, quand Kakashi déclara:

« C’est Mar-hi, votre nouvelle coéquipière, elle va remplacer Sasuke. »

Mar-hi descendit de l’arbre en faisant une pirouette extrêmement gracieuse. Naruto eut le souffle coupé par tant de beauté. C’est à peine si il avait compris ce qu’avait dit Kakashi. Sakura par contre, elle, retenait ses larmes. Personne, non personne ne pourrait remplacer Sasuke-kun ! Elle prenait ça pour une atteinte personnelle, et s’enfuit dans les bois. Naruto voulu la poursuivre, ne comprenant pas ce qui arrive, mais il se rendit compte que Mar-hi était plus belle, alors il resta sur place, et interrogea Kakashi:
« Qu’est-ce qu’elle a ? »

Ce fut Mar-hi qui répondit

« Elle est triste que je vienne dans votre équipe, car elle se rend enfin compte que celui qui manque, manque, et elle ne veux pas le croire, alors elle est triste et traumatisée, elle refuse la réalité, et maintenant je pense qu’elle va essayer de se suicider en inhalant du shampoing aux fleurs de la passion. »

Naruto et Kakashi restèrent bouche bée devant une telle compréhension de la psychologie féminine. Après avoir avalé quelques mouches, ils se dirent enfin, qu’ils devraient peut être se soucier un peu de Sakura, histoire de voir si elle ne s’était pas réellement suicidée. Ils s’enfoncèrent donc dans la forêt… Après, près d’au moins dix minutes, Naruto avait déjà faim de ramen et commençait à désespérer de retrouver un jour Sakura. Mar-hi avait de très bons yeux et l’aperçut en haut de la colline des Hokages. Les trois ninjas se précipitèrent : Sakura semblait prête a sauter.

« Sakura! Non ne fait pas ça ! Hurla Naruto.

-Snif, je n’ai plus aucune raison de vivre, Sasuke-kun me manque trop. Tu ne peux pas comprendre toi. »

Mar-hi s’arrêta net. C’est les larmes aux yeux qu’elle dit:
« Moi je comprend. Quand j’avais 5 ans mon père a disparu, il m’a manqué terriblement. Ma mère est morte l’année suivante d’une maladie rare appelée la d(r )épanocitose (1). Ensuite j’ai trouvé l’amour auprès d’une de mes amies. Mais elle a été égorgée sous mes yeux. Mon psy s’est suicidé. Je sais ce que ça fait de perdre un être cher, crois moi. » Acheva-t-elle en pleurant.

Sakura pleurait elle aussi. Elle pensait à tous les malheurs qu’elle avait subi dans sa vie. La perte de Sasuke-kun bien sûr, mais encore… Ceci n’est rien face à la pire blessure qu’elle ait reçu. Un événement terrible, alors qu’elle n’avait que trois ans. Sa mère avait lavé son ours en peluche favori. Il avait senti la lessive pendant des années, et elle ne s’en était jamais remise. Elle se sentait moins seule. Les paroles de Mar-hi l’avaient touché.

« Je peux t’aider, à deux nous serons plus fortes. Il faut se battre dans la vie, tout n’est pas perdu, je te le jure. »

Sakura était convaincue. Sa si grande peine avait été atténuée par les paroles de la nouvelle. Elle se retourna pour faire face à ses coéquipiers mais trébucha, et tomba à la renverse dans le vide. Tandis que le cri effroyable de Sakura perçait l’oreille des alentours. Mar-hi n’hésita pas une seconde, et plongea dans le vide, la main tendue vers Sakura.
Elle rejoignit la fille en pleine chute libre, lui agrippa la main, et se rendit compte qu’elle avait fait une connerie. C’était bien joli de vouloir sauver sa nouvelle amie, mais il fallait aussi pouvoir la remonter, ou la faire atterrir en douceur, et elle n’avait pas vraiment pensé à cette éventualité en sautant. Elle ouvrit de grands yeux ronds, voyant le sol s’approcher de plus en plus vite. Elle laissa échapper un cri rauque. Quand soudain, son chakra se manifesta autour d’elle, brillant et couleur jaunâtre tourbillonnant. Le chakra se transforma bientôt en un nuage magique, qui accueillit en douceur les deux Kunoichi à 30 centimètres du sol.

Apres avoir calé une ou deux fois, le nuage remonta vers Naruto et Kakashi en faisant ‘pot pot’. Les deux mâles s’étaient précipités vers la falaise en voyant les deux jeunes filles tomber. Naruto par peur, Kakashi car il espérait ainsi voir leurs culottes. Ils furent énormément surpris de voir les deux jeunes filles sauvées par un nuage de chakra. Deux cent mètres plus bas, Akamaru aussi était surpris, et déçu. Il avait cru qu’il pourrait manger de la pâtée top qualité ce soir… mais non.

Quand les deux jeunes filles atterrirent sur la terre ferme, Naruto et Kakashi se précipitèrent vers elles.

« Comment as-tu fait ça Mar-hi??? C’est une technique que je n’ai pas vu depuis près de mille ans quand le grand Donuts a essayé d’échapper à son ennemi légendaire Boucha Famé !!! Comment as-tu fait???? Demanda un Kakashi surexcité.

-Pourquoi ton nuage a une couleur pipi-du-matin ? Demanda Naruto un peu moins surexcité mais néanmoins pertinent. »

Mar-hi était un peu abasourdie, elle ne comprenait pas trop.
« Je suis une fille Naruto, je peux pas voir mon pipi. Kakashi-sensei je ne sais pas, ça s’est fait tout seul, je n’ai rien contrôlé.

-Ca veux dire que t’as sauté alors que tu pensais pas avoir de moyen de nous sauver alors? Osa Sakura, mais personne n’y prêta attention, trop intéressé au récit de Mar-hi.

-… Alors le chakra il tourbillonnait comme ça. Mais l’herbe elle approchait troooop vite, je suis sure qu’elle avait mis le coup de nitro, pas possible… »

Kakashi ne la laissa pas finir. Une grande anxiété s’était emparée de lui.
« Mar-hi, il n’y a pas de temps à perdre, tu dois me suivre! Nous allons chez la Godaime.

-Maiiiis… Pourquoi?

- Ne discute pas, fait moi confiance, il n’y a pas de temps à perdre! »

Kakashi la prit par la main, s’étonna de la trouver si chaude et si douce, comme si elle se lavait les mains avec Mirlaine, et l’entraîna à toute vitesse vers le centre du village. Naruto et Sakura échangèrent un regard interrogateur et les suivirent. Ils étaient curieux de savoir ce qu’il se passait.

Quelques minutes plus tard, Kakashi défonçait plus ou moins littéralement la porte du bureau de Tsunade. En fait, non il avait juste tourné la poignée, mais pour les besoins de l’histoire, j’ai décidé que c’est plus classe si il défonçait la porte. Cette dernière était en train de siroter son deuxième verre d’alcool de l’après midi. Elle avait déjà bu les deux verres du petit déjeuner, les deux verres d’encas avant midi, les trois verres du midi, et il lui restait encore deux verres pour l’après midi, puis elle en boirai un au dîner et quatre dans la soirée, puis un avant de se coucher. A part ça elle allait tous les vendredis aux réunions des alcolos anonymes, et mentait de manière éhontée sur sa consommation.

Elle ne parut pas très enchantée de l’entrée de Kakashi dans son bureau, mais il ne lui laissa même pas le temps de lui demander ce qui l’amenait. Il expliqua ce qu’il venait de se passer à toute vitesse. Les yeux de Tsunade s’écarquillèrent au fur et à mesure du récit. Au final, elle avait l’air totalement paniquée. Naruto et Sakura arrivèrent juste a temps pour l’entendre dire.

« Oh mon dieu, qu’allons nous faire? »

Mar-hi ne comprenait pas ce qu’il se passait et en quoi ce nuage posait un tel problème hormis peut être pour sa couleur. Elle demanda à haute voix ce qu’il se passait. Tsunade la fixa, puis laissa échapper en un souffle:

« Tu est le ninja de la prophétie. »

Mar-hi accueillit la révélation avec calme. Mais sa respiration s’accéléra, elle sentit son cœur battre à toute allure et puis soudain, tout fut noir.

***

Quand elle rouvrit les yeux, elle se rendit compte qu’elle était dans un hôpital. Sakura, habillée en infirmière était à son chevet.

« Tu t’es enfin réveillée cela fait deux jours que tu étais dans le coma. Pourquoi tu t’es évanouie? »

Mar-hi se rappela rapidement l’histoire de la prophétie.

« Je… Je ne sais pas... Quelle est cette prophétie ?

-Je pense que Tsunade voudra te le dire elle-même. Tiens elle arrive.

-Bonjour, je suis contente de voir que tu es réveillée.

-Moi aussi. C’est quoi la prophétie donc?

-C’est un écrit très ancien. Il est dit que « Celle qui maîtrisera le nuage qui cale rétablira l’équilibre dans le chakra. ». Tu es importante. Tu vas rétablir l’équilibre dans le chakra. C’est une tâche que tu dois accomplir seule.

-Mais… Mais… Comment? Je n’ai aucune idée de…

-Nous non plus justement. C’est écrit en toi, lis dans ton cœur. »

Naruto vint rendre visite à la jeune fille dans l’après-midi. Même malade et sans avoir mangé depuis deux jours, elle était toujours très jolie. Il sentit son cœur se gonfler d’amour en la regardant manger sa tranche de pain aux rillettes. La jeune fille révéla a ses deux coéquipiers la teneur de la prophétie.

« Nous allons t’aider! Nous sommes amis! Même si nous nous connaissons que depuis trois jours, dont deux ou tu étais dans le coma, et que nous ne nous sommes parlés que de banalités, tu es devenue notre plus chère amie et nous ne te laisserons pas tomber. »

Mar-hi fut très émue par cette déclaration. Sakura déclara qu’ils avaient intérêt à se mettre au travail et vite. Naruto décida que l’aide de Neji serait précieuse, il alla donc le chercher dans sa maison et tous se retrouvèrent à la bibliothèque.
Neji rencontrait pour la première fois Mar-hi, il fut ébloui par tant de beauté et ne put résister à lui offrir une rose rouge avec un air de lover. Naruto lui lança un regard noir.

« Neji, nous avons besoin de ton Byakugan, tu pourrais pas inspecter tous les livres de la bibli pour choisir seulement ceux qui parlent de l’équilibre du chakra? »

Neji accepta, rien n’est trop beau pour Mar-hi. Il enclencha son super Byakugan et en quelques minutes il ramena à la table tous les livres traitant de la question. Les 4 jeunes gens se répartirent les tâches, et bientôt Naruto trouva un article très intéressant :

« Eh, écoutez ça! Dans la mythologie, l’équilibre du chakra est maintenu par une balance magique. Cette balance a été perdue depuis la nuit des temps, mais la légende raconte qu’elle est cachée dans le palais des Hokage de Konoha!!! C’est ça nous devons trouver la balance!

-C’est vrai tu as raison, je le sais, c’est écrit dans mon cœur!!!

-Neji, nous avons besoin de ton Byakugan.

-Mais, je n‘ai jamais réussi à lire dans le cœur des gens !!!!

-Non non, allons vite au palais de Tsunade ! »

La petite bande se mis en route. Mais arrivé devant le palais ils ne purent que constater que les portes étaient gardées. Mais c’était Izumo qui gardait la porte, alors Naruto ingénieux, alla seul lui parler à l’oreille. Bientôt Izumo s’enfuit, tout content, laissant les portes libres. Sakura était épatée:

« Wah qu’est-ce que tu lui as dis???

-Oh, presque rien, que Kotetsu avait du mal pour ramasser sa savonnette et qu’il avait besoin d’aide. »

L’équipe marqua un temps de silence, histoire de bien assimiler l’information. Puis ils se mirent en route discrètement dans le palais. Il commencèrent par le sous sol, mais ne trouvèrent rien. Par contre, au rez-de-chaussée, Neji trouva une cavité suspecte. Un coup de poing de Sakura et le mur tomba, révélant un passage secret dans lequel ils s’engouffrèrent. Apres avoir descendu ce qui semblait être des centaines de marches, ils atterrirent dans une pièce gigantesque, toute recouverte de feuilles d’or. Au centre, illuminé par un projecteur se trouvait la légendaire Balance du Chakra.

Mar-hi s’approcha de la balance et s’agenouilla devant elle. Elle remarqua que la balance était vide et que pourtant la flèche n’était pas sur le zéro. Elle tourna la molette, remettant ainsi le zéro en place.

Une grande joie gonfla leurs cœurs. Dans tout le village on se levait, on riait, on sortait le champagne. L’équilibre était revenu et tout le monde le sentait. Quand nos héros ressortirent du passage secret, ils furent accueillis comme des héros. Me demandez pas comment tout le monde les a trouvé, mais c’est comme ça.

Mar-hi avait réussi la mission de sa vie, elle put désormais couler des jours tranquilles à Konoha, suscitant l’admiration. Elle finit par se marier avec Naruto, au grand désespoir de Neji. Elle lui avait d’ailleurs foutu un magistral râteau quand il lui avait demandé de sortir avec lui:

« Non, mais faudrait vraiment que je sois trop conne pour sortir avec un Byakugan! » Elle pensait à ce propos que le cerveau des byakugan était aussi vide que leurs pupilles.

Il fini par se suicider en se jetant du haut de la falaise d’où était tombé Sakura. C’est Akamaru qui fut le plus heureux de cet événement. Quant à Sakura, elle continue d’ailleurs d’attendre Sasuke.


(1) Premier nom de maladie qui m’est venue en tête. Ca rend les globules rouges rigides en gros.




Voila pour le premier chapitre. Vos avis? Vos tomates? par reviews, merci ^^



Chapitres: [ 1 ] Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: