Attention, cette fanfiction de Naruto est catégoriée spoil, c'est à dire qu'elle peut évoquer des passages du manga qui ont été publié au Japon mais pas encore en France. Sa lecture est donc susceptible de vous gacher le plaisir proccuré par le manga. Pour enlever ce message et voir toutes sections Spoil du site, rendez vous dans vos options membres.


Fiction: Les Uzumakis

Quelques Explications….. C’est ma première fics alors, soyez indulgents! Nous allons découvrir un nouveau membre de la famille Uzumaki grâce à elle, des révélations surprenantes seront faites. Du suspence, de l'aventure et de la romance. Je vais essayer de faire évoluer les personnages en fonction de leur âge (pas si facile que ça). Laissez moi vos coms!
Classé: -16D | Spoil | Action/Aventure | Mots: 77610 | Comments: 487 | Favs: 398
Version imprimable
Aller au
Noa-Uzumaki (Féminin), le 05/01/2007
C’est ma première fics alors, soyez indulgents, l’histoire se déroule après le combat Naruto/ Sasuke (bien sur, ce dernier rejoint quand même Orochimaru), je me base sur le manga TV, au moment ou Naruto est à l’hôpital et que lui Jiraya propose de l’entraîner.
2 ans se sont écoulés depuis…




Chapitre 12: Chapitre 12



Le lendemain matin, deux silhouettes s’entraînaient avec ferveur sur le terrain de prédilection de l’équipe 7. Lorsque leur sensei arriva, il fut surprit de les voir déjà à l’ouvrage. Ses deux élèves étaient déjà couverts de sueur.

« Yo »

Les deux garçons ne s’arrêtèrent pas pour autant, se contentant d’adresser un bref : « Bonjour, Kakashi sensei. » Tout en continuant leurs exercices.

Kakashi était étonné de l’attitude de ses deux élèves, Naruto d’habitude ne loupait une occasion de l’incendier pour ses retards intempestifs. En général, ils l’attendaient au point de rendez vous habituel et ne commençaient l’entraînement que lorsqu’il arrivait. Mais aujourd’hui, personne sur le pont, l’idée lui était traversée que les deux jeunes hommes, lassés d’attendre, avaient pour une fois prit la décision de sécher l’entraînement, il s’était quand même dirigé vers le terrain à tout hasard. Et là, Naruto et Sasuke avaient non seulement commencé sans lui mais ce depuis apparemment depuis un bout de temps.

« Ca fait depuis combien de temps que vous êtes ici ? »

« Depuis l’aube. » Répondit l’Uchiha, sans s’arrêter pour autant.

La réponse prit l’homme aux cheveux gris au dépourvut, cela devait faire environ… quatre heures !

« Arrêtez vous ! »

Les deux garçons s’exécutèrent non sans une certaine réticence.

« Je peux savoir ce qu’il vous arrive à tout les deux ? »

Tout deux se tournèrent vers leur sensei avec une lueur dans le regard qu’il n’avait encore jamais vu. Une lueur de détermination à faire froid dans le dos.
Ce fut Naruto qui prit la parole.

« Kakashi sensei, nous devons éliminer l’Akatsuki, pou ça, il faut que nous progression le plus rapidement possible. Je dois apprendre une technique qui surpassera celles que je connais déjà, une plus puissante même que le Rasengan.»


Le juunin se doutait bien que quelque chose avait du se produire, le volonté d’éliminer l’Akatsuki n’était pas un fait nouveau. Cela n’expliquait pas l’attitude de ces deux la.

« Vous avez des informations qui me sont inconnues peut être ? »

« Nous ne pouvons pas les laisser continuer à agir… » Poursuivit le ténébreux.

Naruto et Sasuke échangèrent un regard chargé de sous entendu.

Kakashi comprit qu’il n’obtiendrait rien de plus.

« Très bien, dans ce cas là, pas d’entraînement pour aujourd’hui. »

« Mais… »

« Si vous voulez passer à la vitesse supérieure, très bien, mais il me faut organiser vos prochains entraînements, de plus, je vais sûrement avoir besoin de l’assistance de quelques personnes. Si vous voulez commencer le plus tôt possible, il faut que je règles ces détails au plus vite. »

Les deux ninjas n’eurent pas le temps de protester, leur sensei s’était éclipsé dans un tourbillon de feuilles.


Le lendemain, une surprise attendait nos deux ninjas au point de rendez vous habituel, leur sensei était en avance ! Chose qu’ils n’avaient encore jamais vu depuis le début de l’équipe 7. De plus, il n’était pas seul, deux personnes l’accompagnaient, l’un des visage était familier : Shizune, l’assistante personnelle de l’Hokage. Quand au second individu, ils ne l’avaient encore jamais vu, un homme de grande taille, les cheveux bruns coiffés en bataille, un bouc encadrant son visage et des yeux sombres.

« Yo ! »

« Kakashi sensei, vous êtes malades ? C’est la première fois que vous êtes en avance ! »

« Trêve de plaisanterie Naruto, aujourd’hui, c’est un jour spécial. Tout d’abord, je tiens à vous présenter Yamato, il m’assistera pendant l’entraînement de Naruto. Quand à Shizune, vous la connaissez déjà, elle s’occupera de Sasuke. Nous constituerons donc deux équipes. »

« Je ne vois pas pourquoi je ne peux pas me joindre à vous Kakashi sensei. »

« Sasuke, vous allez avoir tout deux des tâches différentes, de plus, tu n’es pas encore autorisé à quitter le village, hors, nous devons nous en éloigner pour que Naruto apprenne sa nouvelle technique… »

Au mot « nouvelle technique » le blond se mit à sauter de joie.

« Il faut que tu neutralises le sceau qui t’a été imposé. C’est primordial, nous risquons de recroiser le route d’Orochimaru et il serait dangereux qu’il puisse exercer un quelconque pouvoir sur toi. Il est aussi possible que l’Akatsuki puisse aussi prendre le contrôle du sceau, étant donné qu’Orochimaru en a fait partit pendant quelque temps. C’est là qu’intervient Shizune. C’est l’une des rares personnes qui puisse le faire. »

« Naruto, tu as une demi heure pour te préparer, rejoins nous à l’entré du village, ne prend que le strict nécessaire. »

« Kakashi sensei, l’entraînement durera combien de temps ? »

« Ca, ça dépendra de toi ! »


Pendant ce temps :


Dans une des parties inconnues du public, cachée au sein de l’hôpital de Konoha, Noa poursuivait l’entraînement que lui prodiguait Tsunade. Contrairement à Kyuubi, l’ôte de la jeune fille ne se manifestait pas grâce à la colère, il fallait que la blondinette soit en état de transe. Malheureusement, elle ne se rappelait de rien à chaque fois qu’elle sortait d’un de ces moments d’égarement.

Noa se trouvait au centre d’un pentagramme de 3 mètres de diamètres environ. Celui-ci était composé de motifs compliqués et il en émanait une lumière verdâtre.
Sa fonction était de contenir le chakra de la jeune fille pour que celui-ci ne détruise pas tout ce qu’il y avait aux alentours. Par chance, l’Uzumaki avait une bonne connaissance de la méditation grâce, ou plutôt à cause, de sa détention. Durant cette période, c’était un des seuls moyens dont elle disposait pour échapper un temps soit peu à cet enfer.
Cela faisait maintenant plus de cinq heures qu’elle était immobile, lévitant légèrement au centre de l’étoile verdoyant. Sa tâche, elle là connaissait, elle devait faire le vide en elle, se décharger de toute émotion sans pour autant sombrer dans la transe. Chasser toute image, être calme, purifier son esprit. Chaque séance la rapprochait de son but, derrière la fenêtre de ses yeux, le vide, plus rien, juste les sensations de son propre corps, le raisonnement des battements de son cœur, la pesanteur de l’air, son humidité, la perception de son flux d’énergie.

Puis, elle se retrouva dans un lieu qu’elle n’avait encore jamais vu. Un couloir sombre ou le seul bruit présent était l’écho de ses pas sur le sol. Sensation étrange, ce lieu où elle n’avait encore jamais mit les pieds lui était familier. Elle savait d’instinct quelle direction prendre, elle était calme, avait le sentiment d’être en sécurité.

Enfin, elle déboucha dans une grande salle, en face d’elle, une immense grille de barreaux métalliques. Elle s’approcha de celle-ci. Etrangement, la porte était cadenassée de l’intérieur. Elle regarda au travers des barreaux, la cellule était plongée dans l’obscurité, elle scruta les ténèbres sans rien remarquer. Sans s’en apercevoir, elle posa ses mains sur les barreaux. Une décharge l’expédia deux mètres plus loin. Douloureusement, elle se remit debout, quand une voix se fit entendre, une voix murmurante.

« Qui… Qui est là ? »

Elle se rapprocha de la cage, déglutissant difficilement, au fond, une forme bleutée venait de faire son apparition.

« Qui es tu ? Tu es le Hogosha ? »

La forme bleutée s’avança légèrement, Noa pouvait maintenant distinguer deux yeux lumineux qui la contemplaient, deux magnifiques yeux dorés, cependant, l’expréssion du regard était surtout craintive.

« Ou sommes nous et qui es tu ? » demanda la douce voix.

« Je m’appelle Noa Uzumaki, et pour ce qui est du lieu dans lequel nous nous trouvons, je crois que c’est mon esprit, enfin, on est à l’intérieur de moi. »

« Pourquoi m’as-tu fait venir ? »

« Eh bien, c’est une histoire compliquée, en résumé j’ai un frère jumeaux qui est le réceptacle du démon Kyuubi, lorsque le démon à été scellé dans son corps, des symboles identiques à ceux de mon frère son apparut sur mon ventre. Nous avons été séparés à la naissance, mais lorsque nous nous sommes enfin rencontrés, le sceau qui était alors vide en moi s’est complété. Apparemment, c’est toi qui à été appelé… »

Le Hogosha se rapprocha de la grille, Noa put contempler celui qu’elle recherchait. Et quelle ne fut pas sa surprise ! Il n’avait rien de démoniaque ! Loin de là ! Il ressemblait plus à une jolie peluche qu’on aurait déposée sur le lit d’un enfant. Face à elle se tenait une sorte de raton laveur au pelage bleu, deux grands oeils limpides fait d’or liquide.

« Je m’appelle Heion. »

Heion raconta son histoire à la jeune fille. Il y a de celà pas mal de temps (environ mille ans, c’est pour dire !) les Hogosha avaient pour mission d’exercer un contrôle sur les Bijuus à cause de leur trop grande puissance. Agissant sur eux comme une sorte de conscience. Les démons se nourrissent des émotions néfastes, de la souffrance et de la violence humaine mais celle-ci était devenue si démesurée que les Hogosha agissait comme des filtres, assainissant la « nourriture » pour que les Bijuus ne succombent pas à ce trop plein d’émotions meurtrières.
Mais un évènement dramatique est survenu, les Hogosha furent éliminés les un après les autres. Ce qui eu pour effet de rendre leurs protégés complètements incontrôlables.
Les Hogashas sont tout de même dans la catégorie des démons, même ci ceux-ci ont plus une fonction d’ange gardien, et ce fut un réel problème car lorsque ceux-ci furent exécutés, car lorsqu’ils se retrouvèrent dans le monde démoniaques, la populace environnante d’un naturel hostile se déchèrent carrément sur les nouveaux arrivants. Conclusion, les Hogoshas eurent droit aux pires souffrances depuis leur « mort », et ceux-ci d’un naturel calme perdirent peut à peu leurs forces. Heion n’avait plus grand-chose à voir avec ce qu’il était de son vivant, maintenant craintif et peureux.




Chapitres: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 [ 12 ] 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 Chapitre Suivante »



Veuillez vous identifier ou vous inscrire:
Pseudo: Mot de Passe: