Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Les Ninja-touristes

Malheur! Tsunade envoie neuf ninja, dirigés par Neji, pour une mission au Pays des Parasols. Les hors-série ont encore frappé.
Spoil | Humour | Mots: 4077 | Comments: 38 | Favs: 34
Version imprimable
Aller au
Waann (Féminin), le 14/07/2007
Tandis que l'équipe de Neji, à qui Tsunade vient de confier une mission d'une importance capitale, fait ses préparatifs, Shikamaru attend encore l'illumination...



Chapitre 2: La préparation des sandwiches et l'attaque des légumes géants ('ttebayo)!



Ah là là, qu'est-ce que c'était chiant, une fille... Après l'échec de l'opération Skyblog, Shikamaru se forçait à chercher un nouveau moyen de remplir sa mission. C'était complètement stupide, de toute façon! Qu'attendait exactement son père de lui? Il n'aurait aucun moyen de prouver qu'il avait enfin compris les femmes. C'était sans doute une énigme dont il devait trouver la réponse lui-même, après un long voyage initiatique...

« Alors, Shikamaru, comment ça avance? »

Ino venait d'arriver. La kunoichi observait son coéquipier, un sourire jusqu'aux oreilles.

« Ben... Ca avance pas du tout.
— Quoi? Tu veux dire que mon blog t'a servi à rien?
— Clairement, souffla Shikamaru. Je vois pas trop en quoi ça aurait pu m'aider en fait. »

La baffe qu'il se prit resterait gravée dans sa mémoire à la seconde place du podium des baffes qui font mal, celles de sa mère restant encore loin devant.

« C'est comme ça que tu me remercies, goujat? s'emporta la jeune fille. Enfin, maintenant que j'y pense, je l'ai pas mis à jour depuis pas mal de temps... Ca doit être pour ça...
— O... Oui, sûrement... »

Ne plus jamais contredire une femme... Plus... jamais...
__________


Ailleurs au village, Naruto vérifia une dernière fois le contenu de son sac à dos. Ses palmes — oranges et très encombrantes, impossible de fermer à fond parce qu'elles dépassaient —, son tuba — orange lui aussi — , son goûter — orange? Bah je sais pas moi! —, et son superbe bermuda noir et orange. Ce bermuda était spécial. L'imprimé, d'un goût exquis, était un portrait de Naruto entouré de chakra ; juste à côté, il était inscrit en grand — et orange — « BELIEVE IT! ». Le jinchûriki de Kyuubi éprouvait une tendresse toute particulière pour ce bermuda qu'il avait commandé sur le site de la boutique officielle Naruto.

« Ah! s'écria-t-il. Je savais bien que j'avais oublié un truc! » Il fourra, non sans une pointe de nostalgie, le bandeau — BLEU — de son meilleur ami, avec qui il s'entendait tellement bien avant, dans son sac. Sasuke... Il réussirait, cette fois! Il empêcherait ce vieux pervers d'Orochimaru de prendre son corps... Ah, c'est vrai, Sasuke l'avait déjà tué. Il le retrouverait pour... pour... pour que Sakura arrête de pleurer. C'était la seule raison qui lui paraissait encore valable. Et puis c'était le meilleur ami qu'il ait jamais eu, pour qui il aurait sûrement un flashback pendant cette fanfiction, pas vrai?
__________


De retour au manoir Hyûga, Neji réfléchit plus en profondeur aux précautions à prendre pour cette mission. D'après le dépliant, il y aurait trois jours de marche pour arriver au Pays des Parasols, et il lui paraissait judicieux de prendre trois glacières. Au moins. Quant aux tentes, il faudrait réfléchir assez vite à comment répartir les groupes. Par exemple, en tant que ninja d'élite et chef d'unité, lui méritait un dôme individuel. Ensuite, quelle planche choisir? Elle devrait être assortie à son slip de bain noir. À la rélexion, il opta pour celle qui arborait le yin et le yang... Et enfin, qui préparerait les sandwiches?

Au moment où cette question lui venait, sa cousine rentrait à la maison. La princesse Hinata avait l'air perturbé. Mais cela lui importait peu, il avait sa réponse.

« Hinata-sama, fais-moi cinquante-quatre sandwiches, six par personne. Voyageons léger. C'est une tâche très importante pour la réussite de la mission ; je t'ordonne d'aller demander à tous les shinobi mobilisés leur saveur favorite. Dans mon cas, fais ce que tu veux, du moment que c'est diététique.
— Mais, Neji nii-san... Cinquante-quatre, c'est beaucoup... On pourrait demander à Hokage-sama de reculer la mission d'une journée?
— Pas question. Cette mission est cruciale pour Konoha et la reporter mettrait en péril tous ses habitants. Tu devrais te mettre à l'oeuvre immédiatement. Bonne nuit. »

Hinata, désemparée, partit en courant interviewer ses compagnons. Elle savait déjà que Shino préférait la salade et que Kiba mangerait n'importe quoi à base de viande. Elle fonça d'abord chez Tenten, qui lui demanda de lui faire des nems. Hinata n'eut pas le courage de lui dire que cela lui rendrait la tâche très difficile et accepta. Elle nota très précisément tout ce qu'on lui disait, et l'après-midi touchait à sa fin quand elle entra chez Naruto. Elle se souvint alors de la raison pour laquelle elle était si stressée — hormis le fait qu'elle servît d'esclave à son cousin : elle allait voir Naruto en maillot de bain. Et son torse. Ses jambes. Tout. Et elle ne savait absolument pas comment faire face à cette situation!

« N... Na... Naruto-kun...
— Hinata? Qu'est-ce que tu fous ici? s'étonna le ninja ultérieurement en maillot de bain. Je te sers à manger?
— N... Non... Je... J'ai pas le temps... »

Oh non! Naruto l'avait invitée à manger et elle avait refusé! Sa vie était fichue. Son père et Neji nii-san la railleraient jusqu'à la fin de ses jours et Naruto ne la regarderait même plus! Ah, c'était déjà le cas.

« Naruto-kun! cria-t-elle en se souvenant de la raison de sa venue. Je... Je peux savoir comment tu aimes tes sandwiches?
— Ah, désolé, j'ai déjà préparé mes ramen. Mais merci quand même, Hinata! » lui hurla-t-il comme d'habitude en souriant.

Elle le savait. Il lui en voulait de ne pas être restée pour manger! Des larmes lui vinrent aux yeux alors qu'elle s'élançait en courant vers la sortie.

Naruto resta interdit.
__________


Au point de rendez-vous, tout le monde était là à l'heure. Personne ne voudrait rater une excursion de neuf jours — dont six de trajet — au Pays des Parasols!

« Bien, commença le chef d'unité. Nous avons donc quatre glacières et des provisions pour les trois journées de marche à venir. Hinata-sama, tu n'as pas l'air en forme, un problème?
— N... Non, Neji nii-san. »

En réalité, elle avait passé presque toute la nuit à faire des sandwiches et s'était endormie au moment de commencer les siens. Elle espérait que quelqu'un aurait un goûter en rab pour éviter qu'elle meure de faim.

Les préparatifs individuels étaient bien meilleurs que pour les missions habituelles. Certes, Naruto n'avait pas la place dans ses affaires pour ses palmes, et les portait donc aux pieds, mais en règle générale, tous étaient très bien préparés... pour aller en vacances. Neji serait certainement très ralenti dans sa progression par sa planche de surf, mais c'était un ninja d'élite après tout. Même dans cette situation, il irait au moins cinq fois plus vite que les autres. Sakura seule essayait de faire croire qu'elle était sérieuse, et avait emmené ses kunai et sa trousse de secours entre lesquelles elle avait coincé son écran total (indice de protection trente).

Pour ce qui est de la répartition dans les tentes, le plan était le suivant : Neji dormirait seul, puisqu'il n'aimait personne et que personne ne l'aimait. Les autres garçons s'entasseraient dans une tente cinq places : Naruto, Kiba, Shino, Lee et Sai, bien que Naruto ait tout tenté pour faire changer Neji d'avis à propos de l'anbu obsédé, avec qui le blond refusait catégoriquement de dormir. Sakura, Tenten et Hinata auraient une tente à part.

Rock Lee se manifesta.

« Je me lance un défi! Je porterai ces glacières jusqu'au camping! »

Cela arrangeait bien tout le monde.

« Cette unité a besoin d'un nom, remarqua Shino. Je pense qu'il revient au chef d'équipe le droit de le choisir.
— Tu as raison, lui répondit Hyûga Neji. Je propose que nous nous appelions... les Ninja-Touristes. »
__________


Au bout d'une journée de marche, c'était déjà le bordel. Kiba avait marqué son territoire sur les affaires de Sakura, ce qui lui avait fortement déplu. Hinata s'était déjà évanouie deux fois. Naruto avait lancé des Ôdama Rasengan sur six écureuils ninja.

« Dites, on serait pas dans un hors-série? demanda Tenten. Je veux dire, même moi je suis là. En plus je parle.
— C'est très possible, Tenten! lui répondit Lee, qui respirait la joie de vivre et jonglait avec ses glacières en courant sur les mains. Nous avons peut-être la chance d'être dans le tout premier hors-série Shippûden. »

Au bout de la deuxième journée de marche, Sakura avait complètement pété les plombs et aucun ninja de sexe masculin n'osait encore l'approcher. Naruto était débordé : l'unité d'écureuils ninja de la veille n'était rien en comparaison de l'armée de légumes géants dont il avait sauvé un petit garçon qui détestait tout le monde parce que sa soeur était morte. À coups d'Ôdama Rasengan. Malheureusement pour les Ninja-Touristes, le gamin décida de les coller pour continuer à faire chier le héros.

Le lendemain fut chargé en émotions — si, si. Le gamin sans nom retrouva le meurtrier de sa soeur et Naruto passa en mode Kyûbi, tua l'assassin et apprit à Fillerboy que la vengeance c'est pas bien, que quand tu meurs c'est la fin, que dans la vie y a pas que des vilains. Il devint son plus grand fan, trouva l'amour et lâcha enfin le groupe. Personne ne garda le moindre souvenir de cette histoire. Pas même Naruto.



La merveilleuse histoire de Fillerboy vous a été présentée par... moi, bien que je n'en sois pas spécialement fière. Après cet interlude, nous revenons à nos moutons... ninja. Touristes.

Et non pas pirates.




Chapitres: 1 [ 2 ] 3 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: