Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Et si ... un mauvais Naruto (terminée)

Et si comme Gaara, Naruto n'avait jamais connu l'amour, pire, et si l'akatsuki s'était mit en marche beaucoup plus tôt... cette fic commence dans la jeunesse de Naruto, aussi peu m'importe si quelques détails chronologique peuvent être erronés par rapport au manga original, du moment que cela vous plait.
Classé: -12I | Spoil | Général | Mots: 55529 | Comments: 351 | Favs: 431
Version imprimable
Aller au
Sir Kamikaze (Masculin), le 29/05/2007
Cette fiction est la première d'un projet que je me suis donner "projet Et si...", je réécrirai plusieurs fois le manga ayant toujours un objectif différent, là, j'ai décidé d'imaginer ce qu'il aurait put ce passé si Naruto avait suivit le même chemin que Gaara mais manipulé par l'akatsuki.



Chapitre 1: Au commencement



- ... je te fais confiance, tu viens juste d'intégré l'Akatsuki donc le temps que je te trouve un compagnon de route j'aimerais que tu retourne à Konoha pour une mission, là-bas tu devras te faire un ami.
- Un ami...
- Oui, un jeune garçon de nom de Naruto Uzumaki.
- L'héritage du Yondaime ?
- C'est bien lui, le porteur de Kyubi, c'est une mission de longue durée, je voudrais que ... dans l'ombre, tu lui fasses embrasser notre cause, les habitants du village le haïssent pour ce qu'il porte, ouvre lui ses yeux, enseigne lui aussi le ninjutsu quand vous serez seul et un jour il nous rejoindra.
- Très bien.
- Encore une chose Itachi, depuis que tu as exterminé tout ton clan, les effectifs ont dû doubler alors prends garde à toi.
- ...



Quelques jours plus tard, le soir dans un square de Konoha, un jeune blond aux yeux bleus de 9 ans chevauchait un autre garçon et le tabassait sous le regard médusé d'autres enfants, le blondinet avait le visage écorché, quelques taches de sang passaient au travers de son t-shirt blanc, il allait porter le dernier coup mais un ninja de moyenne classe intervint.

- Naruto, arrête ça tout de suite.
- Iruka-sensei... remarqua Naruto d'un ton méprisant.
- Lâche-le immédiatement.

Naruto regarda le jeune garçon puis Iruka et encore le jeune garçon, le jeune renard lui donna un dernier coup de poing et se leva.

- Sale gosse, retourne chez toi, tu as assez fait de mal comme ça.

Naruto était enragé, on l'agressait et c'était toujours lui qui passait pour le méchant, au lieu d'aller directement chez lui, il alla au stand de ramen, l'homme qui tenait l'échoppe était la seul personne qui ne l'insultait pas ou qui n'affichait pas de regard haineux, il en allait de même pour sa fille, de toute façon s'ils le faisait ils perdraient un client.

- B'jour Ojiisan, un bol de ramen s'il vous plait...
- Naruto ? qu'est ce qui t'est encore arrivé ?
- Des camarades m'ont jetés des pierres, ensuite je me suis battu et quand le prof. est arrivé j'ai encore eu le mauvais rôle.
- Hmm... la prochaine fois, va t'en avant que ton professeur n'arrive.
- Dites, vous savez pourquoi tout le monde me considère comme un monstre ?
- ... non je ne sais pas.

Alors que Naruto commençait à manger, un jeune homme en cape noir brodé de nuages rouges avec un chapeau de paille, s'installa à côté de lui.

- Un bol de ramens s'il vous plait, demanda l'étranger.

Notant que le jeune blond le regardait, l'homme en noir engagea la conversation.

- J'ai quelque chose sur le visage ?
- On ne voit même pas votre visage...
- C'est vrai... c'est peut-être mieux ainsi.
- Pourquoi, vous êtes défiguré ?
- Non, je n'ai seulement pas envie que l'on me reconnaisse.
- Pourquoi, vous avez tué des gens dans ce village ?
- Tu pose beaucoup de question, gamin.
- Je m'appelle Naruto, je ne suis pas un gamin.
- Si tu le dit.
- Elle est plutôt classe votre cape.
- Les gens disent qu'elle fait peur.
- Justement c'est ça qui est classe si j'en avait une comme ça, personne ne m'emmerderait.
- Tu aimerais en avoir une ?
- ... Je n'ai pas d’argent.
- Je pense qu'on devrait pouvoir s'arranger, finissons nos ramens et suis-moi.

Après avoir fini leurs plats l'homme en noir et le blondinet s'en allèrent vers un coin plus tranquille, ils s'arrêtèrent dans un parc vide.

- Tu veux toujours avoir un manteau identique ? demanda l’homme en noir
- Bien sûr, répondit Naruto avec enthousiasme.
- Alors soit mon élève et d’ici quelque année, je t’emmènerai quelque part où mon patron sera heureux de t’accueillir…
- Quelque année ?
- Oui, 3 ans exactement, ça peut faire long, mais au final tu te feras de vrai amis... avant de continuer notre conversation j'aimerais que nous soyons tranquille.
- Mais nous sommes seul...
- Et si vous vous montriez, anbu, s'exclama l'étranger face au vent.

Deux anbu sortirent de leur cachette, l'un était grand avec un corpulence assez massive, l'autre faisait une tête de moins et était assez maigre.

- Comment vous avez nous repéré ? demanda le maigrichon
- Etant un ex-chef d’escouade anbu, il est normal que je sache que ce jeune garçon soit suivi, répondit l'étranger en retirant son chapeau de paille.
- Uchiwa Itachi !!!

Naruto jugea que l'homme au manteau devait avoir entre 13 et 15 ans.

- Pour...quoi ? bégaya Naruto, pourquoi... je suis surveillé ?
- Je t'expliquerai tout après, lui promit Itachi.
- Tu ne lui expliquera rien car tu vas mourir tout de suite, cria l'anbu massif.
- Regarde bien Naruto, voilà des techniques que je vais t'apprendre, si tu accepte d'être mon apprenti.

La main droite d'Itachi se leva et un clone apparut, celui-ci enfonça un kunai dans la gorge du plus petit des anbu puis baissa la lame ouvrant le corps sur tout le torse et déversant les entrailles de celui-ci.
Le plus grand n'avait rien put faire pour empêcher son collègue de mourir, il dégaina un sabre et se rua sur l'Uchiwa, mais il fut stopper par le clone qu'il avait laissé en arrière.
Le clone se fit embroché par le anbu mais ne se volatilisa pas. Au contraire, le clone d'Itachi agrippa le bras qui tenait l'arme et se concentra.

- Adieu anbu...

Le clone d'Itachi explosa entraînant le anbu dans la mort.

- Incroyable, s'extasia Naruto.
- Viens Naruto, allons ailleurs, l'explosion va rameuter d'autre ninja.


Itachi conduisit Naruto dans une cave dont l'entrée était caché sous le visage de pierre des maître hokage. Naruto était frappé par l'espace creusé dans la montagne.

- Vous m'aviez dit que vous me diriez pourquoi j'étais surveillé par les anbu.
- Il y a 9 ans, tu n'est pas sans savoir qu'un démon a attaqué le village de Konoha, Kyubi le renard à neuf queues.
- Ouai je sais et le Yondaime Hokage a sacrifié sa vie pour le détruire, tout le monde sait ça.

Itachi ricana

- Qu'est-ce qu'il y a de drôle ?
- Vois tu Naruto, Yondaime s'est bien sacrifié mais il n'a pas tué Kyubi, il a utilisé un puissant jutsu pour sceller le démon dans le corps d'un nourrisson dont on venait juste de coupé le cordon ombilicale, et ce bébé, c'est toi Naruto.

Naruto tremblait, ce n'était pas possible, cela ne pouvait pas être vrai, tout ces regards remplis de haine trouvaient enfin leur signification, Naruto tomba sur ses genoux et hurla, hurlement de désespoir ou de rancœur ? Itachi ne savait pas mais il s'assis à côté du blondinet et continua :

- Les gens de ce village ne voient en toi que le démon mais nous, à l'Akatsuki, nous nous moquons de ce genre de détails, si tu accepte d'être avec nous, je te formerai et tu pourra prendre ta revanche contre ce village...
- Quand... quand partons-nous ?
- Nous restons ici, je te l'ai déjà dit, je resterais dans cette grotte, tous les jours après ta journée à l'académie tu viendra et je t'entraînerai mais tu ne devra parler de moi à personne et brider les progrès que tu fera avec moi, es-tu d'accord ?
- Oui.


A partir de ce jour, tout les soir après une dur journée à l'académie, dur en brimade s'entend, Naruto alla rejoindre son maître à la cachette, Itachi entraîna le blond dans l'art de l'assassinat.
Quand Naruto partait, les anbu qui le surveillait fouillait l’espace creusé dans la montagne mais n'y trouvait rien, à part des cibles où y étaient fichés des kunais et shurikens, d'autre arme et quelques appareils de musculation. Itachi dans l'ombre s'amusait à voir à quel point les anbu était nul de ne pouvoir sentir sa présence.
Ceux-ci décidèrent de laisser les choses en l’état.

Les semaines passaient et Naruto excellait dans le ninjutsu, Itachi lui appris un maximum de technique Katon, Kyubi étant un démon qui symbolisait le feu, il est normal que son porteur connaisse des technique de feu, le blond appris rapidement le clonage de l'ombre comme s'il était prédisposé à utiliser cette technique de juunin, il arriva même à faire exploser un clone du premier coup sans que le déserteur ne lui explique comment faire.
Puis l'année suivante Itachi fut rappeler par son chef, celui-ci lui avait trouvé un compagnon, il cacha alors des instruction d'entraînement pour Naruto.

3 ans plus tard, le jeune renard atteint ses 12 ans, le jour de l'évaluation de genins arriva.

- Uzumaki Naruto, c'est à ton tour, hurla la voix d'Iruka

Naruto entra dans la salle, les deux examinateur, Iruka et Mizuki le regardèrent entrer avec une mine de dégoût, Naruto se planta devant le deux et attendit.

- Tu vas nous faire... 10 bunshin de toi, sourit Mizuki.
- 10 ? c'est foutu pour lui, il ne pourrait même pas en faire 1, rajouta Iruka

Le deux examinateur rigolaient comme des fou, ce qui énerva rapidement le blond, Naruto exécuta un signe et marmonna un bref " Kage bunshin ", vingt clones de Naruto apparurent, et contre l'attente des examinateur ce n'était pas des clones sans consistance mais bien réels.

- Co...co...comment ? bafouilla Mizuki
- Co...co...comme ça, se moqua Naruto

Le renard s'avança et prit un bandeau mais Mizuki lui agrippa le poignet.

- Pas question qu'un petit connard comme toi devienne ninja...

Un des clones de Naruto se déplaça rapidement et sans qu'il ne puissent riposté, Mizuki finit encastré dans le mur derrière lui, Naruto partit en mettant son bandeau sur le côté de sa tête (style Zabuza).

- Putain, il m'a éclaté un oeil, gémit Mizuki en se tenant le visage ensanglanté.
- Ses yeux... ils étaient rouge, trembla Iruka
- Quoi ? tu crois que Kyubi aurait..?
- Non, sinon nous serions mort à l'heure qu'il est, mais vaut mieux prévenir le 3eme Hokage.

En sortant de l'académie, les nouveaux genins et leurs parents se tournèrent vers Naruto, le regard se portèrent vers le bandeau qui lui ceinturait la tête.
Vu l'expression rageuse de la population, Naruto se permit de leur faire un sourire qui disait : "ça vous étonne, bande d'enfoirés ?", avant de disparaître.

- Comment ont-ils put lui permettre d'être Genin, ce sale gosse...
- C'est vrai, il est la honte du village de Konoha...
- S'il pouvait crever, ce maudit rena...
- Tais-toi, ce mot est tabou.

A l'ombre d'un arbre le vieil Hokage ne pouvait qu'entendre les critiques des villageois. Un jour, ils récolteraient ce qu'ils avaient semé.





1er chapitre du ma nouvelle fic., qu'en dites vous? laissez vos comms.



Chapitres: [ 1 ] 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: