Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Les Ninja-touristes

Malheur! Tsunade envoie neuf ninja, dirigés par Neji, pour une mission au Pays des Parasols. Les hors-série ont encore frappé.
Spoil | Humour | Mots: 4077 | Comments: 38 | Favs: 34
Version imprimable
Aller au
Waann (Féminin), le 30/09/2007
Ah, je savais bien que je l'avais pas perdu, ce chapitre! Mon farfouillage de dossiers intensif a porté ses fruits (c'est dingue, mon PC est aussi bordélique que ma chambre). Désolée à ceux qui l'attendaient, je ne le ferai plus, promis.

Enfin au camping! Les choses se corsent, avec l'arrivée d'un voisin gênant...




Chapitre 3: Le Camping des Nuages Rouges!



En arrivant enfin au Pays des Parasols, les shinobi se sentirent soulagés. Ils entrèrent sans encombre, en riant, au Camping des Nuages Rouges.

« Trop bien, on va trouver Sasuke! hurla Naruto. Je vais recueillir des inf...
—Attends, Naruto, l'interrompit Neji. Je ne peux pas te permettre de partir seul et de mettre la mission en danger.
— Pénis, intervint Sai.
— Je... murmura Hinata. Je pourrais peut-être y aller avec lui...
— Non. »

Il aurait été difficile de savoir si Neji prenait son rôle très à coeur ou s'il aimait vraiment faire chier sa cousine de la sôke.

« De toute façon, continua le ninja d'élite, il faut d'abord planter les tentes. Naruto, je t'interdis de te défiler. »

Le groupe fut accueilli par un sympathique personnage en manteau noir et rouge qui leur montra leur emplacement.

« J'espère que vous passerez un agréable séjour au Camping des Nuages Rouges. Je vous laisse le programme des animations pour les jours qui viennent, le plan...
— Les sanitaires sont trop loin! s'offusqua Neji. Je me lave les cheveux quatre fois par jour, je suis censé faire comment? »

Mais le gentil organisateur avait déjà disparu. Il était incroyable que le directeur d'un camping ait pu tromper la vigilance d'un ninja de son niveau ; il y avait décidément quelque chose de louche dans le coin.

Il lança le programme au visage de sa cousine, qui en profita pour y jeter un oeil. Les choses s'annonçaient difficiles pour l'équipe, entre karaoke, soirées disco et concours de pétanque ou de ping-pong.

Neji ordonna très vite à ses subordonnés de déplier les tentes et commença à superviser les opérations. « La tente des n00bs mâles à droite ; les n00bs femelles à gauche et la tente du L34D3R qui roxxe au milieu. »

Bizarrement, un de leurs voisins rappelait quelqu'un à Naruto. Assez grand, des lunettes, les cheveux argentés... Il se disait que c'était sûrement une impression quand le jeune homme l'apostropha :

« Naruto-kun! Comment ça va aujourd'hui? »

L'intéressé se donna quelques minutes pour réfléchir.

Cheveux gris.

Lunettes.

Qu'est-ce qu'il fout dans un camping?

« KABUTO, ENFOIRE!! Dis-moi tout de suite où t'as planqué Sasuke! » hurla-t-il en lui assénant un coup de poing. Tandis qu'une expression profondément outrée se dessinait sur le visage de Yakushi Kabuto, un chakra rouge commençait à lentement entourer le jinchûriki.

__________

Pendant ce temps, dans le nombril de Naruto...

« Je vais l'exploser! hurla-t-il intérieurement.
—Hum... Comment dire... hésitait Kyûbi. Autant ça ne me dérange pas du tout de te piquer ton corps petit à petit, là, il t'a juste demandé comment ça allait. Tu veux pas remettre ça à la prochaine fois? Je suis occupé, pour l'instant. »

Naruto tourna la tête et vit, interdit, que Kyûbi avait réussi d'une façon ou d'une autre à installer une... arène... dans le sceau. Kakashi et Gai étaient en train de se battre à l'intérieur de lui. Cette idée le mit très mal à l'aise.

« J'ai appelé ça Clash of Ninja, expliqua le démon. Pas mal, hein? Tu peux venir quand tu veux ; j'organise des combats, c'est gratuit et c'est super fun.
— T'aurais peut-être pu me demander mon avis, renard débile! Eh, Kakashi-sensei! Gros-sourcils-sensei! Vous allez sortir tout de suite de mon ventre! »

Kakashi obéit immédiatement, bien content de pouvoir en finir plus vite avec le dernier défi de Gai. Ce dernier, dépité, se résigna à partir.

« Naruto! se plaignit Kyûbi. T'as pas idée à quel point je m'ennuie ici, c'est vraiment pas sympa. J'ai juste le droit de sortir de temps en temps, sinon je suis coincé dans cette prison humide... Mes pattes arrière sont couvertes de champignons depuis quinze ans! Tu n'as donc aucune pitié? Je te préviens, je vais demander aux prochains combattants d'appeler la S.P.A.!
Il n'y aura pas de prochains combattants! Tu commences vraiment à me gonfler à faire n'importe quoi avec mon corps!
— Attention, Naruto, sortie du contexte cette phrase pourrait paraître obscène.
— Et puis c'est quoi ces gros trucs longs et sales qui traînent par terre?
— Mes griffes, répondit tout naturellement le locataire.
— Pardon?
— Quoi, tu vas pas m'empêcher de me ronger les griffes aussi? »

Naruto se souvint alors d'une phrase qu'avait prononcé le renard quelques années auparavant... J'espère que tu es reconnaissant envers moi, et envers celui qui m'a scellé dans ton corps, le Quatrième Hokage...

Honnêtement, l'arrogance avec laquelle le monstre géant qui laissait traîner ses ongles d'orteils dans son corps disait des choses pareilles le perturbait... Pourquoi il était venu le voir, déjà?

__________

« Si vous continuez à me diffamer comme ça, s'indigna Kabuto, je vous jure, je vais appeler les proprios du camping. C'est vrai, quoi, moi je viens juste dire bonjour à mes vieux amis et je me fais traiter de tous les noms, c'est du savoir-vivre, ça? On est tous en vacances, si on arrêtait de se battre?
— PENIS!!! hurla Sai.
— À vrai dire, intervint Neji qui avait enfilé une chemise à fleurs, nous sommes en mission. »

Naruto s'était calmé, en partie grâce au massage de dos que lui avait pratiqué Sakura. Il semblait serein et hors de danger d'une kyûbification, mais dans le doute elle lui asséna un coup de poing qui, à défaut de l'assommer, lui remettrait les idées en place.

« Bien joué, Sakura-san! lança Lee avec enthousiasme. Cinq mètres de plus que ton précédent record!
— Merci! »

Kabuto en avait vu assez. Il n’allait sûrement pas laisser ses nouveaux voisins troubler le calme du camping. Entre leur manque de politesse et la violence de la petite Sakura, c’en était trop!

« Je vais prévenir l’accueil immédiatement. Vous l’aurez cherché. »

Oh non!! Neji venait de finir de superviser l’installation du groupe, cette nouvelle ne l’arrangeait pas du tout. Il fallait faire quelque chose.

« Shino, Tenten! cria-t-il. Vite, foncez à l’accueil. Il faut empêcher ça. Et emmenez Kiba en promenade en même temps, il doit faire ses besoins.
— Compris! »

Cette situation de crise mettait en péril leur mission. Et leur week-end au soleil.

__________

Dans le même temps, le soleil de midi illuminait la plage, à deux kilomètres du camping. D’étranges vacanciers profitaient de ce temps superbe pour faire trempette. Etonnamment seuls, ils étaient quatre : trois jeunes hommes et une jeune fille, et n’avaient pas exactement le look du touriste moyen. Le brun, qui semblait être le chef du petit groupe, le regard dans le vague, préparait un barbecue. Ce qui paraîtrait tout à fait normal s’il n’était pas interdit d’allumer un feu sur cette plage, et s’il ne crachait pas ce feu par la bouche. Ses trois coéquipiers paraissaient plus tarés les uns que les autres, entre la fangirl aux cheveux rouges qui collait ses hanches contre celles du beau brun — qui l’ignorait superbement — et le type aux dents taillées en pointe dont le corps se confondait avec l’eau de la mer… Le dernier semblait presque normal, juste un gros nounours de deux mètres dix.

« Team Hebi, les merguez sont cuites » lança Sasuke.

Cette annonce fut accueillie par un tonnerre d’applaudissements — enfin, autant d’applaudissements que peuvent en donner trois personnes — et Suigetsu étendit une nappe sur le sable. L’équipe Hebi aimait les merguez. Bien que Jûgo préfèrât pour sa part les brochettes.

« Après le pique-nique, sourit Karin, c’est à la flotte avec Sasuke-kuuun! »

L’intéressé ne répondit pas et attaqua sa saucisse. Ils n’étaient pas là pour aller tremper dans la mer du Pays des Parasols ; s’ils étaient ici, c’était uniquement parce qu’il avait eu vent de l’activité d’Akatsuki dans le coin. Et tout ce qui avait un rapport avec Akatsuki le rapprochait de sa vengeance. Mais après tout, il est impossible de passer dans ce pays sans s’arrêter sur une plage pour faire un barbecue… Donc ils avaient fait fuir les touristes à coup d’invocations d’anacondas et ils s’étaient installés.

Ils avaient enfreint environ dix lois depuis qu’ils étaient là, mais le plus grave était certainement qu’ils pratiquassent le camping sauvage. Les pauvres fonctionnaires qui étaient venus les déloger, qui faisaient simplement leur travail, avaient été sauvagement attaqués par les ninja-campeurs. Jûgo les avait ramenés en ville, inconscients, sur son épaule. L’un d‘eux présentait de graves brûlures et tous étaient en sang. Toutefois, leurs jours n’étaient pas en danger.

Ils entendirent soudain des cris de joie. Sasuke pensait avoir fait le nécessaire pour faire dégager les baigneurs et les bronzeurs, mais apparemment la rumeur selon laquelle la plage avait été attaquée par une horde de serpents géants n’était pas encore assez répandue.

« A LA FLOTTE!!! »

Non… Il connaissait cette voix. Pas lui, quoi. Il pouvait pas le laisser tranquille deux secondes ? Il avait déjà assez de crétins autour de lui pour être obligé de supporter un meilleur ami...
__________

*Clash of Ninja (ou Gekitô Ninja Taisen) : série de jeux de baston Naruto sur consoles de salon Nintendo. Une des arènes disponibles est dans le sceau de Kyûbi.



Saperlipopette! Qu'est-ce qu'ils foutent là, les tarés du vieux serpent? Naruto aurait eu raison de venir? Quel retournement de situation totalement imprévisible!!

... D'accord, je sors. Ami lecteur, pense à faire une pause : l'abus de fics débiles peut endommager les liaisons neuronales.




Chapitres: 1 2 [ 3 ] Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: