Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Et si ... un mauvais Naruto (terminée)

Et si comme Gaara, Naruto n'avait jamais connu l'amour, pire, et si l'akatsuki s'était mit en marche beaucoup plus tôt... cette fic commence dans la jeunesse de Naruto, aussi peu m'importe si quelques détails chronologique peuvent être erronés par rapport au manga original, du moment que cela vous plait.
Classé: -12I | Spoil | Général | Mots: 55529 | Comments: 352 | Favs: 435
Version imprimable
Aller au
Sir Kamikaze (Masculin), le 14/11/2007
Cette fiction est la première d'un projet que je me suis donner "projet Et si...", je réécrirai plusieurs fois le manga ayant toujours un objectif différent, là, j'ai décidé d'imaginer ce qu'il aurait put ce passé si Naruto avait suivit le même chemin que Gaara mais manipulé par l'akatsuki.



Chapitre 12: L'épreuve de confiance



Dokuja suivit de Naruto et Hinata sortirent du bar, la rue était vide comme si la nouvelle du retour de Kyubi avait déjà traversé tout le village, pourtant le renard ne sentait pas d'Anbu dans les parages.

Ils continuèrent leur marche jusqu'à un entrepôt désaffecté, en y entrant Hinata joua avec l'interrupteur et la grande salle s'éclaira, des tonnes de caisses étaient empilées un peu partout.



- Bien, où sont-ils? demanda Dokuja.

- Aucune idée, c'est le bon endroit mais je n'y suis jamais venu ...

- Si c'est un piège ...

- Du calme, t'as vraiment pas de patience.

- Désolé, chez moi, la méfiance est devenue automatique.

- Hina-chan?

- Oui, Byakugan!



Hinata activa son byakugan observant minutieusement chaque détail.



- Il y a sept personnes juste en dessous et un passage derrière le grand conteneur là-bas.

- Tu veux quelques renseignements sur l'akatsuki ou tu veux qu'on les éliminedirect? demanda Naruto à Dokuja un rasengan à la main.

- Pour les infos, je t'ai toi ...

- Euh, moi je me battais, eux ils sont là pour l'espionnage et ...

- On s'en branle, on aura qu'à en torturer un quand on en aura fini.

- Ok, soupira Naruto, s'il en reste, ajouta t-il pour lui-même.



Naruto plaça son rasengan par terre, le sol trembla, les lampes clignotèrent et un trou de trois mètres de diamètre se creusa.



- Toujours frapper avant d'entrer, ricana le blond avant de sauter dans le trou.



Dokuja s'avança vers le rebord puis se tourna vers Hinata.



- Je vous attends ici, dit la brune.

- Ok ...



Dokuja rejoignit Naruto en bas, la poussière due à l'effondrement retomba et les sept espions de l'akatsuki fixèrent les arrivants, ils étaient tous habillés d'une tenue noire intégrale avec un brassard noir orné d'un nuage rouge au centre.



- Naruto-sama, qu'est-ce que vous faite ici? Et pourquoi être entrer ainsi, l'alerte va être donnée.

- Dé-so-lé, en fait je ne trouvais pas l'entrée, répondit le blond au membre de l'akatsuki qui lui avait parlé.

- Et puis on sera déjà partis quand konoha arrivera, enchaîna Dokuja.

- Qui est-ce?

- Mon nouveau binôme, répondit simplement Naruto.

- Dit moi Naruto, ça fait combien de temps que tu as quitté l'akatsuki, pour que ces minables crois que tu es toujours des leurs.

- Avec exactitude, je dirais une semaine et trois jours, tu veux aussi les heures?

- Et les minutes t'en qu'a faire.

- Treize heures et douze minutes, je crois.

- Et les secondes?

- Tu m'en demandes trop, mon ami, s'excusa Naruto avec un large sourire.



Les sept de l'akatsuki écoutait cet échange verbal en tremblant, la seule chose qu'ils avaient compris était que Naruto avait quitter l'organisation, pour eux cela voulait tout dire : Ils allaient mourir.



- Fuye ...



L'un des sept avait tenté de prévenir ses camarades de fuir mais sa tête s'était détachée de son cou avant qu'il n'est pu finir sa phrase, une longue lame sortait de la manche droite du manteau de Dokuja, il y avait près de cinq mètre entre l'assassin et sa victime.



- Intéressant, c'est la même chose que tu as employée sur insect-man, qu'est-ce que c'est? S’enquit Naruto.

- En pompant le chakra d'Hachibi, j'arrive à le condenser et à en obtenir une matière dure et malléable, qui plus est hautement vermineuse.

- Wow.

- N'est-ce pas, et toi, t'arrives à faire quelque chose de spéciale avec le chakra de Kyubi?

- Ouai, tiens regarde.



Naruto plaqua ses mains sur le sol, une aura rouge ondulait autour de lui, les six restant se mirent en garde, une énorme main rouge sortit de terre au pied de l'un d'eux et l'emprisonna, le blond se releva une main tendu et la referma sous les suppliques du prisonnier, son corps éclata.



- Pas mal, jugea Dokuja.

- Mais pas très original par contre, à l'examen chunin d'il y a trois ans, j'ai vu le porteur d'Ichibi le faire avec du sable.

- Tu as affronté Gaara?

- Ouai, tu le connais?

- Pas exactement, une fois je suis allé à Suna et il m'a senti, il a voulu me tuer.

- Et?

- Je lui ai éclaté sa face, c'était il y a deux ans, j'ai appris que l'akatsuki l'avait tué y'a pas longtemps ...

- C'est pas une grande perte.



Pendant que les deux démons parlaient, les cinq survivait tentèrent de fuir.

Naruto en arrêta un d'un coup de pied retourné au visage et l'acheva d'un kunai en plein cœur, il se retourna à temps et en attrapa un second par le col, il l'attira vers lui et lui plaça un rasengan dans le bas du dos, le ventre du futur mort se déchira en projetant ses intestins devant lui avec une gerbe de sang.

Dokuja rétrécie sa "lame" pour en faire une de quarante centimètre et en créa un seconde de même taille à l'autre main, peut-être une manœuvre désespérée mais le troisième tenta le corps à corps contre Hachibi, le brun esquivait tout les coups en sautillant d'une jambe à l'autre puis contre-attaqua, les deux lames dessinaient des arabesques de couleur bleutées, tranchant tout sur leurs passages.

L'adversaire de Dokuja regarda ses mains, son corps et un sourire s'élargit sur son visage.



- Tu m'as raté l'aveugle, hurla t-il en lui faisant un bras d'honneur.



Sa main tomba par terre.



- Qui t'as dit que j'étais aveugle? répondit Dokuja en retour.



Soudain, tout le corps se sépara, coupé de part en part, Naruto s'approcha du brun.



- Parce que tu n'es pas aveugle?

- Non.

- Pourquoi tu portes ce bandeau devant tes yeux alors?

- Pour faire style, et puis ça aiguise mes quatre autres sens.

- Tu pourrais ...

- Shine (crève).

- T'es pas cool.

- Je sais, on devrait y aller, ta femelle doit être en train de se faire éclater par les deux derniers.



Alors qu'ils s'apprêtaient à sauter par le trou du plafond, un corps atterrit devant eux.



- Tu disais? Se moqua le blond.

- Rien ...



Ils montèrent au Rez-de-chaussée, Hinata était en train de finir le second avec les 64 poings de Hakke puis elle tira son wakisashi de son dos et le plongea dans la mâchoire du pauvre type, la pointe de la lame ressortait par le dessus du crâne.

Lorsqu'elle eut nettoyé et rengainé son arme, elle se tourna un sourire aux lèvres vers les deux hommes qui venaient à sa rencontre.



- C'est gentil d'avoir pensé à moi.

- De rien ma beauté fatale, tout pour te faire plaisir, dit le Kyubi en venant l'enlacer avant de l'embrasser.

- Je veux pas jouer les rabat-joie mais on a de la compagnie, les prévint Dokuja.



Une vingtaine d'anbu investit les lieux et les encerclèrent, la Godaime hokage arriva à son tour.



- Naruto, je ne pensais pas te revoir un jour à Konoha, sourit Tsunade.

- Pour tout vous avouer, moi non plus Tsunade-sama.

- Tu es en état d'arrestation pour le meurtre d'Aburame Shino.

- C'est qui ça, demanda Dokuja à Naruto.

- L'homme mouche.

- Ah, l'autre baltringue que j'ai tué tout à l'heure?

- Ouai.

- C'était qu'un genin, pas la peine d'en faire toute une histoire, constata Dokuja avec un haussement d'épaule.

- C'ETAIT UN JUNNIN, s'énerva Tsunade.

- Cette lopette? Un Junin? La vache, votre niveau est vraiment bas comparé à mon village.

- Et de quel village viens tu? L’interrogea Tsunade en cherchant la présence d'un bandeau frontal.

- Chercher pas, j'ai pas de bandeau frontal, et même si je vous disais le nom de mon village, vous ne connaîtriez pas.

- Dis toujours.

- Pas envie.



Tsunade soupira et regarda Hinata dans les bras de Naruto.



- Hinata, je savais que tu aimais Naruto mais tu te rends compte dans quoi tu t’embarques? Le clan Hyuga va vouloir ta mort et je ne pourrais pas t'aider.

- Parce que vous l'avez déjà aidé? S’énerva Naruto en montrant le front d'Hinata caché derrière son bandeau, je pensais qu'elle serait entre de bonne main, mais ces enfoirés de Hyuga l'ont quand même marqué.

- Calme toi Naruto, le supplia Hinata, elle a fait ce qu'elle a pu.

- Je suis désolé Naruto, mais le conseil était de l'avis du clan, je n'ai rien pu faire.

- Et alors, on l'emmerde le conseil, c'est vous l'hokage, c'est à vous de prendre des décisions, reprit Naruto calmement.



Tsunade baissa les yeux, honteuse.



- Quoi qu'il en soit, Naruto, tu dois te rendre, comme tu as tué Orochimaru et quitté l'akatsuki, ta peine en sera réduite et peut-être ...

- Ne me faite pas rire Tsunade-sama, la coupa Naruto, qu'en bien même je serais amnistié, qu'est-ce que je ferai à Konoha? J'ai assez vécu en supportant ces regards haineux, je vais partir avec mon nouveau pote et Hinata, on dégommera l'akatsuki et je vivrai heureux jusqu'à la fin de mes jours avec ma douce.

- Naruto, si jamais ... si jamais tu désires revenir un jour, je ferai ce que je peux pour que tu sois réintégré.

- TSUNADE-SAMA, s'exclama un des anbu, vous comptez les laisser partir?



Tsunade regarda le anbu puis Naruto et sourit.



- Arrêtez-les, ordonna Tsunade, si vous le pouvez, ajouta t-elle mentalement.



Naruto sourit à son tour à Tsunade comme s'il avait su à quoi elle avait pensé.



- Un jour peut-être, Hinata et moi reviendrons nous, mais peut-être pas de la façon dont vous l'imaginez.



Naruto poussa Hinata dans les bras de Dokuja.



- Emmène la à l'extérieur de Konoha, je vous retrouverais, il me reste quelque chose à faire ici.

- Ne traîne pas surtout.



Dokuja s'enfonça dans son ombre avec Hinata qui rouspétait pour rester avec son blond, les anbu se jetèrent sur Naruto.



Le Kyubi fit une série de mudra et s'arrêta dans la position du rasengan, paume vers le haut.



" Dans l’œil du cyclone"



Une sphère de chakra entoura Naruto dans un flash lumineux et repoussa tout ses opposants, cette technique ressemblait au tourbillon divin des Hyuga mais c’était une protection dont le contrecoup pouvait être aussi violent qu’un rasengan, autour de lui, les anbu avaient été projetés sur les caisses et les murs, le blond s'approcha de Tsunade blessée, elle était allongée et se tenait un bras.



- Désolé, je viens à peine de créer cette technique, je ne voulais pas vous blesser.

- Je m'en doute ...

- Ils sont tous inconscient, avant que je m'en aille j'ai un cadeau pour vous.

- Un cadeau?

- Une info, dans cet entrepôt, il y avait une cellule de l'akatsuki, il y en a une autre, dans le centre administratif, dans la salle des archives il y a un passage secret, c'est tout ce que je sais.

- C'est quand même beaucoup.

- Comment va Kakashi?

- Inquiet?

- Non, s'il venait à mourir, je n'en aurais rien à faire mais il est dans l'équipe de Sasuke et Sakura.

- Même en ayant été chez Orochimaru, Sasuke a pu être pardonné alors ...

- Mais lui n'a pas de démons dans le bide, même si ce n'est plus vraiment mon cas.

- Que veux tu dire?

- Peut importe, et puis je vous ai déjà dit ce que je pensais.

- Et pour Hinata? Le clan Hyuga ...

- D'ici quelque temps, la disparition d'Hinata sera le cadet de leurs soucis.

- Ne me dit pas que ...



Naruto posa une main imbibée de chakra sur le front de la Godaime qui s'endormit aussitôt.



- Vous inquiétez pas, je sais que vous préférez boire et dormir plutôt que de faire de la paperasse, je ne commettrais pas un massacre ...



Naruto zippa son manteau et baissa sa capuche.



- Du moins en partie.




Super chapitre 12, j'en suis content ... mais moins que le suivant, Anakin, tu es ma muse XD.
Commentaire s'il vous plait.




Chapitres: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 [ 12 ] 13 14 15 16 17 18 19 20 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: