Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Tabidatsu gaitou kako soshite uchuu :Voyage dans le temps et l'espace

Je suis certaine que je peux, d'une manière ou d'une autre toucher mes rêves et ceux des autres. Parfois ils arrivent que les gens que nous connaissons sont des êtres totalement différents d'une dimension à l'autre. Je crois qu'il suffit de savoir qui on est pour pouvoir continuer et changer le monde.
Classé: -16I | Spoil | Action/Aventure / Romance / Suspens | Mots: 172772 | Comments: 257 | Favs: 50
Version imprimable
Aller au
limala (Féminin), le 08/06/2010
Bon alors, c'est une fiction que je rêve d'écrire depuis un moment. A mes lecteurs : ils risquent d'y avoir des cross-over avec mon autre fic mais très rarement alors s'y jamais il y a un truc que vous ne comprenez pas, n'hésitez pas à le dire en com. Voilà alors il me reste plus qu'à vous dire bonne lecture et passez un agréable moment.

PS : Les passages en gras signifie des rêves qui sont décrit par moi.




Chapitre 1: Yume



Je me présente


Je me prénomme Marie, mon anniversaire est dans deux mois et à ce moment là, j'aurai 22 ans. Depuis quelques années, j'aime le manga de Naruto. Ce ne sont pas vraiment les combats qui m'intéressent mais surtout les relations entre les personnages. Personnellement, je préfère la deuxième saison de Naruto, quand Sasuke s'en va car à ce moment là, je vois que les enfants évoluent, ce que je trouve plutôt plaisant. Sinon, je suis une cantalienne qui adore la nature et qui veux surtout trouver un moyen de la restaurer. En ce moment j'effectue un stage à l'INRA qui commence à m'ennuyer alors je passe mon temps à écrire ma fiction « Une fille d'âme immortelle » que je trouve plutôt réussit, surtout vers la fin car le début est un peu long je l'avoue. Long dans le sens où il y a trop d'erreur d'orthographe alors je l'ai modifiée depuis quelques jours et j'attends que les modérateurs la changent.

Au niveau physique, je suis une humaine tout ce qui ai de plus normal malgré le fait que j'ai un physique qui n'est pas formidable. J'ai les yeux en amande, doré au niveau de la pupille et verts foncés sur les bords. Je compare mes yeux à des feuilles car quand on regarde bien mes yeux, on distingue une forme en feuille de chêne. Sinon j'ai les cheveux énormément frisés, par exemple quand je me les lisse, il suffit que le temps soit humide et ils se remettent à friser, c'est une horreur. Comme je l'ai dit plus haut, j'aime beaucoup le manga Naruto malgré mon âge, chose un peu stupide me direz-vous car je suis une adulte. Mais bon, qu'importe, c'est comme c'est tout. Je vis dans une exploitation agricole de bovin allaitant, et j'adore m'occuper des animaux. Chez moi on trouve une ribambelle d'être domestiqué. On croirait l'arche de Noé : des poules, des ois, des lapins, des canards, des chats, des chiens, des vaches,des moutons et un cheval (le mien). Voilà, vous comprenez sans doute pourquoi arche de Noé. Je ne suis pas forcément chrétienne mais j'ai vécu mon enfance ainsi alors il y a des choses qui n'ont pas disparues de ma mémoire. Enfin bref, je suis quelqu'un de très froide au niveau des relations avec les autres. Pourquoi me direz-vous? Disons que j'ai passé la majeure partie de mon enfance (jusqu'à la primaire) « couvé » chez moi. Je n'ai jamais mangé à la garderie n'y même resté très longtemps. Alors j'ai pris l'habitude de créer des liens avec les animaux de mes parents plutôt qu'avec les autres petits. Chose étrange, les animaux sentent que je leur fais confiance alors ils me le rendent en retour en se laissant caresser, même les vaches un peu sauvages. Alors évidemment, j'adore la nature et j'ai fait des études la dedans et dans la microbiologie.

Au niveau de ma famille, j'ai deux petits frères. Petit, c'est relatif car mon premier « petit » frère fait 1mètre 90 alors que moi j'en fais qu'un mètre 65. Nous sommes tous les deux maigres, lui fait à peine 70 kilos et moi j'en fais 54. Mon deuxième petit frère, c'est l'opposé. Alors ma mère fait un peu de régime forcé à mon frère. Mais bon, sincèrement je trouve que cela ne sert à rien car mon frère va chercher à manger chez ma grand-mère. Sinon, ma mère est brune avec les cheveux bouclés et mon père n'a plus beaucoup de cheveux et ils sont gris. Mais bon, il ne fait pas vieux pour autant. Ils vont sur leurs cinquante ans et ils n'aiment pas le fait que j'aime les mangas, ils trouvent cela idiot. Mais moi, en pensée, je trouve qu'eux c'est pas mieux, car quand il y a rien à la TV, ils regardent Aladin ou Timon et Pumba. Chacun ces goûts pas vrai? Sinon, du côté de ma mère, j'ai deux cousins plus jeunes que moi qui passent leur temps devant la nintendo. On dirait des drogués quand ils y sont, on ne peut pas les faire sortir de là. Du côté de mon père, j'ai un cousin plus âgé que moi (un an et demi de plus) et une cousine que je considère comme une amie très proche. Elle aime Naruto aussi mais comme moi, elle trouve que faire des combats tous le temps c'est un peu « gamin ». Mais elle aime les personnages évoluer tout au long de l'histoire. Voilà, on a fait un tour rapide de ma famille.

Bon, je suis donc quelqu'un de relativement « normal », mais en réalité, je n'aime pas du tout le monde actuel. Je préfère l'époque moyenâgeuse de mes livres que je lis, avec toutes les créatures fantastiques. En gros c'est du style « Seigneur des anneaux » ou « Chevalier d’émeraude » ou « Eragon ». Si j'avais le choix, j'aurais aimé être une elfe. Ceux sont des créatures vraiment fascinantes et elles sont vraiment magnifiques dans les livres. Moi, je ne me trouve pas joli, comparé aux filles de mon âge. La preuve, je suis encore pucelle malgré le fait que je vais sur mes 22 ans. Mais c'est un peu ma faute aussi, je ne sors pas beaucoup et je suis tombé amoureuse d'un mec qui n'existe pas. C'est débile non? Au niveau des mangas, je suis fan de Tsubasa Réservoir Chronicle et j'ai fait ma fic en faisant un cross-over avec. Mais que dans quelques chapitres au milieu de l'histoire. Et cette fic, je la fais pendant mon stage quand je m'ennuie trop. Contrairement aux rapports de stage dans lequel je pinaille pour écrire des phrases convenables, dans ma fic les idées s'enchaînent naturellement. Comme si quelqu'un écrivait l'histoire de sa vie avec mon corps. Je suis vraiment spéciale de ce côté là non? Adulte dans le corps et ados dans la tête. Parfois j'étonne mes proches quand je parle avec maturité. Mais bon, avoir une double personnalité c'est normal. Enfin je crois. Je vais finir mon stage dans un mois et après c'est les vacances. Alors pendant mon temps libre, je vais aider ma mère et mon père.

Allez, parlons d’actualité


Aujourd'hui il fait beau donc je me rends dans les bois, histoire de vagabonder un peu seul. J'ai laissé ma jument au près, elle a droit à se reposer elle-aussi. Je me rends dans l'endroit le plus secret de mon sanctuaire. C'est dans une sorte de « trou » fait avec le temps. Je viens m'y prélasser quand j'en ai besoin et aujourd'hui c'est le cas. Je me mets à crier dans le bois, sachant parfaitement qu'on ne m’entendrait pas.


- Y'en a marre!!! Vraiment quel monde de merde! Ma mère qui veut que je trouve un travail le plus vite possible, mon père qui s'énerve parce que je trouve rien. Mais ce n’est pas de ma faute bordel! J'envoie des lettres et personne ne répond, même quand je rappelle. Cette putain de crise qui n'apporte rien à mon pays! Le sarko qui me gonfle avec ses « Travailler plus pour gagner plus », qu'est-ce qu'il en sait ce crétin fini! Il se fou complètement de son pays, et c'est son ego qu'il flatte c'est tout! Bordel, et puis la nature qui finit par disparaître dans la pollution et moi qui ne peut rien y faire! Putain, si j'étais une elfe je pourrai au moins faire quelque chose mais ce corps qui me fait souffrir et qui est si faible ne peut rien faire RIEN!


Ça soulage, j'en avais vraiment besoin. Je respire la bonne odeur des conifères au dessus de ma tête pour me calmer. Les animaux sauvages ne risquent pas de venir maintenant que j'ai hurlé. Quelle idiote je fais. Une heure passe et je laisse mon esprit partir dans mes rêves. J'imagine que je vois le monde de Naruto, et que Maï (l'héroïne de ma fic avec le visage de Sakura dans Tsubasa) est en compagnie du pervers. Je souris en imaginant le fait qu'elle l'envoie balader malgré le fait qu'il aurait pu être son père si elle était née dans ce monde. Je sors de ma torpeur en entendant un bruit de craquement. Je vois sur la « colline » une biche. Elle est vraiment belle. Elle me regarde avec des yeux remplient de surprise. Je ne bouge pas, histoire de ne pas l'effrayer. Elle avance de quelques pas minutes après minute. Elle est plus qu'à trois mètre devant moi. Je peux distinguer ses yeux. Ils sont comme les miens. Cela me rappelle un jour où une professeur de français m'avait dit un jour à ma mère : « Ta fille a des yeux de biche ». Au début je ne voyais pas pourquoi et je croyais que ce n'était qu'une expression disant que j'avais de beau yeux (La seule chose que je trouve beau chez moi). Mais à présent je me rends compte que c'est vrai. C'est comme si je regardais encore mes yeux mais cette fois ce sont ceux d'une biche. Et il y a quelque chose de bien plus beau que les miens. Ils brillent de liberté. Ce dont moi je désire le plus. L'animal a de belle forme et un ventre relativement gros. Je parle alors tout doucement pour ne pas effrayer la biche. Elle ne s'en va pas.


- Tu es belle, vraiment. Tu as les mêmes yeux que moi et en plus tu vas avoir un petit. Je suis ravie pour toi. J'aimerais bien avoir une vie de liberté comme toi. Mais ta vie doit être aussi remplie de terreur pas vraie. Je suis humaine et je ne comprends sans doute pas ce que tu peux endurer pendant la chasse. Mais j'imagine. Toi et moi, on est peut-être pareil qui sait.


La biche s'approche encore un peu et je tends la main. Mon coeur bat très fort, c'est la première fois qu'un être sauvage s'approche ainsi de moi. La biche me sent les doigts. Je vois qu'elle a les muscles tendus, prête à partir si je fais un faux mouvement. J'attends, et l'animal finit par poser le bout de son museau noir sur mes doigts. Elle me les lèches en douceur puis recule et nous entendons un bruit. La biche met ses oreilles aux aguets et je regarde dans la direction de ses oreilles. Je n'en crois pas mes yeux, un cerf, magnifique avec des bois immenses nous regarde. La femelle se retourne à nouveau vers moi et fait le même cri que le cerf mais en plus doux. Puis elle s'en va avec le mâle. Je ne sais pas pourquoi je me sens si bien. C'est comme si la biche m'avait dit une chose merveilleuse, un rêve que je souhaite voir la réalisation.

Je rentre chercher ma jument. En même temps, je repense au fait que la biche m'est léchée les doigts. Ce n'était pas rugueux mais le contact était très doux. Le soir venue, le repas se passe très bien, mes parents charrient mon petit frère et moi je rigole. Puis, après avoir regardé un film avec Louis De Funès, je vais me coucher. Au beau milieu de la nuit, je fais un rêve vraiment bizarre.

Je suis dans l'obscurité et tout à coup je vois une lumière jaillir devant moi. Je mets mes mains devant mes yeux histoire de m'en protéger. Quelques secondes qui me paraissent une éternité, la lumière faiblit. J'ai alors un choc. Devant moi se tient Sakura de Tsubasa Réservoir Chronicle. Non, ce n'est pas elle, c'est l'héroïne de ma fic. Maï Casull. Oui c'est elle pas de doute possible. Elle a exactement la même tête que les arts sur wonaruto, mais là, elle a l'air vraiment réelle. Elle est parfaite comme dans Tsubasa. Elle porte les mêmes vêtements que lorsque son âme est morte dans le manga.

- Bonjour, ravi de faire enfin ta connaissance.

Je n'arrive pas à parler car ce que je vois n'est pas possible. Elle ne peut pas être réelle. Puis je repense à la biche que j'ai vue l'après-midi. Je rassemble mon courage et je parle.

- Bon...Bonjour.
- Tu as perdu ta langue Marie?
- Tu...tu sais qui je suis?
- Évidemment, c'est toi qui m'as permis d'exister.
- De...de quoi?
- Tu as écrit une « fiction » sur moi. Et grâce à toi j'ai pu vivre.
- Vi...vivre, ou quand?
- Tu ne comprends pas?
- Je...non.
- Tu as mon pouvoir, tu l'as dans cet univers; le pouvoir de traverser l'espace et le temps. Mais pour protéger ce qui est important pour toi, tu dois faire une chose que tu souhaites ardemment aussi.
- Comme quoi?
- Aller dans le monde de Naruto, celui que tu as imaginé.
- Mais je n'ai que suivi le manga, rien de plus.
- C'est vrai, mais tu as aussi permis de le changer en me créant. Alors pour ce monde pollué, tu devras affronter celui de Naruto.
- Avec ce...ton corps imaginé?
- Non, avec celui qui est dans ton esprit. Tu vois de quoi je parle?
- Matérialiser mon âme en un corps solide c'est ça? Comme quand je t'ai donné naissance avec un corps de loup?
- Exactement.
- J'ai bien fait alors de finir ma fic.
- Oui, et c'est pour cela que l'accès est ouvert.
- Mais, je vais devoir avoir un nom japonais pour cacher mon identité.
- Non. C'est à toi de donner ton véritable nom.
- Mon...véritable nom.

Maï s'en va et je finis par m'endormir à nouveau. Malgré le fait que j'ai peur, vraiment très peur. La voix irréelle de Maï me dit dans un souffle de chaleur.

- Tu reviendras...à l'espace/temps que tu auras choisi. Et tu reverras tes êtres les plus chers.
- Mes êtres les plus chers...

Ma voix se répercute en un écho très étrange. Je sens la forte chaleur de Maï m'envahir et je tombe totalement dans les rêves.




Voilà le premier chapitre. Je l'ai fait court, histoire de continuer l'histoire plus facilement.






Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: