Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Et si ... un mauvais Naruto (terminée)

Et si comme Gaara, Naruto n'avait jamais connu l'amour, pire, et si l'akatsuki s'était mit en marche beaucoup plus tôt... cette fic commence dans la jeunesse de Naruto, aussi peu m'importe si quelques détails chronologique peuvent être erronés par rapport au manga original, du moment que cela vous plait.
Classé: -12I | Spoil | Général | Mots: 55529 | Comments: 352 | Favs: 435
Version imprimable
Aller au
Sir Kamikaze (Masculin), le 09/02/2008
Cette fiction est la première d'un projet que je me suis donner "projet Et si...", je réécrirai plusieurs fois le manga ayant toujours un objectif différent, là, j'ai décidé d'imaginer ce qu'il aurait put ce passé si Naruto avait suivit le même chemin que Gaara mais manipulé par l'akatsuki.



Chapitre 16: Dokuja



Un vent violent et extrêmement brûlant se dégageait d’un point précis devant les jinchuuriki et la Hyuga, en se rendant à Iwa, la team avait fait une belle rencontre, deux membres de l’akatsuki, le souffle se calma et une bulle noir et orange se dissipa au beau milieu d’un vaste cratère.



- Et allez, on l’a échappé belle, constata Naruto.

- Quel idée aussi de se faire exploser, si on n’avait pas été deux jinchuuriki avec nos défenses à plein régime, on auraient été pulvérisé, acquiessa Dokuja.

- Où est l’autre ? s’enquit Hinata.

- Vu l’explosion, il a dût clamser, supposa Naruto.

- Non, le contra Dokuja, je l’ai vu s’enfuir avec un Jikuukan ninjutsu.

- C’est un jutsu d’espace temps ça, je ne l’ai jamais vu à l’œuvre, je pensais que ce n’était qu’un faible braillard, m’enfin il s’est quand même enfuit au final.

- Faiblard ? Non, ce doit être un rôle … comme le masque qu’il porte.

- Qu’est-ce qui te fait dire cela ?

- Une intuition.

- Qu’est ce qu’on fait maintenant, on va toujours à Iwa no kuni ou on change de direction ? demanda Hinata.



A ce moment là, un aigle fondit du ciel vers Hinata, celle-ci tendit le bras pour l’inviter à ce poser, chose qu’il fit, elle prit le rouleau qu’il portait accroché à un harnais et le déplia sous le regard interrogateur des deux garçons.



- J’ai gardé contact avec Konoha, enfin avec Hanabi, pour me prévenir d’éventuel changement important.

- Et que dit la naine ? ricana Dokuja.

- Hmm … Que l’Hokage désirerait avoir un entretien avec nous, ça concerne l’Akatsuki.

- Qu’est ce que la vieille a à nous dire … franchement y’a rien de secret, elle aurait pût nous le dire dans le message.

- Hanabi n’a pas dût lui demander, si c’est si important de tout de façon, Tsunade-sama ne lui aurait rien dit, supposa Hinata.

- Hum … répond lui… dit lui qu’on sera au porte du village d’ici quatre jours mais qu’au moindre faux pas, le nombre des ninjas de Konoha baissera significativement.

- D’accord.



Hinata écrivit sa réponse, Dokuja monta sur un épieux rocheux, le soleil était éclatant, l’explosion avait même soufflée les nuages.



- Quelques chose ne va pas? s’inquiéta Naruto en le rejoignant

- Ce type … Tobi, il me donne une mauvaise impression.

- T’inquiète, ce n’est qu’un rigolo, tu es fort, la prochaine fois que tu le verra tu l’éliminera.

- …



L’aigle messager s’envola et passa juste au-dessus de leurs têtes, Hinata les rejoins.



- On peut y aller, les prévint-elle.



Les trois shinobi prirent la route de Konoha, deux jours plus tard, ils marchaient silencieusement sur la route principale encadré par la forêt, Naruto et Dokuja observaient du coin de l’œil des mouvements dans les arbres, puis ils s’arrêtèrent devant l’entrée du village, il n’y avait aucun garde, Dokuja s’assis contre un tronc d’arbre ainsi que Naruto.



- Hinata, tu peux aller chercher la vieille ? Nous on n’entre pas.

- D’accord.



La brune entra, son byakugan activé, elle qui était mal à l’aise se rassura, en voyant les gens simplement enfermé chez eux, elle alla au pas de course jusqu’au bureau de l’Hokage et la ramena aux Jinchuuriki.



- Alors, débuta Naruto, quel est le malaise ?

- Akatsuki est à nos portes, c’est pour cette raison que j’ai ordonné un couvre feu.

- Vous avez assez de Juunin compétent, pourquoi ne pas avoir éliminé l’akatsuki ?

- Et envoyer leur nom pour le rayer de notre liste de course, compléta Dokuja en rigolant.

- En fait … c’est Itachi Uchiwa et Kisame Hoshigaki.

- Super …

- Dès que Sasuke à sut que c’était son frère qui était dans les parages, il est parti comme un fou … Sakura à ses talons, ça fait cinq jours que l’ont à plus de nouvelle d’eux.

- Quel imbécile, argumenta Naruto en claquant une main sur son front.

- Nous ne devrions pas perdre de temps, dit sagement Hinata.

- Exact, faite attention à vous.



Naruto, Hinata et Dokuja partirent dans les bois entourant Konoha, après quelques heures de recherche le trio s’arrêta, du moins Hinata, Naruto et Dokuja s’arrêtèrent à leur tour.



- Quelque chose ne va pas Hina-chan ? demanda Naruto.

- Tu as vu quelque chose ? l’interrogea Dokuja.

- Humph … SORS DE LA, JE T’AI VU, cria soudainement Hinata.



Une fine silhouette sortie de derrière un arbre, des cheveux long noir relâcher, un t-shirt sans manche flottant noir accompagné d’un short de même couleur, et des yeux aussi clair que ceux d’Hinata.



- Voyez-vous ça, la crevette nous a suivie, se moqua Dokuja.

- Hanabi … que fais-tu là, soupira Hinata.

- Je ne voulais pas rester seule à Konoha …

- Mais tu n’est pas seule, et les autres ?

- Depuis que je leur ai enlevé leur sceau, ils me rejettent … parce que je reste une survivante de la sôke.

- Et Sakura ? Et Sasuke ?

- C’était les seuls à vraiment faire attention à moi mais … je ne peux pas toujours dépendre d’eux …

- N’empêche, intervint gentiment Naruto, que nous chassons des criminels de rang S, tu ne pourrais rien faire pour nous.

- Je ne suis plus une gamine …

- Tu n’as que dix ans, la contra Hinata, tu reste une gamine.

- DIX ? s’exclama Dokuja, merde alors, je lui aurais donné douze ou treize …

- Ouaip donc oublie, le charria Naruto.

- Nan, onze depuis la semaine dernière … ça fait plaisir de voir que ma sœur l’ait oublié.

- De toute façon tu rentre au village, nous t’enverrons Sasuke et Sakura quand nous les auront retrouvés, s’impatienta Hinata.

- Pas question, je reste, de toute façon je suis assez forte pour faire ce que je veux.

- Pourquoi ne pas la laissé venir, au moins on l’aura à l’œil, conseilla Dokuja.

- Quel œil ? tu les as bandés …

- C’est de l’humour ça ?

- Ouai.

- On n’a pas vraiment le choix, hein ? demanda Hinata en se tournant vers Naruto.



Le blond haussa les épaules.



- Tu as gagné petite sœur, mais si tu désobéis … retour immédiat à Konoha.



La petite Hyuga courut se réfugier dans les bras de sa sœur.



- Et bien, mettons nous en route sans attendre, les coupa Naruto.

- Et si on se séparaient ? on couvriraient plus de terrain, chaque groupe à son byakugan, analysa Dokuja.

- Laisse moi deviné ? ria le blond, Hina et moi d’un côté et toi et Hanabi de l’autre ?

- Bah ouai.

- Héhé … hors de question, Hanabi viens avec moi, Hina ?

- Ça me conviens parfaitement, ajouta t-elle en lança un regard méfiant à Dokuja.

- La confiance règne …

- Exactement, confirmèrent Naruto et Hinata en chœur.



Quelques minutes plus tard, après s’être arrangé d’un lieu de rencontre, les deux groupes se séparèrent chacun de leur côté.



- Pourquoi Hinata nee-sama et vous n’avez pas voulut que je fasse équipe avec l’autre gars ? demanda Hanabi à Naruto.

- Primo, pas la peine de me vouvoyez et pour répondre à ta question hé bien … disons qu’on le connais pas trop … répondit Naruto à la petite.

- C’est un pervers ?

- Je me le demande parfois … murmura le renard.

- Alors ? Je suis peut-être jeune, mais je suis très intelligente pour mon age.

- J’en sais rien, mais vaut mieux pas tenté le bijuu …





Plus profondément dans la forêt des sons de métal qui rencontre résonnèrent en plus d’étincelle, puis un corps tomba par terre.



- SASUKE !



La propriétaire de cette voix courut jusqu’au garçon, il avait le torse nu dont la peau était déchiré et d’où coulait du sang.



- Franchement Itachi, tu aurais pût le combattre, c’est ton frère après tout, fit une voix grave en tendant une énorme épée devant le jeune Uchiwa et la fille qui le soignait.

- …

- Je les achève ?

- Fait ce que tu veux … répondit Itachi sans motivation .



Le requin leva son sabre et l’abattit de toutes ses forces sur le couple, Sakura serra fort le corps de son aimé contre elle, attendant la fin.

Un pied contra l’épée qui retomba lourdement sur le côté, le propriétaire prit appuis au sol de nouveau et repoussa Kisame d’un coup au sternum.



- Encore toi ? Non, tu n’es cet ornithorynque.

- Non, je suis plutôt beau gosse, rétorqua l’arrivant, bien joué Hina-chan, on arrive au bon moment.

- Ah … fit la petite voix de la brune essoufflé, Je ne te … suis plus … T’es … trop rapide.

- Occupe-toi d’eux, ordonna Dokuja en désignant le couple de Konoha, je prend les deux de l’akatsuki.

- Tout seul ?

- Assurément, j’ai bien m’éclater.

- T’es qui toi, s’énerva Kisame.

- On ne vous à pas parler de moi à l’akatsuki ?

- Si … le coupa Itachi.

- Tu sais qui c’est ? s’exclama le requin.

- Oui, il se fait appeler Dokuja, il est le jinchuuriki d’Hachibi.

- Je vois que je suis assez connu, approuva Dokuja en arborant un sourire carnassier.

- Qui es-tu vraiment ? lui demanda Itachi, j’ai l’impression de te connaître et en même temps, tu m’es complètement inconnu.

- Ah … si tu savais … héhéhé, je ne savais pas que les Uchiha était aussi aveugle.

- ITACHI, laisse-le moi.

- Tu es sûr Kisame ? tu as eut un peu de mal avec le Jinchuuriki de Yonbi … et lui est certainement beaucoup plus fort.

- Ouai, il est sûr, le coupa Dokuja en faisant quelques sauts et craquant ensuite ses poings.



Une tornade de feuille apparut entre les deux opposants, Naruto reposa Hanabi par terre qui rejoignit aussitôt le couple de Konoha et sa sœur.



- Je peux faire mumuse moi aussi ?

- NON, pesta Dokuja, t’as eut Deidara, c’est mon tour maintenant.

- Ça compte pas, il s’est fait exploser.

- Naruto …

- Itachi, tu vas mourir aujourd’hui, à moins que tu ne laisse tomber l’akatsuki pour nous rejoindre ?

- Non … je n’ai certainement pas quitté Konoha pour y retourner.

- Qui te dit qu’on travail pour Konoha ?

- …

- On a pour mission d’écraser l’akatsuki, avoua Dokuja, juste pour nous protéger …

- J’ai assassiner toute ma famille, dit Itachi en sortant une lame de katana de sa manche droite, je dois terminer …

- Tuer ta famille ? ricana Dokuja, en es-tu si sûr ?

- Je …

- Tu en as des souvenirs mais était-ce vraiment toi ?

- Je comprend plus rien, soupira Naruto en reculant.

- C’est une réunion de famille ?

- Hein ?



Dokuja retira son bandeau pour laisser voir ses yeux aux autres, deux sharingan étincelait d’un éclat rubis.



- Eh bien ça alors, fit Naruto impressionné, qui l’aurait crut, t’es un Uchiha.



Itachi fulminait pour une raison que lui même ne comprenait pas, sa main se crispa sur la poignée de son katana, ses sharingan activés changèrent en mangekyou sharingan, Dokuja fit de même, les deux bruns croisèrent leur regard, deux secondes plus tard, Itachi fléchit, un genou à terre.



- Pas mal, le félicita Dokuja, mais tu force trop, ça ne m’étonne pas qu’il t’ait envoûté si facilement …

- Itachi relève toi, le supporta Kisame.



Derrière, Sakura avait fini ses soins sur Sasuke, elle le releva, le jeune avait suivit l’échange, très intéressé mais énervé.



- C’est moi qui dois le tuer, cracha le jeune Uchiwa.

- Pourquoi ? riposta Dokuja, parce qu’il a « tuer ta famille » ? mon pauvre petit … ce n’est pas lui, enfin si mais indirectement.

- …

- Il a un sceau dans la tête …

- C’est vrai ? intervint Naruto, Sasori utilisait se genre de truc pour ses espions mais c’était pour leur faire oublier leur rôle jusqu’au moment venu.

- Là ce serait plutôt pour l’empêché de se souvenir de sa vie d’avant.

- Le clan Uchiha était pathétique avec leur règle à la con, chuchota Itachi.

- Ça ce dois être le vrai Itachi qui parle, observa Sasuke, en comprenant un peu mieux l’affaire, il pensait déjà comme ça avant de devenir bizarre …

- Itachi, l’appela Dokuja, vois-tu, c’est parce que mes grand parent trouvait ce clan pathétique qu’ils ont quittés le clan et déserté Konoha par la même occasion.

- …

- Comment ont-ils pût désertés sans que Konoha soit au courrant ? s’intéressa Sakura.

- Simple, on parle d’un clan d’égoïste, tu crois vraiment qu’ils allaient crier sur les toits que des membres de leur clan avait déserté ?

- Non, approuva Sasuke … il a raison.

- Itachi, s’exclama Kisame, n’écoute ces connerie, tues-les.



Le requin brandit son sabre devant lui et entendit le son de la cape d’Itachi, il sourit montrant ses dents aiguisés, une main accrocha sa gorge par derrière et la pointe d’une lame lui transperça la cage thoracique.



- Itachi, enfoir …



Le corps de Kisame retomba sur le côté, le katana d’Itachi toujours planté dans son dos.

Itachi tomba sur le dos et mit un bras devant ses yeux pour cachés ses larmes.



- Qu’est-ce qu’il a ? demanda Hinata.

- Je lui ai viré son sceau avec mon mangekyou sharingan, déclara Dokuja en remettant son bandeau, sa conscience est revenu et il a dû se voir en train d’assassiner sa famille, ça doit faire un choc.

- Pourquoi tu remet ton bandeau, baka, se moqua Naruto.

- Pour faire parler les imbéciles et ça marche très bien avec toi.

- Sérieusement ?

- Pour cacher mes sharingan …

- T’as qu’a les résorber comme Sasuke.

- Je ne suis pas aussi faible que lui, se vanta Dokuja, je suis né comme ça et puis me balader comme ça m’as déjà valut d’être pourchasser par des chasseurs de Kekkai genkai.

- Je vois …



Sasuke dépassa les deux jinchuuriki avec le soutient de Sakura et s’arrêta au-dessus de son frère et lui donna un petit coup de pied dans l’épaule.



- Arrête de chialer, on dirait une bonne femme.



Sakura le lacha et lui donna un coup de poing dans le ventre, Itachi avait dégager son bras de devant les yeux et vit le coup partir.

Sasuke se plia en deux des larmes de douleurs aux yeux.



- T’as dit quelques chose sur les femmes ? mauviette, l’insulta Sakura.



Un mini sourire se dessina sur le visage d’Itachi, Naruto s’avança aux côtés de son ancienne équipe et regarda son premier sensei.



- Que vas-tu faire maintenant ?





fin du chapitre 16 lourd en révélation et prochainement en rédemption?
Laissez vos comms.




Chapitres: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 [ 16 ] 17 18 19 20 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: