Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Les Uzumakis

Quelques Explications….. C’est ma première fics alors, soyez indulgents! Nous allons découvrir un nouveau membre de la famille Uzumaki grâce à elle, des révélations surprenantes seront faites. Du suspence, de l'aventure et de la romance. Je vais essayer de faire évoluer les personnages en fonction de leur âge (pas si facile que ça). Laissez moi vos coms!
Classé: -16D | Spoil | Action/Aventure | Mots: 77610 | Comments: 487 | Favs: 398
Version imprimable
Aller au
Noa-Uzumaki (Féminin), le 30/03/2007
C’est ma première fics alors, soyez indulgents, l’histoire se déroule après le combat Naruto/ Sasuke (bien sur, ce dernier rejoint quand même Orochimaru), je me base sur le manga TV, au moment ou Naruto est à l’hôpital et que lui Jiraya propose de l’entraîner.
2 ans se sont écoulés depuis…




Chapitre 24: Chapitre 23





Sasuke était accoudé à sa fenêtre, pensif, les derniers évènements l’avaient quelque peu troublés. Toujours le même problème : en matière de combats, pas de difficulté, il savait réagir instinctivement. Il était né un kunai dans la main en quelque sorte. Mais pour les rapports humains, le niveau était tout autre.

En général, il ne s’en formalisait pas, un ninja n’avait pas besoin de ce genre de chose, avant il considérait même que ce n’était que faiblesse, son attitude glaciale tenait à distance les gens et le maintenait concentré sur son but. Il s’évertuait à paraître le plus asocial possible, créer des liens l’aurait détourné de son objectif, l’aurait fait douté et il n’aurait put se le permettre.
Mais depuis son retour, les choses avaient changés, et la cause était encore et toujours la même : Naruto !
Lui n’avait jamais douté de lui, lui avait vu au travers de la carapace qu’il s’était forgé, il avait lut entre les lignes. L’avait poussé dans ses retranchements et ne l’avait jamais abandonné.
Le blond lui avait ouvert une nouvelle porte, sa vengeance n’avait plus lieu d’être, même si au début il s’opposait farouchement à laisser tomber la chose pour laquelle il existait. A partir du moment où il accepta cela, tout le reste avait prit une sonorité différente.
Même si il n’en laissait rien paraître, il était maintenant profondément déstabilisé. L’Avantage d’avoir une réputation d’iceberg, c’est que personne ne s’étonne de votre froideur, votre manque de compassion, votre attitude arrogante et de votre non intérêt aux gens qui vous entoure.
Mais lorsqu’un morceau de glace montre le moindre signe de réchauffement, on met cela sur le coup de la fièvre ou d’une maladie grave. Montrer son côté humain n’était pas du tout facile, et pour ça il n’y avait pas de jutsu ni de rouleau de technique interdite.
Un handicapé social ! Un handicapé sentimental aussi ! Et comble du comble, son chien d’aveugle était Naruto !
On en revenait toujours au même point : L’Uzumaki ! Même si celui-ci se mettait toujours dans des situations impossibles. La honte ne l’affectait pas plus que ça et il laissait parler son cœur. Le jeune homme était immunisé contre le mépris, depuis sa naissance, il avait rencontré l’hostilité et la haine des villageois pour une chose dont il n’était pas responsable. Mais au lieu de se perdre dans les ténèbre comme lui l’avait fait, le porteur de Kyuubi n’avait jamais baissé les bras, avait tout fait pour gagner l’estime de chacun en ne modifiant rien à son caractère.

En ce moment même il aurait bien aimé discuter avec le jeune homme, mais avouer que le grand Sasuke Uchiha avait besoin d’aide ? Autant demander à un ours polaire de faire des claquettes en tutu.

Cependant, une âme bienveillante répondit à ses prières.

« Alors, on rêve ? »

Le brun fit un bond en arrière, perdu dans les méandres tordus de son esprit, il n’avait pas senti le jeune homme arriver.

« PUTAIN, Naruto, tu peux pas passer par la porte comme tout le monde ? »

« Oh ! Teme ! C’est bien la première fois que tu te laisses surprendre aussi facilement ! J’ai même pas masqué mon chakra ! »

Uzumaki 1 – 0 Uchiha.

Le blond sauta de la corniche de la fenêtre pour se dresser fièrement devant son ami toujours assit par terre. La main halée se tendit vers la pâle et le porteur du Sharingan se releva.

« Alors, tu l’as invité ? »

« ? »

« …. »

« ? »

« Sakura ! Baka ! »

« Et pourquoi je ferais ça d’abord ? » Le brun tourna la tête, une sensation de picotement lui monta aux joues. Surtout que l’autre ne s’en aperçoive pas !

« T’as perdu la mémoire ? On doit trouver une cavalière ! »

« Et pourquoi ce serait moi qui l’inviterai ta « Sakura-chan » ? »

« C’est pas avec moi qu’elle veut y aller de toute façon, et puis c’est pas ma Sakura Dobe. »

« ? »

« Tu sais, les choses ont changé ! Sakura est une amie précieuse pour moi, mais rien de plus, il m’a fallut du temps mais j’ai finit par le comprendre. »

Le blond pria intérieurement pour que sa voix eu assez de conviction, il n’aimait pas mentir, encore moins à Sasuke mais il ne pouvait pas lui dire la vérité. Sakura et Sasuke finiraient ensemble, rien ne pouvait aller contre ça !

« Et puis, j’ai bien vu que tu t’entendais mieux avec elle, je crois pas que tu envisage d’y aller avec Tenten, vous vous connaissez à peine et ne parlons même pas d’Ino ! »

« …. »

« Ecoute, va lui demander ! En plus, Lee n’arrête pas de lui tourner autour ! Si tu ne veux pas que Sakura soit poursuivit pour le meurtre d’un ninja de Konoha, tu devrais te dépêcher. »

« Et toi, me dit pas que tu vas y aller avec Tenten ou Ino ! »

« Oh non ! J’ai une autre idée ! »

« ? »

« Hé hé ! Si les kunoichi de Konoha ne sont pas disponibles, il reste celle de Suna ! »

Le blond disparut par la fenêtre. Mais avant d’être hors de porté il lui dit :

« Grouille toi ! Je sens que la panthère de Jade de Konoha traque sa proie ! »

Posté au sommet d’un des toits du village du sable, assit les pieds dans le vide, les bras s’appuyant sur les tuiles encore tiède, le blond reprit peu à peu ses esprits. La discussion qu’il avait entretenue avec son ami ne lui avait pas été facile.
Les battements de son cœur n’avaient pas encore reprit leur vitesse normale, une boule acide semblait s’être formé dans son ventre.
Peu à peu, son corps reprit son court normal.
Ca lui faisait mal, mais il s’était fait une promesse et le jeune homme ne revenait jamais dessus même si celle-ci n’était faite qu’envers lui-même.

Celle-ci avait commencé à émerger lorsque la fleur de cerisier lui avait demandé de ramener l’Uchiha. Puis lorsque le brun était enfin revenu, il avait scellé son pacte silencieux. Il aimait Sakura mais le cœur de celle-ci en avait choisit un autre, lorsqu’on aime vraiment, on veut le bonheur de l’élu de son cœur. Et le bonheur de la rose était Sasuke. Quand à son meilleur ami, il voulait aussi le meilleur pour lui.
Il avait donc décidé de leur laisser le champ libre, voir de les aider.
Mais même si sa raison lui dictait cela, son cœur ne pouvait s’empêcher de manifester son mécontentement. Il détestait en ce moment même les réactions de son corps.

Il resta ainsi un moment, la nuit avait déjà largement avancé mais il n’était pas encore fatigué.
Une ombre se profila silencieusement à côté de lui.

« Tu ne dors pas ? »

Pour toute réponse, son hôte s’assit à ses côtés.

« Il ne faudrait pas que le Kazekage soit fatigué ! »

« Je ne dors pas souvent, même si il n’est plus en moi, il y a quelques effets secondaires. »

« Tu devrais en parler à Tsunade. »

« Elle n’y peut rien. »

Le silence se réinstalla, comme plus tôt dans la journée. Les deux ninjas se tenaient cote à cote sans avoir besoin de parler.
La présence du roux n’était pas dut au hasard, même si il était totalement novice en terme de rapports humains, il avait vu que quelque chose tracassait le blond.

Gaara savait ce qu’était la douleur, il avait baigné dedans depuis sa venue au monde, il avait aussi dut faire avec la haine et le méprit des autres.
Les gens qui vivent se genre de choses se reconnaissent, voient dans les yeux de l’autre l’éclat de souffrance qui leur faisait écho. Même si chacun avait emprunté un chemin différent, ils se ressemblaient par certains aspects.
Les yeux turquoise avaient bien comprit que ce qui tracassait son acolyte n’avait rien à voir avec ce qu’il lui avait dit prés de la mer.
Il ne savait pas trop quoi faire, déjà peu loquace de nature, demander à quelqu’un de se confier relevait du domaine de l’impossible. Aussi se contenta t il d’être là.

« Tu sais où est Temari ? »

« Mission. »

« Et merde ! »

Le roux se retourna vers lui, le sourcil relevé.

« Et elle rentre quand ? »

« Demain soir. Pourquoi ? »

« Ben, comme faut venir accompagné, je m’était dit que… »

Gaara eu l’air quelque peu étonné, que quelqu’un se risque à inviter sa sœur, il fallait vraiment être inconscient où simple d’esprit.

« Tu n’as trouvé personne d’autre ? »

« Ben…non. »

« Et ta coéquipière ? »

« Déjà prise. »

Le bleu azur fit légèrement voilé.

Le silence reprit une fois de plus place. Le blond se releva enfin.

« Il ne me reste qu’une solution, y aller seul ! »

L’Uzumaki fit un petit sourire au Kage et parti se coucher.

Le lendemain, Naruto se réveilla tardivement. Il prit tranquillement sa douche et sorti dans le couloir.
Arrivé dans celui-ci, un remue ménage général ébranlait l’atmosphère. Sasuke sortait précipitamment vers l’escalier, le visage écarlate.
Ino était en état de choc, accroché à Choji (lui égal à lui-même, un paquet de chips dans la main), Shino en retrait, Kiba était écroulé de rire par terre, Neji et Tenten regardait la forme qui gisait à leur pied, l’un l’air affligé et l’autre navrée. Hinata se tournait les pouces, Sakura était dans le même état qu’Ino, accoudée contre sa porte et Lee pleurait toutes les larmes de son corps sur la jolie moquette grenat.

« Qu’est ce qui se passe ici ? »

Le seul à l’avoir entendu semble t il était le maître chien. Il se releva difficilement, le corps encore parcourut de quelques soubresauts dus à son hilarité.

« Lee a invité Sakura. »

« Et pourquoi il est dans cet état ? »

« Ben, tu connais la fougue de la jeunesse ! Comme elle ne lui donnait pas de réponse, il s’est lancé dans un discourt enflammé. Il nous a tous réveillé.
C’est l’Uchiha qui a été le plus rapide, quand il est rentré dans la chambre, Lee était aux pieds de Sakura et lui déclarait son amour « dans la flamme de la jeunesse », je sais pas ce qui a prit à ton coéquipier mais à ce moment là il l’a choppé par le col de sa veste, la ramené dans le couloir et lui a hurlé que Sakura irait avec lui à la réception. »

Le blond était estomaqué, bien sur, il avait dit à son ami la veille d’inviter la rose mais il n’aurait jamais cru que ça se passe comme ça !

« Et la, je te jure, c’était le moment le plus drôle ! Quand il a vu que tout le monde était sorti, il est devenu rouge comme une pivoine, Lee, lui, il a commencé à se lamenter. Puis l’Uchiha s’est tourné vers Saku, et là il a réalisé ce qu’il venait de dire et pour la première fois que j’ai vu le grand Sasuke complètement confus, il a ajouté « enfin, si tu le veux », ta copine, elle était aussi choquée que tout le monde et lui a juste répondu d’un signe de tête et voilà ! »

Le châtain se remit à pouffer de rire en voyant la tête d’Ino, et il devint carrément incontrôlable quand il regarda le reste de l’assistance.

La petite scène du matin avait fortement perturbé plusieurs des ninjas de la feuille.
Tout s’enchaîna bien vite, Ino agressa « grand front », lui disant qu’elle séduirait « Sasuke-kun » ce soir même sans que la rose ne puisse rien faire.
Tenten promit à Lee de l’accompagner, le moral de gros sourcil remonta quelque peu.

Nous avions donc en ce début de matinée, trois « paire », Sakura et Sasuke, Neji et Hinata et Lee et Tenten (sans oublier Kurenaï et Kakashi).

La seule kunoichi à ne pas avoir de cavalier était Ino, celle-ci avait mystérieusement disparu depuis le petit spectacle improvisé.

Les garçons célibataire se rallièrent à la décision du blond, soit se rendre à la cérémonie seul, soit : Shino, Kiba, Choji et Naruto (Gai, on ne sait comment avait réussit à convaincre une des jeune femme du personnel de la résidence à l’accompagner).

Cependant, un autre petit évènement eu lieu après le repas. La Yamanaka refit irruption après une absence de quelques heures. Elle fixa l’assemblé des « célibataires » avec un sourire narquois et repartit dans sa chambre. Les quatre garçon savaient que cela n’augurait rien de bon, quand la blonde avait se genre d’expression, il fallait s’attendre au pire. Kiba se perdit en spéculation sur l’identité de la pauvre victime que la jeune fille avait choisit. D’après lui, Choji était celui qui risquait le plus, vu qu’ils étaient coéquipiers.

Naruto se détacha complètement de ce genre de considérations, il n’avait aucune attente pour la soirée à venir, ferait seulement acte de présence, vu qu’ils étaient tous dans l’obligation d’obéir aux ordres de l’Hokage,mais dés que cela lui serait possible, il s’éclipserait.
De plus, la présence de sa sœur lui manquait cruellement, ne pas pouvoir la contacter lui était de plus en plus lourd. Elle seule aurait pu le comprendre, à elle seule il aurait pu se confier.

Il se retira donc dans sa chambre, s’allongea sur son lit et ne mit pas beaucoup de temps à s’assoupir. Il faut dire que le jeune homme n’avait pas eu son quota de sommeil la nuit dernière.
Ses songes furent mouvementés, son esprit tourmenté ne lui laissa pas de répit et s’insinuait dans ses rêveries.

Mais même dans ce genre de circonstance, il sentit une présence à ses côtés. Son corps réagit par automatisme, le chakra de l’intrus ne lui était pas familier, c’était ni celui de sa sœur, de Sasuke, Sakura et Kakashi. Les seuls qui avaient la possibilité de se trouver à ses côtés quand il dormait.

Vif comme l’éclair, il attrapa le kunaï caché sous son oreiller et se jeta sur l’intrus.

Son cerveau mit un peu plus de temps à identifier la personne sur laquelle il s’était jeté.
« Ino… ? »

« ESPECE DE BAKA ! »

La jeune femme se trouvait allongée par terre, le blond au dessus d’elle et l’arme blanche à quelques centimètre se sa carotide.

L’Uzumaki se redressa rapidement, confus et surtout anxieux. La blonde avait un caractère explosif et il lui fallait beaucoup moins pour que sa rage s’exprime.

« Ino, écoute, je suis désolé, je…. Enfin, tu m’as surprit ! »

La jeune femme ne réagit pas immédiatement, le souffle encore court, elle se releva, massant sa gorge. Le kunai n’avait pas atteint la peau tendre de son cou mais ce genre de vérification est instinctive lorsqu’une arme passe trop prés de soit.

« Non, pas grave. Je t’ai sous-estimé, je croyais pas que tu me repères dans ton sommeil. T’es le baka de service quand même. »

L’Uzumaki fut déstabilisé, la jeune femme n’avait pas l’air de vouloir lui faire regretter son attitude, la connaissant, cela était étrange.
Il ne put que lui adresser un regard gêné et un petit sourire benêt, se grattant le sommet du crâne.

« Bon, je suis pas là pour une visite de courtoisie. »

« ? »

« TU m’accompagnes ce soir, comprit ! »

« HEIN ? »

« Je ne peux pas y aller toute seule ! »

« Mais pourquoi moi ? »

« Pourquoi pas ? »

« C’est quoi ce plan foireux ? »

La Yamanaka lui envoya un coup de poing rageur ayant pour objectif le nez du blond, malheureusement pour elle, le jeune homme avait beaucoup d’expérience dans la matière, sa coéquipière n’était pas étrangère à ce genre d’attitude et si il se laissait faire par la rose, ce n’était pas parce qu’il ne pouvait pas l’en empêcher, bien au contraire.
Il attrapa donc le poing au vol, l’empêchant ainsi de bouger, mais ne lui fit pas mal pour autant.

« LACHE MOI ! »

« Répond ! »

La blonde essaya encore de se dégager de la prise de fer du jeune homme mais celui-ci n’avait pas l’intention de lâcher si facilement.
Elle arrêta ses gesticulations et s’avoua vaincue, elle n’aurait jamais pensé devoir baisser les armes devant lui.

« Si tu me lâches. »

Aussitôt dit, aussitôt fait, la blonde s’éloigna et reprit une attitude digne.

« Je me suis dit que ça ferait rager grand front que j’arrive avec son coéquipier. »

« Ahhh, ah, ah ! »

« Le blond fut prit d’une petite crise de rire.

« C’est pas drôle Baka ! »

« Mais ça marchera jamais ! »

« Permet moi d’en juger, bon, alors ? »

« Ok, je sens que je vais avoir beaucoup de chose à raconter à Noa ! » Et il repartit dans une crise de rire.

Une expression soulagée passa dans le bleu turquoise des yeux de la jeune fille, tout ne s’était pas passé comme elle l’avait prévu mais elle avait obtenu ce qu’elle voulait.

La jeune femme se ressaisit bien vite cependant et posa la seconde question qui était aussi une des causes de sa venue.

« Bon, tu as une tenue je suppose ! »

« Gomen, j’avais pas prévu d’être accompagné, je m’étais dit que je viendrai avec ma tenue habituelle. »

« Totalement irrécupérable ! »

La Yamanaka prit donc le court des opérations en main, elle entraîna à sa suite un Naruto ronchon dans les rues du village. Le blond avait l’impression que la séance « relookage » ne finirait jamais, il fut traîné dans une multitude de boutiques où la blonde lui amenait à chaque fois une montagne de vêtements. Regardait le résultat d’un œil critique, donnait son opinion puis se dirigeait vers un autre magasin sans avoir rien acheté. En milieu d’après midi, la tenue avait enfin été choisie.
Le blond n’avait toujours pas réalisé ce qu’il s’était passé, n’ayant même aucune idée de ce que les sacs contenaient. La blonde s’éclipsa, le laissant planté au milieu de la rue, lui disant de se tenir prés pour sept heures et demie.
Il entrouvrit un des sachet et fit une grimace en voyant la chemise blanche.
Hors de question qu’il mette un truc aussi strict, le reste ok, mais ça non.
Un petit sourire sadique naquit au coin de ses lèvres. Il lui restait trois bonnes heures avant le rendez vous, soit un lapse de temps assez suffisant, il se souvint d’une des vitrine devant laquelle il était passé et où la jeune femme ne s’était pas arrêté. Sa décision était prise.




Chapitres: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 [ 24 ] 25 26 27 28 29 30 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: