Naruto, ou le retour gênant de Sasuke


Fanfiction Naruto écrite par exO^ (Recueil de exO^)
Publiée le 07/03/2008 sur The Way Of Naruto



Un peu de spoil, lors des scènes d'action ^^
Je m'améliore un petit peu à chaque fic (enfin je pense) et je les fait lire avant de publier par des personnes de mon entourage. En espérant que cette courte histoire vous ravisse. =]



Chapitre 1: L'exil... ou pas



“Tried to give you warning but everyone ignores me
Told you everything loud and clear
But nobody’s listening
Call to you so clearly but you don’t want to hear me
Told you everything loud and clear
But nobody’s listening

I got a heart full of pain, head full of stress
handfull of anger, held in my chest
Uphill struggle
Blood sweat and tears
Nobody’s listening
Nothing to gain
Everything to fear
But nobody’s listening”

« J’ai essayé de t’avertir mais tout le monde m’ignore
Je t’ai tout dit fort et clairement
Mais personne n’écoute
Je t’ai appelé si clairement mais tu ne veux pas m’écouter
Je t’ai tout dit fort et clairement
Mais personne n’écoute

J’ai un cœur plein de douleur, une tête pleine de stress
Une main pleine de colère, tenue dans ma poitrine
Combat rude,
Sueur de sang et larmes
Rien à gagner
Tout à craindre
Mais personne n’écoute »

____________________________________________________________


Cela faisait maintenant une année que Sasuke avait été réintégré à Konoha, le village caché de la Feuille. Contre des informations bien sûr. Tout a un prix. Enfin il y a des choses qui ne s’achètent pas. (Pour tout le reste, il y a Konoha XD) Comme l’amour. Le vrai. Pas celui que cherche Jiraiya au travers de ses bouquins obscènes. Non le vrai amour, le passionnel. Comme celui que vouait Temari à Shikamaru. Comme celui qui liait Hinata à Kiba. Comme celui qui était présent depuis hier soir entre Tenten et Neji. Celui là n’a pas de prix…
Depuis le retour de Sasuke, Ino continuait à lui tourner autour. Sakura, elle, avait le même état d’esprit mais semblait plus distante que sa rivale, qui d’ailleurs se faisait invariablement rejeter par l’Uchiha. Comme autrefois. Autrefois…… Non ce n’était pas comme autrefois, pour un blond aux yeux océans, porteur de Kyubi, le puissant Démon-Renard à Neuf Queues.
Non pour lui, c’était bien pire. Tout allait bien jusqu’à ce que Sasuke revienne ! Et il était redevenu le centre du monde : Pour Sakura et Ino, Hinata ne devenait plus rouge en le voyant et traînait toujours avec Kiba à côté de peur que l’on lui vole, Kakashi qui n’entraînait plus que son « Super Sasuke »…
On aurait dit que Naruto était mort. L’idée de déserter l’avait effleuré. Mais il devait s’assurer d’une chose à laquelle il tenait dans ce village : Le bonheur d’une certaine kunoichi aux cheveux roses. Avant qu’il ne parte, il voulait que Sasuke soit auprès d’elle, pour la veiller, la protéger, l’aimer. Tout ce que Sakura désirait. Alors là, il pourrait s’exiler comme son défunt senseï l’avait fait par le passé, son VERITABLE senseï, pas comme ce Kakashi qui ne cherche qu’à entraîner ses chouchous. Sakura peinait à demander à Sasuke de se promener avec elle ou de manger avec elle lors des pauses. Il le voyait. Alors il allait faciliter les choses et le plus vite possible. Le voilà, lui, Uzumaki Naruto, héritier du Yondaime et shinobi de la prophétie, transformé en agent matrimonial. Pathétique. Faire le bonheur des autres et construire ainsi son propre malheur. Il avait pitié de sa personne. Mais il devait le faire, au moins pour celle qu’il estimait le plus, même si cette dernière l’avait à peine remercié pour avoir accompli sa promesse. Et maintenant la voilà distante de lui, comme tous les autres, enfermés dans leur petit monde où les oiseaux chantent et les papillons volètent autour d’eux. Lui, il ne voyait que solitude et désolation, abandon et chagrin. Il n’en pouvait plus, il avait mal, mal au cœur et il désirait découvrir d’autres cieux, d’autres que celui de Konoha, obscurci par la douleur du jeune Blond. Il marchait dans les rues de Konoha, réfléchissant à un moyen de rapprocher l’Uchiha de Sakura. Il passa devant le magasin de la Yamanaka et l’idée lui vint donc d’acheter des fleurs. Il les acheta et ressortit sans un bonjour pour Ino.
Arrivé devant l’appartement de la jeune femme aux cheveux roses, il déposa le bouquet sur un rebord de la fenêtre, adjacente à la porte d’entrée. Elle le remarquerait obligatoirement. Puis il s’en alla et rentra chez lui.
Sakura flânait avec Tenten, qui lui racontait sa relation avec son « Nejimouchet adoré ». Sakura qui devait rentrer chez elle, prit congé de Tenten et se dirigea donc vers son appartement. Lorsqu’elle arriva finalement, elle vit un bouquet de roses rouges avec une carte. Elle le prit, excitée et y lut en chuchotant « Pour toi, la personne qui compte beaucoup dans mon cœur, bien que je ne le laisse pas paraître. Cela ne saurait tarder. Uchiha Sasuke »
Elle rit intérieurement. Sakura connaissait Sasuke par cœur, jamais il n’aurait écrit cela et ce n’était pas l’écriture qu’elle connaissait de lui, du temps qu’ils étaient à l’Académie. Quelqu’un d’autre l’avait fait. Mais pourquoi avoir signé Uchiha Sasuke, si c’était un admirateur anonyme, il n’y avait aucun intérêt ? Elle passa donc la soirée à essayer de se remémorer les écritures de ceux qu’elle connaissait pour voir si il y avait correspondance.
Mais non, rien ne lui venait en tête. Elle décida tout de même de garder la carte, on ne sait jamais. Elle la rangea dans son tiroir qu’elle fermait à clé, où se trouvaient ses affaires personnelles. Sakura s’endormit légèrement troublée.
Naruto, une fois rentré chez lui, avait téléphoné à un restaurant chic de Konoha et avait réservé une table pour deux, au nom d’Uchiha Sasuke. Il avait payé un menu spécial « Romantique » comme ça les deux « amoureux » n’auraient rien à payer. Il s’arrangea pour que, le lendemain, Sasuke et Sakura viennent se rejoindre devant le restaurant en question.
« Mais qu’est-ce qu’il fout cet abruti de première… Disait Sasuke, énervé
-Calme toi, Sasuke. Il a peut être un peu de retard, tu le connais… Lui répondit posément Sakura.
-Ah ! Uchiha-san ! Dit une voix qui leur était inconnue »
Ils se retournèrent et virent un homme en costume noir, très élégant.
« Nous vous attendions, je vois que votre compagne est là, allons-y alors.
-Vous faites erreur. Répondit sèchement Sasuke, voyant que Sakura devenait rouge
-Non ! Une table pour deux réservée au nom de Uchiha Sasuke, menu « Romantique » prépayé. C’est là. Regardez. »
Sasuke vit en effet que son nom était noté sur le carnet. Ils s’installèrent donc, Sasuke était fou de rage envers celui qui l’avait inscrit et il avait sa petite idée derrière la tête. Il en fit part à Sakura qui était très gênée de manger ces mets délicieux. De plus, c’était le menu « romantique » donc tous les plats étaient en formes de cœurs et des pétales de roses étaient disposées autours des aliments.
« C’est encore ce sale Dobe. Il a voulu me foutre la honte.
-Sa…Sasuke tu n’es pas heureux ? Enfin je veux dire, tu ne trouves pas que c’est sympathique que l’on soit là ? Tous les deux…
-…. »
Sasuke ne répondit pas et se contenta de la regarder. Sakura se posait des questions. C’était Naruto qui avait fait ça ? Non. Impossible. Il manquait de tact, d’intelligence et s’y prenait mal avec les filles. Cependant, tous les éléments semblaient concorder. Le rendez-vous, l’inscription que Sasuke n’avait pas faite, le bouquet… LE BOUQUET ! Mais oui ! Il lui semblait bien que l’écriture de la carte lui rappelait quelque chose. Sakura en était sûre. Enfin presque. Elle vérifierait en rentrant ce soir. Elle laissa ses questions de côtés et remarqua que l’Uchiha la fixait depuis bien un quart d’heure. Elle fit de même et planta son regard dans ses yeux noirs d’encre. Cinq, Dix, Quinze, Vingt minutes passèrent sans qu’ils ne bougent. Cependant, imperceptiblement, leurs visages s’étaient considérablement rapprochés. Puis vint le moment fatidique. Naruto observait au loin la scène. Il vit les lèvres de ses deux « amis » s’effleurer puis se rencontrer pour partager un long et doux baiser. Lorsqu’il fut fini, Naruto se dit qu’il était temps d’y aller. Son devoir était terminé, il allait pouvoir partir en paix.
C’est alors que Sasuke toujours déboussolé par l’évènement activa ses sharingans et vit un grand chakra sur la terrasse d’en face. Naruto comprit qu’il avait été débusqué, il s’empressa de quitter les lieux. Sakura qui l’avait aussi aperçu, se dit que se devait être celui qui avait tout organisé depuis le début. Il fallait qu’elle voit si c’était Naruto ou pas. Elle se mit à courir vers l’ombre, Sasuke sur ses talons. Naruto vit qu’il était poursuivi, il créa un clone et chacun prit une direction différente. Sakura d’un signe de tête fit comprendre à Sasuke qu’elle allait à droite. L’Uchiha prit donc la gauche. (Logique) Naruto arriva devant les portes de Konoha. Il s’arrêta et se retourna. D’après la forme de l’ombre, se devait être Sakura. Autant qu’elle soit au courant. L’autre s’y ferait mieux. Sakura n’était plus qu’à quelques mètres de la silhouette, son cœur s’accélérait. Et ce qu’elle craignait….. Craignait ou espérait ? Elle-même ne le savait pas à ce moment là. C’était bien Naruto qui se tenait droit devant elle. Le seul mot qui lui échappa de la bouche fut : « Pourquoi ? »
« Pourquoi ? Pourquoi QUOI… Insista le Blond
-Pourquoi tu as fait tout ça pour moi ? Demandait Sakura. Les larmes commençaient à poindre. Elle sentait qu’il allait partir, un de ces instincts féminins comme on dit.
-Ne pleures pas, c’est pathétique. Dit-il sèchement
-Pourquoi, pourquoi, POURQUOI EST-TU DEVENU COMME CA ? Hurla Sakura, son visage cette fois baigné de larmes.
-Tu…Tu me demandes pourquoi ? Mais tu le fais exprès ou quoi ? C’EST VOUS QUI M’AVEZ RENDU COMME CA ! Vociféra Naruto, très énervé. C’est vous qui m’ignorez alors j’ai pris une décision. Je vais déserter. Vous ne vous en rendrez même pas compte ne vous inquiétez pas, je suis aussi important qu’un brin d’herbe dans un pré.
-Tu racontes n’importe quoi ! Si…Si tu pars je HURLE ! Cria t’elle, elle avait bien senti qu’il allait partir, tout à l’heure.
-Et c’est ça qui va m’en empêcher ? Epargne moi ta pitié. Tu t’es éloignée de moi, tu m’a ignoré, alors ne me fais pas croire que tu tiens encore à moi. Je… Je me suis arrangé pour que Sasuke veille sur toi. Tu devrais me remercier et me laisser partir.
-Mais….non. Je l’ai bien senti tout à l’heure…je….je ne l’aime plus.
-Encore des mensonges. Encore et toujours. Tout ça pour me retenir ici. C’est pitoyable.
-Non ce ne sont pas des mensonges ! Hurla Sakura.
-….
-Restes avec moi ! Je….Bon d’accord….Je te dois des explications… Mais promet moi de rester à Konoha! Je t’en supplie ! L’implora t-elle
-….. Naruto restait silencieux, avide de savoir la raison pour laquelle elle ne le regardait plus et l’avait fait souffrir.
- C’est….. Enfin, depuis le retour de Sasuke…. Je cherchais à mettre de l’ordre dans mes sentiments…
-Et ça te prend une année entière ? Dit indifféremment le Blond. »
____________________________________________________________

« I don’t know who to trust no surprise
Everyone feels so far away from me
Heavy thoughts sift through dust and the lies
Trying not to break but I’m so tired of this deceit
Every time I try to make myself get back up on my feet
All I ever think about is this
All the tiring time between
And how trying to put my trust in you just takes so much out of me”

« Je ne sais pas en qui avoir confiance, pas de surprise
Chacun se sent si loin de moi
De lourdes pensées tamisées par la poussière et le mensonge
Essayant de ne pas casser mais je suis si fatigué de cette duperie
Chaque fois j’essaye de rester sur mes pieds
Tout ce que je pense à ce propos
Tout le temps fatigant entre cela
Et comment, essayer de mettre ma confiance en toi prend tellement en moi »

____________________________________________________________

La réplique était cinglante et résonna dans l’esprit de Sakura. Elle lui mit une claque dont il se souviendra toute sa vie. Pas nécessairement puissante, mais imprégnée de la douleur que ressentait la kunoichi. Puis elle s’effondra à terre, les mains sur le visage. Elle pleurait. Naruto voyait là un stratagème encore pour le convaincre de ne pas partir. Mais ce sentiment fut vite dissipé. La fleur de cerisier pleurait sincèrement, de tout son cœur qui hurlait sa douleur. A ce moment, Naruto aurait voulu avoir le cœur froid de l’Uchiha. Il ne supportait plus ce qui s’offrait à sa vue. Il s’abaissa auprès de Sakura et la serra contre lui, avec tout l’amour qu’il lui portait, se sentant coupable et il l’était. Il lui caressa alors les cheveux, les sanglots de la Rose redoublèrent d’intensité. Elle pleurait celui qui allait la quitter. Elle se sentait bien dans ces bras forts et protecteurs, blottie contre ce torse puissant et équilibré. L’odeur de Naruto l’enivrait et la berçait. C’est à ce moment qu’elle fut sûre de ses sentiments envers l’Uchiha et Naruto : Ils étaient complètement différents… Elle en avait le cœur net, la nature de ceux-ci était vraiment déterminée. Elle se sentait un peu rassurée par ce qu’elle éprouvait. C’était ce qu’elle espérait peut être. Ca faisait longtemps qu’elle essayait de se convaincre et elle y était parvenue. Naruto voulut alors se dégager mais Sakura ne l’entendait pas de cette façon et le retint.
« Ne pars pas… Je viens de réaliser que je ne pourrais pas survivre sans toi, pas comme j’ai pu le faire avec…Sasuke. Et c’est ça qui m’a permit de déterminer ce que je ressens pour Sasuke et pour toi. Si tu n’es plus là, je n’aurais plus de raisons de me lever le matin avec enthousiasme, en voyant se dessiner ton visage joyeux qui m’appelle de ta voix gaie et pleine d’entrain….
-Sakura…chan… Finit-il par dire.
-Je… Si j’étais distante, c’était non seulement pour voir si j’étais amoureuse de Sasuke après tout ce temps mais….aussi… par pur désir de te voir jaloux…. Je sais c’est impardonnable….. Je voulais que tu croies que je sois toujours amoureuse de lui…. Or ce n’est plus le cas.
-Sa…ku…ra…. Parvint à articuler Naruto, encore sous le choc de ce qu’il entendait. Il croyait rêver
-Tout ça parce que….je…..je… »
A chacun de ses mots, Sakura c’était rapprochée du visage de Naruto, qui était noyé dans ses magnifiques yeux émeraudes. Dans les yeux de la fille qu’il aimait profondément depuis dix ans. Oui, pendant ces dix années, il n’a cessé de l’aimer, de la chérir, la protéger.
La Nature se mêla à ce moment intense pour les deux shinobis. La Lune les éclaira d’un de ses rayons. Ils étaient resplendissants sous cette lumière nacrée. C’est alors que les visages furent trop proches. Leurs lèvres s’effleurèrent l’espace d’un instant. Sakura prit une inspiration et posa ses deux mains sur le visage du Blond. Elle l’embrassa d’un amour qui avait était complètement absent de son cœur, au départ, ne passant qu’à Sasuke, puis elle s’était surprise à l’admirer le soir lorsqu’il était sur la tête du Yondaime, cet amour s’est renforcé de jour en jour. Retour de Sasuke. Chamboulement total dans son cœur. Et elle dû s’éloigner à la fois du Blond et de l’Uchiha. Mais maintenant tout était fixé et ce baiser qu’elle désirait plus que tout en était la preuve. Naruto lui était au paradis. C’était ….. Magique ! Lorsque le baiser prit fin, il voulut s’assurer qu’il ne rêvait pas ou que ce n’était pas un Genjutsu. Il caressa la joue de Sakura qui ferma les yeux, et l’embrassa. Non, c’était bien réel et elle répondait à son baiser, leurs langues effectuant une danse parfaitement synchronisée et envoûtante pour le couple. Lorsque Naruto recula, Sakura se blottit contre lui. Il lui rendit son étreinte, tout heureux de savoir que ce qu’il vivait était bien vrai. Puis elle prit la parole, comme pour confirmer les craintes qu’avait le Blond.
« Tu sais, j’ai été très méchante avec toi jusqu’à ce que je réalise ce que je ressentais vraiment. Mais ne t’attend pas à ne plus recevoir mon poing si tu fais n’importe quoi ! S’exclama la fleur de cerisier
-Heuuu… J’ai pas compris la différence entre être méchante et les coups de poi… »
Il n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’il vola par-dessus la porte de Konoha. Lorsqu’il atterrit, Sakura s’approcha et déposa un baiser sur ses lèvres.
« Idiot » lui chuchota t-elle, avec un sourire malicieux et un regard pétillant.
« Sakura-chan… Je t’ai toujours aimée… » Parvint à dire le jeune Jinchuuriki, à moitié sonné.
« Je sais, mon Naruto. Tu m’a toujours supportée, réconfortée, protégée, amusée et aimée. Et ça… ça c’est un vrai amour que tu éprouves pour moi. Et je suis fière de partager ce sentiment.
-Pourquoi tu l’as embrassé au resto alors ? Demanda Naruto
-Bonne question ! » Dit une voix froide et haineuse dans son dos.




Le second chapitre sera le dernier. J'ai toujours imaginé le retour de Sasuke comme ça, si il devait revenir (ce qui me paraît impossible, et j'aimerai bien qu'il se fasse buter héhé >< ANTI-SASUKE SPOTTED =D)