Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Sexitachette!

Vous croyez que c'est facile, vous, de vivre avec 7 mecs et une fille que vous pouvez pas blairer? Moi non plus, surtout quand votre seule famille veut votre peau et que vous n'avez nulle part où aller. Et que vous cachez un lourd secret...comme quoi? Qu'Itachi Uchiwa est en fait un femme?
Classé: -12D | Spoil | Humour | Mots: 17920 | Comments: 100 | Favs: 135
Version imprimable
Aller au
potatos (Féminin), le 01/05/2009
Hey hey hey!
ça faisait longtemps...oui je vous ai un peu oublié parmis mes tonnes de cours à apprendre
mais me revoila *o* je pourrais vous chanter du Barbara pour vous prouver ma bonne foi, mais j'ai la fleme xD
voici les nouvelles aventures de Sexitachette, toujours aussi en forme pour s'occuper de tous ces mecs incapable de l'Akatsuki (le sexe de Petunia alias Konan n'étant pas encore clairement identifié)
Bonne lecture ^^




Chapitre 9: Cook Resurrection !



Après de long moment d’absence,( je sais je sais je vous ai énormément manqué) moi, Sexitachette, est de retour pour vous raconter, mes nouvelles aventures de ma vie quotidienne ! (non non y’a pas d’erreur…ou pas ). Commençons par là où je vous ai lâchement laissé, abandonné, vendu a l’ennui…(oué non la je passe pour une didactrice immorale faut pas abused.)


Il n’y a pas si longtemps que ça, la vie de Pein a changé au clan. Il a découvert quelque chose d’extraordinaire : la femme.

Depuis que je n’étais plus la seule à faire à manger, la vaisselle, le linge, le ménage, les courses…il a comprit que les spécimens de sexe féminin avaient cet étrange pouvoir qui lui était étrangement inconnu. Avec l’arrivée de l’autre blondasse (cf chapitre d’avant), ma vie a changé. (On dirait un slogan de pub mais bon passons j’ai toujours eu un talent caché pour trouver les bonnes formules). L’autre blondasse d’1m80 sans talons m’aidait donc tous les jours dans mes taches journalières. Il faut dire qu’un peu tout le monde découvrait cette nouvelle espèce, encore inconnu au bataillon de l’Akatsuki : la bombe. Pour moi, ce fut d’abord la haine, l’envie, et c’est tout d’ailleurs, je la haie et l’envie toujours, pour Pein, se fut la fascination ! Il se mit même à nous parler un beau jour dans la cuisine…

- Coucou mesdemoiselles.
- Heu bonjour chef,…vous allez bien ?
- Oui oui…vous faites quoi ?
- Des frites.
- Oh…intéressant…et c’est quoi ça ?
- Une casserole monsieur
- Ah…c’est joli !
- Bah c’est une Ikea c’est pratique avec sa poignet amovible ça prend moins de place et puis c’est quand même pra-
- Et ça c’est quoi ?
- Euh…de l’huile.
- Ah…et ça se mange ?

J’ai eu un moment très envie de lui faire gouter ma recette de casserole ikea dorée a l’huile iso4, mais jme suis raviser...qu’est ce que je m’en veux.

Et pour ce qui se demande où est passé l’autre blondasse dans cette scène, elle est juste à coté de moi. Bon elle pouvait pas être parfaite quand même, elle parle pas. Ou alors quand elle parle c’est très agressif, je crois qu’elle dit toujours à Zetsu un truc genre « Iche abeu quaïne Loust » mais je comprend pas bien. Du moment qu’elle écoute pas de la country bon…

J’ai donc appris à mon humble chef pendant 1h ce qu’on faisait dans la cuisine, bon évidement ça aide pas a faire le repas, Deidara nous a encore envoyer un oiseau en argile en guise de missive, le réfrigérateur a explosé (comme tous les jours me direz vous), y’avez de la fumée partout, et Hidan en a profiter pour cacher tous ses doigts dans les assiettes des autres. ( Apparemment il n’y a que Tobi qui a aimé, par contre Hidan cherche toujours sa dernière phalange du majeur, avis de recherche lancé)

Le lendemain rebelote, mr piercing est revenu à l’attaque, avec pétunia, toujours aussi a réactive avec un gros truc immonde dans ses cheveux. Et là, c’est le drame :

- Nous avons discuté Petunia et moi-même (S : non c’est pas vrai Oo), et aujourd’hui, nous allons vous relayer.
- PARDON ?
- J’ai analysé votre technique avec mon rinnengan, je sais utiliser votre technique imparable, je dois l’expérimenter pour vous surpasser.

Bon j’avoue, le Sharingan et le Rinnengan, ça peut être pratique ! Bon en combat par exemple, on peut copier des techniques ou tuer des gens à distance ! leur faire voir la mot de Johnny Halliday ou de Matt Pokora ! mais alors ça m’a jamais vraiment servi pour pas faire cramer la viande…(ah si on peut éventuellement s’en servir pour faire croire qu’un plat est super beau alors qu’en fait il est tout raté, extension possible). J’avais donc très peur de la cuisson de l’escalope de veau au rinnengan de Pein. En plus c’est trompeur un mot comme ça, pourrait très bien être une nouvelle épice le rinnengan ( vous imaginez les discussions au café du coin : « hey t’a gouté au rinnegan ? arrête c’est trop bon ! et avec les escalopes de veau alors sa race ça déchire ! »)

5 minutes plus tard : la viande est délicatement posé dans la poêle, pas d’accident d’éclaboussure d’huile, aucun mort et aucun blessé. Croisons les doigts.
10 minutes plus tard : Pein fronce les sourcils. Je crois qu’il essaye de retourner la viande par la pensée…
15min plus tard : Pétunia retourne la viande cramée. Pein à l’air très satisfait de sa technique…
20min plus tard : 1er avertissement, ça sent pas bon, Deidara nous balance les couverts à la figure. Ça va on a encore de la marge…

45min plus tard : Alors là j’ai pas tout bien suivi. D’abord, y’a eu de la fumée, donc Pétunia est parti, la blondasse aussi, en courant genre y’a le feu. Bon ça se voit qu’elles ont jamais fait des escalopes, ça arrive très fréquemment les accidents comme ça…Puis la quand j’ai vu Zetsu partir en courant en criant au feu…jme suis di là y’a un problème. Un suiton de mon amoureux plus tard, tout était rentré dans l’ordre, l’origine de l’incendie fut élucider : Deidara (encore lui) avait envoyé un truc explosif contre le disjoncteur qui à moyennement apprécié et qui a décider de se venger Zetsu qui s’amusait avec mon fer à lisser. Resultat, les « cheveux » organiques de Zetsu ont prit feu, prit de panique il a brulé tout ce qui était brulable a coté de lui. (Comme un con Sasori lui a balancé sa réserve de whisky pour arrêter l’incendie…no comment).

On a tous décidé d’éteindre la torche humaine dehors. Plus de peur que de mal, a part que maintenant mon pauvre Zetsu n’aura plus besoin de maquillage pour faire une de ses cotés, c’est déjà tout noir. Très vite, une cellule de crise à été mise en place.

- Oui alors pour chaque consultation je demande un paiement en liquide ou en nature, je prends pas les cheque ni la carte bleue.
- Sasori y’a que moi qui ait une carte bleue ici ils savent même pas ce que c’est qu’un chèque…
- Je sais, et je suis sur que Zetsu viendra avec une plante pour me payer en Nature.
- Mon pauvre…
- Tant que c’est de la bonne ça me va.

Quelque chose à changer, depuis qu’il est revenu d’Amsterdam, je ne comprends pas certaines phrases de Sasori…y’a même des moments le soir où ils dansent tout nu avec des éléphants roses parait-il, ça doit être une nouvelle mode…et ils en ont même pas parlé dans Vogues…

- En même tant je me sentirai pas rassuré à ta place de me dire que Zetsu viendrait te payer en nature.
- Mais non ça c’est juste pour toi. J’ai pas envie que tu te prives de chaussure ou de maquillage pour venir faire un truc totalement inutile. Bon je vais refaire mon brushing. A ce soir !

Et tout le ptit groupe se divisa en plusieurs ptit bout en attendant que la fumée s’estompe.

- Mais, me fit sagement remarquer Kisame d’amour, on a pas oublié quelque chose ?
- Mais ouiiiiii, on a pas mangéééééé !!
- Deidara du calme, tentant Tobi c’est bon y’a encore de la…
- Merde la viande !!! et le chef !! ils sont encore à l’intérieur !!
- Putain non pas la viande !
- Deidara non là tu abuses…

Affolés,…oué non c’est pas crédible. UN petit peu inquiet nous nous dirigeâmes (noté l’accent circonflexe sur le a, preuve de la forme du passé simple à la 1er personne du pluriel, que je défend ardemment dans cette fic, pour ne pas faire oublier la formidable richesse de la langue française !...oué je sais c’est Sasori qui me contamine), nous nous dirigeâmes donc vers la cuisine cramoisie. Tout était noir de suie. Nous avons mis un bon bout de temps pour retrouvé le chef qui steak haché dans le décor tellement il était tout noir lui aussi. (on s’est di quand même qu’un mur ça parlait pas et que ça pouvait pas avoir des yeux avec un rinnengan).

- J’ai totalement foirée cette technique…je n’ai plus aucune raison de vivre, je ne suis plus un ninja d’exception !
- Mais non chef, lui dis-je en essayant de le rassurer (il était au bord des larmes le pauvre) ça arrive à tout le monde de faire cramer la viande, même à moi.
- Mais votre technique et si au point ! je crois que quand on est un homme, ce jutsu est trop difficile pour nous.
- C’est bien vrai !
- Et toi le ficelé misogyne tu la mets en veilleuse ! Ecoutez chef, on ne réussi pas toujours les jutsu surpuissants du 1er coup, il faut du temps, de l’expérience, de la concentration…
- Pourrais-je un jour y arriver ?
- …oui vous pouvez le faire, vous avez cette force en vous chef, vous êtes un dieu ! vous auriez pu inventer monsieur propre avec votre talent ! et même, le surpasser !
- Tu as raison, il faut que je me reprenne, c’est pas un vulgaire incendie qui va me barrer la route de la toute puissance et de la maîtrise du monde !
- Oui puis faut renourrir les petits africains aussi, ça sert à ça la croix rouge.
- Oui, pour tous les futurs orphelins de Konoha, quand on l’aura détruire, il faut que j’apprenne ce Jutsu sur puissant, qui se nomme ?
- Euh, cuisiner ?
- Cuisiner no jutsu ! je vais rentrer dans les annales, je serai le 1er homme à y parvenir !
- Woa, sanglota Kisame derrière mon dos, c’est beau ce qu’il dit…
- On sait pourquoi c’est lui le chef maintenant, ajouta Deidara en se prosternant. On mais j’vous jure.

Et c’est avec honneur que tous les hommes du clan se mirent à genoux et acclamèrent leur chef, leur idoles, leur nouveau maître à penser ! (sisi, ils pensent parfois)

- Oui c’est bien, battez vous contre les démons, vous aussi vous pouvez tous apprendre le Cuisiner no Jutsu ! et on se relayera tous les jours de la semaine et la vie sera belle ! Et puis après, y’aura la serpillère no Jutsu, repassage no jutsu, nettoyage de printemps no jutsu, douche no-
- Oué non là tu nous en demande trop ma chérie, on aura jamais le temps de tout faire et de se laver en plus.
- J’aurai essayer au moins…

Et bien sur, c’est moi qui me suis tapée les courses pour racheter tout ce qui avait été endommagé par l’incendie. D’ailleurs, ce fut un signe du destin, qui allait révolutionner notre vie. Et oui tout ça pour ça !

- Hey, le chef à l’air super content depuis que t’es rentrée des courses, me dit mon amoureux une fois couché
- Ouep, il a appris plein de nouveau cuisiner no jutsu grâce a un super maître à penser.
- Oh miracle ! Mais, comment s’appelle ce grand maître ?
- Cooking Mama 1. J’ai le deux aussi, comme ça on est tranquille pour un moment, il risque pas de refaire tout cramer.
- Ah…
- J’ai pris un jeu de belote et de mots croisés aussi…
- Je t’aime.
- Je sais je sais…

Depuis ce jour là, Pein nous fait ses cuisiner no jutsu tous les week end. Et comme c’est moins bon qu’en semaine, je suis enfin respecté pour ce que je fais. Même Deidara est venu s’excuser…c’était un des plus beaux moments de ma vie (j’ai failli dire LE mais bon ça dépassera jamais le moment où la chanteuse country est partie de la nouvelle star !)

Zetsu se remet peu à peu de son accident de fer à lisser (mais pourquoi donc utilisait-il un fer à lisser ?? la réponse est…jvous la dirai quand je l’aurai trouvé). Il boit beaucoup, fume beaucoup, et s’occupe beaucoup du jardin qu’il a construit avec Sasori. C’est reposant les plantes ils sont très relax après une séance de jardinage, c’est bien pour la récupération il parait.

- hey mais vous faites quoi vous deux ?
- Mais putain Deidei on t’a pas appris à frappe avant d’entrer ?
- Hey mais c’est une DS comme celle du chef ! en plus c’est une light !
- Oui deidei allé va jouer avec ton ami Tobi.
- Hey mais c’est trop cool, la tu fais quoi Kisame ?
- Un poker
- Woa trop bien !!!
- Roh putain non ça va être l’enfer jvai jamais pouvoir finir mes picross…

C’est ainsi que l’Akatsuki se munit en quelques jours de 7 ds, 4psp, 2 wii et une ps3. Affaire à suivre…



laissez moi des comm xD
je vous aime *o*

bsx <3




Chapitres: 1 2 3 4 5 6 7 8 [ 9 ] 10 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: