Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Les Uzumakis

Quelques Explications….. C’est ma première fics alors, soyez indulgents! Nous allons découvrir un nouveau membre de la famille Uzumaki grâce à elle, des révélations surprenantes seront faites. Du suspence, de l'aventure et de la romance. Je vais essayer de faire évoluer les personnages en fonction de leur âge (pas si facile que ça). Laissez moi vos coms!
Classé: -16D | Spoil | Action/Aventure | Mots: 77610 | Comments: 487 | Favs: 398
Version imprimable
Aller au
Noa-Uzumaki (Féminin), le 07/03/2007
C’est ma première fics alors, soyez indulgents, l’histoire se déroule après le combat Naruto/ Sasuke (bien sur, ce dernier rejoint quand même Orochimaru), je me base sur le manga TV, au moment ou Naruto est à l’hôpital et que lui Jiraya propose de l’entraîner.
2 ans se sont écoulés depuis…




Chapitre 21: Chapitre 21



Chapitre 21 :

Sasuke affichait un air suffisant, faisant la sourde oreille aux plaintes et jérémiades du blond.

« Naruto, je te l’ai déjà dit, on a fait le pari à trois, il faut donc qu’on soit trois pour voir si chacun a remplit sa part du marché ! »

« Mais Noa n’est pas sortie de la cuisine depuis des heures et elle est pas prête à sortir de si tôt ! »

« Et comment peux tu en être aussi sur ? »

« J’ai mes sources. » Répondit l’Uzumaki boudeur.

Sur ce passionnant échange de civilité, le blond disparut de la pièce, se rendant vers une destination inconnue. Le brun lui leva juste les épaules vers le ciel, signe que depuis longtemps il avait arrêté d’essayer de trouver un semblant de logique dans le comportement de son coéquipier.
Sasuke profita lui aussi de son après midi, livré à lui-même, sans ses deux colocataires sur le dos, il déambula dans le village de Konoha sans but précis, profitant du calme avant la tempête. Car cette soirée n’allait pas être de tout repos pour le pauvre Uchiha. Paradoxalement, les deux personnes avec qui il se sentait le plus à l’aise étaient ses deux blonds. N’importe qui aurait fait une dépression nerveuse après plus d’une semaine exposée aux deux furies. Et dieux sait si un Uchiha est susceptible. Alors arriver à survivre à des mois de colocation tenait du miracle. Mais étrangement, la présence des Uzumakis avait changé peu à peu le plus asocial sexe symbole de Konoha. Le glaçon légendaire, grâce à son meilleur ami avait trouvé ce qui pour lui était maintenant une famille … Une famille …. Lui qui avait si longtemps rejeté l’affection, les sentiments, considérant cella comme une bassesse et une faiblesse. Lui détruit depuis qu’il était devenu orphelin, lui qui était animé seulement par la vengeance, sans s’en rendre compte, les deux petits soleils avaient illuminé sa vie sans qu’il s’en rende compte. Les ténèbres s’étaient dissipées peu à peu. Même si les disputes étaient fréquentes, tout trois avaient tissés des lien solides, sachant qu’ils pouvaient compter sur chacun à n’importe quel moment, c’est peu être ça aussi les liens fraternels, sous une apparence de rivalité, de moqueries, petit à petit, des liens se forment, plus solides.
Ce soir, ce n’allait pas être de tout repos vu le panel de choix que ses deux amis avaient convié à la fête. Le problème ne venait pas de Kakashi ou de Sakura, eux aussi faisaient partit du club restreint que le jeune homme pouvait supporter, mais il n’avait jamais été très à l’aise en public, les gens se comportaient étrangement à son contact. Il est vrai que lu même affichait un air hautain et inaccessible pour dissuader les lourdeaux, il n’avait pas non plus l’habitude de se préoccuper des autres. Mais depuis l’extermination de son clan, on le regardait comme une bête curieuse…. LE DERNIER DES UCHIHA. Nouvelle attraction de Konoha, approchez mesdames et messieurs !
Il n’attirait que des sentiments extrêmes, soit l’admiration (dont il se serait bien passé auprès de la gente féminine de Konoha un peu trop nombreuse à son goût) ou la rivalité voir le mépris et la colère. Depuis son retour, la colère était plus présente que tout les autres sentiments : pour qui se prenait cet Uchiha imbu de lui-même, il devrait raser les murs pour sa trahison ! Même si une garde farouche faisait front autour de lui, menée principalement par la team 7, leader cette fois ci Naruto suivit de prés par Sakura et … Noa ! Même si la petite blonde ne se privait pas de taquiner le brun à la moindre occasion, il savait qu’au fond ce n’était jamais méchant, elle s’amusait surtout des principaux défauts de celui-ci. Les plaintes arrivaient quand même à ses oreilles, il faut dire que sur ce coup là, il se serait bien privé du Sharingan, un peut trop efficace à son goût.

Ce soir était vraiment quelque chose de spécial, pour la première fois depuis la tragédie, la maison de ses aïeuls allait accueillir des invités. Déjà qu’il tenait du miracle qu’il héberge deux fous furieux ! Et là, il allait jouer le rôle d’hote, même si les deux autres en étaient à l’initiative, il avait accepté. Il y avait le pari bien sur mais il n’était pas si bête que ça ! Au fond de lui, il appréciait l’attitude de son « frère » et de sa « sœur » qui le poussait à sortir de sa coquille. Tout deux l’avaient sorti de la solitude.
Ce soir, tous les proches de la team 7 avaient été conviés, il y avait bien entendu Sakura et Kakashi, puis les ninjas de leur génération : Ino, Choji (Shikamaru, on ne sait pourquoi était actuellement en mission à Suna…), Hinata, Kiba, Shino, Neji, Lee, Tenten mais sans oublier d’autres personnes tel que Kurenaï et Anko (ces deux la, depuis l’annonce de la grossesse de la kunoichi aux yeux fauves s’étaient rapprochées. Quoi qu’on puisse en penser, Anko pouvait se révéler être une amie fidèle en cas de besoin même si sa présence n’enchantait pas tout le monde…). Puis arrivait d’autres personnages insolites et certains prestigieux tel que Gaï, Shizune, Jiraiya et… Tsunade.
Tout ce beau monde, contre toute attente, avait réussi à se libérer pour cette occasion. Noël est un moment qu’on passe en famille mais tous s’étaient arrangés pour que la soirée du 24 décembre leur soit accordée. Les ninjas de Konoha sont avant tout eux aussi une grande famille, c’est ce qui fait leur force et ils fêteraient l’évènement avec ceux qui partageaient leurs liens du sang le lendemain, soit le 25. Il faut dire que la présence de l’Hokage en personne avait suffit à baisser la garde des plus réticents (tel que le chef du clan Hyuuga par exemple).
Noa allait donc devoir assurer un repas de fête pour plus d’une quinzaine de personne. Le jeune Uchiha, à cette pensée, eu un léger sourire, le plantage serait plus que public ! L’Uzumaki allait non seulement devoir subir les railleries de sa part mais en bonus, toutes les personnes présentes pourraient attester de son écrasante victoire ! Pour un peu, il aurait eu pitié de la blondinette !

Lorsqu’il rentra chez lui, la maison était en pleine effervescence, l’accès à la salle à manger était sauvagement gardé par plusieurs clones de Naruto. A ce qu’il pouvait en voir, celui-ci avait été chargé par sa jumelle de l’agencement de la table. Mais il se fit vite renfloué, obligé de migrer vers le salon. Il est vrai qu’il n’avait pas été spécifié que Noa devrait s’occuper aussi de cette tâche, il aurait du être plus vigilent sur ce coup là, mais à sa décharge, les Uzumakis avaient une capacité innée à l’imprévisibilité.
Le soleil diffusa ses derniers rayons et les premiers invités firent leur entrée, les deux blondinets se joignirent aussitôt à la foule joyeuse qui se tassait dans la salle principale. Etrangement, ces deux là affichaient un air sur d’eux.
Les invités tous présent, ils furent conviés à passer dans la salle à manger. Ce à quoi ils firent face souffla le brun, la pièce était méconnaissable, les jumeaux l’avaient totalement transformé. Lui qui l’avait laissé dans sont état habituel quelques heures plus tôt eu du mal à croire qu’il était au même endroit.
La féerie de Noël avait envahi les lieux, des flopés de guirlandes parcouraient le plafond, des boules de Noël, du gui, des étoiles étaient accrochés partout dans la pièce et, au sol, plus de trace du parquet, de la neige synthétique. Il y avait même un faux bonhomme de Neige taille réelle et, au fond, un gigantesque sapin chargé de neige où scintillait de mille feux, guirlandes et décorations dans des tons or, orangé et bleu nuit.
La surprise avait fait son effet et tous avaient le souffle coupé par ce qui se présentait sous leurs yeux.
Mais ce serait bien mal connaître nos ninja que de supposer que le silence allait durer.

« Et bien, quand vous recevez, vous ne le faites pas qu’à moitié ! »

Le rouge vint aux joues des jumeaux.

« En fait, c’est notre premier Noël Ero-senin, alors on sait pas encore trop comment ça se fête. »

La phrase de Naruto atteint l’assemblée en plein cœur, car ils savaient de quoi parlait le jeune homme. Depuis sa plus tendre enfance, Noël était le jour où il regardait les familles heureuses au travers des fenêtres glacées, alors que lui se contentait d’un bol de ramens instantanés, seul, dans son appartement. Jamais pourtant il ne s’était plaint. Tous comprenaient donc l’importance de ce jour pour lui.

« N’écoute pas ce vieux machin, Naruto, il n’a jamais eu aucun goût, preuve en est de ses bouquins ! Moi je trouve ça très réussit. »

« N’insulte pas mes œuvres Tsunade ! Tu n’as aucune sensibilité artistique ! Et le vieux machin n’utilise pas de jutsu pour paraître plus jeune ! Vielle peau ! »

Et un Jiraiya dans le mur, un !
La discussion animée continua, les autres s’y mêlèrent. L’ambiance était joyeuse et les convives furent invités à prendre place autour de la table.
Devant le silence qui s’installa, Sasuke se permit une remarque. Il n’est pas coutume qu’un Uchiha prenne la parole en premier mais si il y a un jour où les miracles sont possibles, c’est bien le jour de Noël !

« Noa, c’est pour détourner l’attention de ta cuisine que vous nous avez concocté une telle déco ? »

Le visage de la blonde vira au rouge et elle se tourna vers la porte de la cuisine, dos au malotru, celui-ci ne pouvait pas voir les mouvements de la jeune fille d’où il était placé, ce qui n’était pas le cas de Kakashi !
Et tout s’enchaîna très vite, le sourire surpris puis moqueur du sensei, le visage espiègle de la blonde qui se retournait et… un jet d’eau qui sortit de la cruche d’eau posée sur la table et qui arrosa copieusement l’Uchiha !
Début des hostilités : Sasuke 1 – Noa 1, balle au centre… Mais ajoutons tout de même un point de bonus à notre chalengeuse pour avoir réussit à tromper l’attention du Sharingan.

« Teme, tu devrais aller te changer, et prévoit des tenues de rechanges, tu risque d’en avoir besoin ! »

« Usuratonkachi… Ta gueule ! »

Le brun adressa un regard noir à Naruto et se dirigea vers sa chambre.

Le repas se déroula dans une atmosphère joyeuse et détendue, cependant, l’un des hôtes ne participait pas totalement aux conversations, il attendait. Attendait quoi ? Le moindre faux pas mais où que ses baguettes se soient plantées, il ne trouva rien à redire. Et il enrageait ! Tout ce qu’avait apporté Noa jusque là était non seulement comestible mais pire… bon ! Elle s’en tirait remarquablement bien, surtout qu’en on prenait en compte qu’il y a moins d’un mois, elle ne savait même pas cuire un œuf correctement.
Mais il restait encore une chose qui pouvait tout faire basculer, et ce quelque chose, la blonde était justement allé le chercher.

Le silence fit place quand la jeune fille arriva avec le dernier plat et non des moindres. Lorsqu’elle déposa le plateau sur la table, un joli « Oh » parcourut l’assemblé. LA spécialité culinaire de Konoha : Un gâteau aux pétales de rose flambé au saké accompagné de sa crème de jasmin et de sa glace aux fleurs de cerisier! (Rien que ça !).
Tous gardèrent la bouche fermée, une absence de bruit quasi religieux accompagnait le service. Les premières bouchées, puis les yeux s’écarquillent, les mâchoires s’affaissent…

« Noa-chan…. C’est, c’est… »

« C’est super bon ! » Kiba finit ainsi la phrase d’Hinata.

« C’est toi qui a fait ça ? »

« Oui ! » Un gros sourire apparaît sur les lèvres de la blonde.

« Mais ce plat est très complexe, il demande une préparation de plus de 12 heures… et sans pause ! »

« Oui, Tsunade-sama. »

« Mais comment as-tu fait pour tout préparer ? Il faut au moins deux personnes pour préparer ce plat, sans compter le reste du repas ? »

« Hé, Hé ! »

La petite blonde fixa la porte de la cuisine et siffla, au signal, la porte s’ouvrit et 10 clones de Noa firent leur apparition.

« Le multi clonage aide aussi dans la vie de tout les jours ! »

« Et depuis quand les as-tu crée ? »

« Ce matin. »

« Donc plus de 12 heures ! » Tsunade regarda la jeune fille, impressionnée. Tout comme son frère, la jeune fille avait la tendance à surprendre son monde. Seul Naruto aurait pu supporter la charge de fatigue employée pour créer ces clones sur une si longue durée.

« Ca ma fait un petit entraînement supplémentaire, ça a aidé ma réserve de chakra. »

L’assemblé sourit à la jeune fille, seul un Uzumaki pouvait apparenter ce genre de tâche à un entraînement.
Sasuke s’avoua vaincu, Noa avait relevé haut la main le défit. Mais même si le jeune homme avait l’esprit plus que combatif, il était, au fond (mais vraiment au fond) heureux que ses deux amis aient réussi. Il n’en attendait pas moins de ces deux là. Surtout de son rival, il en aurait même été déçu si ce n’avait pas été le cas. Bien sur, il ne leur avouerait jamais, vous voyez vous un Uchiha faire ça ?

« Eh, baka, on t’a trouvé une jolie tenue de soubrette pour le mois à venir, tu veux la passer de suite ? »

Le ténébreux leva les yeux vers le blond qui murmurait à son oreille.

« Je ne peux pas perdre contre toi… Usuratonkachi. »

« Alors tu devrais te dépêcher, il ne te reste pas beaucoup de temps avant qu’on soit le 25… »




Chapitres: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 [ 21 ] 22 23 24 25 26 27 28 29 30 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: