Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Dans ses bras

Temari est envoyée à Konoha par Gaara pour apporter un message à Kakashi. Mais que contient ce message secret du Kazekage? Et surtout pourquoi Temari? Il me parait évident que tout le monde connait une des raisons pour laquelle Temari a été choisie mais l'autre? N.B. Shino sera dans cet fic un tombeur alors accrochez-vous!
Classé: -16I | Spoil | Humour / Romance | Mots: 15256 | Comments: 282 | Favs: 221
Version imprimable
Aller au
Shika33 (Masculin), le 18/01/2007
Bon voila mes débuts dans le monde des écrivains en herbe. Je n'oblige personne à laisser de commentaires mais il est essentiel de pouvoir corriger ses erreurs alors dites-moi ce qui ne va pas et éventuellement ce que vous aimez. J'accepte donc TOUTES les critiques.Merci d'avoir lu jusqu'ici (ou de ne pas avoir lu).



Chapitre 1: Le message secret



Cette fiction débute à Suna, dans le quartier est, dans la rue principale, dans le bâtiment du Kazekage Gaara, dans la chambre d'une jeune fille, dans le lit de cette jeune fille blonde et déja forgée par son adolescence...

La nuit avait été douce et chaude, et Temari encore enroulée dans sa couverture, avait une peau suave.(Pour ceux qui ne connaissent pas la définition exacte de ce mot je les prit bien gentillement de se reporter au petit robert, si faute de moyens il y a ils pourront toujours demander à leurs amis)

Temari, réveillée par la lumière de l'extérieur se leva les yeux mi-clos et se dirigea légèrement vêtue vers la salle de bain. La kunoichi fit couler un peu d'eau chaude dans la douche puis quitta ses vêtements pour la cabine de douche. Elle commenca à se savonner, sa peau laiteuse était ce qu'elle préférait avec ses mains.

Pendant ce temps, Gaara repensait à une des nombreuses blagues que Temari et lui se faisaient souvent. Cette fois là, elle lui avait offert une galette à l'intérieur de laquelle, se trouvait(par accident bien entendu) une fève exclusivement composée d'excrèments séchés. C'est sur ces quelques souvenirs que Gaara se remit au travail, installé dans un fauteuil à roulettes de cuir brun. Il prit un crayon puis écrivit quelques mots sur une simple feuille de papier qu'il rangea dans une enveloppe et appella sa soeur momentanément occupée sous la douche.

- Temari!

- Qu'est ce qu 'il me veut l'autre? fulmina t elle sous la douche

Elle coupa l'eau, s'habilla rapidement et descendit dans le bureau du Kazekage.

- Qu'est ce qu'il y a? demanda-t-elle

Gaara constata que sa soeur sortait de la douche et lui demanda en ricanant :

- C'était bien sous la douche?

- De quoi j'me mêles?! lui lanca-t-elle confusément

- Je veux que tu enmennes cette lettre à Konoha, à Kakashi pour être précis. lui dit-il tout en lui tendant l'enveloppe.

- Pourquoi moi?

- Pourquoi pas?

- ...

- Parce que je n'ai personne d'autre. (Si vous pensez que c'est une fausse raison, vous avez parfaitement raison)

Temari qui ne trouvait rien à répondre à son frère se mit donc en route après avoir rapidement rassemblé ses affaires. Il lui faudrait 3 jours pour atteindre Konoha. Elle eut par conséquent beaucoup de temps pour réfléchir à voix haute :

- Pourquoi c'est moi qui doit emmener ça à Konoha? se demanda-t-elle tout en regardant l'enveloppe Il n'avait qu'à envoyer un oiseau... A moins que...

Elle s'arrêta brusqement.

- Mais oui!!! C'était pourtant évident? il voulait la préserver du cours d'éducation sexuelle qui aurait lieu dans 3 jours.

Durant les 2 dernières années, elle était parvenue à esquiver les 2 cours, mais n'ayant pas trouvé d'excuse tenant un minimum la route elle s'était résignée à y aller.Mais là c'était Gaara qui lui sauvait la mise puisque au moment du cours elle serait au pays du feu. Tout ceci vaudrait à Gaara d'être pardonné pour la fois où il avait mis du sable dans ses sous-vêtements. On ne peut pas vraiment dire qu'elle avait apprecié. En effet, elle avait détruit une demi-douzaines de maisons sous le coup de la fureur.

Elle reprit donc sa marche et n'eût pas de problèmes majeurs. Elle arriva finalement à Konoha dans la soirée du troisième jour mais eût quelques problèmes à son arrivée puisque les deux ninjas en faction étaient éthyliquement parlant incapables de vérifier l'identité de qui que ce soit.

- KeS tU bFaIs Là ToAa ? beugla l'un des gardes (désolé mais j'écris comme ils parlent alors forcément ça ne veut rien dire)

- Je viens apporter un message à Kakashi-sensei de la part du Kazekage.

- AIt AlOrS jE m'En fOuS ! brailla le second

- Et merde! Ils sont complètements déchirés!

A plusieurs rues de là, une scène un peu différente avait lieu dans un bar.

- Allez papa, on rentre maintenant! s'écria le jeune Nara Maman va nous tuer si on rentre pas tout de suite.

- T'occupes, elle en saura rien... assura le père

- T'empeste l'alcool à 10 kilomètres!!

- Chui pas ivre! De toutes façons elle s'appercevra de rien... T'y connait rien aux femmes! Il suffit d'être gentil et d'être doué avec elle et tout se passe bien. Tu devrais essayer avec Ano... ajouta-t-il entre 2 gorgées

- Elle s'appelle Ino et elle m'interresse pas! répliqua Shikamaru

- Ouais, voila! Il faut que tu y ailles franco, tu lui carresses la poitrine en lui disant des mots d'amour et elle te tombe dans les bras...

La discussion aurait très bien pût s'arrêter là si le père d'Ino n'était pas intervenu en hurlant que sa fille n'était pas du genre à se laisser faire et en attaquant Shikaku. Dans une tentative de fuite visant très certainement à éviter les 4 chaises lancées (par mégarde) dans sa direction, Shikamaru croisa les parents de Sakura qui avaient eu la mauvaise idée de venir dîner içi. Le Chuunin sortit donc précipitament du bar et se dirigea plus calmement vers la maison.

Pendant ce temps Temari était toujours coincée avec les gardes.

- Ils faut que je passe à tout prix! pensa-t-elle Ils va falloir être rusée.

L'inspiration lui vint toute seule.

- Ah oui! J'oubliais! s'exclama-t-elle Je vous ait rammené un cadeau de Suna.

- KeSkE c'EsT?

- Du saké, le meilleur de Suna! assura la kunoichi

- KoOl! BoN, cA iRa PoUr CeTtE fOi!

Ils laissèrent passer Temari, qui à peine l'angle de la rue tourné, fut interpellée par une voix qu'elle reconnut instantanément.

- Qu'est ce que tu fiches içi? Tu devrais pas être en train de jouer au sable?

Elle se retourna et vit Shikamaru qui marchait d'un pas lent dans sa direction et lui répondit.

- Et toi t'as pas peur de traverser Konoha toute seul et dans le noir?

- Tsss, T'es vraiment une plaie. Alors, qu'est ce que tu fiches içi?

- Je dois emmener ce message à Kakashi-sensei c'est de la part de Gaara.

- Y a quoi à l'intérieur? demanda-t-il

- Bah, j'en sais rien! Il ne m'a rien dit.

- Bon, allez bonne nuit! Je rentre chez moi!

- Dis-moi t'es sûr d'être un mec?

- T'as qu'à venir vérifier! Pourquoi?

Temari rougit légérement et lui répondit.

- Parce que si t'étais un mec, tu laisserais pas une jeune fille sans défense dormir seule!

- Sans défense!! hurla Shikamaru Celle-là c'est la meilleure. Et pourquoi pas fragile tant que tu y es?!

- En tout cas, je suis seule! Alors tu vas m'inviter chez toi ou je te découpes avec mon éventail!

Shikamaru n'eut donc pas d'autre choix que "d'inviter" Temari à dormir chez lui. Shikamaru se demandait pourquoi n'était elle chiante qu'avec lui et se rappella que sa mère était aussi chiante qu'elle. Et merde ca va faire 2 chiantes à la maison! pensa-t-il trop fort peut-être car il eut à peine le temps d'y penser que Temari le fusilla du regard. Un long silence s'abatit ensuite durant le reste du trajet.

Arrivés devant la demeure des Nara. La mère sortit de la maison comme une furie et commenca à engueuler Shikamaru...

L'auteur tient à vous présenter ses plus humbles excuses pour la coupure de cette scène jugée trop violente pour de simples mortels (presque) innocents. Merci de votre compréhension (ou incompréhension selon les cas).

- Calmez-vous madame... Il est en retard car il m'a très gentillement proposé de dormir chez vous.

La mère se calma surement calmée par la perspective d'avoir des petits enfants.

- Tu as de la chance d'être tombé sur un de ses bons jours. Sinon tu aurais dormi dehors, tous les hôtels sont fermés. Allez, rentre! Tu as faim?

Je savais bien que ça finirait par me retomber dessus. Et l'autre qui s'incruste. pensa Shikamaru

- Heu... oui, je meurs de faim! confia Temari

Shikamaru lança un bref : "Je vais me coucher." et se dirigea vers les escaliers mais sa mère le retint par le bras et rouspéta.

- Tu pourrais au moins monter ses affaires et préparer la chambre!

- Pff, quelle galère...

Shikamaru prit donc le sac et gravit avec lenteur et difficulté les escaliers. Arrivé dans la chambre il rangea les diverses objets que la chambre accueuillait habituellement et fit le lit. Lorsqu'il replaça le futon* le sac de la ninja se renversa, laissant ainsi apparaître son contenu. Il se dépecha de ranger mais tomba sur un haut qui le fit rougir.

- J'arrive pas croire qu'elle mette ça! C'est quand même hyper échancré!

Il se mit alors à l'imaginer dans ce haut ce qui eût pour effet de faire perler une goutte de sang au coin de son nez.

- Je me demande bien ce qu'elle porte en dessous... Mais qu'est ce que je raconte? J'ai pas le droit de fouiller son sac!

Il se remit alors à ranger, mais malheureusement pour lui, Temari débarqua au moment où celui-ci rangeait un de ses soutien-gorges.

- Heu... Je... balbutia-t-il

- ...suis fétichiste. ajouta la ninja J'aurais jamais imaginé que t'étais comme ça!

- Mais non, pas du tout! J'ai fait tomber accidentellement ton sac et j'étais en train de ramasser tes affaires.

- Ah daccord! ricana-t-elle Si c'est pour aider... Ca va!

Vexé Shikamaru voulut partir mais la jeune fille lui demanda

- Tu comptes le garder en souvenirs?

Et sans un mot il lui rendit son soutien-gorge et partit se réfugier dans sa chambre. Temari le regarda fermer la porte et rangea ses affaires. Elle se mit ensuite au lit et repensa une dernière fois à lui avant de sombrer.



Bon pour les petits pervers qui s'imaginent des choses. Et ben vous avez entièrement...................



Chapitres: [ 1 ] 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: