Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Les Uzumakis

Quelques Explications….. C’est ma première fics alors, soyez indulgents! Nous allons découvrir un nouveau membre de la famille Uzumaki grâce à elle, des révélations surprenantes seront faites. Du suspence, de l'aventure et de la romance. Je vais essayer de faire évoluer les personnages en fonction de leur âge (pas si facile que ça). Laissez moi vos coms!
Classé: -16D | Spoil | Action/Aventure | Mots: 77610 | Comments: 487 | Favs: 398
Version imprimable
Aller au
Noa-Uzumaki (Féminin), le 17/12/2006
C’est ma première fics alors, soyez indulgents, l’histoire se déroule après le combat Naruto/ Sasuke (bien sur, ce dernier rejoint quand même Orochimaru), je me base sur le manga TV, au moment ou Naruto est à l’hôpital et que lui Jiraya propose de l’entraîner.
2 ans se sont écoulés depuis…




Chapitre 4: Chapitre 4



Juste avant l’aube, Sakura s’éveilla. Elle eu du mal à remettre ses idées en place. Elle ouvrit les yeux et rien de ce qu’elle ne vit ne lui était familier. Un feu mourant se trouvait à quelques mètres d’elle, autour de celui-ci, ses affaires étaient éparpillées. Elle s’assit, toujours la tête dans le coltard, et la couverture qui la couvrait glissa, elle n’avait même pas remarqué sa présence. Elle baissât les yeux et s’aperçut qu’elle était en sous vêtements. Perplexe, elle jeta un coup d’œil autour d’elle. Sa robe était soigneusement pliée à ses cotés. Elle s’habilla en hâte et sortie du refuge improvisé. Le soleil jetait ses premiers rayons, inondant le ciel d’une lueur violacée parsemée d’éclat grenat. Quelqu’un se tenait à l’entrée de la grotte, le visage tourné vers les montagnes.

"Naruto ?"

"Enfin réveillée."

La jeune fille ne pouvait que deviner le visage de son ami qui était à contre jours.

"Qu’est ce qu’on fait ici, qu’est ce qui s’est passé ?"

"Tu ne te souviens pas ?"

La jeune kunochi réfléchit quelques instants, remettent un peu d’ordre dans ses pensées.

"Je me souviens d’être tombé dans la rivière après m’être fais attaquée par un animal. Je me souviens d’avoir lutté dans l’eau glaciale. Puis plus rien. Aucun souvenir jusqu’à mon réveil."

"…."

" Tu es venu me repêcher, c’est ça."

" Oui, comme tu étais inconsciente, je t’ai amenée ici. Puis j’ai attendu que tu veuilles bien te réveiller."

Sakura arma son poing, une lueur rouge dans les yeux "Alors c’est toi qui m’a enlevé ma robe. Espèce de pervers."

Naruto recula de quelques pas " Attend, on était trempés, fallait bien que je fasse séch…"

Il n’eu pas le temps de finir sa phrase que le poing de Sakura l’envoya voler contre la paroi de la grotte.

Quand Naruto eut enfin reprit ses esprits, tout deux rassemblèrent leurs affaires dans un silence gêné. Puis ils escaladèrent la falaise. Arrivés devant le fameux arbre qui avait valut la chute de Sakura. Quelqu’un les attendait : Gamakichi.

Gamakichi : Jiraiya m’a dit de vous attendre ici. Je dois vous mener à leur campement.

Nos deux ninjas ne dirent mots et le suivirent.

Le reste de l’équipe s’était arrêtée pour la nuit dans une grotte cachée derrière une cascade, non loin de là.

Jiraiya, Kiba et Anko leurs firent un accueil joyeux. Jiraiya prit la parole:

"Ce n’est pas qu’on commençait à s’inquiéter mais on commençait à trouver le temps long. Peut être que j’aurais du vous suivre pour le bien des recherches de mon prochain roman ? (Il finit sa phrase par un clin d’œil)"

Sakura lui envoya un coup surpuissant sur le sommet de son crâne et une jolie bosse apparue sur la tête de Jiraiya.Elle lui hurla:

"Y’en a marre des pervers ! Vous n’auriez pas pu apprendre autre chose à votre élève ?"

Le visage de Jiraiya exprimait l’incompréhension.

" Mais, de quoi tu…….. (Lumière dans son esprit !)"

Il se tourna vers Naruto et lui demanda avec des airs de conspirateur :

" Alors, tu t’es bien amus…"

Deuxième coup de poing et deuxième bosse de la part de Naruto cette fois.

Le reste de la journée se déroula sans incidents. Naruto et Sakura ne s’adressèrent pas la parole de la journée.
A la nuit tombée, ils établirent leur campement dans une autre des nombreuses grottes parsemant la montagne.

Jiraiya : Le relief à l’air de changer, demain, nous sortirons sûrement de ces montagnes, il nous faudra nous montrer vigilant. Nous devons nous attendre à tout. Orochimaru n’a certainement pas laissé aux montagne le soin seul de dissuader les curieux, il faut nous attendre à quelques petites surprises de sa part. Anko, demain, tu te positionnera en tête avec Kiba. Tes connaissances nous seront utiles pour dévier les pièges.
Sur ce, nous devrions aller nous coucher, une longue journée nous attend demain.
Sakura, tu peux m’accorder quelques minutes ?

Toute l’équipe partit se coucher, à l’exception de Jiraiya et Sakura.

"Sakura, tu ne devrais pas en vouloir à Naruto."

"Ca vous va bien de dire ça, c’est vous qui lui avez apprit à déshabiller les jeunes filles je présume ?"

" De quoi tu parles ?"

Sakura lui raconta l’épisode de ce matin. Ce qui fit rire Jiraiya.

Sakura se mit en colère "Tout ce que fait ce Baka vous fait rire !"

"Baka, oui, c’est le mot. Mais pour une fois, ce n’est pas Naruto dans l’histoire !"

"Vous êtes encore de son côté !"

"Tu ne sais donc pas que Naruto a le plus grand respect pour toi ? Tu veux devenir ninja médecin n’est ce pas ? Alors réfléchit un peu, tu venais de faire un séjour dans un eau glacée. N’a-t-il pas eu le bon réflexe ? Préparer un feu, te mettre au chaud et enlever tes vêtements trempés pour les faire sécher ? N’aurez tu pas fait de même à sa place ?"

" Oui, c’est vrai que maintenant que vous le dites…"

"Il serait peu être temps que tu lui accordes ta confiance non ? Ne t’a-t-il pas toujours aidé ? Pour lui, la promesse qu’il t’a faite est devenue son seul objectif. Ne peux tu pas seulement croire en lui comme il a toujours crut en toi ?"

Sakura resta silencieuse, ces paroles l’avaient prise se plein fouet !
Jamais Naruto ne lui avait fait défaut, plus que cela, il avait toujours été là pour elle. Oui, Jiraiya avait raison, c’était bien elle la Baka !

Jiraiya se leva silencieusement, laissant la jeune fille à sa réflexion. Si seulement elle voyait Naruto comme lui le voyait ! Mais c’est quelque chose qu’elle devait comprendre par elle-même. Il regagna sa tente.


Le lendemain, tout le monde se réveilla à l’aube, après quelques dernières mises au point, le moment de reprendre leur mission était venue. Sakura prit Naruto à part.

"Naruto, je voulais m’excuser, pour hier.
Je n’aurais pas dut réagir comme ça."

Naruto lui sourit tristement "C’est pas grave, c’est déjà oublié.
N’en parlons plus, on doit y aller."

Sur ce, il tourna les talons et se dirigea vers les autres.

En début d’après midi, ils avaient enfin quitté les montagnes pour arriver dans une zone certes encore montagneuse mais beaucoup, beaucoup plus arborée.
Anko, en tête avec Kiba avait pour tâche de repérer les pièges tendus par Orochimaru. La progression dans la forêt était plus facile mais ils devaient faire preuve d’une grande prudence, c’était maintenant qu’il fallait ouvrir l’œil.
Anko fit signe à l’équipe de s’arrêter.

" Regardez bien l’arbre de droite, celui avec une branche tordue, à partir de là, il y a une barrière de protection activé par des parchemins, ceux-ci produisent un Genjutsu puissant qui nous empêche de voir ce qui se cache réellement derrière. Il nous faut les repérer, mais je suis la seule à pouvoir les désactiver."

Naruto prit la mouche "Tu nous sous estimes encore, remarques, je ne suis pas surpris, c’est bien ton genre."

" Baka ! Ce ne sont pas des parchemins normaux, seul un adepte d’Orochimaru peut les désactiver. Et au cas où tu aurais oublié, j’en étais une par le passé !"

"Tu pourrais pas arrêter de la titiller à tout bout de champs ! Elle fait partit de notre équipe. Tu as un peu trop tendance à l’oublier !" Intervint Kiba.

"Bon, ça va."

La localisation des parchemins n’était pas facile car ceux-ci étaient masqués par un autre Genjutsu. Heureusement, Anko connaissait l’astuce, une plante à l’aspect bien particulier poussait sur les arbres aux endroits où ils se trouvaient. Une sorte de mousse qui formait vaguement le dessin d’un serpent. De plus, il fallait les désactiver dans un ordre précis.
Une fois fait, le Genjutsu disparut, ce que l’équipe 3 découvrit les laissa sans voix.
A une trentaine de mètre des parchemins, le paysage avait sensiblement changé.
Des arbres gigantesques se dressaient devant eux, à leurs pieds, de monstrueuses plantes bloquaient le passage. Celles-ci ressemblaient à des plantes carnivores géantes, mais pas tout à fait. Elles étaient munies de nombreuses rangées de dents, recouvertes d’un duvet à l’aspect poilu grisâtre et nichaient sur un méandre de tentacules diverses dont, par exemple, certaines avaient l’aspect de pinces de homards et d’autres se terminaient par des têtes de serpents.
Dans les arbres, des notes explosives recouvraient le tronc et les branches des arbres.

"Et bien, on peut dire qu’il ne lésine pas sur la quantité !" dit Kiba

Anko fit la moue "Ca va être une partie de plaisir de franchir ce charmant paysage."

"T’as qu’à aller lui parler, entre venimeuse, vous devriez vous entendre…"

"Naruto !!!!" Kiba et Sakura étaient exaspérés par l'attitude du blondinet.

" Bon, ça va, ça va…"

Tous se mirent à réfléchir au moyen de passer. Après quelques instants d’intense réflexion, Sakura se leva.
Elle fit une série de signe puis un nuage de chakra verdâtre s’éleva de au dessus de ses mains, elle dirigea ses mains vers les deux plantes les plus proches. Deux petits nuages verdâtres se dirigèrent vers celles-ci. A leur contact, elles s’affaissèrent, les tentacules s’immobilisèrent et les mâchoires acérées cessèrent leurs mouvements.

Kiba fut le premier à prendre la parole "Qu’est ce que tu as fait ?"

"Un jutsu que Tsunade-Sama m’a apprit, on s’en sert pour endormir les patients lors des opérations ! Mais je ne sais pas combien de temps il va tenir, je ne l’ai encore jamais testé sur,…... sur ce genre de choses.
On ferait mieux de ne mas traîner !"

Après avoir franchit cet obstacle, la situation n’était pas plus évidente, Sakura dut utiliser à plusieurs reprises son nouveau jutsu car d’autres monstruosités de la nature parsemaient le chemin.
Epuisé, il établirent leur campement dans un arbre de taille démesurée (genre baobab) mais non sans installer des pièges pour sécuriser le périmètre, d’inhospitalier habitants de la forêt venaient de faire leur apparition : les serpents !


Plus si loin que ça, dans le repère d’Orochimaru :

Kabuto sortit de son laboratoire, une fiole d’un liquide ambré dans une main, il se dirigea vers la pièce où se trouvait son maître. Orochimaru était comme à son habitude, assit, plongé dans ses pensées, en train de consulter in des nombreux rapport que ses espions lui avaient fait parvenir. Kabuto prit la parole :

« Sasuke-kun s’est encore éclipsé. »

« Ce n’est pas grave, nous avons déjà eu une discussion à ce sujet. Il revint toujours, laissons lui ce faux sentiment de liberté. »

« Oui, Orachimaru-sama. »

Kabuto retourna dans son laboratoire, il n’était pas tranquille, quelque chose le tracassait. Même si son sensei était confiant, il n’éprouvait pas la même quiétude. Dernièrement, le comportement de Sasuke avait changé. Il était beaucoup moins malléable, plus distant aussi. Fréquemment, il remettait en cause les décisions. Kabuto éprouvait un certain malaise, mais il ne connaissait pas sa source.
Il rentra dans son lieu de travail et se remit à sa tache, mais le malaise persistait.



Retour vers nos ninjas :

L’équipe 3 continuait son exploration, les sentiments qu’ils éprouvaient avaient bien changés, la lassitude et le désarroi avaient fait place à l’excitation. De nombreux obstacles se dressaient sur leur chemin mais ils avaient la conviction que cela signifiait qu’ils se rapprochaient de leur but. Bien entendu, la progression était lente car ils devaient non seulement désamorcer les différents pièges dressés par les sbires d’Orochimaru mais en plus faire cela dans la discrétion la plus stricte pour ne pas donner l’alerte. Heureusement, le sannin renégat n’avait pas placé de ninjas pour surveiller les lieux. Trop confiant dans les mesures qu’il avait mit en place, en effet, seul ceux lui étant fidèle connaissaient les jutsus annulant son système de protection, il n’avait pas prévu qu’une de ces anciennes élèves viendrait traîner dans les parages. Anko était donc un atout majeur pour nos amis, même si la cohabitation se révélait parfois difficile.

En fin d’après midi, ils franchirent enfin les protections de l’ennemi.
Ils arrivèrent dans une zone de la forêt où le relief était moins ingrat. Les plantes mutantes avaient disparu, même si l’environnement réstait encore montagneux, les clairières étaient aussi plus nombreuses.
Anko avait crée autour de l’équipe un Genjutsu qui leur permettait de se camoufler dans le paysage, ainsi ils purent progresser dans une relative sécurité. Cependant, cela les obligeait à rester très proches les uns des autres.
Au soleil couchant, ils n’avaient toujours pas rencontrer âme qui vive (à part bien entendu les serpents et autres charmants habitants des lieux). Ils débouchèrent dans une clairière arborée. En son centre, se dressait une magnifique cascade aux reflets argentés. Le lieu était féerique. Au pied des chutes d’eau, un bassin aux eaux turquoises et autour de celui-ci, des fleurs de taille surdimensionnées poussaient sur une herbe verte bleutée. L’endroit respirait l’harmonie. Nos ninjas contemplèrent le paysage, se remplissant les yeux, lorsqu’une voix les fit sursauter.

« Les visiteurs ne sont pas les bienvenues, quel qu’ils soient. Ce Genjutsu ne vous sert plus à rien. Vous êtes repérés. Montrez moi le visage de ceux qui vont mourir de ma main ! »

Cette voix, ils là connaissait, mais elle avait prit une tonalité plus froide, plus métallique.
En haut de la cascade, une silhouette se dessinait à contre jour du soleil couchant.




Chapitres: 1 2 3 [ 4 ] 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: