Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Dans ses bras

Temari est envoyée à Konoha par Gaara pour apporter un message à Kakashi. Mais que contient ce message secret du Kazekage? Et surtout pourquoi Temari? Il me parait évident que tout le monde connait une des raisons pour laquelle Temari a été choisie mais l'autre? N.B. Shino sera dans cet fic un tombeur alors accrochez-vous!
Classé: -16I | Spoil | Humour / Romance | Mots: 15256 | Comments: 282 | Favs: 221
Version imprimable
Aller au
Shika33 (Masculin), le 21/01/2007
Chapitre sans beaucup d'action. Désolé pour ceux qui n'aime pas...



Chapitre 3: Si c'est pas mignon...



Ino ne pourrait pas supporter plus longtemps cette attente interminable. Il était sur le point de lui dire mais celui-ci n'arrivait pas à finir sa phrase.

- Est-ce que tu pourrais m'apprendre à faire des blagues? finit par dire Shino

- Bien s... Quoi?! C'est ça que tu voulais me dire? s'insurgea Ino qui pensait que Shino allait lui demander tout autre chose

- Ben, oui... s'étonna ce dernier A quoi tu pensais?

- Euh... Rien! C'est juste que je suis étonnée que tu me demandes ça.

- Alors, tu refuses?

- Non, pas du tout! Au contraire, si je peut t'aider...

- Ca te dirait qu'on aille ailleurs pour être tranquille?

- Ok, mais où?

- Ben, je sais pas chez moi...

Ino n'en revenait pas, Shino Aburame le garçon qu'elle aimait depuis seulement 1 mois, l'invitait déja chez lui. Elle allait enfin savoir où vivait le jeune homme. (C'est vrai ça! On le voit jamais Shino c'est le grand délaissé avec Tenten! Et pourtant je le trouve super marrant!)

- Tu m'entends? demanda Shino

- Euh, tu disais?

- On est presque arrivés.

Comment ça presque arrivés? pensa Ino. Elle ne s'était même pas rendue compte, qu'elle avait accepté sa proposition et qu'ils étaient déja partis depuis un bon moment à en croire la densité de la végétation. Ils arrivèrent au détour d'un chemin devant une maison de bois et un immense jardin. La maison faisait 3 étages de haut et était intégralement composée de bois. Le jardin quant à lui parraissait abandonné, on y observait de nombreuses espèces de plantes mais surtout beaucoup de mauvaises herbes.

- Ne t'inquiète pas! C'est normal quele jardin soit dans cet état. Nous le laissons ainsi afin d'attirer certaines espèces d'insectes, qui ne viennent habituellement pas dans les jardins bien entretenus.

- Ah, daccord!

- Certains pièges à insectes y sont placés. ajouta Shino

- C'est bizzare! Je n'en vois aucun!

- Tiens, regarde cette fleur!

Ino s'accroupit devant la fleur et la regarda sans rien y voir de plus qu'une orchidée mauve.

- Je ne vois rien...

- N'as tu rien remarqué sur la tige de cette fleur?

- Oh!

Ino avait enfin remarqué le fil de chakra qui longeait la tige jusqu'aux pétales.

- Ce chakra agit comme un appât pour certaines espèces d'insectes, ils dévorent lentement le chakrajusqu'à notre cave et restent coincés à l'intérieur de celle-ci. expliqua Shino

- Incroyable! assura Ino

Shino s'accroupit à son tour aux côtés de la jeune fille et cueuillit délicatement une fleur qu'il lui présenta du bout des doigts.

- Tiens!

Elle hésita un instant à prendre la fleur mais Shino lui dit :

- Ne t'inquiètes pas! Elle n'est pas empoisonnée celle-là.

Ino pouffa un instant puis prit la fleur des doigts du ninja qui lui demanda :

- C'est mieux que tout à l'heure, non?

- Oui, beaucoup mieux! Par contre si tu veux garder les fleurs plus longtemps il faut leur laisser les racines.

- Je sais, mais ça me donne une excuse pour t'en offrir une autre tout à l'heure. répondit Shino

Il se releva et partit en direction de la maison sous le regard attendri d'Ino. Shino n'était pas une personne froide et distante, qui ne s'interresse pas aux autres et qui ne se soucie que de sa stupide vengeance, alors qu'il a un fan club plus grand que celui d'une célébrité. Elle se releva et s'approcha à son tour de la demeure. Le tombeur aux insectes ouvrit la porte et fit entrer la jeune fille dans une pièce qui ressemblait plus à une boutique florale qu'à la salle de vie.

- Ouah... s'extasia Ino C'est magnifique! Je suis presque sure, qu'il y a plus de fleurs içi que dans le magasin de mes parents. D'ailleurs, ils ne sont pas là les tiens?

- Non, mon père est en mission près de Kumo et ma mère dort encore chez une amie...

Sentant une pointe d'amerturme dans la voix du ninja, Ino décida d'orienter la discussion vers un autre sujet :

- Alors, on commence l'apprentissage?




- Tu pourrais te dépêcher un peu, oui?

- Et voila, t'es déja chiante.

Les deux ninjas n'étaient partis que depuis une minute qu'ils s'engueulaient déja pour des futilités. Temari critiquait la fainéantise de Shikamaru et celui-ci son surplus d'énergie. Ce qui poussait l'autre à être encore plus insuportable et faisait tomber la discussion dans une spirale sans fin.

- Tu aurais pût simplement me dire où se trouvait Kakashi, plutôt que de venir.

- Si j'avais eu le choix et que j'avais su où il se trouvait c'est très certainement ce que j'aurai fait! répondit Shikamaru

Ils arrivèrent au bâtiment de l'Hokage au terme d'une longue marche ponctuée de propos vêxants et de commentaires désobligeants. Ils gravirent avec difficulté (je vous rappelle que l'on parle içi d'un groupe de deux personnes composé de Temari et Shikamaru) les escaliers les séparant encore du bureau de Godaime, lorsqu'ils croisèrent Anko :

- Ah, Anko-san! appella Shikamaru Savez-vous où se trouve Kakashi-sensei? Temari voudrait lui remettre une lettre de la part du Kazekage.

- Euh... Ah! Euh... je... je crois qu'il est... qu'il est en mission pour le moment. Il n'a plus un instant de repos même pendant ses permanences, alors il... Euh, oubliez ce que je viens de dire!

- Dommage! on lui donnera quand il reviendra!

Anko s'éloigna des deux ninjas la tête basse et avec l'impression d'en avoir trop dit.

- Tu trouves pas ça bizzare qu'elle sache autant de choses sur lui?

- Qu'est ce que tu veux dire?

- Réfléchis! Je suis presque sûre qu'elle sort avec lui.

- Pourquoi ça? l'interrogea-t-il

- C'est pourtant évident, elle sait ce qu'il fait pendant son temps libre et elle balbutiait presque autant qu'Hinata...

- De toutes façons, ça ne nous regarde pas.

- Peut-être mais c'est pas interdit de se tenir au courant!

- Moi, en tout cas, j'aimerais pas qu'on s'interresse à mes histoires de coeur.

- Ahah! T'as donc une petite amie. (la pauvre!)

- Quoi? Mai...Mais non... balbutia Shikamaru De toutes façons, je m'en vais!

- Tant mieux! Je pourrais souffler un peu comme ça!

Shikamaru partit donc s'allonger dans l'herbe près du terrain où lui et son équipe s'entraînait habituellement, tandis que Temari partit en ville afin de faire du lèche-vitrine et de croiser éventuellement quelques connaissances. Mais elle ne croisa aucun visage familier et ne trouva rien d'attirant.Temari se disait que c'était sûrement parce qu'elle se trouvait à Konoha mais elle savait très bien qu'en fait, il n'y avait qu'une raison : Shikamaru. Elle se laissa aller et pensait à de nombreux stratagèmes pour qu'il se décide à faire le premier pas, mais tous paraissaient invraissemblables. Elle se laissa conduire par ses pas vers le toit d'une maison et se retrouva à côté de Shikamaru qui regardait les nuages défiler devant ses yeux :

- Qu'est ce que tu fais là? marmona Shikamaru

- Je me promènais et je suis arrivée ici par hasard...

- Ouais, ben si tu pouvais me foutre la paix un peu...

- Et pourquoi c'est moi qui devrait m'en aller? Allez, pousse-toi un peu!

- Tss. T'es chiante! râla-t-il

Même s'il ne le laissait pas transparaître, Shikamaru était heureux qu'elle vienne à côté de lui. Pour une fois elle ne parlait plus, ne criait plus, ne le rabaissait plus, ne l'exaspérait plus... Bref! Temari était devenu vivable. Ils restèrent l'un contre l'autre laissant les nuages guider leurs yeux sans jamais rien penser... Même s'ils ne s'en aperçurent pas, quelqu'un les observait. C'était Shikaku qui pensait à voix haute :

- Si c'est pas mignon... Il a pas perdu de temps celui-là, c'est bien mon fils... Je vais les laisser tranquilles, je lui parlerai de ça plus tard...

Le père s'en alla avec un petit sourire au coin des lèvres, laissant son fils et sa future belle-fille seuls et loin du monde. Ils se reposèrent ensemble toute la journée jusqu'au coucher de soleil qu'ils trouvèrent magnifiques mais bien trop court. Temari finit par briser le silence en demandant :

- On y va?

- Ouais...

Ils se relevèrent avec difficulté du siège sur lequel ils étaient installés et retournèrent chez lui sans prononcer le moindre mot. Shikamaru entra dans la maison le premier, ce qui fut une grave erreur, car sa mère ayant appris qu'il n'était pas allé à l'entraînement avec Asuma, elle avait piqué une crise qui la rendait plus qu'effrayante...

- Je me faisais du soucis pour toi! On ne t'a pas vu de la journée! Ah, bonjour Temari...

La mère sembla réfléchir puis se radoucit étrangement, comme si elle avait compris quelque chose.

- Je crois que ma mère t'adore... chuchota Shikamaru à Temari

- On dirait bien, oui.

- Shikamaru! appella son père Tu peux venir s'il te plaît?

- Ne traînes pas trop, on ne va pas tarder à manger... rappella la mère à son rejeton

- Qu'est ce qu'il y a?

- Tu sais... Je t'ai vu tout à l'heure avec cette fille. Elle paraissait plutôt gentille avec toi, non?

- Heu... Qu'est ce que tu veux dire par là?

- Allez, ne fais pas l'innocent! Tu sais très bien de quoi je veux parler, elle t'aime ça se voit. Tu devrais lui dire carrément que tu l'aimes!

- Mais, je... protesta le jeune Nara

- Bon, ce que je voulais te dire c'est que lorsque vous aurez votre premier rapport... intime, tu as tout intérêt à t'appliquer car c'est le plus important dans une relation de couple!

Shikaku avait proncé son discours sans prêter attention au rouge carmin qui avait coloré le visage de son fils. Lequel était extrêmement gêné que son père lui parle de faire ça avec Temari. Ils rentrèrent tous les deux dans la cuisine où les attendait une mère resplendissante et une Temari rouge pivoine. Ce que remarqua le père immédiatement :

- Ah! Vous en avez aussi parlé...

Le dîner se passa dans un silence gêné entre les deux amoureux qui voulaient finirt leur repas aussi vite que possible. Mais malchance oblige ils finirent en même temps et restèrent soigneusement éloignés l'un de l'autre. Arrivé devant la chambre de Temari, celle-ci demanda :

- Après tout! On est pas obligé de le faire...

- Non, c'est vrai. admit Shikamaru

Et ne sachant que faire, Shikamaru décida pour la première fois de sa vie de prendre les devants et se rapprocha délicatement d'elle tout en fermant les yeux comme Temari, à qui le coeur batait la chamade. Le baiser était doux, chaud et savoureux... C'était leur manière d'exprimer leurs sentiments l'un pour l'autre. Après ce long baiser, ils se séparèrent pour aller se coucher chacun dans leur chambre, ne pensant qu'à l'autre et à rien d'autre ils s'allongèrent sur leur lit.



Chapitres: 1 2 [ 3 ] 4 5 6 7 8 9 10 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: